Novamarines

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Astartes banner left.jpg
Astartes banner right 2.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Astartes page corner.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg
Les Novamarines.
« L’existence des Xenos est un problème qui n’a qu’une seule solution : l’extermination. Lorsque l’Humanité sera seule dans le cosmos, alors seulement nous aurons accompli notre destin. »
- Lucretius Corvo.

Ancien et fier Chapitre de la Deuxième Fondation, les Novamarines sont des adhérents intransigeants au Codex Astartes.

Les principes et les convictions des Novamarines sont très fermement ancrés dans un passé glorieux et une longue histoire de dévouement inébranlable et de loyauté dans la défense de l’Imperium. Les normes de probité et d’honneur du Chapitre sont telles qu’elles ont été prises en exemple même par d’autres Chapitres de l’Adeptus Astartes dans le passé, et sont connues pour avoir faire couler le sang de ceux qui s’écarteraient trop des enseignements du Codex. Leur caractère est connu pour être dur et inflexible, et leur sens de l’honneur et de la rectitude est incontesté tant par leurs frères Astartes que par les différents organismes de l’Imperium.

L’uniformité de pensée, la force de volonté et le dévouement envers l’Imperium avant tout sont les croyances clés du Chapitre, et ils sont depuis longtemps des défenseurs de ce que l’Inquisition appellerait la perspective Monodominant, prônant une doctrine d’extermination complète de toute vie extraterrestre intelligente dans la Galaxie afin que la survie de l’Humanité soit assurée.

Le Maître fondateur du Chapitre est connu pour avoir été Lucretius Corvo, un Capitaine très respecté de la Légion des Ultramarines qui a servi en tant que l’un des Champions de sa Légion lors du combat brutal contre la Légion Renégate des Word Bearers sur Astagar pendant l’Hérésie d'Horus. Au cours de ce siège désespéré, les forces de Corvo ont tenu bon pendant six jours contre un ennemi ayant un effectif bien plus supérieur. Dans une dernière contre-attaque désespérée, lui et son groupe d’élite ont réussi à détruire le Titan Warlord Fellghast et à briser le siège dans le même temps. Pour cette action, Corvo s’est vu décerner le Laurier de la Défiance par son Primarque, un objet sacré qui est toujours conservé de nos jours dans la Forteresse Novum, la Forteresse-Monastère du Chapitre.

Lors de leur fondation au 31e Millénaire, Roboute Guilliman lui-même confia au Chapitre la garde du monde d’Honourum, un monde qui avait autrefois marqué l’étendue de l’avancée de la Légion des Ultramarines vers le nord du Segmentum Ultima[1].

Monde Chapitral : Honourum

Depuis que Roboute Guilliman a confié aux Novamarines le contrôle de la planète Honourum, ils ont protégé et exploité ses ressources de manière responsable tout au long de leurs douze millénaires d’existence.

La planète est caractérisée par des tempêtes violentes, des mers déchaînées et des montagnes arides. La plupart des formes de vies indigènes consistent en des plantes et des lichens et sa faune se compose en grande partie d’invertébrés vivant dans les océans. Beaucoup d’organismes plus sophistiqués utilisent des toxines puissantes qui sont aussi efficaces contre les humains que contre les espèces indigènes de la planète. De nombreuses régions du monde sont contaminées par des métaux lourds, ce qui rend la plupart des plantes toxiques.

La petite population d’Honourum est divisée en tribus nomades de chasseurs-cueilleurs. Ces tribus ne cessent de lutter contre l’environnement hostile de la planète et migrent constamment pour échapper aux tempêtes les plus brutales et pour trouver de la nourriture. Ils n’ont ni ressource ni la capacité d’établir efficacement des mines ou de raffiner et de façonner des métaux sophistiqués. Ceux qui parviennent à survivre dans cet environnement difficile sont des candidats de choix pour devenir des Novamarines[2].

