Nurgling

De Omnis Bibliotheca
« Sergent, c’est quoi cette odeur ? Sergent ? Sergent ? »
- Seconde classe Roth du 42e Cadien.
Des Nurglings, Les Nurglions de Grand-Père Nurgle.
Il est préférable, pour un homme sain d’esprit, de ne pas tenter d’imaginer ce que sont les entrailles caverneuses d’un Grand Immonde. C’est dans les remous de cette panse insondable que les Nurglings sont engendrés, à partir de caillots d’une substance indicible. Nourris par les sucs que sécrètent les organes internes du Démon Majeur, ils croissent jusqu’à devenir des Démons rondelets et caustiques, sortes de répliques miniatures de Nurgle lui-même.

Les Nurglings passent le plus clair de leur existence agglutinés auto du Grand Immonde qui les a créés. Ils grimpent sur son corps à la recherche de poches de liquide tiède ou de recoins confortables entre les plis de chair pourrissante. Pour attirer l’attention de leur géniteur, les Nurglings babillent constamment et grattent ses croûtes dans l’espoir d’un rot de satisfaction paternelle. Il arrive qu’un Héraut particulièrement favorisé par Nurgle bénéficie d’un palanquin porté par un tapis de Nurglings. Quand ils ne déplacent pas le palanquin, les Démons courent en tous sens pour trouver des babioles à offrir à leur maître : animaux morts, ossements, champignons colorés, et autres cadeaux de leur cru.

Les Nurglings sont de petites créatures malicieuses qui, quand elles ne sont pas occupées à se chamailler ou à capter l’attention, nuisent à autrui en provoquant des furoncles, en gâtant les provisions, ou en déposant des monticules de déjections sous les pas des mortels. De tous les Démons, ce sont les Nurglings qui irritent le plus les Portepestes ; mus par l’instinct de recenser et de codifier, les Démons Mineurs de Nurgle n’arrivent pas à sonder la nature capricieuse et perturbatrice des Nurglings. Les Grands Immondes font preuve d’affection envers leur progéniture, mais les austères Portepestes la considèrent comme une gêne constante.

Les Nurglings font rarement partie formellement de l’organisation militaire d’une Légion de la Peste, mais l’accompagnent tout de même, en paradant à la suite du Grand Immonde en charge des opérations ou en trottinant autour des Hérauts et des formations d’infanterie. Ce sont des Démons très protecteurs, et ils se ruent sur les ennemis qui menacent les leurs. Ils forment une marée de malveillance qui engloutit ses victimes sous un flot irrésistible. Armés de leurs dents pointues et de leurs griffes acérées, les Nurglings submergent l’ennemi sous le poids du nombre. Les blessures superficielles infligées par ces créatures minuscules seraient sans conséquences si les Nurglings n’étaient pas saturés de toxines et de pathogènes, qui infectent et aggravent la moindre plaie et lui confèrent des conséquences dramatiques.

Depuis l’ouverture de la Grande Faille et le déferlement d’énergies Warp à travers la galaxie, les apparitions de Nurglings dans l’espace réel sont devenues bien plus fréquentes. Certaines nouvelles maladies, notamment les dernières souches de Peste Zombie, sont si virulentes qu’elles permettent aux Nurglings de se développer à l’intérieur du corps des victimes infectées. Quand la créature malveillante émerge - après avoir dévoré les entrailles de son hôte ou en jaillissant d’un abcès - elle fait de son mieux pour répandre toujours plus de pathogènes.

Les Nurglings se pressaient contre leur maître en piaillant et en se chamaillant, impatients de se nicher dans la tiédeur de son giron putréfié.

« Ahhh… Les enfants de Nurgle, nos mignons, nos tout petits », s’exclama le Grand Immonde de sa voix chaleureuse et profonde. « Comme Nurgle aime ses délicieux enfants ! Comme Nurgle aime ses petits chéris ! »

Affichant un grand sourire plein d’affection, le Démon cueillit un Nurgling qui s’était installé dans les plis de son torse. Le Nurgling couina et se tortilla dans la main qui l’enveloppa et le caressa, un instant, avant de le jeter tout entier dans la bouche du Grand Immonde.

Sources[modifier]

  • Codex Chaos Daemons, V8
  • Codex Démons du Chaos, V6
  • Codex Démons du Chaos, V4