Maison Devine

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Chaos knights banner bg.png
Chaos knights banner left.jpg
Chaos knights banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Chaos knights page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Chaos knights gothic.jpg
Sm chaos angle.png
Sm chaos angle.png
Symbole de la Maison Devine.
« Nous sommes les fils et les filles de Molech, ses meilleurs enfants et ses plus grands citoyens. Il nous incombe de montrer l’exemple aux habitants de notre monde, car il ne peut y avoir d’âmes plus belles et plus justes que celles qui sont réunies ici aujourd’hui. »
- Cyprian Devine, Sénéchal de la Maison Devine, dans un discours à l’Assemblée des Hautes Seigneurs, 998.M30.
Chaos symbol.png


Lorsque l’Empereur s’est lancé dans la Grande Croisade, il s’est attelé à la tâche redoutable d’unir la vaste diaspora de l’Humanité. Parmi ces enfants redécouverts de Terra se trouvaient les Mondes Chevaliers, de merveilleux royaumes féodaux qui avaient enduré l’Ère des Luttes. Ces planètes, souvent des royaumes frontaliers isolés ou des domaines alliés aux Mondes-Forges voisins, étaient remarquables par le nombre d’anciennes Armures Chevaliers qu’elles entretenaient. Artefacts ésotériques d’une époque révolue, les Armures Chevaliers ressemblaient à celles d’un Titan dans beaucoup de leurs technologies, bien qu’elles aient été pilotées par un seul individu courageux. Au fil des siècles, les Mondes Chevaliers se sont transformés en royaumes féodaux, leur population élevant les Seigneurs et leurs Chevaliers au rang de noblesse et leur jurant fidélité.

Au moment où l’Imperium s’était approprié Molech, plus d’une douzaine de Maisons de Chevaliers constituaient son élite dirigeante. Molech, un monde autrefois dominé par des bêtes sauvages, devait une grande partie de la survie de sa civilisation aux Chevaliers, les seuls guerriers assez forts pour défendre les colons. Des siècles plus tard, ces Maisons de Chevaliers protégeaient toujours les villes de Molech, même si la menace des grandes bêtes de la planète était bien moindre. Parmi ces anciennes Maisons, sept possédaient les Armures Chevaliers et des Seigneurs pour déployer des forces importantes, et une, la Maison Devine, détenait le titre de Haute Maison de Molech, son Sénéchal étant le seigneur de facto de son monde. Bien que les Maisons de Chevaliers aient joué à la politique et se soient battues entre elles, parfois dans des tournois, parfois pour régler des dettes d’honneur, elles ont plié le genou devant la Haute Maison. Lorsque la Maison Devine est devenue renégate, l’ancien système fut brisé, et les autres Maisons de Chevaliers de Molech se sont rapidement retournées contre leur ancien seigneur féodal.[1]

La Naissance des Maisons de Chevaliers

Comme d’innombrables colons humains envoyés dans le vide pendant l’Âge de l’Expansion, les colons de Molech devaient se débrouiller seuls. Les distances entre les civilisations étaient si grandes et les domaines de l’Humanité si dispersés qu’il fallait des années pour que l’aide parvienne aux colons, si elle arrivait. De cette époque d’autonomie naquirent les premières Maisons de Chevaliers, peuplées d’hommes et de femmes prêts à s’opposer à l’obscurité et à se tailler une maison sur le rocher éloigné où le destin les avait déposés.[2]

Le Temps des Bêtes

Sans aucun doute, la plus grande menace pour la jeune colonie de Molech était la macrofaune qui grouillait sur ses continents sauvages. Or, ces bêtes massives se trouvaient en plus grand nombre que sur Molechari, la principale masse terrestre du monde, qui abrite les terres agricoles les plus riches et les gisements minéraux les plus facilement accessibles. Durant ces premières années sombres, les colons ont été contraints de survivre à l’intérieur des coques abîmées de leurs vaisseaux spatiaux, transformant les outils agricoles et les automates miniers en armes de fortune pour repousser les assauts constants des prédateurs. Seules les colonies qui avaient la chance de posséder un petit nombre d’Armures Chevaliers se sont développées à cette époque, les premières Maisons de Chevaliers s’étant installés dans les Marches Occidentales, les Steppes de Tazkhar et les régions isolées de la Péninsule d’Aenatep.

