Storm Wardens

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Sacris)
Les Storm Wardens.
« Nous sommes la tempête ! Nous sommes la fureur ! »
- Lorgath Maclir lors de la Purge de Vigil.

Les Storm Wardens sont des protecteurs inflexibles que l’on trouve essentiellement en lisière de l’Imperium. Jusqu’à récemment, ces Space Marines concentraient leur attention sur les grandes tempêtes Warp qui harcelaient la région des Étoiles du Halo, en bordure occidentale de la galaxie. C’était là qu’ils protégeaient les mondes en cours de colonisation contre les menaces Xenos, les renégats du Chaos et les récidivistes hérétiques. Ils sont souvent méconnus sur les planètes qu’ils protègent, des héros ignorés, car les Storm Wardens se coupent du monde extérieur et une poignée de monuments et d’archives seulement commémore leur longue liste d’honneurs de guerre. Le destin connut un étrange caprice au cœur du 36e Millénaire, durant l’Âge de l'Apostasie ; un événement que beaucoup voient comme la cause de la nature distante du Chapitre.

Les Storm Wardens ont perdu une grande partie des archives de leur fondation durant ce qui fut plus tard appelé l’Incident Némésis, aux alentours de 945.M36. Cet événement débuta durant une triste opération commune impliquant des éléments de l’Inquisition contre l’infestation d’Asservisseurs dans l’Amas de Stérope. On ne sait pas exactement ce qui a pu animer les ruines cyclopéennes de Stérope, mais cette campagne changea à jamais le destin du Chapitre des Storm Wardens.

Vers la fin de l’Incident Némésis, Owin Glendwyr, Maître de Chapitre des Storm Wardens, consulta un Seigneur Inquisiteur de l’Ordo Xenos au sujet d’une question d’une gravité extrême. Le Maître de Chapitre condamna de nombreuses sections de la Forteresse-Monastère des Storm Wardens sur les ordres des seigneurs de Terra. Toute trace de leur histoire, jusqu’à leur héritage lié à l’un des Primarque, fut détruite ou cachée. Le monde-base des Storm Wardens, celui de Sacris, fut interdit de véritables contacts avec l’Imperium.

Les seules archives autorisées de cette époque, le Liber Tempest, rapportent que de nombreux Storm Wardens, notamment le Maître de Chapitre et toute la 1ère Compagnie furent placés dans des chambres de stase cachées. Les Dreadnoughts du Chapitre sont les gardiens de ces quartiers secrets, chacun ayant prononcé un vœu de silence pour veiller sur ces sites interdits telles des sentinelles muettes.

Suite à l’incident Némésis, le Chapitre entreprit de reconstruire sa 1ère Compagnie. Ces prestigieux Frères de Bataille se font appeler les "Héritiers", garants de l’honneur du Chapitre jusqu’au jour où leurs ancêtres sortiront de leur sommeil intemporel. Depuis cette époque, les Storm Wardens ont redoublé d’efforts et leur Forteresse-Monastère est un complexe doté d’une technologie à balayage sophistiquée installée à contrecœur par l’Adeptus Mechanicus pour honorer un pacte ancien. Le Chapitre est actuellement sous l’autorité de Lorgath Maclir, jeune et fin stratège qui met sans cesse ses Capitaines à l’épreuve par l’intermédiaire d’exercices tactiques et étudie avec un zèle obsessionnel la Tactica Imperialis. On raconte que Lorgath serait  parvenu à mémoriser ces préceptes militaires, prouesse extraordinaire, y compris pour la mémoire améliorée d’un Space Marine.

