Première Bataille d'Agrellan

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
Après la Première Bataille d’Agrellan, Kayvaan Shrike de la Raven Guard et Kor’sarro Khan des White Scars attirèrent Shadowsun sur Voltoris et faillirent l’éliminer.
Au cours de l’année impériale 997.M41, le jeune Empire T'au de la Bordure Orientale prépara une nouvelle sphère d’expansion. Sous la direction du Commandeur Shadowsun, ils investirent le Golfe de Damoclès dans le but d’imposer les préceptes hérétiques du Bien Suprême sur des planètes qui appartenaient de plein droit à l’Imperium.

L’offensive T’au avait été planifiée et coordonnée avec le plus grand soin. Dans les mois précédant la Troisième Phase d’Expansion, l’Imperium avait été confronté à de nombreuses crises, notamment l’irruption de la Flotte-Ruche Léviathan, et ses défenseurs avaient été durement éprouvés. C’était plus que jamais d’actualité dans la Bordure Orientale ; lorsque des forces furent enfin mobilisées pour contrer les T’au, plusieurs mondes avaient déjà été perdus, et de nombreux autres étaient désormais menacés par une invasion qui ne semblait pas vouloir ralentir. Shadowsun, disciple du célèbre Commandeur Puretide, avait bien appris ses leçons, évitant les mondes fortifiés pour se concentrer sur des cibles moins préparées. Des dizaines de mondes tombèrent ainsi face aux troupes bien entraînées de Shadowsun. Certains se rendirent sans combattre, séduites par les fausses promesses des extraterrestres.

Ce fut cette dernière caractéristique, plus que toute autre, qui entraîna la Raven Guard dans le conflit, car les fils de Corax abhorrent la servitude sous toutes ses formes. Bien que les paroles mielleuses et les présents des T’au semblassent sincères, la Raven Guard savait que leur générosité cachait quelque chose. Aussi, bien que Délivrance fût loin de la zone de guerre Damoclès et sous la menace des Tyranides, le Maître des Ombres Corvin Severax mena la totalité de son Chapitre à travers les courants du Warp pour atteindre au plus vite la Bordure Orientale.

Lorsqu’il atteignit le Golfe de Damoclès, Severax comprit que la campagne serait longue et ardue. L’incompétence de l’état-major local avait causé de lourdes pertes, et les défenseurs étaient sur le point de céder. Alors que Severax analysait les transmissions vox confuses de la Marine de Guerre pour évaluer la situation, une vaste armada T’au envahit le monde d’Agrellan. Cette planète était la porte d’entrée du Système Dovar, et sa chute permettrait aux Xenos de s’enfoncer plus profondément en territoire impérial. Abandonnant à regret son intention de libérer les mondes conquis, Severax se joignit aux forces qui se rassemblaient sur Agrellan.

La Défense d'Agrellan[modifier]

La Bataille d’Agrellan fut la première fois depuis des décennies que la totalité de la Raven Guard était mobilisée pour une campagne. Lorsque les premières vagues d’assaut atterrirent, les fils de Corax rejoignirent les White Scars, les Chevaliers de la Maison Terryn et les nombreux régiments de l’Astra Militarum pour défendre la dizaine de Ruches de la planète. Les téméraires White Scars parcoururent les plaines désolées, portant le combat au cœur du dispositif ennemi, tandis que la Raven Guard préférait frapper depuis les ombres, attaquant les cadres trop sûrs d’eux qui affrontaient déjà la fureur des Chevaliers de la Maison Terryn.

Mais les T’au avaient des raisons d’être confiants, car Shadowsun avait dressé ses plans de bataille avec soin. Tandis que la Raven Guard abreuvait les plaines arides du sang des Shas’la et que les White Scars se consacraient à la traque de la disciple de Puretide, des soulèvements dans la population d’Agrellan firent tomber plusieurs Ruches sous la coupe des Xenos. D’autres cédèrent sous le feu des Exo-Armures XV104 Riptide et des bombardiers de la Caste de l'Air. Bientôt, seule la capitale Agrellan Prime tenait encore bon, et bien que les défenseurs de l’Imperium eussent causé de lourdes pertes aux forces de Shadowsun, chacun savait que le monde était quasiment perdu.

Les défenseurs parvinrent à se replier grâce à Severax, qui dépêcha la Raven Guard pour les aider. Ainsi, alors même que la victoire semblait inéluctable pour les T’au, leur offensive finale se noya dans son propre sang. Divisant son Chapitre en demi-Compagnies, Severax ordonna à ses Capitaines des Ombres de ralentir la progression des Xenos aussi longtemps qu’ils le pourraient, afin de gagner du temps pour que les vaisseaux de débarquement de l’Astra Militarum se replient. Contrairement à son habitude, Severax ne leur donna pas d’objectifs secondaires, ni de stratagèmes tortueux pour renverser le cours du conflit. La situation était trop grave, et les T’au avaient manifestement une aptitude troublante à prédire la stratégie impériale dans les premières heures de la campagne.