Malgré les croisades dans la nature pour purger les zones de reproduction bestiale, les populations d’Azhdarchides, d’Eurgorgones, de Gorzulars, de Mallahgra et d’innombrables autres espèces mortelles ont continué à prospérer. De cette époque de sang et d’obscurité naquit le premier Haut Roi. Archebric Tormand, premier de la Maison Tormand, fonda la ville de Lupercalia - alors connue sous le nom d’Archmaga. Rassemblant les Seigneurs de chacune des principales colonies de Molech, il créa la première véritable alliance des Maisons. Ces Seigneurs et leurs Armures Chevaliers n’existeraient que pour assurer la protection des habitants de Molech, et pour leur service, ils obtinrent le plus haut statut parmi les citoyens du monde.[3]

La Chute du Haut Roi

L’Hérésie d’Horus[4]

Durant l’Hérésie d'Horus, le Monde Chevalier de Molech fut attaqué par le Maître de Guerre Horus Lupercal. Trois Legios Titaniques et plus d'une centaine de régiments de l'Armée Impériale, sans compter les Maisons de Chevaliers de la planète, se tenaient prêts à affronter l’assaut du Maître de Guerre, qui comprenait les Légions des Sons of Horus et de la Death Guard. Ces forces impériales avaient en réalité été mis en place par l’Empereur de l’Humanité pour protéger un portail Warp sous la capitale de Molech, Lupercalia - renommée en l’honneur d’Horus durant la Grande Croisade - que l'Empereur avait emprunté des millénaires plus tôt pour pactiser avec les Dieux Sombres et acquérir des pouvoirs quasi divins. Peu de temps avant l'invasion des traîtres, le Seigneur de la Maison Devine, Cyprian Devine, avait été tué par son fils pervers et avide de pouvoir, Raeven.

Raeven a mené ses Chevaliers contre Horus qui débarqua sur les plages de la cité d’Avadon, et l’aurait tué sans l’intervention et la protection de Space Marines du Chaos Possédés, les Luperci, qui entourèrent Lupercal de l’assaut de la Maison Devine. L’instabilité politique a été aggravée lorsque Raeven et sa femme - et sœur incestueuse Lyx (une croyante du Dieu-Serpent), ont été tués par le premier-né de Cyprian Devine et demi-frère de Raeven, Albard Devine - l’héritier légitime de la Maison, - qui prit le pouvoir après des décennies d’humiliation de la part de sa belle-famille qui avait saboté son Chevalier lors du Rituel d'Adoubement, l’handicapant gravement pour lui enlever son héritage. Albard avait été rendu fou par les visions du Dieu Serpent - en réalité Slaanesh, ce qui lui avait donné le courage de s’en prendre à ses tortionnaires. Albard s’empara du Chevalier Impérial de son demi-frère, Banelash. Mais ce qu’il ignorait alors, c’est que Raeven, pilotant Banelash, avait rencontré le Prince Démon de Slaanesh Fulgrim, qui se faisait passer pour une légende de Molech, le Naga Blanc. Le Phénicien avait tenté de le corrompre mais Raeven s’était enfui à temps. Malheureusement, son Chevalier Banelash avait été corrompu par les fausses promesses de Fulgrim, et lorsque qu’Albard s’empara du Chevalier de son demi-frère défunt, il fut tourmenté par les visions semées par le Phénicien. Faible de corps et malade d’âme, Albard fut soumis à la volonté de Banelash.

