Red Talons

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Astartes banner left.jpg
Astartes banner right 2.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Astartes page corner.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg
SymboleRedTalons.jpg
Les Red Talons.

Les Red Talons sont un Chapitre de la Deuxième Fondation, successeur des Iron Hands. Leur Monde Chapitral, Raikan, se trouve dans le Segmentum Tempestus. Depuis leur fondation, à la fin de la Purge, les Red Talons sont réputés pour leur style de combat audacieux et leur vendetta contre les Légions Renégates. Les Hauts Seigneurs de Terra ont plus d’une fois chargé les Red Talons de traquer et de détruire des Chapitres félons, un devoir qu’ils remplissent avec plaisir.[1]

L’origine des Red Talons peut éventuellement venir du Croiseur d'Attaque de la Légion des Iron Hands, le Red Talon, qui après le Massacre du Site d'Atterrissage ayant vu la destruction de la Xe Legiones Astartes et la mort du Primarque Ferrus Manus, était commandé par le Révérend de Fer Autek Mor du Clan Morragul. Le Red Talon châtiera en 006.M31 le système Gethsamaine qui s’était soumis sans résistance à Horus Lupercal, l’Architraître responsable de l’Hérésie d'Horus. Le seul monde habité du système, Gethsamaine Colonus, vit ses quelques plates-formes d’artillerie restantes balayées par le grand Croiseur d’Attaque qui effectua ensuite un bombardement impitoyable de la planète à partir d’une orbite basse avant de l’envahir. En un rien de temps, les sièges du gouvernement furent réduits en miettes et ceux qui, en position de pouvoir, avaient aidé les Traîtres ou s’étaient ralliés à leur cause furent méthodiquement traqués et exécutés, à l’exception d’un nombre restreint de prisonniers considérés comme disposant d’informations potentiellement utiles, et qui furent ramenés en criant sur les transporteurs du Red Talon. Autek Mor laissa comme cadeau d’adieu des bombes recouvertes d’une couche de matériau radioactif destinée à enrichir et à multiplier par cent les retombées générées par sa détonation. Le Red Talon quitta son orbite au moment même où les villes s’enflammaient et les Traîtres et ceux qui s’étaient agenouillés devant eux furent condamnés…[2]

Sous le commandement d’Autek Mor, le Red Talon mena des dizaines de batailles contre les Traîtres, détruisant le Monde Minier renégat de Saria Major, frappant les Sons of Horus sur Locurtar Station, tendant une embuscade à Kvalgron contre un convoi de ravitaillement avant de se diriger vers le site de Paramar, capturant ou détruisant un convoi entier en douze heures d’une guerre spatiale et acharnée. De même, le Red Talon aurait pris part à l’incident de Nashe’s World, où un détachement d’extermination de la Death Guard a été détruit au milieu des ruines cyclopéennes Xenos qui dominaient les jungles meurtrières, bien qu’aucune preuve solide n’existe sur la réelle implication du Red Talon.

Le Red Talon eut notamment une part active dans la destruction du monde principal de recrutement de la Légion des World Eaters, Bodt, en 008.M3[3]

La Pentarchie du Sang

Au cours de la Guerre du Faux Primarque en 860.1033, un épisode sombre et sanglant de l’Histoire de l'Imperium, aujourd’hui largement perdue dans les mythes et effacée des archives, mais ayant plongé le Segmentum Pacificus dans l’anarchie, la Pentarchie du Sang a été convoquée par les Hauts Seigneurs de Terra pour appliquer leur jugement. Cinq Chapitres, dont les Red Talons, ont reçu pour mission de détruire systématiquement onze Chapitres de l’Adeptus Astartes jugés Traitoris Perdita et dévaster leurs mondes d’origine, mettant ainsi un terme à huit décennies de conflit.[4]

Les Guerres d'Orask

Les Red Talons prirent par à la défense du monde sentinelle d’Orask, situé près de la frontière de la zone redoutée du vide spatial connue sous le nom d’Astres Fantômes. Aux côtés des régiments de l’Astra Militarum et des Titans de la Legio Magna, ils repoussèrent une invasion Tyranide avant de purger les Xenos de la surface d’Orask.[5]

Sources

Pensée du Jour : « La vérité est un autre mensonge raconté par les ignorants. »
  • Codex Space Marines, V8 ; 2ème édition
  • The Horus Heresy, Book Four - Conquest
  • The Horus Heresy, Book Six - Retribution
  • Imperial Armour Vol. 2nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes
  • Imperial Armour Apocalypse II
  1. Informations issues du Codex Space Marines, V8 ; 2ème édition et résumées par Guilhem.
  2. Informations issues de The Horus Heresy, Book Four - Conquest, Chapter The Darkness Descending - Retribution et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de The Horus Heresy, Book Six - Retribution, Chapter Tooth and Claw et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de l’Imperial Armour Vol. 2nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - The Pentarchy of Blood et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues de Imperial Armour Apocalypse II - The Orask Wars et résumées par Guilhem.