Monde Natal : Sacris, le Monde des Tempêtes[modifier]

Située dans le Secteur Calixis du Segmentum Obscurus, la planète connue sous le nom de Sacris est classée comme Interdite par l’Adeptus Terra. Il s’agit d’un monde reculé et féodal de hautes landes et de marais sinistres. Il est habité par des tribus de guerriers humains primitifs sous la houlette de seigneurs de guerre charismatiques qui luttent sans cesse pour la suprématie parmi les marécages. Les clans de Sacris obéissent à un code de l’honneur farouche selon lequel la parole d’un homme l’engage plus que tout. Les tribus vénèrent l’Empereur comme une icône paternelle qui juge l’âme de chaque homme par sa force martiale et la pureté de son honneur. La culture de Sacris a une grande influence sur les Storm Wardens et il n’est pas rare de voir des Scouts du Chapitre le visage peinturluré de bleu comme les habitants primitifs de la planète. Mais les humains ne sont pas les seuls occupants de Sacris ; une importante colonie d’Ogryns Abhumains survit sur le continent méridional et rocailleux, ce qui est d’ailleurs peut-être le vestige d’un vieux serment prononcé par les Storm Wardens avant l’Incident Némésis. Quoi qu’il en soit, les Storm Wardens n’éprouvent aucun dégoût à l’égard des Abhumains et ont déjà combattu aux côtés de régiments de la Garde Impériale comptant des Ogryns et des Ratlings. Des balises automatisées gravitent actuellement autour de Sacris pour rappeler l’interdit qui pèse sur la planète et répandre les rumeurs de peste virulente. On ne connaît pas la raison de ce leurre, si ce n’est qu’il s’agit de la dernière instruction d’Owin Glendwyr en tant que Maître de Chapitre. Ceux qui lui ont succédé à ce poste ont consciencieusement perpétué la quarantaine, sans pour autant en connaître la motivation.

La Forteresse-Monastère des Storm Wardens se trouve sur Haut-Château, unique lune de Sacris d’un ivoire lumineux. Des tours crénelées surmontées de Serviteurs gargouilles marquent la présence de cet immense et très vieux fort. Occupé par les Storm Wardens, il renferme d’énormes salles où sont conservés les véhicules et l’équipement militaire du Chapitre. Les couloirs gris du site sont pavoisés de nombreuses bannières vierges et marqués de cicatrices indélébiles laissées par les effets de l’Incident Némésis. Les niveaux inférieurs de Haut-Château s’étendent dans les entrailles de la lune et renferment d’antiques fourneaux automatisés nécessaires à l’obtention des matériaux bruts et des conditions demandés par la création de nouveaux véhicules et armes, sous l’œil vigilant du Maître de la Forge. En s’enfonçant davantage, on trouverait les chambres de stase, même si aucun Dreadnought du Chapitre n’en connaît la position exacte. Haut-Château est une forteresse inexpugnable, dont bien des portions importantes restent inaccessibles et silencieuses. L’âge de Haut-Château est difficile à déterminer, mais les archives fragmentaires qui subsistent sur les Storm Wardens indiquent que la forteresse existait dans la région avant la Croisade d'Angevin et la fondation officielle du Secteur Calixis.

Initiations[modifier]

Les Seigneurs de Sacris, le Monde des Tempêtes.
Les Storm Wardens vivent repliés sur eux-mêmes et se rendent sur les landes brumeuses et grouillant de tribus afin d’y tenir des jeux et des combats rituels visant à distinguer les guerriers les plus féroces et rusés, susceptibles de rejoindre leurs rangs.

Souvent, les aspirants doivent affronter des trolls des marais et d’autres bêtes extrêmement dangereuses de Sacris durant ces épreuves. La traversée des landes changeantes devient un mélange de marathon et d’escarmouches à répétition. Les concurrents doivent s’orienter à travers des poches de gaz meurtrier, des zones infestées de sangsues et des plaines criblées de sables mouvants pour retrouver leur chemin jusqu’au site d’atterrissage des Storm Wardens. Ceux qui survivent jusqu’à ce point s’affrontent alors dans le cadre d’épreuves de force et de combat. Le simple fait de participer à ce stade est perçu comme une promotion aux yeux des tribus de Sacris ; qu’il échoue ou l’emporte, celui qui est arrivé là a prouvé qu’il figurait parmi les meilleurs guerriers de la planète, ce qui est digne d’un grand respect. Après avoir passé les épreuves avec succès, de nombreux aspirants repartent avec la claymore de Sacris, une arme précieuse pour tous les clans. De même, quand un Storm Warden meurt, il n’est pas rare que sa claymore soit rendue rituellement à son monde natal, de nombreuses lames ayant contribué à l’honneur de leur tribu de cette manière.