Les combats sur Molech s’enchaînèrent, mais dépossédés et incapables de se défendre, les Chevaliers de la Maison Devine succombèrent lentement aux tentations du Chaos. Au cours des mois solaires suivants, le murmure insidieux de Slaanesh se répandit dans leurs rangs épuisés. Leurs officiers étaient devenus léthargiques, intéressés uniquement par leurs sports, utilisant leurs puissants Chevalier pour chasser les imposantes bêtes reptiliennes qui vivaient dans les jungles luxuriantes de Molech. L'emprise séduisante de Slaanesh se renforça alors que le Prince du Plaisir pliait la force de sa volonté pour corrompre les Nobles de Devine. Bientôt, ils se sont rencontrés dans des cabales secrètes, exécutant des rites et des cérémonies dépravés au cœur du camp Loyaliste. Aucun acte n’était trop honteux ou dégoûtant, les sensations du moment devenant leur seul désir.

Les Chevaliers de la Maison Devine ont finalement trahi l’Imperium quand toutes les forces d’Horus ont convergé vers Lupercalia. Le premier tournant de cette féroce bataille fut la destruction du Mont Poing de Fer, la grande montagne sur le flanc ouest de Lupercalia, et le foyer des Legios Titaniques.

Le dernier clou dans le cercueil des vaillants défenseurs impériaux est venu lorsque de la part d’Albard. L’esprit corrompu de son Armure Chevalier lui montra leTitan Imperator Paragon of Terra, pivot de la défense impériale et gardant les portes de la ville. Il fut convaincu de l’attaquer, ce qu’Albar fit avec le reste de sa Maison. Le Paragon of Terra fut abattu par une attaque perfide des Chevaliers de la Maison Devine qui ciblèrent l’enveloppe de ses réacteurs à plasma, en y concentrant leur Lance Volcano. Le réacteur à plasma de la puissante machine-divine ont surchargé, et le Titan a explosé de façon spectaculaire, immolant des milliers de défenseurs Loyalistes dans un éclair aveuglant alors qu’un soleil miniature a éclaté du noyau du Titan, laissant un énorme cratère fumant.

Dans le sillage de l’explosion catastrophique, un fer de lance de Titans renégats a marché à travers la brèche dans les lignes impériales. Cela a donné aux Traîtres la liberté de prendre Lupercalia, bien qu’Horus ait abandonné la bataille en cours avant la fin afin de terminer un objectif mystérieux en empruntant le Portail Warp sous Lupercalia. Les restes brisés des défenseurs de Molech ont été massacrés sans pitié par les renégats et la Maison Devine.

Pendant des siècles, le règne des Hauts Rois de la Maison Tormand a maintenu la paix sur Molech. Grâce à la longue domination de leur monde, le Haut Roi a maintenu un équilibre entre les maisons et a assuré la prospérité de tous. Dans l’ensemble, la menace des bêtes avait été contenue, sinon dissipée, la macrofaune ayant été repoussée dans les jungles ou les montagnes, et des sentinelles ont été mises en place pour empêcher de futures incursions. Les meilleurs entraînements et ressources ont été donnés aux Seigneurs et à leurs Armures Chevaliers, et ce qui avait commencé comme un rassemblement de guerriers solitaires s’est transformé en une formidable force de combat. Chaque année, les Maisons de Chevaliers et leurs seigneurs se réunissaient à Archmaga pour renouveler leurs serments d’allégeance et tester leurs compétences au combat. C’était aussi un forum où les Maisons réglaient leurs différends, et avec le temps, cet échange de connaissances et de défis est devenu le Grand Tournoi d’Archmaga.

