Modèle:Preview Random Chaos

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




Test

Code:

{{Preview Random Chaos}}

Rendu :

Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLa violence est un art de vivre dans le Maelström et l’Œil de la Terreur. Le vrombissement viscéral de l’Épée Tronçonneuse et le rugissement terrifiant du Bolter sont comme de la musique aux oreilles des Dieux Sombres, qui se délectent de la destruction et de la mort semées par ces armes. Les habitants de ces régions sont principalement armés et protégés par les forges de leur adversaire, l’Imperium abhorré. Celui-ci produit en effet par milliards des instruments de mort dispersés à foison à travers l’espace, et qui finissent souvent par se retrouver entre les mains impatientes d’hérétiques et de renégats. Affranchis des contraintes qu’imposent les Ordos et Adepta, les serviteurs des Dieux Sombres modifient, subvertissent et altèrent souvent leur armement, et il arrive même qu’ils lui transmettent la souillure du Chaos.
ArmeDemon.jpg

Tests avec index

Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes promesses insidieuses du Chaos corrompent tous ceux qui y prêtent l’oreille. Seuls les plus forts parmi ceux qui succombent à l’attrait des puissances obscures récoltent les faveurs des Dieux Sombres, les autres forment les rangs des Égarés et des Damnés : Apostats, Renégats, Mutants et Enfants du Chaos, condamnés à se battre et à mourir par milliers pour satisfaire les caprices de leurs maîtres. Nombreux sont ceux à céder aux tentations du Chaos, qu’ils soient humains, d’origine extraterrestre, ou un horrible croisement des deux.
Mutant.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkDans les sous-sols du Palais de l'Empereur sur l’antique Terra, à des kilomètres de profondeur, se trouvent des documents si dangereux qu’ils sont scellés derrière d’immenses portes blindées capables de résister aux armes les plus puissantes, protégées de surcroît par des runes arrêtant toute sonde psychique. L’une de ces salles, accessible uniquement aux Inquisiteurs de haut rang et aux Hauts Seigneurs de Terra, contient les preuves d’un crime abominable : la trahison des plus fidèles serviteurs de l’Empereur, les Space Marines.
TraitresAstartes.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkMême si d’innombrables créatures dans toute la galaxie vénèrent Nurgle, le Dieu des Épidémies, aucune force mortelle n’est plus favorisée par ce dieu que la Death Guard. Ces Space Marines du Chaos antiques et corrompus sont les hérauts de ses pires maux. Le bourdonnement d’une multitude de mouches annonce la venue de la Death Guard, Légion élu de Nurgle. Constituée des fils malades du Primarque-Démon Mortarion, elle apporte contagion et destruction à ceux qui s’opposent à elle. Leurs silhouettes corrompues insensibles à la douleur, les répugnants guerriers de la Death Guard avancent, implacables et inexorables comme la mort, leurs armes crachant un flot de fureur et d’immondices. Des chars et de hideuses Machines-Démons pilonnent l’ennemi tandis que sorciers bouffis et alchimistes dégénérés libèrent leurs virus conçus pour affliger le corps et l’âme. La Death Guard veut répandre des dons aberrants de Nurgle à travers l’Imperium qu’elle a jadis trahi, et nul ne saurait l’en empêcher. C’est une plaie béante ouverte dans le flanc de l’Imperium. Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi et, il y a de cela dix millénaires et dirigée par son puissant Primarque Mortarion, elle comptait parmi les vingt premières Légions Space Marines créées afin d’assurer la défense de l’Humanité.
ChampionsDeNurgle.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Thousand Sons descendent du Primarque Magnus, un géant à la peau cuivrée et aux cheveux flamboyants. Certains disaient de lui que son œil unique reflétait sa résolution obstinée et que seule la taille gigantesque de son corps rivalisait avec l’étendue de sa conscience. Bien qu’il fût l’un des plus imposants parmi ses frères au temps de la Grande Croisade, Magnus fut aussi celui que l’on soupçonna très vite d’avoir été touché par le Chaos, dont il allait supporter les murmures incessants durant toute sa vie… L’air crépite d’énergie Warp lorsque les Thousand Sons marchent au combat. Des rangs de guerriers spectraux scellés pour l’éternité dans des armures ouvragés avancent sans redouter les tirs ennemis, conduits à la guerre par leurs maîtres sorciers. Ils sont une Légion vouée à Tzeentch, le Dieu du Chaos du destin et de la mutation, et sont guidés par le Primarque Démon Magnus le Rouge. Où que la guerre les mène, la galaxie brûle ,des mondes entiers sont incendiés par leur magie impie. Les cultes grouillant d’adorateurs luttent à leurs côtés accompagnés de mutants bestiaux, d’abominations et de machines liées à des entités démoniaques. Par la main des Thousand Sons, l’horrible volonté de Tzeentch se manifeste dans l’espace réel.
