Ruine de la Death Guard

De Omnis Bibliotheca

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Death guard banner.png
Death guard banner left.jpg
Death guard banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png



Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Death guard page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Death guard page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Death guard gothic.jpg
Death guard angle.png
Death guard angle.png


La Ruine de la Death Guard.
La Death Guard fut l’une des Légions Renégates les plus actives dans la trahison, son Primarque Mortarion ayant toujours exprimé de la rancune envers l’Empereur qui lui a prit de ce qu’il considérait être son destin : tuer la créature qui l’avait élevé et exploité sur son monde de Barbarus. Cette rancune allait se développer et offrir à Horus les leviers nécessaires pour rallier le Seigneur de la Mort à sa rébellion sanglante. Mais ce qui condamnera Mortarion et la Death Guard se trouvait en son sein, bien des années avec que l’Atrocité de Isstvan III ne noie la galaxie dans le sang.

Une Légion Activement Renégate[modifier]

La Death Guard fit partie des quatre Légions Renégates à se retourner contre l’Imperium dès le début de l’Hérésie d'Horus, Mortarion participant activement à l’épuration des éléments Space Marines Loyalistes sur Isstvan III. Alors que les autres Primarques félons commençaient à entreprendre leur propre quête et à désobéir à Horus, Mortarion fut loyal envers le Maître de Guerre, participant à ses côtés à la Bataille de Molech et étant témoin de l’ascension d’Horus en tant que Réceptacle du Chaos. D’après des rapports, Horus le confirma comme son homme de confiance parmi sa fratrie lors d’une rencontre sur le monde de Spectre, une planète de fer noir veiné d’argent. C’est sur ce même monde que Mortarion fut chargé de traquer Jaghatai Khan et ses White Scars, obtenant alors une réelle reconnaissance lorsque Horus lui confirma que sa Death Guard aura l’honneur d’être la première à prendre d’assaut les remparts du Palais Impérial.[1]

La Purge d'Ynyx[modifier]

Bien que le Grand Khan lui glissa entre les doigts lors de la Bataille de Catullus, Mortarion reçut la confirmation de la part d’Horus qu’il conservait toute sa confiance, et alors que le système de Beta-Garmon tombait, ouvrant la voie à Horus pour s’attaquer au Système Sol, le Seigneur de la Mort reçut pour mission de ravager le Monde-Forge d’Ynyx. Mortarion s’en prit à ce Monde-Forge qu’il ravagea, pénétrant dans la citadelle qui abritait le maître de ce monde, le Magister Superex Nalthusian le Quarante-Cinquième, un bout de chair abîmé enfermé dans un bocal mais qui aurait mit en difficulté le Primarque et ses guerriers grâce à ses pouvoirs de Psykers. Ce fut la téléportation surprise de Calas Typhon, Premier Capitaine de la Death Guard qui a distrait le Magister avant de se faire détruire.

Après la Bataille de Perditus, le destin de Calas Typhon fut inconnu, une poursuite et des combats contre les Dark Angels mené par le bras droit du Lion, Corswain, étant le seuls éléments connus. Typhon avait, pour certains érudits, offert son âme à une entité du Warp majeur bien avant le début de la guerre civile, et ce facteur peut expliquer l’horreur qui allait s’abattre sur la XIVe Légion et leur Primarque.[2]

La Damnation de la Death Guard[modifier]

Arrivé à ce point de notre récite, nous soulignons que ce qui est raconté à présent provient de témoignages et de rumeurs à la provenance inconnue, mais ce qui est certain, c’est que le responsable de l’abominable transformation de la Légion et de son Primarque est le Premier Capitaine Calas Typhon.

Mortarion semblait satisfait du retour de son bras droit au point d’accepter de monter à bord de son navire, le Terminus Est, afin qu’ensemble, ils atteignent Terra pour l’affrontement final. La flotte de la Death Guard se mit ordre de bataille, quittant Ynyx qui avait vu sa population exterminée par les cruels Space Marines, et entra dans le Warp.

Un étouffement général frappa tout les membres de la flotte de la Death Guard dès qu’elle entra dans l’Immaterium, une asphyxie générale qui a fait des milliers de morts parmi les serfs tandis que des ponts inférieurs de navires avaient été ouverts sur l’extérieur par des membres d’équipage qui avaient déverrouillé les sas, le tout alors que les Champs de Geller étaient intacts… Des vaisseau d’avant-garde avait été perdue, s’étant autodétruit durant le phénomène d’asphyxie généralisé. C’est après ce phénomène inquiétant que Mortarion accepta que Calas Typhon fasse une enquête après que celui-ci en ait fait expressément la demande.

Peu après, Typhon aurait ramené aux pieds de son Primarque les Navigators du Terminus Est, membres de la Maison Zegenda. Les Navigators furent accusés d’être à la solde de Malcador le Sigillite, omettant le fait que ces mutants ne prenaient généralement pas parti dans le conflit. Sans même que Mortarion ait pu dire quoi que ce soit, ils furent exécutés par Typhon, livrant la flotte de la Death Guard aux dérives du Warp sans personne pour les guider. Furieux, Mortarion se retrouva dos au mur, obligé d’accepter la proposition de Typhon d’utiliser ses pouvoirs psychique et ceux des rares Légionnaires Psykers de cette Légion connue pour son dégoût de telles capacités, pour guider les vaisseaux de la Death Guard dans les remous du Warp au sein du Navis Sanctorum du Terminus Est.