Parmi la douzaine ou plus de grandes Maisons de Chevaliers qui visitent chaque année le Grand Tournoi d’Archmaga, la sauvage Maison Tazkhar et la sournoise Maison Devine convoitaient toutes deux le manteau du Haut Roi. Jusqu’à alors, la richesse de la Maison Tormand et la longue guerre pour repousser la macro-faune avaient empêché toute question sur le pouvoir absolu du Haut Roi. Cependant, alors que le peuple de Molechari devenait de plus en plus complaisant et que la Maison Tormand considérait les serments de ses vassaux comme allant de soi, les deux Maisons ont fait leur chemin. Lors d’un tournoi annuel, Kharnak Jor, le seigneur de la Maison Tazkhar, a défié le Haut Roi Archetor Tormand au combat. À son insu, les assassins de la Maison Devine ont empoisonné le trône Archeor avec du venin de naga. Au cours du duel, le Haut Roi s’est effondré et est mort. La victoire de Jor sur le Haut Roi fut de courte durée, cependant, car Devine révéla immédiatement l’empoisonnement et accusa ses rivaux de trahison. L’acronyme divisa les Maisons de Chevaliers de Molech en une seule journée sanglante, et ils se retirèrent dans leurs domaines en menaçant de faire la guerre. Alors même que les Maisons partaient, la Maison Devine s’assura que la Maison Tormand ne se relèverait pas, mettant fin à la lignée d’Archeor avec une efficacité rapide et brutale.[5]

L'Ascension du Dieu Serpent

Pendant des décennies, les Maisons de Chevaliers sont restées dans leurs propres régions de Molech. Sans la main directrice du Haut Roi, la macrofaune avait repris de la vigueur et les habitants de la planète se sont désespéré de voir que leur monde s’effaçait de l’histoire, tout cela à cause de l’arrogance des Maisons de Chevaliers. Bien entendu, la Maison Devine n’avait pas l’intention de laisser cela se produire. Présidant les alliances brisées du royaume du Haut Roi, la Maison Devine a entrepris de créer de nouvelles méthodes de contrôle pour s’approprier le pouvoir. Manipulant les superstitions du peuple de Molech, dont beaucoup vénéraient déjà la macrofaune comme des dieux vengeurs, les seigneurs de la Maison Devine ont donné naissance au Culte du Serpent. Comme un poison lent, le culte s’est infiltré dans Molechari et ses villes, jusqu’à ce que Devine soit prête à se révéler comme la Maison Haute, prenant le manteau de premier parmi les Seigneurs de Molech. Encore ternie par la mort du dernier Haut Roi, la Maison Tazkhar n’était pas en mesure de rassembler les alliés pour arrêter la Maison Devine, bien qu’ils n’aient pas caché leur ressentiment.

Lorsque l’Imperium mit le pied sur Molech, la Maison Devine luttait encore contre la méfiance et la désobéissance des autres Maisons de Chevaliers, et voyait l’arrivée de ce nouveau pouvoir non pas comme une menace mais comme une opportunité de cimenter enfin le sien. Grâce à la reconnaissance impériale, toute contestation de leur règne fut étouffée, et bien que le Culte du Serpent ait été repoussé dans la clandestinité, la Maison Devine était la maîtresse incontesté de Molech.[6]

La Maison Devine

Même avant la corruption du Maître de Guerre sur Davin, et bien avant les horreurs de Isstvan III, la Maison Devine sombrait dans la décadence et la folie. Pendant des siècles, elle avait occupé le poste de Haute Maison de Molech, ses Sénéchaux dirigeant le monde depuis les spires de la Citadelle de l’Aube, mais abritant en même temps de sombres secrets. Plus d’un siècle de règne de l’Imperium avait largement éradiqué les pratiques superstitieuses du peuple de Molech, dont la principale était le Culte du Dieu Serpent, une divinité naga primitive de l’excès et de la vengeance. Bien sûr, la mise en œuvre de la Vérité Impériale n’a fait que repousser les cultes du Dieu Serpent dans la clandestinité, et dans l’étreinte protectrice de leurs anciens protecteur, la Maison Devine. Autrefois, la Maison Devine avait été la Sénéchale du Haut Roi de Molech, légendaire Première Seigneur du Monde Chevalier, et était inégalé en termes d’honneur et de bravoure. Cependant, lorsque la lignée du Haut Roi a été brisée et que la Maison de Chevaliers s’est fragmentée, le voyage de Devine dans les ténèbres a véritablement commencé. Certains chuchotaient, bien loin des oreilles des membres de la Haute Maison, que les ancêtres de Devine avaient contribué à la fin de la lignée du Hait Roi, pervertie déjà à l’époque par le Dieu Serpent. Ce n’était certainement pas un hasard si la Maison Devine avait revendiqué les Marches de l’Ouest et ce qui deviendrait un jour la ville de Lupercalia, en revêtant le manteau de la Haute Maison bien avant que l’Imperium ne la ratifie en les reconnaissant comme la souveraine de Molech.

