Siège de Vorlese

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Le Siège de Vorlese eut lieu après la Chute de Cadia et l’ouverture de la Cicatrix Maledictum, alors que les forces du Chaos lançaient leurs assauts dans la galaxie. Les armées de Terra avaient repoussé l’assaut des Démons du Palais Imperial avec l’aide de Roboute Guilliman revenu sur le monde de son père. Avant même que Cadia ne tombe, un débat politique avait lieu pour savoir si l’Adeptus Custodes devait recevoir l’autorisation d’agir hors du Palais en tant qu’armée. Lors de la Seconde Bataille de Terra, ces derniers avaient participé à repousser le Chaos sous la conduite de Trajann Valoris. L’Imperium s’était alors rappelé la formidable puissance des Custodes alliés aux Sœurs du Silence, récemment sorties de l’ombre après des millénaires de vie semi-clandestine au service de l’Empereur.

L’offensive sur Terra repoussée et alors que Guilliman et Valoris s’étaient retirés au cœur du Palais pour consulter l’Empereur, deux visions stratégiques s’affrontèrent. La première envisageait un repli de toutes les forces disponibles sur Terra, le temps que l’Astronomican soit rétablit et que le commandement ait une vision plus claire de la situation. La seconde était plus offensive.

Ezekyle Abaddon avait anticipé tout cela. Il avait anticipé la création de la Grande Faille et, d’une manière ou d’une autre, connaissait les futures routes stables du Warp, en particulier, huit nœuds stables, huit conduits ouverts débouchant sur Terra. L’un d’eux était le monde de Vorlese. Il lança une partie de sa Black Legion afin d’en prendre le contrôle et de l’isoler par un procédé ésotérique et un artefact créé à base de la noctilithe récupérée sur Cadia : l’Inhibiteur. Ainsi, si son plan fonctionnait, Roboute Guilliman serait isolé sur Terra et empêché d’agir pour plusieurs mois ou plusieurs années. Toute future offensive de l’Imperium serait tuée dans l’œuf, laissant aux forces du Chaos le champ libre pour leur propre Croisade Noire.

Vorlese était bien défendue par trois régiments de la Garde Impériale et un groupe de combat de la Flotte. La Black Legion engagea le siège depuis l’espace et lança l’assaut sur la planète même.

Sur Terra, le débat politique tirait en longueur. Une Sœur du Silence, Tanau Aleya, un Custodes, Valerian, aidés par le Chancelier du Conseil Impérial, Alexei Lev Tieron, décidèrent d’agir sans le consentement du Conseil des Hauts Seigneurs de Terra. Aleya et Valerian réunirent quelques compagnons, trente trois sœurs et neuf frères, et la petite troupe embarqua à bord du Chelandion, un vaisseau sous l’autorité de l’Adeptus Custodes. Ils décidèrent de rejoindre Vorlese, situé à proximité de Terra, afin d’aider à la défense de ce monde, sans y connaître la situation. En effet, l’Astonomican était éteint et Terra isolée du reste de la galaxie.

Vorlese ne fut pas totalement choisie au hasard. Aleya avait réussi, avant la Chute de Cadia, à se procurer, lors d’une de ses missions clandestines, auprès d’une cabale de sectateurs au service de la Black Legion sur Hellion Quintus, la Cabale du Petit Cercle, une des cartes qu’utiliserait les forces du Chaos, après l’ouverture de la Cicatrix Maledictum. La carte, écrite dans le dialecte et l’écriture de Cthonia, pu être déchiffrée par Valerian et Vorlese y était décrit comme un passage stable. Comprenant le danger extrême dans lequel se trouvait l’Imperium, ce monde était un objectif prioritaire.

Lorsque le Chelandion pénétra dans l’espace du système de Vorlese, ils constatèrent que les défenses orbitales étaient détruites et qu’un assaut planétaire massif était en cours. Soixante dix théâtres opérationnels furent identifiés par les augures du vaisseau. Un seul vaisseau ennemi était stationné en orbite basse, un grand croiseur de classe Executor nommé Le Cœur de Fiel, entouré d’un groupe de vaisseaux moins importants et d’un énorme nuage de débris flottants. Tous les vaisseaux impériaux avaient été détruits dans ce nuage de débris. En dehors d’une phalange d’escorteurs, les appareils restants semblaient être des modules qui descendaient vers la planète en une procession continue.

Les chances du Chelandion face à cette flotte était mince aussi ce dernier engagea directement l’Executor dans un combat bref et violent ayant pour but d’abaisser les boucliers ennemis. Ceci fait, la petite force d’assaut se téléporta directement au cœur du vaisseau amiral de la Black Legion.

Les Custodes et les Sœurs du Silence se frayèrent un chemin sanglant jusqu’au cœur du vaisseau et dans un dernier carré de résistance empêchèrent les Marines hérétiques de lancer l’Inhibiteur sur Vorlese.

Alors qu’ils allaient succomber, une flotte dirigée par le Primarque des Ultramarines pénétra dans le système. En effet, le Primarque était ressorti entre temps de son entretien avec le Maître de l’Humanité. Il était redevenu le Seigneur Commandeur de l'Imperium et l’Astronomican s’était rétabli, sortant Terra de sa cécité. Une flotte de secours avait alors été rapidement mise sur pied et envoyée sur Vorlese.

Les cuirassés impériaux détruisirent l’escorte du vaisseau de la Black Legion puis engagèrent l’Executor lui-même. Roboute Guilliman, accompagné d’une force d’assaut de Space Marines, se téléporta dans le vaisseau ennemi et en prit le contrôle, sauvant trois survivants de la force initiale : Aleya, Valerian et Ujoma, un autre compagnon Custodes, remportant ainsi une victoire décisive et détruisant le Cœur de Fiel.

D’immenses renforts furent déployés pour sauver Vorlese et vaincre les hérétiques avant de transformer ce monde en forteresse. Cette victoire stratégique permis de maintenir une des portes de Terra ouverte rendant possible le déploiement de la Croisade Indomitus, la vaste offensive de Guilliman pour sauver le domaine de l’Empereur.

Cette bataille fut également nommée le précédent de Vorlese par lequel le nouveau Conseil de Terra admettait le principe de déployer l’Adeptus Custodes lors de ces rares actions où leurs talents uniques seraient employés au mieux et où aucun autre corps ne pourrait prendre leur place.[1]

Sources[modifier]

  • WRAIGHT CHRIS, Gardiens du Trône, la Légion de l'Empereur, 2017, Black Library
  • WRAIGHT CHRIS, Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent, 2020, Black Library
  • Informations issues de Gardiens du Trône, la Légion de l'Empereur de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2017
    Informations issues de Gardiens du Trône, l'Ombre du Régent de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2020 et résumées par Wido