Pour eux, les vastes redoutes et les bastions de la Forteresse Novum, construits dans la plus grande chaîne de montagnes de la planète, ne sont rien d’autre que les Halls des Dieux, et les aurores boréales ondulantes projetées dans le ciel nocturne causé par l’électricité statique des Boucliers Voids de la Forteresse, sont les portes d’entrée vers les Halls des Morts dans le monde de l’au-delà[3]. Pendant leur endoctrinement au sein du Chapitre, tous les vestiges de leur culture et de leurs croyances passées sont effacés et remplacés par un modèle de pensée et de culture que tout natif d’Ultramar reconnaîtrait instantanément. La seule tradition autochtone des natifs d’Honourum qui est conservée par le Chapitre est la pratique du tatouage rituel de la peau. Avec le temps, la peau endurcie de chaque Novamarine devient une illustration de leur carrière et de leur vie, avec des sceaux et des dessins abstraits représentant les batailles qu’ils ont livrées et les étoiles visitées. Les membres du Chapitre croient généralement que ces illustrations servent à protéger leurs âmes contre les prédations des esprits des ténèbres, et que l’Empereur jugera de leur valeur dans la mort par le récit des actes gravés sur leur chair[4].

Patrimoine Génétique

Symbole des Novamarines.

Le patrimoine génétique des Novamarines est tout à fait en phase avec celui des Ultramarines et par conséquent ne montre aucun signe de contamination et produit tous les implants Space Marines.

Comme leurs réserves se sont avérées suffisamment élevées, on pense que l’Adeptus Ministorum a utilisé leur patrimoine comme base pour la création de Chapitre Successeur. Le soin qu’ils prennent pour préserver leur patrimoine est à peu près le même que celui dont ils font preuve envers leur devoir sacré de défendre l’Ultima Segmentum et d’entretenir avec soin les machines de guerre anciennes à leur disposition. Tous ces éléments représentent le cœur des traditions du Chapitre, qui sont considérées comme absolument vitales pour sa préservation[5].

Philosophie

Les Novamarines ont une glorieuse réputation en matière de lutte pour la défense de l’Imperium qu’ils comptent bien maintenir. Ces Space Marines estiment qu’il est de leur droit et de leur devoir de suivre continuellement l’exemple de leur Primarque et de leur Chapitre Fondateur. Ils sont convaincus que la seule manière appropriée de maintenir cette tendance est d’adhérer strictement aux préceptes du Codex Astartes. Ce texte sacré constitue un phare pour leur vie, car il les guide dans leurs décisions et leur permet d’agir en tout temps conformément à leurs devoirs. Le respect de cette règle est l’un des aspects les plus essentiels de leur existence en tant que Chapitre. Cet attachement au Codex a aidé les Novamarines à maintenir leurs traditions largement inchangées depuis leur fondation.

Cependant, les Novamarines ne sont pas des adeptes du Culte Impérial. Ils ont le plus grand respect pour l’Empereur, leur Primarque et les Space Marines qui ont servi leurs Chapitres respectifs dans le passé. Cependant, ils ne vénèrent aucun d’entre eux comme des Dieux ou des êtres divins. Ils pensent plutôt que tous ces hommes étaient des individus extrêmement talentueux qui ont remodelé la galaxie, et sont des exemples à suivre. Même si cela exige de leur part un niveau de performance incroyablement élevé, ils acceptent volontiers cette responsabilité. Ces Frères de Bataille relèvent volontiers le défi pour atteindre la perfection, acceptant rigoureusement les châtiments et en faisant pénitence pour les fois où ils n’y parviennent pas.

En contraste, ils considèrent le Codex Astartes comme une œuvre d’inspiration divine. Ils ne font jamais de commentaires sur la nature divine qui aurait pu l’inspirer, mais l’ouvrage est considéré comme bien plus qu’un simple traité sur la guerre. Pour les Novamarines, il s’agit d’un guide sur la façon de réaliser chaque action ou presque. Il doit constamment être pris en considération, respecté et appliqué tout au long de leur vie. Ils reconnaissent que tous les Chapitres Space Marines ne sont pas aussi dévoués dans leur application rigoureuse des instructions du Codex, mais ils préfèrent se donner en exemple sur la façon dont il faut y obéir[6].

Organisation et Doctrine de Combat

Le Frère Sergent Strabo de la 1ère Compagnie en Armure Terminator.

Le Chapitre des Novamarines est depuis longtemps parmi les adhérents les plus rigoureux et les plus fidèles au Codex Astartes. Ils ont depuis toujours appliqué rigoureusement ses directives organisationnelles en ce qui concerne leur organisation, leurs tactiques et mêmes leurs méthodes d’entraînement. Pour les situations où le Codex indique une directive, le Chapitre la suit précisément. Dans le cas contraire, ils tentent rigoureusement d'interpréter ses intentions et procède de la manière la plus cohérente possible en s’aidant des autres éléments présents dans le Codex.