Malgré ce poison qui a sévi au cœur de la Maison de Chevaliers, elle conserva l’apparence extérieure de la noblesse et de l’honneur. En fait, le dernier vrai Sénéchal de Devine, Cyprian Devine, n’avait guère d’indices sur les machinations perpétrées par sa femme et son second fils au nom du Dieu Serpent. Peut-être que s’il avait été plus conscient, le sort de sa Maison aurait été différent, bien que, comme tant de ses pairs, il ait été aveuglé par la tradition et son propre sens de la droiture. En fin de compte, c’est l’ignorance de Cyprian qui l’a conduit à sa perte, et il a été assassiné par son fils Raeven, ce qui a entraîné la descente de la Maison non seulement vers des pratiques interdites, mais aussi vers la trahison.

Ironiquement, lorsque la Maison Devine est devenue renégate et a fait tomber le Paragon de Terra, pendant la bataille de Lupercalia, ce n’est pas Raeven qui pilotait son Armure Chevalier Banelash, mais le fils aîné de Cyprian, Albard, un homme autrefois aussi fort et vertueux que Cyprian lui-même. Les complots et les manigances de Raeven et de sa mère avaient fait qu’Albard avait été rejeté par son Armure Chevalier et retenu en captivité pendant des décennies comme une épave torturé et tourmenté par ses beaux-parents. Lors de l’invasion du Maître de Guerre, Albard avait enfin pu s’échapper, revendiquant son droit de naissance et tuant son demi-frère, mais devenant finalement le dernier pilote de Banelash. Cependant, à peine Albard avait-il fusionné son esprit brisé avec l’Armure Chevalier qu’il fut submergé par la corruption que Raeven et les dieux obscurs y avaient semée.[7]

Force Matérielle

La Maison Devine a montré une nette préférence pour le déploiement d’armures Cerastus, les archives de la Divisio Militaris indiquant que la Maison comptait environ 200 membres avant l’invasion de Molech, dont plus de la moitié étaient des Chevaliers Cerastus Lancers et des Chevaliers Cerastus Castigators. On estime que, contrairement au déclin rapide des effectifs de nombreuses Maisons pendant l’Hérésie d’Horus, la force de la Maison Devine a en fait augmenté au cours de cette période tumultueuse. Cette croissance peut être attribuée à deux facteurs : la récupération d’Armures Chevaliers dans les Maisons Loyalistes de Molech et l’acceptation des machines de guerre du Mechanicum Noir dans les rangs de la Maison, les descendants de Devine servant de sujets d’essai pour les divers modèles corrompus produits par de nombreux Mondes-Forges renégatss.[8]

Héraldique de la Maison Devine

MaisonDevine1.jpg

Chevalier Cerastus Lancer, Feu de Joie

Paré de la livrée adoptée par la Maison Devine après que sa revendication du pouvoir sur Molech a été ratifiée par l’Imperium, Feu de Joie s’est battu vaillamment lors de la défense initiale de Lupercalia. Lorsque la Maison Devine s’est retournée contre ses alliés, Feu de Joie a agi sans hésiter, tombant sur ceux qu’il avait été chargé de défendre. Représenté ici accompagnant le Maître de Guerre dans sa marche vers Terra, le Chevalier ne tarda pas à illustrer la décadence gratuite pratiquée par la Maison Devine. Favorisant les attaques brutales contre les dirigeants d’une Maison, la liste des Maisons de Chevaliers qui en veulent à Feu de Joie et à ses pilotes est longue.[9]

