Maison Korvax

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Chaos knights banner bg.png
Chaos knights banner left.jpg
Chaos knights banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Chaos knights page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Chaos knights gothic.jpg
Sm chaos angle.png
Sm chaos angle.png


« Soufflez la Flamme de l’Espoir. »
- Devise de la Maison Korvax.
Chaos symbol.png


Symbole de la Maison Korvax.

Depuis leurs donjons nimbés de brouillard sur la planète pénombrale de Korvosi, les Chevaliers de la Maison Korvax répandent la sombre corruption du Chaos. Le malheur et la peur sont les prémices de leur venue. Ces machines effroyables émergent des ombres impénétrables qui les entourent comme des spectres monolithiques, et au son lugubre de leurs cors de guerre, ils se ruent sur leurs adversaires terrifiés pour les pulvériser sous leurs obus destructeurs ou dans des charges tonitruantes.

Les Chevaliers de la Maison Korvax sont des agents d’anarchie, des pourvoyeurs de terreur et les émissaires de la destruction des Dieux Sombres. Opérant depuis une planète tourmentée de l’Imperium Nihilus, ces Nobles Déchus sont asservis à un effroyable prince de l’Immaterium, et tout dans l’apparence contrefaite de leurs Chevaliers porte l’empreinte du Warp. Bien des Chevaliers de cette Maison Infernale arborent des appendices et des canons diaboliques fournis par les Mondes-Forges du Mechanicum Noir. Les entités démoniaques assujetties à leurs corps titanesques hurlent leur fureur, et des halos de ténèbres ondoient autour des heaumes des Chevaliers.

Il n’en a pas toujours été ainsi. Le nom de Korvax n’est connu que depuis l’ouverture de la Grande Faille, et aucune carte ne répertorie de système stellaire dans la région depuis laquelle elle opère. En vérité, Korvosi est un monde usurpé qui portait jadis le nom de Kolossi, foyer de la loyale Maison Raven. Alors que le Princeps de la Maison Raven et la plupart de ses guerriers étaient embourbés dans la guerre pour le sous-secteur Charadon, le Prince Démon Be'lakor murmura aux esprits des Sacristains de Kolossi. Les artisans manipulés souillèrent les Trônes Mechanicum des Chevaliers en faction sur Kolossi, et quand des osts démoniaques attaquèrent le Fort Inviolé, un tiers des Chevaliers défenseurs se retournèrent contre leurs camarades au nom de Be’lakor.

Avant que les renforts atteignent Kolossi, Be’lakor avait achevé son rapt audacieux. Il fit disparaître la planète dans l’Imperium Nihilus et employa sa puissance obscure pour la refaçonner à son goût. Quant à la maisonnée chevaleresque jadis loyale à l’Adeptus Mechanicus, Be’lakor l’abandonna aux griffes du Mechanicum Noir. Les Magos ténébreux corrompirent les Armures de Chevalier restées en réserves, et souillèrent la chair et l’âme des aspirants qui n’avaient pas encore été Adoubés. Aujourd’hui, la Maison Korvax est une parodie cauchemardesque de la Maison Raven, et Be’lakor se rit de l’affront fait à cette grande dynastie.

Des guerriers au service de Belakor, régiments du Militarum Traitoris comme bandes de l’Hereticus Astartes, se regroupent autour de Korvosi. La planète est devenue la base d’un empire de tyrannie et de peur, avec à sa tête la Maison Korvax. Quand elle attaque un monde, une ombre physique et spirituelle s’abat. Le soleil et les étoiles sont occultés, les soldats de la planète sont transis d’effroi et le moral s’étiole. Marchant dans les ombres, les Chevaliers de Korvax donnent alors l’assaut. Depuis les vrilles de ténèbres, des Dogues se ruent pour massacrer les avant-gardes. Les bancs de brumes se séparent subitement pour révéler des Chevaliers Saccageurs dont la charge enfonce les remparts. Des Chevaliers Abominables bénis par les Dieux Sombres manipulent l’énergie tourbillonnante, et la folie et la mutation se répandent pour accentuer encore la terreur de l’assaut de la Maison Korvax.

Source

Pensée du Jour : « Les instruments de notre salut sont la foi et les balles. »
  • Codex Chevaliers du Chaos, V9