ThousandSons.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkDepuis des milliers d’années, depuis les temps oubliés de l’Hérésie d'Horus, les Space Marines corrompus de la Légion des Emperor’s Children ont été le fléau de l’Inquisition impériale, répandant leurs vices dans notre galaxie telle une maladie insidieuse. Les Inquisiteurs chargés de cette lutte doivent s’entraîner durant des décennies pour renforcer leurs âmes et se préparer à résister aux tentations de Slaanesh, afin de pouvoir combattre cette séduisante et mortelle menace. Ces agents du Chaos étaient pourtant jadis de fidèles serviteurs de l’Imperium, ils faisaient même partie des guerriers les plus dévoués à la personne de l’Empereur.
Emperor'sChildren.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Night Lords ont toujours appartenu au monde des ténèbres, car depuis la fondation de leur Légion, le patrimoine génétique souillé de leur Primarque les prédisposa à la violence. Bien qu’ils se battirent autrefois au nom de l’Empereur, ils furent parmi les premiers à se détourner de Sa lumière pour répandre la misère et la peur sur d’innombrables mondes. La stratégie des Night Lords est basée sur la terreur. Aucune autre Légion n’est aussi attentive à certains détails : ils coupent les communications de l’ennemi et n’hésitent pas à établir avec fierté les restes de ceux qui ont osé leur résister. Les ténèbres sont leurs alliés et ils usent sauvagement de leurs qualités naturelles pour gagner un avantage sur leur adversaires. Ils sont les spécialistes de l’escarmouche agressive et de l’attaque surprise, et préfèrent attendre patiemment qu’une centaine de petites victoires portent leurs fruits et leur permettent d’atteindre leur objectif, plutôt que de sa lancer dans une offensive de grande envergure.
UnSeigneurDeLaNuit.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkL’Alpha Legion fut la dernière créée lors de la Première Fondation, et chercha dès ses débuts à prouver sa valeur auprès de ses semblables. Son Primarque, Alpharius, perpétua cette rivalité et encouragea ses hommes à ne compter que sur eux-mêmes, tout en faisant preuve d’une discipline sans faille et d’un sens tactique élevé. Les Space Marines de l’Alpha Legion respectaient la force et méprisaient les faibles, ils furent donc facilement séduits par la toute puissance du Maître de Guerre Horus et se réjouirent de l’occasion qui leur était offerte de se mesurer à leurs frères Space Marines. Bien qu’elle prît part à l’Hérésie, l’Alpha Legion resta à l’écart de ses alliés et mena ses propres campagnes, elle est depuis demeurée indépendante, mettant en place son propre réseau de sectes et poursuivant ses objectifs personnels.
AlphaLegion.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Iron Warriors sont la Légion la plus lourdement armée. Étant donné leur rôle de spécialistes du siège, ils n’accordent que peu d’intérêt au combat rapproché et préfèrent optimiser leur puissance de feu. Leur approche tactique est la même lorsqu’ils se battent à découvert et mettre en œuvre une bonne puissance de tir est la chose la plus importante. Ils peuvent également édifier très rapidement de solides fortifications selon une tactique réfléchie visant à établir des places fortes pouvant retenir une bonne partie de l’armée adverse, laissant les réserves des Iron Warriors libres d’obtenir l’avantage sur un autre point du champ de bataille. En cas de repli, ils n’hésitent pas à laisser une garnison dans ces places fortes, sachant que même ces positions isolées sauront résister à l’ennemi. Les assauts adverses peuvent ensuite être canalisées vers les positions de la deuxième ligne transformées en véritable champs de tirs et, une fois l’élan ennemi anéanti, les Iron Warriors contre-attaquent. Leurs offensives sont méthodiques, visant à d’abord affaiblir l’ennemi par une guerre d’usure avant de la balayer par un assaut concentré.