Mortarion et Calas Typhon sur le pont du Terminus Est peu avant leur damnation.
Ce fut les agissements de Typhon qui rendit Mortarion méfiant, se rendant compte que son Premier Capitaine lui cachait quelque chose. Cette méfiance s’accentua lorsque Mortarion rendit visite à Typhon au sein de la Navis Sanctorum, découvrant que celui-ci s’adonnait à des rites occultes aux places occupés normalement par les Navigators, et apprenant qu’un Librarius parallèle avait existé au sein de la Death Guard, un comble pour la Légion ayant été la plus critique sur le Projet Librarius. Typhon commença à lui parler d’illumination et d’une force éternelle.

Puis sans qu’on sache comment, le premier Death Guard tomba malade, un dénommé Raheb Zurrieq, frappé par une fièvre terrible, et vomissant un torrent de bile noir et visqueux, hurlant de douleur et secoué de spasmes incontrôlables. Les quelques rumeurs trouvés à ce sujet nous affirment que des centaines de bubons incolores s’étaient développés sur sa peau, tous groupés par trois alors que des larves étaient en train d’éclore dans la bile répandu sur le pont avant que des mouches ne se mettent à voler. Ce cas incroyable d’un Space Marine tombant aussi gravement malade, en plus venant de la Légion la plus connue pour sa robustesse, allait déclencher une contagion qui allait se propager dans toute la flotte.

Apprenant l’avènement de ce fléau, Mortarion se rendit dans la baie médicale, là où se trouvait une chambre étanche dans laquelle Raheb Zurrieq avait été placé. Là, le Primarque ne trouva qu’un tas de chair devenue une masse surréaliste et grise de matière putride qui se détachait du guerrier déformé par des protubérances osseuses qui dépassaient de grandes plaies suintantes d’où coulait un ichor vert jaunâtre, le tout entouré de minuscules mouches. Le rapport de l’Apothicaire de l’époque évoque la perte du cœur secondaire de Zurrieq et le dysfonctionnement de la majorité des organes ainsi que la compromission des glandes progénoïdes. Cette maladie virulente semblait posséder une intelligence et l’influence du Warp semblait être derrière tout ça. Le fait le plus épouvantable fut que Mortarion exécuta d’un coup de poignard parfait Zurrieq, dans la poitrine, tranchant son cœur principal en deux, mais à peine celui-ci fut tué qu’il revint à la vie.

La nature invincible et endurante de la Death Guard se délitait tandis que Typhon affirma que c’était l’œuvre des agents de l’Empereur. Mortarion ordonna un protocole d’isolement avant d’exiger à son Premier Capitaine de trouver un moyen de revenir dans l’univers matériel. Il est évoqué la perte d’un vaisseau du nom de Coldreign qui aurait imploser en tentant de revenir dans l’univers matériel, confirmant qu’une puissance avait emprisonné la Death Guard au sein de l’Empyrée. Chose qui est plus proche de la rumeur que tu fais avéré, il semblerait que Mortarion lui-même avait été touché par la maladie, une traces rouge vif formant un parfait triangle sur sa paume de la main étant alors apparu.

De plus en plus désespéré, Mortarion aurait négocié alors un pacte avec Ignatius Grulgor, l’ancien Capitaine de la 2e Compagnie de la Death Guard qui avait mené l’assaut contre l’Eisenstein durant sa fuite pour prévenir l’Empereur et le premier Marine de la Peste répertorié. Grulgor avait été récupéré mystérieusement par Mortarion qui l’avait enfermé au sien d’une grande cuve de verre blindé renforcé au sein d’une chambre entière isolé. Grulgor était devenu une entité du Warp baptisée le Dévoreur de Vie et apprenant ce qui se passait, il promit à Mortarion de le soutenir pour forcer Calas Typhon à lui obéir. Puis, avec son célèbre Linceul, le Primarque se dirigea droit vers le sanctorum des Navigators, découvrant au passage que la structure même du vaisseau était touché par ce mal qui ravageait sa Légion.