Conformément au Codex, chaque Compagnie du Chapitre se voit attribuer des tâches spécifiques en fonction de leurs rôles. Sauf lorsqu’elles reviennent pour le réapprovisionnement, les quatre Compagnies de Combat sont souvent engagées dans des patrouilles prolongées tout au long de l’Ultima Segmentum[7].

Depuis leur fondation, les Novamarines ont prêté serment de défendre le Segmentum Ultima contre les ennemis de l’Humanité, et en près de onze mille ans ils n’ont pas faibli dans cette mission, et bien que le Chapitre n’est pas basé sur une flotte, ils ont souvent divisé leurs forces dans différentes régions de la Galaxie afin de remplir leur devoir. Cette dispersion sur une zone aussi vaste a fait que le Chapitre a rarement combattu dans son intégralité lors d’un conflit, mais bien que leur force soit souvent divisée, dans le passé, cela a fait que les Novamarines ont été parmi les premiers à répondre à l’appel des autres Chapitres Space Marines dans le besoin.

Comme par exemple en combattant sur Obisidia, la planète Chapitrale des Sable Swords. Cette intervention a permis d’éviter qu’Obsidia ne soit envahie par les hordes mutantes de la "Twisted Convocation" alors que le gros des forces des Sable Swords était engagé dans une lutte contre les forces Asuryanis du Vaisseau-Monde de Biel-Tan sur Larical’s Folly. Ce vaillant sauvetage a abouti à une dette éternelle par les Sables Swords envers les Novamarines, ce qui n’a jamais été pris à la légère par le Chapitre, et les Sable Swords ne sont que les derniers d’une longue lignée de Chapitre qui ont de telles dettes envers eux. Cet acte, et bien d’autres du même genre au cours de leur longue histoire ont permis aux Novamarines de se forger une réputation inégalée en matière d’honneur et de fraternité que peu de Chapitres Space Marines peuvent égaler[8].

Cette proportion à offrir leur aide à tous ceux qui en ont besoin, inclut également les organisations impériales comme l’Inquisition, le Departmento Munitorum et même les Libres-Marchands[9].

Le Chapitre est également très fier de maintenir son insigne et sa culture martiale inchangés depuis sa fondation. La plupart des titres et des honneurs du Chapitre sont pratiquement indissociables de ceux qu’utilisent encore aujourd’hui les Ultramarines et les autres défenseurs d’Ultramar, bien que le Chapitre soit totalement indépendant dans son fonctionnement.

Une autre caractéristique notable de la panoplie de batailles des Novamarines est qu’ils détiennent de nombreux vestiges de guerre d’origine ancienne en parfait état de fonctionnement, datant de l’époque révolue de la domination impériale avant la Grande Hérésie. Ces biens irremplaçables sont connus pour inclure un nombre important Armures Terminator qui peuvent être utilisés par la 1ère Compagnie en cas de besoin. Mais aussi de nombreux chars Predators, Vindicators et Whirlwinds ainsi que plusieurs Dreadnoughts qui sont entretenus avec beaucoup de respect par le Maître de la Forge du Chapitre sur Honourum. Certains de ces équipements, armement et véhicules ont été utilisés lors de la Grande Croisade, bien que leurs occupants aient changé à plusieurs reprises au cours des millénaires[10].

Liens avec la Deathwatch

Au cours de leur longue histoire, les Novamarines ont affronté les ennemis de l’Humanité sous toutes formes, mais ils ont peut-être acquis le plus d’expérience dans la lutte contre les Xenos, et leur haine pour toutes les formes de vies intelligentes non humaines est sans limites. Ils ont mené à des purges méthodiques d’un grand nombre de populations Xenos et leur expertise dans ce domaine, associée à leur réputation de loyaux descendants des Ultramarines, fait que les Frères de Bataille des Novamarines servent souvent dans les rangs de la Deathwatch et maintiennent des liens inhabituellement étroits avec cette organisation[11].

Honneurs de Batailles Sélectionnés

Le Pâle Dépérissement [M34]

Les Novamarines se battent pour exterminer toute forme de vie Xenos de la galaxie.

L’un des plus anciens grands exploits de combats des Novamarines reste l’un des plus obscurs et mystérieux. Lors de la période sombre et terrible que les Historitors connaissent sous le nom de Nova Terra Interregnum, il subsiste des documents de cette époque qui contiennent des informations éparses et obscures sur une grande menace provenant des Astres Fantômes connues sous le nom de "Pâle Dépérissement".