IronWarriorsPostHeresie.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Word Bearers sont les plus zélés des Space Marines renégats. Avant l’Hérésie, eux et leur Primarque, Lorgar, étaient des dévots fanatiques du Culte Impérial, mais l’Empereur, qui avait besoin de guerriers et non de disciples, critiqua leur comportement. Les Word Bearers le prirent très mal et se soumirent aux Dieux du Chaos dont le besoin de vénération dépassait aisément celui de l’Empereur. Les Word Bearers n’adorent pas un dieu précis, mais les vénèrent tous ensemble sous la forme d’un panthéon. Ils font montre de leur dévotion en soutenant des cultes hérétiques et en élevant des cathédrales à la gloire du Chaos sur les mondes qui tombent entre leurs griffes.
WordBearers.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkAutrefois connue sous le nom de Luna Wolves, la Black Legion était composée des fils d’Horus, le plus illustre des Primarques et Maître de Guerre de l’Imperium. Suite à sa victoire durant la Croisade d'Ullanor, ils changèrent de nom et devinrent les Sons of Horus en hommage à leur géniteur. Lorsqu’ils furent vaincus à la fin de l’Hérésie, Abaddon prit leur tête et leur ordonna de repeindre leur armure en noir en signe de honte. Depuis cette époque, ils sont connue sous le nom de Black Legion. Leur allégeance aux Dieux du Chaos est changeant et ils les vénèrent chacun à leur tour, l’un après l’autre. Les membres de la Black Legion se laissent souvent posséder par des entités du Warp, persuadés qu’ils pourront s’en libérer dès que le moment sera propice. Sous les ordres d’Abaddon, ils ont regagné leur réputation et ont peut les trouver aux premières ligne de chaque Croisade Noire.
BlackLegion.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes World Eaters étaient la Douzième Légion de la Première Fondation, et considèrent qu’ils sont restés fidèles à leurs idéaux originels. À leurs yeux, ce sont les fondations suivantes du Faux Empereur qui sont décadentes et dépravées. Avant même l’Hérésie d'Horus, les World Eaters étaient réputés pour leur violence et la sauvagerie de leur entraînement, de leurs rituels et de leurs doctrines de combat. Les World Eaters furent réprimandés par l’Empereur pour leur utilisation de psychochirurgie sur leurs nouvelles recrues. Il interdit un tel processus pour de bonnes raisons, car lorsque le néophyte était soumis à un stress intense, il devenait un enragé assoiffé de sang. Malgré cela, les World Eaters restaient des troupes dont la Grande Croisade ne pouvait pas se passer. Horus n’eut aucun mal à pervertir les rituels de la Légion afin qu’elle se mette à vénérer le Chaos. Sous son influence corruptrice, Angron, le Primarque des World Eaters, se voua à Khorne. Rapidement, ses prouesses martiales et son orgueil démesuré le menèrent sur la voie de la damnation et de la démonification.
WorldEaters.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLa sorcellerie, la magie, les arts du Warp, ou quelque autre nom qu’on leur donne, constituent un danger très réel au 41e Millénaire. Demandez à n’importe quel Confesseur Impérial et il vous dira que le Chaos guette les inconscients et les pécheurs, qu’au travers de leurs rites blasphématoires, les ennemis de l’Humanité trament leurs maléfices contre ceux que l’Empereur a choisis. La vérité sans fard concernant les forces à l’œuvre dans cette "sombre magie" est une tout autre affaire, bien plus complexe, qui n’est pas sans présenter certains paradoxes et contradictions.
Sorcellerie.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkL’Imperium est immense. Suffisamment vaste pour que ceux qui ont quelque chose à cacher puissent le faire, s’ils le désirent vraiment. L’Administratum exerce un contrôle très strict sur les transports interstellaires, quels qu’ils soient, mais il existe tout de même des vaisseaux illégaux en marge de la société. Ces vaisseaux sont la propriété de marchands clandestins, de contrebandiers et même de pirates. Ces individus prennent néanmoins des risques terribles, car les vaisseaux non immatriculés sont automatiquement considérés hostiles par les forces navales.
