Sacrifice des Astral Knights

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png
Le Sacrifice des Astral Knights.
Aux abords du système Danorra se trouve la planète ravagée et stérile de Safehold. C’est là que le Chapitre des Astral Knights a consenti à l’ultime sacrifice pour stopper les massacres du Monde-Machine Nécron, et c’est là, au cœur de la Barge de Bataille Tempestus, qu’un autel a été dressé en leur mémoire. Sept cent soixante-douze statues d’albâtre veillent silencieusement sur les vestiges du vaisseau, une pour chaque Frère de Bataille tombé. Au-delà de ces ruines, une vingtaine de sentinelles vivantes patrouillent dans les étendues désertiques pour contrer les pillards dont la présence continue de profaner le site. Ce sont des Space Marines, des Frères de Bataille issus d’une dizaine de Chapitres différents, qui montent la garde, unis dans le respect des héros défunts.

L’arrivée du Monde-Machine dans le sous-secteur de Vidar prit l’Imperium au dépourvu. À l’heure actuelle, nul ne sait encore si le Monde-Machine était un Monde-Nécropole Nécron mû par des technologies oubliées, ou s’il s’agissait simplement d’un vaisseau spatial aux dimensions prodigieuses, construit dans les ténèbres qui séparent les étoiles. Mais lorsque ses projecteurs à fission eurent purgé de toute vie les Mondes Agricoles de Gaios Prime et Gaios Tertio, sa nature exacte devint très secondaire - seule sa destruction importait.

La flotte entière du secteur et pas moins de quinze forces d’attaque Space Marines, incluant des éléments des Ultramarines, des Astral Knights, des Invaders et du Chapitre Aurora, s’opposèrent au Monde-Machine alors qu’il moissonnait dans le sang une planète après l'autre. Mais les plus puissantes armes humaines étaient impuissantes à pénétrer les boucliers du navire. Une douzaine de sorties furent organisées, douze tentatives de vaincre le Monde-Machine par la bravoure et la puissance de feu, mais elles se soldèrent par la destruction de nombreux navires et la mort de millions de soldats. Pire, les assauts directs sur le Monde-Machine semblaient impossibles. Ni les Modules d’Atterrissage, ni les torpilles d’abordage ne pouvaient traverser ses boucliers, et les faisceaux de téléportation dirigés sur sa surface perdaient toute cohérence. Après que deux escouades Terminators complètes des Invaders furent perdues de cette manière, les tentatives suivantes furent annulées.

Un Pari Désespéré[modifier]

Suite au désastre de la Faille de Galax, lors duquel un tiers de la flotte de Vidar avait été détruit, Artor Amhrad, Maître du Chapitre des Astral Knights, adopta une stratégie désespérée. Délaissant des armes qui avaient prouvé leur inefficacité, Amhrad envoya la Barge de Bataille du Chapitre contre les boucliers du Monde-Machine. Ses moteurs lancés à pleine puissance, sa coque d’adamantium vibrant sous l’impact des tirs qui la criblaient, le Tempestus réussit à traverser les écrans Nécrons. En raison de l’élan qu’il lui avait fallu pour parvenir à passer, le Tempestus ne pouvait espérer éviter la collision, mais telle n’était pas l’intention d’Amhrad. Dès que la Barge de Bataille eut traversé les boucliers, les Astral Knights la quittèrent à bord de leurs Modules d’Atterrissage. Alors que la masse meurtrie du Tempestus s’écrasait contre le Monde-Machine dans une tempête de flammes, les Astral Knights se posèrent et poursuivirent le combat avec une détermination intacte.

Il est impossible de savoir combien de Nécrons abritaient les entrailles du Monde-Machine, probablement des dizaines de milliers. Sept cents guerriers seulement, fussent-ils des Space Marines, ne pouvaient espérer triompher d’un ennemi aussi implacable, mais Amhrad et ses hommes étaient déterminés à ce que leur sacrifice ne soit pas vain. Privés d’espoir, les Astral Knights se battirent sans peur et détruisirent chaque générateur de fission, chaque arsenal et chaque node de commandement qu’ils rencontrèrent. Pendant plus de cent heures, les Astral Knights dévastèrent tout sur leur passage. Mais chacun des affrontements qu’ils eurent à livrer parmi les structures cyclopéennes qui parsemaient la surface du Monde-Machine leur coûta cher. Certains donnèrent leur vie pour permettre à leurs frères de se replier pour mener un nouvel assaut, ailleurs. Tous moururent debout, hurlant leur défi aux machines sans âme qui s’opposaient à eux.

Le Sacrifice Final[modifier]

Le dernier assaut des Astral Knights impliqua seulement Amhrad et cinq de ses guerriers. Blessés, épuisés, ils se frayèrent un chemin dans un complexe de tombes qui abritait une grande partie des systèmes de commandement du Monde-Machine. Une fois que les membres de son escorte furent tous blessés ou tués, le geste final d’Amhrad fut de faire exploser les Bombes à Fusion qui dévastèrent le complexe funéraire. Ce dernier acte héroïque submergea les contrôles nodaux, déjà sollicités à l’extrême, du Monde-Machine, ce qui eut pour effet de neutraliser ses boucliers et de réduire au silence une bonne partie de son arsenal. Les Astral Knights n’étaient plus, mais leur sacrifice avait laissé le Monde-Machine vulnérable à la vengeance de l’Humanité. Voyant son ennemi sans défense, la flotte impériale reprit l’offensive de plus belle, et détruisit le Monde-Machine par des volées de torpilles cycloniques.

Après la destruction du Monde-Machine, les Astral Knights furent rayés de la liste des Chapitres Astartes en activité. La poignée de frères qui n’étaient pas présents lors du sacrifice du Tempestus n’étaient pas assez nombreux pour assurer la reconstruction de leur Chapitre. Un autre Chapitre, les Sable Swords, fut formé pour prendre leur place et occuper la forteresse désormais abandonnée des Astral Knights. Mais ceux qui s’étaient battus aux côtés des Astral Knights ne les oublièrent pas. Alors que l’Adeptus Mechanicus examinait les restes du Monde-Machine, les Ultramarines récupérèrent les vestiges du Tempestus et les déposèrent parmi les ruines de Safehold, la dernière planète à avoir succombé au Monde-Machine. Depuis ce jour, la petite garnison qui veille sur eux incorpore des représentants des différents Chapitres qui luttèrent avec les Astral Knights en ces jours. Par cet acte de mémoire, les vivants rendent hommage aux morts.

Source[modifier]

  • Codex Space Marines, V5