Maître de la Forge

De Omnis Bibliotheca
Un Maître de la Forge.
Le Maître de la Forge est le chef des Techmarines du Chapitre, et il est responsable de l’entretien du parc des machines, Rhino, Land Raider ou Predator. Sa connaissance des sciences occultes a été approfondie par des siècles de service, et rivalise avec celle des meilleurs Technoprêtres de Mars. Il est si versé dans la mécanique ésotérique qu’il peu déceler d’un simple regard la défaillance d’un Esprit de la Machine, et deviner sa cause en prêtant l’oreille aux soupirs et aux accrocs de son mantra de fonctionnement.

Cette capacité rare, voire surnaturelle, fait du Maître de la Forge un être à part dans la plupart des Chapitres. Bien qu’il fasse partie du Conseil du Chapitre, le Maître de la Forge reste un étranger pour ses frères d’armes, à l’exception des Techmarines qu’il dirige, et les autres Astartes évitent soigneusement d’avoir affaire à lui, à moins d’avoir un problème technique à lui soumettre.

Cet isolement subi ne fait que pousser davantage le Maître de la Forge dans l’excentricité. Entouré en permanence de machines muettes et de Serviteurs lobotomisés, il perd peu à peu l’habitude de la parole. Lorsqu’il consent à s’exprimer vocalement, son ton est monocorde et syncopé, froid et si précis qu’il en devient perturbant.

Tous les Chapitre Space Marines ne traitent pas leur Maître de la Forge en paria. Certains, comme le Mentor Legion, les Praetors of Orpheus et les Astra Knights abordent la mystérieuse technologie humaine sans superstition, voire avec une grande passion dans le cas des Iron Hands.

Dans ce Chapitre, le Maître de la Forge est un personnage aussi estimé que le Maître de Chapitre en personne, mais cela reste des cas isolé. Pire, un Chapitre qui étreint la vision et les aspirations de son Maître de la Forge suscite immédiatement la suspicion de ses pairs.

En sus de ses responsabilités à la tête de l’Arsenal, le Maître de la Forge est également chargé de la conservation des reliques mécaniques du Chapitre. Les Chapitres les plus anciens et les plus prestigieux disposent de nombreuses merveilles technologiques enfermées dans leurs armureries. Certaines sont si incroyablement complexes qu’aucun homme vivant ne peut espérer percer leurs secrets. D’autres sont si puissantes que seul un mystique aussi doué que le Maître de la Forge est à lui-même de les maintenir en l’état sans causer de dommages à lui-même ou à son entourage. En temps de besoin, le Maître de la Forge peut utiliser ces artefacts et libérer sur ses ennemis toute la puissance des technologies perdues.

Le Maître du Roc[modifier]

« Trois zones du Roc sont interdites. La première se compose des niveaux supérieurs de la Tour des Anges - la grande citadelle qui veillait jadis sur Caliban. La crypte située au bout du Hall du Silence est la deuxième. Quant à la troisième, c’est la Porte des Secrets, infranchissable excepté par le Maître des Clefs et le Grand Maître Suprême. Vous lirez d’étranges relevés lorsque les éclairs sévissent au-dessus des ruines qui coiffent le Roc. Pendant ces périodes, il est impératif de ne pas tenir compte des lectures d’Auspex de ces serveurs, car il n’est pas dans nos attributions de la contrôler. Ainsi en est-il codifié par le Maître du Roc, ainsi je transmets son message. »
- Frère Raum, Techmarine, Accueil des Nouveaux Serviteurs du Dieu-Machine.

La plupart des Chapitres Spaces Marines ont un Maître de la Forge, qui est généralement le Techmarine le plus expérimenté. Les Dark Angels ont quant à eux un Maître du Roc, au rôle radicalement différent.

Lorsqu’il accède à son rang, le Maître du Roc succède à ses prédécesseurs et se retrouve connecté en permanence aux machineries sises au cœur de l’astéroïde. Son devoir est de seconder les Esprits de Machines, et de veiller à l’entretien des réacteurs et du moteur Warp qui permettent au Roc de voyager à travers la galaxie. Son esprit peut percevoir les variations dans le champ de force qui protège le quartier général des Dark Angels. Les maîtres précédents, dont les corps flétris se sont presque totalement racornis, restent en place, car leurs prothèses mécaniques continuent de fonctionner alors que leurs ossements tombent en poussière.

À cause de leur allégeance envers le Chapitre et l’Adeptus Mechanicus, les Techmarines ne rejoignent jamais la Deathwing. Ainsi, même le Maître du Roc n’est au fait d’aucun secret du Chapitre, en dehors bien sûr des technologies que recèle l’astéroïde.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : Négliges ton arme et elle te fera défaut.
  • Codex Adeptus Astartes Dark Angels, V8
  • Codex Space Marines, V5