En pénétrant dans le sanctorum mystérieusement envahit par le parfum de l’ancienne Barbarus, capturé et recréé, Mortarion se confronta à son Premier Capitaine, lui ordonnant de mener la flotte dans l’univers matériel sous peine de mort. C’est là que Typhon avoua avoir préparé ces horreurs afin de montrer à Mortarion le pouvoir d’un certain "Grand-Père". Mortarion se jeta sur lui et les deux guerriers s’affrontèrent tandis que leurs gardes du corps respectifs s’entre-tuaient. Le Primarque, armée de sa faux Silence, trancha les deux cœurs de Typhon qui resta vivant malgré ce coup mortel. Avec une vitesse impossible pour un Space Marine, le Premier Capitaine parvint à blesser Mortarion en lui enfonçant une pointe de lame dans sa chair, faisant tituber le Primarque qui ressentit une souffrance inédite. Acculé, le Faucheur activa et lança une balise de téléportation au pied de son ennemi, faisant apparaître le Dévoreur de Vie. Mortarion lui ordonna de tuer Typhon, Grulgor s’exécutant en se mettant à étrangler le Premier Capitaine, avant que les deux ne se mettent à rire. Le Dévoreur de Vie servait en réalité aussi le "Grand-Père", qu’il nomma [PURGE]. Puis Grulgor se laissa déchiqueter par Typhon, libérant un ouragan de mouches luisantes qui engloutirent le Premier Capitaine et Mortarion qui fut piqué de partout par les incestes. L’essence qui animait auparavant Grulgor s’est dissoute puis la masse de mouches plongea à l’intérieur de Typhon qui se mit à enfler tandis que des tubes denses de corne fissurée poussèrent en lui tout en crachant des nuages de mouches comme la fumée. Une protubérance de corne tordue poussa sur le visage enflé du Premier Capitaine, le transformant en ruche vivante. Trahi, Mortarion avait été témoin de la naissance d’une des Seigneurs du Chaos les plus célèbres et les plus dangereux de la galaxie - qu’il ravage toujours plus de dix millénaires à sa naissance  : Typhus, le Héraut de la Ruche.

Mortarion serait alors parti du sanctorum, vaincue, alors que les membres de sa Légion étaient pris dans les affres de la même altération que Zurrieq. On ignore ce qu’il fit, mais une légende obscure affirme qu’il se serait dirigé vers les portes principales qui isolaient la baie du Terminus Est de l’espace, baies entr'ouvertes alors, tandis que la coque du vaisseau s’écartait de lui de tous côtés, le métal bougeant et s’altérant, en se couvrant d’excroissances qui y poussaient comme des herbes. Mortarion aurait vu s’esquisser ce qui pouvait être le visage d’un dieu qui portait la forme de trois yeux grand ouverts, disposés en un triangle intimidant, une entité vaste et terrible ressemblant à une créature-colonie. Cette entité lui aurait offert le moyen de devenir la mort incarnée et que si il souhaitait être délivré de ses souffrances, il devait renoncer à son âme. Le Primarque pourrait alors jouir de son propre domaine qu’il pourra modeler à sa volonté et devenir ce qu’il avait toujours voulu être. Il n’avait qu’à jurer allégeance à cette entité, à ce "Grand-Père". Mortarion prononça les mots de son serment, le damant à jamais et subissant une transformation trop horrible à citer dans ces lignes.[3]

Si ce résumé reste sujet à caution - car qui sait ce qui est vrai avec les évènements lointains de l’Hérésie d’Horus et de Traîtres damnés - une seule chose est certaine : lorsque la flotte de la Death Guard réapparu dans l’espace réel, aux portes du Système Sol, la Death Guard n’était plus constitué que de guerriers portant des plaques difformes couvertes de blessures horriblement infectées et de fluides putréfiés. Leurs armes et leurs machines de guerre avaient elles aussi subi l’influence maladive des forces du Chaos, brillant d’une lueur verte malsaine et suintant de pus gangrené. Les guerriers de la Death Guard étaient devenus les horribles Marines de la Peste, des serviteurs du Grand-Père, mené par un Mortarion transfiguré en une créature des ténèbres qui allait faire s’abattre sur Terra le fléau de la peste et des affections.[4]

L’oeil d’un grand être émacié et squelettique contemplait Terra.
Le Roi Pâle tenait sa Faucheuse gigantesque de sa main griffue et leva l’autre pour la pointer vers cette braise scintillante qu’était Terra.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Les Orks sont un fléau pour la galaxie, un fléau que nous nous réjouissons de combattre, par le Bolter, par la lame et au nom de l’Empereur. »
  • SWALLOW JAMES, La Dague Enfouie - La Ruine de la Death Guard, Black Library, 2019
  • WRAIGHT CHRIS, Le Chemin Céleste - La Fin de l'Orage Approche, Black Library, 2017
  • Index Astartes du White Dwarf N°98 (Juin 2002)
  1. Informations issues de Le Chemin Céleste - La Fin de l'Orage Approche, Chapitre Sept de WRAIGHT CHRIS, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.
  2. Informations issues de La Dague Enfouie - La Ruine de la Death Guard, Intervalle I - Ante Mortem, Intervall II - Un Cheval Pâle de SWALLOW JAMES, Black Library, 2019 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de La Dague Enfouie - La Ruine de la Death Guard, Intervalle II - Un Cheval Pâle, Intervalle III - La Tombe Ouverte - Intervalle IV - Aucune Chair Épargnée, Intervalle V - Immortel, Intervalle VII La Chute de SWALLOW JAMES, Black Library, 2019 et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de l’Index Astartes du White Dwarf N°98 (Juin 2002) et résumées par Guilhem.