Les enquêtes de l’Inquisition menées dans le passé ont révélé qu’une grande partie des preuves existantes relatives à cette menace ont été censurées ou détruites délibérément, et il existe des indications contradictoires qui décrivent la nature de la menace comme étant à la fois une peste balayant des dizaines de mondes et des machines cauchemardesques massacrant des secteurs entiers. La seule preuve que les Novamarines ont affronté cette menace est une stèle ancienne relative à ce conflit qui se trouve dans le Palais Impérial lui-même.

Cet objet fait l’éloge du Chapitre avec une inscription qui les décrit comme ayant par leur sacrifice et leur courage sans égal, détruit ce qui ne peut mourir et a ainsi préservé le royaume si sacré qu’est l’Humanité. L’inscription mentionne ensuite les onze autres Chapitres qui ont été détruits lors des dernières batailles de ce qui a dû être une véritable guerre apocalyptique. Les archives des Novamarines sont curieusement vides de toute référence à ce conflit, et il est fort possible que cette ancienne menace soit également à l’origine du nombre exceptionnellement élevé de Mondes Morts autrefois habités par des humains[12].

Le Xenocide Lok'Kroll [119.M37-164.M37]

L’une des rares fois où les Novamarines ont combattu avec l’ensemble de leurs forces, ils se sont portés volontaires pour être à l’avant-garde de l’exécution d’un Édit d’Extermination contre la forme de vie Xenos connu sous le nom de Lok’Kroll. Ces extraterrestres invertébrés, qui se sont damnés eux-mêmes en vénérant les Puissances de la Ruine, s’étaient constitués en moins d’un siècle un petit empire au sud galactique de l’anomalie Warp, connu sous le nom de "La Tempête de la Colère de l’Empereur".

Compte tenu de leur expansion rapide et du massacre de plusieurs colonies impériales et avant-postes miniers de la région, l’Imperium a donc décidé de les éradiquer définitivement de la Galaxie avant qu’ils ne deviennent une menace plus importante. Sous la direction des Novamarines en 119.M37, les domaines Xenos furent systématiquement bloqués par les escadrons de la Flotte de Combat Ultima, empêchant toute fuite, tandis que les Novamarines, soutenus par le 109e Groupe armé de Phyrus et de nombreuses Équipes d’Extermination de la Deathwatch, attaquèrent et détruisirent un à un les avant-postes isolés et planètes des Lok’Kroll, en utilisant souvent des armes de classe Exterminatus autorisées par le décret. Finalement, cette campagne s’est finie en 164.M37, et il ne reste plus rien des Lok’Kroll et de leur empire, à l’exception de quelques spécimens préservés par taxidermie au Bastion Geneticus sur Varsavia, le Monde Chapitral des Silver Skulls[13].

La Purge du Death of Integrity [887.M39]

Tue le Xenos !

Lors de sa troisième apparition funeste dans le système stellaire près de Vol Secundus, le Space Hulk nommé Death of Integrity fut abordé par les forces des Chapitres des Novamarines et des Blood Drinkers, avec près de deux cents Terminators à la tête de l’attaque.

Au cours de cette sinistre campagne menée dans l’obscurité et les radiations, le Space Hulk a été purgé avec succès de l’infestation Génovores qui l’habitait, avec un ratio de 53 tués pour 1 mort en faveur des Space Marines. Louée pour avoir mené un assaut presque parfait, la gloire des deux Chapitres a été encore plus grande lorsque le Space Hulk a révélé des matériaux SCS inestimables lorsqu’il a été disséqué par l’Adeptus Mechanicus.

Dans un geste de gratitude inhabituel, le Mechanicus a fourni à chaque Chapitre une prime importante sous la forme de la construction d’un Croiseur d'Attaque, une tâche qui fut assignée au Monde-Forge de Triplex Phall, la livraison ayant été effectuée aux deux Chapitres trente ans plus tard[14].

Le Soulèvement de Luxor [812.M41-813.M41]

Une action relativement récente impliquant les Novamarines a été leur intervention dans le soulèvement de Luxor en 812.M41.