PiratesWahammer40k.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkDepuis ses obscures origines comme culte chaotique dans les franges les moins civilisées du Segmentum Pacificus, le Pacte du Sang est devenu une grave menace pour la sécurité de l’Imperium, car il combine efficacement une loyauté sans faille envers les puissances du Chaos et une discipline militaire la plus stricte. Le véritable visage des membres honnis du Pacte du Sang est inconnu, car ces êtres dégénérés choisissent de cacher leurs traits sous un masque de métal présentant un visage grimaçant. Il est cependant certain qu’il s’agit en majorité d’humains et de mutants, bien que des rapports non confirmés font état de la présence de Xenos dans leurs rangs.
BloodPact.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Démagogues sont des agitateurs de populace et des provocateurs capables de dominer de vastes foules par la parole. Ces orateurs exaltés peuvent être des chefs de culte, des idéalistes, des fous, des fanatiques, des manipulateurs subtils ou des agents provocateurs. Tous, cependant, ont la capacité de rassembler les foules par la parole, de les lier par la rhétorique et de les lâcher sur une cible comme une meute de chiens. Des mondes ont brûlé à cause des actions de tels hommes et femmes. Certains ne désirent qu’une chose : voir le monde autour d’eux se déchirer et prendre feu, alimenter les flammes de la colère et de la dissension pour en faire un brasier infernal.
Umbral preacher.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Possédés constituent à n’en pas douter l’une des armes les plus puissantes dans l’arsenal d’un Inquisiteur. Dans l’esprit de ceux qui songent à avoir recours aux sinistres pouvoirs du Warp, il est peu de chose plus séduisantes que l’idée de soumettre un Démon afin de lui faire accomplir ses volontés. Cependant, les Démons sont des créatures capricieuses, malicieuses ; mais ce sont surtout des menteurs et des trompeurs. Nombre de cultes du Chaos mal préparés ont songé à invoquer une créature du Warp et n’ont obtenu pour leurs efforts que d’être les premières victimes de ces entités.
Daemonhost.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkMême parmi les Explorators de l’Adeptus Mechanicus, qui sont pourtant connus pour leur ouverture d’esprit, on évite certains sujets à tout prix. Un Heretek, lui, piétine avec joie ces interdits, étudiant la technologie xenos ou l’archéo-technologie de l’Ère des Luttes ; il se jette sans hésiter sur tout ce qui concerne le Warp ; il sera même peut-être assez audacieux pour inventer ses propres outils, innovant et combinant différents éléments grâce à des techniques interdites, et pourra aller jusqu’à vendre ses secrets à ceux qui n’ont pas été initiés au culte du Dieu-Machine.
PreviewHeretek.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkla Technohérésie est dangereuse et aussi périlleuse que de manipuler les pouvoirs du Warp. La doctrine centrale des Heretek est l’acquisition de pouvoir par un progrès technologique sans entraves. L’arrogance et le péché monstrueux d’un tel projet sont aussi évidents que sa dangerosité pour quiconque adhère au Credo de l’Omnimessie ou au Credo Impérial, car il risque de ramener l’Humanité à l’Ère des Luttes si on le laisse se poursuivre.
MachinesDemons.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkCaché derrière la trame même de la réalité se trouve le Warp, un royaume d’indicible horreur et d’épouvantable Chaos, un monde où vivent les Sombres Puissances. Depuis des temps immémoriaux, l’homme croit à l’existence des esprits, des dieux et des démons, des pouvoirs d’un autre monde qu’il faut apaiser, craindre et avec lesquels il faut négocier. Dans les ténèbres du 41e Millénaire, de telles choses ne sont que trop réelles et trouvent dans l’âme des hommes un terrain fertile où prospérer.
PanthéonDuChaos.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkPlus que la menace des armées de guerriers en armure noire descendant du ciel ou que celle des cultistes qui dévoient les fibres morales des sujets de l’Empereur, c’est la perspective de mutation qui terrifie les habitants de l’Imperium. Il s’agit tout simplement de la menace la plus personnelle que posent les Sombres Puissances, l’érosion de l’être au profit de l’infamie effervescente du Chaos.