La Voie de l'Honneur[modifier]

Les Storm Wardens, comme les tribus sauvages parmi lesquelles ils recrutent, prisent la probité et les aptitudes martiales. On raconte que de nombreux Storm Wardens cherchent à défier les chefs ennemis en combat singulier pour se mettre à l’épreuve contre ce que l’adversaire a de mieux à offrir. Beaucoup préfèrent ainsi le duel contre un ennemi qu’ils estiment digne de les affronter, même si plus d’un Sergent et Capitaine sont tombés face à un adversaire redoutable selon ce principe.

Les Storm Wardens se coupent du reste et se rendent rarement sur d’autres mondes. De fait, le secteur Calixis ne soupçonne même pas leur présence, à l’exception de quelques Inquisiteurs de haut rang et du seigneur de secteur Hax. Cette nature très distante est pour l’essentiel due à la place qu’accordent les Storm Wardens à la probité. On dit souvent que ces Space Marines préfèrent ne pas frayer avec les mondes douteux qui les entourent.

Malgré ce détachement et cette distance, les Storm Wardens entrent rarement en conflit avec les diverses organisations de l’Imperium. Ils ont assisté l’Inquisition et la Garde Impériale dans le cadre de nombreuses missions et actions. Bien des mondes impériaux en cours de colonisation qui étaient mal en point ont été témoins de l’entrée dans l’atmosphère de Modules d’Atterrissage contenant chacun une escouade de Storm Wardens déterminés à repousser tout assaut sur les frontières de l’Imperium.

Doctrine de Combat[modifier]

Les traditions du Chapitre rappellent celles des tribus de Sacris, mettant l’emphase sur le combat rapproché, la mise à l’épreuve contre les adversaires les plus puissants sur le champ de bataille.

Comme la plupart des Chapitres du Codex, les Storm Wardens se montrent efficaces quel que soit le type de combat, mais ils s’avèrent particulièrement dévastateurs dans leur stratégie de prédilection. Lourdement blindés, ils lancent des assauts à base de chars Predator et de Land Raiders. L’ennemi est alors soumis à un bombardement sauvage mais bref, surgissant d’un croiseur de combat en orbite rapprochée ou d’un Thunderhawk. Cela  cloue l’ennemi sur place en attendant l’assaut des Predators et Land Raiders du Chapitre, épaulés par les Rhinos et Razorbacks transportant des Escouades Tactiques et de vétérans sternguards au cœur de la bataille.

Ce type d’assaut blindé trouve ses racines dans le recrutement du Chapitre sur le monde de Sacris. De nombreux Storm Wardens se servent de leurs véhicules blindés comme d’une monture les transportant dans la mêlée où ils vont pouvoir lancer leurs terribles attaques et combattre selon le dogme de la voie de l’honneur. Cette tendance à préférer l’association d’artillerie lourde et de mobilité que leur offrent leurs unités blindées a donné lieu à bien des prouesses tactiques et rééquilibre la donne pour qu’ils puissent affronter l’ennemi sur des bases équitables et honorables. Pour ces raisons, il n’est pas surprenant que le Chapitre compte un grand nombre de Techmarines ; on se demande même si les Storm Wardens n’entretiennent pas des liens plus forts avec l’Adeptus Mechanicus qu’avec les autres Chapitres de Space Marines.

Source[modifier]

  • Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Livre de Règles