Les cruels oligarques au pouvoir sur le Monde Industriel de Luxor ont été renversés par un soulèvement d’ouvrier soutenu par les insidieux Space Marines du Chaos de l’Alpha Legion, et plusieurs bandes de guerre renégates ont fait tomber la planète lors d’attaques surprises pour soutenir la révolte.

La planète elle-même était une plaque tournante du secteur Helioret dominé par le Departmento Munitorum, qui était vital pour l’approvisionnement en matériel de guerre dans le nord du Segmentum Ultima. Les Novamarines craignaient à juste titre que la chute de Luxor ne déclenche une réaction en chaîne qui pourrait laisser une centaine d’autres mondes vulnérables. Sans avoir le temps d’attendre des renforts ou la lente intervention des autorités du Segmentum, les Novamarines ont rassemblé toutes les forces qu’ils pouvaient et ont attaqué immédiatement avant que les rebelles ne puissent écraser toute la résistance locale et s’enraciner.

Dans la guerre brutale qui s’ensuivit, la force de contre-invasion des Novamarines excella dans les combats en ville, mettant à profit leurs capacités de combat supérieures dans les zones de combat jonchées de décombres, annulant ainsi l’avantage du nombre aux rebelles. Les Land Raider et Predator du Chapitre ont également prouvé leur suprématie sur les chars des Traîtres, dont les équipages étaient composés de conscrits inexpérimentés, les détruisant en grand nombre.

La guerre a complètement basculé en faveur du Chapitre lorsque les forces d’assaut des Novamarines ont acculé et débordé les forces de l’Alpha Legion qui guidaient la rébellion défaillante dans une bataille anarchique au principal spatioport de la planète. Une attaque menée par les Terminators a porté un coup fatal à l’Alpha Legion encerclé, mettant en fuite les quelques survivants. Les traîtres furent repoussés, désemparé d’avoir perdu tant de troupes et de territoires, et n’étant plus désormais sous les ordres de l’Alpha Legion, les Novamarines ont conduit les troupes loyalistes impériales rassemblées dans une dernière offensive brutale qui a fait plus de quatre cent mille morts parmi les récidivistes et qui a permis à Luxor de revenir sous l’autorité impériale en moins d’un an[15].

La Guerre de Badab [906.M41-908.M41]

Un contingent des Novamarines est arrivé dans la zone de guerre de Badab en 906.M41 en réponse aux premiers appels à l’aide contre les Sécessionnistes lancés quelques années auparavant, leur intervention ayant été retardée par de nombreux conflits dans lesquels le Chapitre était déjà engagé. Les raisons de cette réaction rapide étaient simples, une répulsion profonde et une colère furieuse envers Lugft Huron et ses alliés, qu’ils estimaient être impardonnables, pour leur présomption et leur arrogance.

La Force de Frappe des Novamarines s’est déployée dans la Zone du Maelström avec une flotte composée de trois Croiseurs d’Attaque et de douze navires d’attaque, à leur bord se trouvait la 3e et 5e Compagnie de Combat au complet, avec également en renfort des Scouts et des éléments de la 1ère Compagnie équipés d’Armure Terminator et plusieurs Dreadnoughts. Le commandant de la Force de Frappe des Novamarines pendant toute la durée de leur participation à la Guerre de Badab était Mordecai Blaylock, le Capitaine très respecté de la 1ère Compagnie.

Le Chapitre était favorable à ce que le commandement des opérations soit assuré par le Chapitre des Red Scorpions, sachant que le Chapitre suivait les principes du Codex Astartes et dont la réputation de la haine des Xenos correspondait à la leur. Ils avaient cependant quelques doutes mineurs sur d’autres Chapitres avec lesquels ils se trouvaient alliés, tels que les Fire Hawks et les Raptors.

L’arrivée des Novamarines dans la Zone du Maelström coïncida avec les suites d’une attaque de flanc contre les lignes de ravitaillement des Loyalistes par le Chapitre des Executioners, qui avaient déjà repoussé une grande partie des Howlings Griffons récemment arrivés dans un désordre sanglant. Les Novamarines ont rapidement mis leurs forces à contribution pour sauver leurs frères d’une nouvelle attaque, interceptant plusieurs forces de raid des Executioners avec un succès mitigé, et avec des éléments de la flotte, ont réussi à déjouer les attaques des Executioners sur Khymara.

