Maison Perdaxia

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Perdaxia)
Aller à :navigation, rechercher

Chaos knights banner bg.png
Chaos knights banner left.jpg
Chaos knights banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Chaos knights page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Chaos knights gothic.jpg
Sm chaos angle.png
Sm chaos angle.png
Symbole de la Maison Perdaxia.

Suite aux Événements de Paramar V, où les Titans de la Legio Fureans ont mené l’invasion de la planète impériale pendant les premiers jours de l’Hérésie d'Horus, la Legio Titanique a souvent été vue marchant vers la bataille accompagnée d’Armures Chevaliers peintes en jaune et noir de la Legio Fureans, bien que les deux couleurs soient souvent inversées. Peu d’efforts ont été déployés pour déterminer l’origine d’une telle pratique, les quelques personnes qui se sont intéressées à ce genre d’événements supposant que ces observations n’étaient rien d’autre que des éléments de la Maison Mordred, elle-même une Maison vassale d’Incaladion, autorisée à porter l’iconographie de la Legio Titanique. Une analyse plus poussée, menée longtemps après la Chute de Paramar V, a révélé des failles dans cette conclusion, la plus accablante étant peut-être la présence d’écritures runiques et d’icônes sur les Armures Chevaliers, correspondant à la langue des tribus de Sasharam, une lune située à proximité d’Incaladion. Presque toutes les Armures Chevaliers portaient le nom gravé de Perdaxia sur leur carapace, ce qui a conduit les archives impériales à désigner la force mystérieuse sous le nom de Maison Perdaxia.

La lune elle-même, bien que largement dépourvue de vie du fait que la majeure partie de sa surface est rendue inhabitable par des tempêtes foudroyantes de particules irradiées et par les bêtes radiaphages mortelles qui errent dans les Désolations, a été largement ignorée par l’Imperium. Les rares zones habitables abritaient des tribus technologiquement déficientes, dont les membres étaient souvent enlevés par la Legio Fureans pour reconstituer les rangs de la Legio Titanique. Les tentatives d’agents extérieurs d’organiser des expéditions sur la lune, sous l’égide de missions archéologiques visant à étudier les sites potentiels de terraformation, ont été systématiquement bloquées par le Mechanicum d’Incaladion pendant la Grande Croisade. Compte tenu de la nature isolationniste du Monde-Forge, il fallait s’attendre à de tels reproches, car la lune se trouvait à l’intérieur des frontières des possessions d’Incaladion. En effet, certains Technoprêtres ont avancé que les forteresses dotées d’un Bouclier Anti-Radiations pouvaient facilement être recouvertes par les tempêtes radioactives de la lune, offrant ainsi un terrain d’action clandestin à une Maison de Chevaliers jusqu’alors inconnue.

À ce jour, seules des preuves indirectes relient la mystérieuse Maison des Chevaliers à la lune de Sasharam ; l’utilisation du langage associé aux tribus du corps stellaire, les preuves d’un comportement techno-ritualiste conforme aux pratiques de la Legio Fureans et la prévalence des marques de liens déclarant la servitude d’une Armure Chevalier à Incaladion, tout cela suggère des liens étroits avec le Monde-Forge. Ce qui est peut-être plus inquiétant, c’est la durée pendant laquelle la Maison Perdaxia a été au service du Monde-Forge et vassale de sa Legio Titanique. L’analyse des Chevaliers de la Maison Perdaxia tombés au combat suggère que nombre d’entre eux étaient des francs-tireurs qui ont rejoint le camp du Maître de Guerre pendant l’Hérésie d’Horus, sans doute en s’associant à une Legio Titanique pour s’assurer une position au sein de la force de l’Architraître. Néanmoins, plus de la moitié des effectifs de la Maison étaient de conception et de construction plus anciennes, laissant supposer que la Maison Perdaxia existait peut-être avant que le Monde-Forge ne rejoigne l’Imperium, une théorie étayée par les révélations selon lesquelles les Chevaliers de la Maison Perdaxia retrouvés pendant l’Hérésie d’Horus correspondaient aux enregistrements des Chevaliers déployés aux côtés de la Legio Fureans pendant la Grande Croisade, les deux fois resplendissants dans les couleurs de la Legio Titanique. Cela signifie que la Maison a été volontairement gardée secrète, peut-être pour servir de force de réserve au cas où Incaladion serait contraint de faire la guerre à l’Imperium. Quelles que soient ses véritables origines, la Maison Perdaxia a fait preuve d’une loyauté sans faille envers les Yeux de Tigre, sacrifiant des dizaines de ses descendants pour sauver une seule machine-divine, leurs compétences mortelles renforçant considérablement l’ordre de bataille d’Incaladion.[1]