Mutant.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkÀ de rares exceptions près, les Cultistes du Chaos se retrouvent sous diverses formes dans tout l’Imperium. Ils ressemblent à des humains ordinaires à première vue, mais leurs vêtements dissimulent leur peau tatouée et marquée de symboles insoutenables pour les fidèles de l’Empereur. Comme le souligne l’Ordo Hereticus les Cultistes du Chaos peuvent surgir de n’importe quel milieu. Soldats psychotiques, coupe-jarrets des gangs des Ruches, nobles décadents, déserteurs, Abhumains persécutés ou Mutants reclus, tous se tournent vers le Chaos pour améliorer leur sort. Après tout, même un homme sans possession aura toujours son âme à offrir.
CultisteDuChaos.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Daemonkins sacrifient leur chair et leur âme pour une soupçon de puissance véritable, en invitant les esprits du Warp dans leur substance mortelle. Leur corps se déforme tandis que leur Démon intérieur refaçonne son hôte. De viles mutations et des excroissances acérées crèvent leur peau, et leurs muscles sont imbus d’une force surnaturelle - des dons que les Deamonkins exercent sur les défenseurs de l’Imperium.
Daemokins.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkDe toutes les myriades de vaisseaux qui ont marqué l’histoire de l’Imperium ou qui ont ravagé la galaxie, aucun n’est aussi impressionnant et redoutable que le Vengeful Spirit. Il représente la juxtaposition entre le meilleur et le pire de l’Humanité - le potentiel pour l’Humanité de créer une véritable merveille d’ingénierie et de grandeur, et de trahir tout ce qu’elle représentait autrefois…
FlottesRenégates.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLe Royaume du Chaos n’est pas seulement la demeure des Dieux Sombres, c’est aussi leur champ de bataille, l’arène où se déroule le jeu visant à établir leur suprématie. Les Dieux du Chaos sont sans cesse en guerre les uns contre les autres et chacun cherche à asseoir sa domination sur les plans immatériels. Malgré leurs différences, tous ont le même but : régner sur le reste de la création, et un pouvoir si absolu ne peut pas être partagé, surtout pas entre dieux. La puissance d’un Dieu du Chaos grandit et s’amenuise en fonction du flux et du reflux des courants d’énergie. Un dieu peut dominer les autres pendant de longues périodes, se nourrissant de ses propres succès et volant l’énergie de ses rivaux. Mais les autres divinités finiront par s’allier contre lui et réduire sa puissance, et ce jusqu’à ce que l’une d’elles devienne à son tour dominante, et ainsi de suite. Ce schéma se reproduit à l’infini. Aucun Dieu du Chaos ne peut en sortir vainqueur, car si ses rivaux venaient à être éliminés, le Warp deviendrait une masse figée et le Chaos cesserait d’exister, pourtant cela ne les empêche pas d’essayer.
Wrath and Rapture.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkRien ne manifeste avec plus d’évidence l’hypocrisie impériale : les moutons de l’Imperium déblatèrent à longueur de journée au sujet de la foi qu’ils ont en leur Faux Empereur, et jurent qu’elle leur offre une protection inégalée, mais tous vont à la bataille aussi lourdement protégés que possible. Les hérétiques ne sont pas dupes, ils savent que les Dieux observent, et qu’ils aident même parfois leurs serviteurs quand cela les arrange, mais ils ont néanmoins conscience qu’ils doivent assurer leur propre défense dans cette galaxie hostile. Certains emploient une Armure Énergétique plus vieille que l’Imperium, tandis que d’autres se munissent du champ de force qu’ils ont volé à un Gouverneur Planétaire assassiné. Les troupes portent naturellement presque toujours un type d’armure militaire, tandis que les saboteurs et les terroristes doivent se contenter de protections moins évidentes, comme une simple cape renforcée.
Rune encrusted armor.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLa violence est un art de vivre dans le Maelström et l’Œil de la Terreur. Le vrombissement viscéral de l’Épée Tronçonneuse et le rugissement terrifiant du Bolter sont comme de la musique aux oreilles des Dieux Sombres, qui se délectent de la destruction et de la mort semées par ces armes. Les habitants de ces régions sont principalement armés et protégés par les forges de leur adversaire, l’Imperium abhorré. Celui-ci produit en effet par milliards des instruments de mort dispersés à foison à travers l’espace, et qui finissent souvent par se retrouver entre les mains impatientes d’hérétiques et de renégats. Affranchis des contraintes qu’imposent les Ordos et Adepta, les serviteurs des Dieux Sombres modifient, subvertissent et altèrent souvent leur armement, et il arrive même qu’ils lui transmettent la souillure du Chaos.