Grâce à des actions de désorientation et des embuscades, la Raven Guard gagna quelques heures pour transformer la chute d’Agrellan en une défaite plutôt qu’un massacre. Severax était à bord du dernier Thunderhawk à quitter Agrellan Prime. Bien que ses cœurs se gonflassent de fierté devant ce que son Chapitre avait accompli, il enrageait de voir un autre monde tomber en moins d’une journée sous la coupe des T’au.

La Lame Cachée[modifier]

Consternés par la perte d’Agrellan aussi bien que par la rapidité avec laquelle les T’au avaient accompli cet exploit, les commandants impériaux s’efforçaient désormais d’endiguer l’invasion. Ils en conclurent que Shadowsun était la clef du dispositif ennemi, car le Commandeur T’au inspirait clairement une ferveur fanatique à ses troupes, et même les stratèges impériaux les plus aguerris durent admettre que la stratégie de Shadowsun à l’échelle du système était quasiment impossible à contrer en raison de sa rapidité d’action, sa complexité et sa ruse. Alors même que l’Imperium mettait tout en œuvre pour renforcer les planètes affaiblies par la chute d’Agrellan, ils élaborèrent un plan audacieux pour renverser le cours de la guerre.

De façon remarquable, l’idée de tendre un piège à Shadowsun vint à la fois de Kayvaan Shrike de la Raven Guard et de Kor'sarro Khan des White Scars. Depuis leur victoire partagée face à Kernax Voldorius, les deux hommes avaient développé un respect mutuel qu’ils se refusaient encore à qualifier d’amitié. Enragé par son incapacité à abattre Shadowsun sur Agrellan - rebaptisée Mu’gulath Bay par ses nouveaux maîtres - Kor’sarro savait que sa proposition l’emporterait si elle était soutenue par une voix extérieure à son Chapitre, et Shrike lui avait d’ores et déjà offert son aide.

Le plan était simple. Selon les renseignements impériaux, Shadowsun était galvanisée par Agrellan. La Raven Guard et les White Scars exploiteraient le dynamisme de sa victoire contre elle, en l’attirant dans un piège sur le Monde Chevalier de Voltoris. Forts de l’appui du conseil de guerre, Shrike et le Khan tendirent leur piège dans les souterrains de la forteresse de la Maison Terryn. Le piège se referma lorsque l’inflexible Shadowsun se retrouva à portée des canons impériaux. Dissimulés par les brumes psychiques d’un Devin d'Orage, les guerriers de la Raven Guard et des White Scars attaquèrent le Commandeur T’au. Shadowsun réchappa de justesse du carnage. Grièvement blessée, elle fuit le champ de bataille, cédant le pas sur Voltoris. La tentative d’assassinat avait échoué, mais la bataille se soldait par la première victoire depuis que les T’au avaient pénétré dans le Golfe de Damoclès.

Les Ombres s'Agitent[modifier]

Mais les T’au étaient loin d’être vaincus, et ils visaient désormais le Monde-Forteresse de Prefectia et les planètes riches en ressources naturelles du Système Dovar. Alors que des troupes impériales fraîches convergeaient sur Prefectia, la Raven Guard lança, comme sur Agrellan, des opérations pour ralentir l’ennemi, mais à plus grande échelle. Les vaisseaux de la flotte de la Raven Guard œuvrèrent pour diviser l’avant-garde du corps expéditionnaire T’au. Frappant rapidement depuis les nuages stellaires, ils lancèrent des abordages qui désemparèrent des dizaines de vaisseaux ennemis, quand ils ne les utilisèrent pas pour infiltrer des bases de ravitaillement afin de les saboter.

Ces attaques suivaient une stratégie élaborée par Corvin Severax, qui poussait les guerriers de son Chapitre aux limites de leurs capacités. Mais le sinistre Maître des Ombres ne fut pas déçu par sa Raven Guard. Bien que dispersée sur toute la zone de guerre, les Forces de Frappe représentant souvent moins d’une demi-Compagnie, la Raven Guard devint une source d’ennuis constants pour Shadowsun, la privant de renforts dans les moments les plus critiques.

Kayvaan Shrike était alors le bras droit de Severax. Les talents de commandant dont il avait fait preuve sur Targus s’étaient encore affirmés dans le tumulte de la Bordure Orientale, et bientôt Severax confia au Capitaine des Ombres des Rôdeurs Fantômes la direction de l’effort de guerre, selon son style inimitable.

De fait, il semblait que les adversaires de Shrike partageaient l’admiration de Severax. Des holographies de propagande retrouvées sur Jorax montrent que la tête de Shrike était mise à prix, et l’âge de chaque tirage était indiqué par l’augmentation de la somme offerte. Lorsque les T’au eurent enfin atteint Prefectia et que Severax eut ordonné à son Chapitre de participer à sa défense, la région grouillait de mercenaires Kroots impatients de rafler la récompense promise pour l’élimination de Shrike et ses Capitaines des Ombres.

Sous les ordres de Severax, la Raven Guard avait stoppé l’avance de forces plusieurs fois supérieures en nombre. Bien que les groupes de combat déployés par l’Imperium fussent mis en difficulté par la détermination et l’esprit de sacrifice des T’au, la Raven Guard avait fait honneur à l’héritage de Corvus Corax.

Source[modifier]

Pensée du Jour : « L’espoir est le premier pas vers la déception. »
  • Codex Supplement Raven Guard, V8