À la demande du Haut Commandant Culln, les Novamarines sont restées déployées en plusieurs petites équipes hautement mobiles pour le reste de leur implication dans la Guerre de Badab, pour protéger les navires impériaux et s’assurer que les convois de ravitaillement vitaux pour le front arrivent intacts, mais ils participèrent malgré tout à des batailles sur une dizaine de mondes frontaliers, celles-ci ayant étaient de petites envergures, mais de hautes intensités.

Les Novamarines ont ainsi livré des dizaines de batailles différentes, non seulement contre les forces sécessionnistes, mais aussi contre des renégats humains, des Corsaires Aeldaris et Orks qui voyaient dans ce conflit une chance de poursuivre leurs sombres desseins sans opposition. Les Novamarines se sont retirés de la Guerre de Badab dans les premiers jours du 908.M41, après avoir acquis une grande renommée dans le conflit, la majeure partie de la menace pesant sur lignes d’approvisionnement loyalistes ayant été contenue. Les survivants sont immédiatement revenus en toute hâte pour défendre le monde d’Honourum, qui était menacé par une Waaagh! Ork qui prenait de l’ampleur et qui menacé dans le même temps l’Ultima Segmentum[16].

Les Guerres de la Peste

Au 42e Millénaire, suite au retour du Primarque Roboute Guilliman et l’ouverture de la Grande Faille, l’Imperium était au bord de l’effondrement. Guilliman, devenu Seigneur Commandeur de l'Imperium, mena la Croisade Indomitus pour repousser les séides du Chaos. En parallèle, la Death Guard dirigée par le Primarque Démon Mortarion attaqua le domaine des Ultramarines, Ultramar, et ravagea le secteur durant ce qui fut appelée les Guerres de la Peste. Lors du retour de Guilliman pour défendre son domaines, les Novamarines furent chargés de défendre la forteresse stellaire de Galatan contre les armées du Seigneur du Chaos Typhus. Dirigés par leur Maître de Chapitre Bardan Dovaro, les Novamarines, renforcés par les nouveaux Space Marines Primaris, luttèrent contre les forces de Typhus, appuyé par les mystérieux Chevaliers Gris et des régiments de l’Astra Militarum, afin d’empêcher le Héraut de Nurgle de s’emparer de Galatan qui aurait pu détruire les armés de Roboute de Guilliman stationné sur le monde de Parmenio où il combattait Mortarion.

L’assaut majeur sur Galatan eu lieu dans la forteresse de Crucius Portis II où le Héraut de Nurgle tua personnellement Bardan Dovaro avant qu’un Maître Chevalier Gris ne repousse Typhus, assurant la victoire impériale et le triomphe de Guilliman durant les Guerres de la Peste.[17]

Sources

Pensée du Jour : « La belligérance alliée à la foi peut déplacer des montagnes. »
  • Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I
  • Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter
  • HALEY GUY, Sombre Imperium - Guerre et Peste, Black Library, 2018
  1. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines (traduit de l’anglais par StenKova)
  2. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines (traduit de l’anglais par StenKova)
  3. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines (traduit de l’anglais par StenKova)
  4. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines : Homeworld (traduit de l’anglais par StenKova)
  5. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines : Gene-Seed (traduit de l’anglais par StenKova)
  6. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines : Philosophy (traduit de l’anglais par StenKova)
  7. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines : Combat Doctrine (traduit de l’anglais par StenKova)
  8. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines (traduit de l’anglais par StenKova)
  9. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Novamarines : Combat Doctrine (traduit de l’anglais par StenKova)
  10. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines - Organisation (traduit de l’anglais par StenKova)
  11. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : Addendum [Deathwatch Involvement] (traduit de l’anglais par StenKova)
  12. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : The Pale Wasting (traduit de l’anglais par StenKova)
  13. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : The Lok'Kroll Xenocide (traduit de l’anglais par StenKova)
  14. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : The Purge of the Death of integrity (traduit de l’anglais par StenKova)
  15. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : The Luxor Uprising (traduit de l’anglais par StenKova)
  16. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Novamarines : Badab War Disposition (traduit de l’anglais par StenKova)
  17. Informations issues de Sombre Imperium - Guerre et Peste, Chapitre Six - Typhus Défié, Chapitre Dix-Huit, Assaut Sur Galatan, Chapitre Vingt-Et-Un - La Défense de Crucius Portis II, Chapitre Vingt-Quatre - Un Héros Terrassé de HALEY GUY, Black Library, 2018 et résumées par Guilhem.