Monde en cours de Colonisation

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Imperium-banner left.jpg
Imperium-banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Aquila-imperium.png
Imperium gothic.jpg
Aquila-imperium.png
Imperium page corner.png
DeathwatchSymbol.png
« Un Monde en cours de Colonisation est une planète soumise à l’anarchie sise sur les frontières de l’Imperium. Sauvage et brutal, votre monde a toujours abrité un petit nombre de colons descendant des premiers pionniers. Tenace et vigoureux, vous avez appris que la seule justice que tonnait cette galaxie est celle que l’on applique de ses propres mains. »

Il existe de nombreux Mondes en Cours de Colonisation sur les frontières de l’Imperium, particulièrement dans le Secteur Calixis et les Étendues de Koronus. Un Monde en cours de Colonisation n’est pas simplement un monde ou un système se trouvant sur le bord de la carte, éloigné des centres politiques, de la protection de l’armée et de l’influence de l’Ecclésiarchie. Ils ne possèdent que quelques agglomérations réduites, dans un environnement souvent tout aussi inhospitalier que celui d’un Monde Mortel. Certaines planètes sont à peine habitables ; d’autres ont à peine été explorées. La vie y est toujours difficile, le confort aussi rare que les défenses. Cela les expose aux assauts des envahisseurs Xenos et des pirates. Les Mondes en cours de Colonisation sont des refuges pour qui cherche à échapper à la justice impériale.

En raison de leur position unique sur la frontière, il n’est pas rare que la population de ces mondes ait des contacts poussés avec les races Xenos et Abhumaines. En fait, certaines agglomérations ne survivent que grâce à leurs échanges avec des étrangers.

La Vie sur un Monde en cours de Colonisation

Les Mondes en cours de Colonisation, comme Faldon Kise ou Solace Encarmine, méritent à peine l’adjectif "civilisé". Leurs habitants, aussi rudes que têtus, vivent dans des agglomérations à l’aspect primitif, faites de bric et de broc, dans des paysages secs et poussiéreux. Dans un monde où la justice se règle à coups de fusils ou au bout d’une corde, leur quotidien impitoyable leur a appris à survivre en ne comptant que sur eux-mêmes. Il n’y a ici nulle forteresse de district de l’Adeptus Arbites pour maintenir l’ordre et aucune flotte en orbite pour les emmener en sécurité. Endurants et travailleurs, les colons sont habitués à vivre sans les commodités que l’on considère comme acquises sur d’autres mondes. Ils sont également farouchement indépendants, préférant régler leurs problèmes seuls, sans interférence extérieure.

Ces mondes connaissent des conditions extrêmement variables. Si certains sont quasiment des Mondes Mortels et d’autres des édens idylliques, la plupart se situent entre les deux. Les agglomérations présentes sur ces mondes sont également toutes différentes, même si elles sont généralement relativement petites et plutôt primitives. Les voyageurs se rendant sur ces planètes doivent se préparer à affronter toutes sortes d’environnements, depuis les jungles de vase toxique jusqu’aux vents si forts qu’ils arrachent la peau.

Bien que bénéficiant d’une éducation limitée, les individus élevés sur un Monde en cours de Colonisation ont appris que la survie passe avant tout. En conséquence, ils sont grossiers, bourrus et tenaces, souvent incapables de fuir une confrontation, même lorsqu’ils sont largement dominés, surtout s’ils se croient dans leur bon droit. Ils n’ont guère de patience pour les bavardages futiles ou les personnes malhonnêtes ou peu recommandables. Ils font d’excellents éclaireurs et agents de réapprovisionnement. Il peut leur arriver de commercer et de s’associer à des Xenos, voire à des mutants, la plupart de leurs colonies n’ayant pas de représentants du Culte Impérial pour les convaincre que ce sont des êtres malfaisants qu’il faut éviter ou détruire.

  • Interaction avec les Xenos : il est courant que les humains des Mondes en cours de Colonisation interagissent et commercent avec les Xenos.
  • Méfiant envers les étrangers : les natifs des Mondes en cours de Colonisation sont suspicieux par nature.
  • Survivant tenace : la vie sur la frontière peut être pleine d’horreurs. Les personnes natives d’un Monde en cours de Colonisation apprennent dès leur plus jeune âge à se méfier de leur environnement et savent réagir prestement face au danger.

Source

Pensée du Jour : « Ceux qui n’ont rien peuvent toujours offrir leur vie. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : Dans la Tempête