Force Matérielle

Étant donné le manque de données sur la Maison Perdaxia, s’il s’agit bien d’une Maison officielle, il est pratiquement impossible d’évaluer la puissance matérielle de ses forces. D’après les chiffres observés, la force de la Maison Perdaxia semble s’être élevée à plusieurs centaines d’Armures Chevaliers au cours des premières années de la Grande Croisade. Sur Paramar V, des dizaines de Chevaliers désormais identifiés comme des Nobles de Perdaxia sont entrés en action et, bien qu’une grande partie d’entre eux ait été perdue dans la bataille, des dizaines d’autres ont été vus en train de travailler de concert avec les demi-Legios de la Legio Fureans dans les mois qui ont suivi. Sans le soutien dévoué d’un Monde-Forge de haut niveau, une Maison de Chevaliers serait incapable de soutenir de tels effectifs. Une théorie expliquant le nombre important de Chevaliers de la Maison Perdaxia repose sur des données extraites d’armures de Perdaxia récupérées sur divers champs de bataille pendant l’Hérésie d’Horus. Ces données révèlent que si de nombreux Chevaliers portaient des marques de production correspondant au travail des forgerons d’Incaladion, la datation au carbone attribuant à certains d’entre eux des âges en siècles, d’autres ont été identifiés comme étant des Chevaliers Errants ou des Armures ayant prêté serment à d’autres Maisons. Parmi ces dernières, toutes ont été débarrassées de leur ancienne allégeance, les couleurs de la Maison ayant été effacées et remplacées par celles de Perdaxia. De telles révélations suggèrent que la Maison Perdaxia aurait activement accepté des Sans-Fiefs renégats et des Nobles transfuges d’autres Maisons de Chevaliers pendant l’Hérésie d’Horus, augmentant ainsi considérablement la résistance de la Maison face à l’attrition brutale.[2]

Héraldique de la Maison Perdaxia

Perdaxia1.jpg

Chevalier Acastus Porphyrion, UAK-PER-45X1

Dans la plupart des exemples dont elle est témoin, la Maison Perdaxia utilise les noms de divinités de la préhistoire des régions indiennes de Terra, précédés d’un code impénétrable composé de chiffres, de lettres et de symboles runiques plus obscurs pour désigner ses armures. Ainsi, la véritable étymologie et la lignée de Chevaliers tels que UAK-PER-45X1, représenté ici lors de la première bataille de Paramar V, restent souvent inconnues. Comme beaucoup de ses semblables, son armure portait les couleurs de la Legio Fureans et accompagnait presque exclusivement la Legio Titanique pendant l’Hérésie d’Horus. De nombreux Nobles de la Maison Perdaxia ont fait preuve d’une grande habileté sur le champ de bataille, UAK-PER-45X1 ayant notamment gravement endommagé deux machines-divines de la Legio Gryphonicus sur Paramar V. Quelles que soient les véritables origines de la Maison, qu’il s’agisse d’une Maison de Chevaliers volontairement dissimulée ou d’une Maison formée à la hâte à partir d’amalgames de Sans-Fiefs, la Maison Perdaxia a fait preuve d’une grande expérience tactique sur des dizaines de champs de bataille, témoignant ainsi d’un long héritage en matière de combat.[3]

Perdaxia2.jpg

Chevalier Questoris Styrix, Svastoyana-Z622

Svastoyana-Z622 est l’un des rares Chevaliers de la Maison Perdaxia à porter un titre confirmé. Son nom est attesté par de nombreux enregistrements du Chevalier Styrix chargeant au plus fort de la bataille, ses Profanateurs proclamant que « Svastoyana arrive, portant la mort à tous les profanateurs. » Comme de nombreuses Armures de la Maison Perdaxia, Svastoyana-Z622 portait les couleurs inversées de la Legio Fureans, une tradition que plusieurs théories expliquent. Les deux plus répandues postulent qu’il s’agit soit d’une marque de honte qui ne peut être effacée que par une mort glorieuse au combat, soit d’une marque d’honneur, donnée aux Nobles les plus dévoués et les plus compétents. Sans savoir si les Nobles de la Maison Perdaxia considèrent l’affectation constante aux combats les plus violents comme une pénitence ou comme une récompense, il est impossible de déterminer la place qu’occupait Svastoyana-Z622 au sein de la Maison.[4]

Source

Pensée du Jour : « Dans le doute, avancez vers le bruit des détonations. »
  • Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios
  1. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Perdaxia (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  2. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Perdaxia - Materiel Strength (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  3. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Perdaxia - House Perdaxia Acastus Knight Porphyrion, "UAK-PER-45X1" (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  4. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Perdaxia - House Perdaxia Questoris Knight Styrix, "Svastoyana-Z622" (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)