MaisonDevine2.jpg

Chevalier Questoris Paladin, Sabre d’Argent

Avant la Conformité de Molech, le symbole de la Maison Devine était celui d’un "Naga" rampant, une créature serpentine originaire de la planète. Le Naga étant également très utilisé dans la symbologie associée à l’ancien culte des "dieux serpents" de la planète, la Maison Devine a altéré son héraldique pour y inclure un aigle impérial, montrant ainsi qu’elle dominait les anciennes coutumes. Cette modification, portée par Sabre d’Argent peu avant la chute du Parangon de Terra lors de la bataille de Molech, était considérée comme un rappel constant du contrôle impérial par les éléments les plus intransigeants de la noblesse de la Maison Devine. Après la trahison de la Maison Devine, nombre de ses Chevaliers ont fait disparaître toute trace de l’aigle impérial, proclamant que la maison n’était plus enchaînée à un maître étranger. Le fait que de nombreux membres de la maison aient rapidement adopté l’œil d’Horus ou les symboles des entités Warp invoquées par les traîtres est un fait largement ignoré par ceux qui se moquaient depuis longtemps de l’Empereur.[10]

Sources

Pensée du Jour : « Ne cherche pas d’espoir dans les étoiles : elles n’abritent que la déréliction. »
  • Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech
  • Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios
  • McNEILL GRAHAM, Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un, Black Library, 2014
  • McNEILL GRAHAM, La Bataille de Molech - Vengeful Spirit Volume Deux, Black Library, 2014
  1. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech - Rise of the Knight Houses, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech - A Time of Beasts, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Informations issues de Les Fils de Lupercal - Vengeful Spirit Volume Un, L’Adoratrice Devine - Chapitre Trois - Celui qui Amène la Pluie - La Maison Devine - Première Victime, Chapitre Six - Neuf Dixièmes du Savoir - Tarnhelm - Adoratrice, Chapitre Sept - La Forteresse sans Nom - Conseil de Guerre - Le Don de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014
    Informations issues de La Bataille de Molech - Vengeful Spirit Volume Deux, Chapitre Douze - Percée - Décapitation - Flammes Jumelées, Chapitre Treize - Balise - Le Loup Acculé - C’est Moi qui l’ai Fait, Chapitre Quatorze - La Flèche d’Apollon - Machine Détruite - Le Complexe d’Elektra, Chapitre Quinze - La Caverne d’Hypnos - Le Naga Blanc - Un Ange de Feu, Chapitre Seize - Vaisseau Amiral - Exogenèse - Infiltration, Chapitre Dix-Sept - Les Bêtes de Molech - Critique à la Mission - Sans Imperfection, pas de Perfection, Chapitre Dix-Huit - Eventyr - Tourments - Des Morts qui se Faisaient Attendre, Chapitre Dix-Neuf - Les Victimes de la Guerre - L’Ordre est Donné - La Marche du Seigneur des Tempêtes, Chapitre Vingt - La Bataille de Lupercalia, Chapitre Vingt-Trois - Le Prix du Sang - La Voie d'Obsidienne - Un Dieu Parmi les Hommes, Chapitre Vingt-Quatre - Quitter Lupercalia - Mauvaise Rencontre à la Lumière de la Lune - L’ Œil du Chasseur de McNEILL GRAHAM, Black Library, 2014 et résumées par Guilhem.
  5. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech - Fall of the High King, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  6. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech - Rise of the Serpent God, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  7. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Doom of Molech, Chapter - Knight Houses of Molech - House Devine, 2019 (traduit de l'anglais par Guilhem)
  8. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Devine - Materiel Strength (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  9. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Devine - House Devine Cerastus Knight Lancer,"Balefire" (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  10. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Knight Households - House Devine - House Devine Questoris Knight Paladin "Argent Sabre" (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)