ArmeDemon.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLe Land Raider est sans nul doute le plus puissant char jamais construit, et lorsque les Légions renégates s’enfuirent vers l’Œil de la Terreur, elles emportèrent avec elles des centaines de ces précieux engins. Aujourd’hui, nulle Croisade Noire n’est organisée sans qu’un contingent de Land Raiders ne soit envoyé en avant-garde, démontrant que même dix mille ans plus tard, ce sont toujours les meilleurs véhicules.
LandRaiderDuChaos.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkChaque Marine renégat est un tragique blasphème du Chaos. Ces guerriers fiers et nobles ne sont aujourd’hui guère plus que des tueurs aigris et les saints emblèmes de l’Imperium qu’arboraient jadis leurs armures ont depuis longtemps été remplacées par d’odieux symboles. Ceci est également vrai de leurs véhicules, leurs antiques coques bénies ne portent désormais plus la livrée des défenseurs de l’Humanité mais des trophées macabres et des runes douloureuses à regarder. Les Légions Renégates lancent leurs raids depuis l’Œil de la Terreur, dévastant des mondes entiers et massacrant des millions de citoyens impériaux. De tels assauts sont généralement lancés avec le concours des forces blindées de la Légion, sous la forme de Land Raiders transportant les terrifiants Terminators du Chaos, de Rhinos acheminant des escouades de Marines renégats et de Predators ajoutant leurs formidables capacités anti-personnelles et anti-chars à l’attaque. Sur un millier de champs de bataille dévastés, les forces du Chaos livrent une guerre d’usure contre l’Imperium, transportées et soutenues par des véhicules ornés des effrayantes icônes de leurs divinités tutélaires.
BlindésDuChaos.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkLes Dreadnoughts sont dans l’Imperium des légendes vivantes rappelant la gloire d’un héros du passé, ceux des Légions Renégates symbolisent par contre le tourment et la malédiction éternelle. Les occupant de ces sarcophages infernaux sont maintenus en vie dans une agonie perpétuelles les plongeant dans une folie furieuse. Ils pestent et enragent contre le monde extérieur, ce qui en fait des monstres terrifiants et imprévisibles devant être solidement enchaînés entre chaque bataille.
DreadnoughtRenegat.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkEn général, les tanks de combat les plus couramment utilisés par les bandes de guerre de Space Marines du Chaos sont ceux qui étaient bien établis dans les rangs des Legiones Astartes avant que les graines de la trahison aient pleinement pris racine. Le Predator est particulièrement utilisé dans les forces du Chaos pour son équilibre particulier entre armure, puissance de feu et vitesse, ce qui le rend bien adapté aux types de missions que la plupart des formations entreprennent généralement. De plus, le Predator, ainsi que le Vindicator, sont construits autour de la coque éprouvée du Rhino et partagent avec lui de nombreux composants et systèmes, ce qui fait que l’entretien et la réparation ne sont qu’une simple affaire de pillage de matériel dans les entrepôts Impérial ou d’échange avec une Forge Infernale du Mechanicum Noir allié.
BlindésDuChaos.jpg


Parchemin.jpg
PreviewSymbolChaos.png
linkPartageant de nombreuses doctrines de combat sous-jacentes avec leurs anciens frères de l’Adeptus Astartes, les Space Marines du Chaos sont des troupes de choc inégalées. Bien qu’ils utilisent une myriade de tactiques et de stratégies différentes - certains se concentrant sur la mêlée brutale, par exemple, tandis que d’autres préfèrent une progression implacable - tous sont maîtres de l’attaque frontale, armés et équipés pour prévaloir dans les conditions les plus difficiles du champ de bataille. En tant que tels, presque tous les guerriers renégats utilisent une variété de véhicules d’assaut, allant du véhicule blindé Rhino omniprésent au puissant Land Raider.
BlindésDuChaos.jpg