Longue Guerre

De Omnis Bibliotheca

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
La Longue Guerre dure depuis dix mille ans, et le temps manque pour l’Imperium…
Le Chaos est la menace ultime pour l’Imperium, et même pour la galaxie. Quelque chose dans la dimension irréelle connue sous le nom de Warp, ou l’Immaterium, des êtres d’un mal indescriptible et d’une essence incompréhensible s’agitent. Les plus grands d’entre eux sont les Puissances de la Ruine, les Dieux du Chaos, et leurs rêves saignent dans l’univers physique comme les cauchemars les plus hideux de l’Humanité. Les Dieux du Chaos conduisent et se nourrissent à la fois des passions les plus sombres de l’Humanité - soif de sang, ambition, transgression et désir de tout ce qui est interdit. Ceux qui ont la volonté de rechercher les Dieux du Chaos dans un effort d’exploiter seulement une fraction de leur pouvoir pour la grande majorité, un destin bien pire que la mort les attend alors que le pouvoir les submerge et que leur corps se transforme en une masse de tentacules battus et de chair répugnante, leur âme jetée dans les marées tumultueuses de la Mer des Âmes. Ceux dont la force correspond à leur ambition pourraient s’élever jusqu’au statut de Prince Démon et transcender leur mortalité pour devenir quelque chose de semblable à un dieu.

Les serviteurs des Puissances de la Ruine sont légion et présents dans toutes les cultures, des barbares des Mondes Sauvages aux nobles vivant dans les flèches de Ruches. Les plus grands sont les Space Marines du Chaos, car ces puissants guerriers étaient autrefois, il y a longtemps, les champions de l’Humanité. À l’aube de l’Âge de l’Imperium, l’Empereur créa les Legiones Astartes - un noyau de guerriers surhumains pour mener la Grande Croisade - afin d’unir les mondes dispersés et isolés de l’Humanité. Cependant, à l’apogée de la gloire de l’Empereur, la moitié des Legiones Astartes et leurs Primarques se rebellèrent sous le commandement du Maître de Guerre Horus, plongeant l’Imperium naissant dans la guerre la plus sanglante de l’histoire. Lorsque les Traîtres furent vaincus après avoir déversés des océans de sang et que le Maître de Guerre fut tué, les Traîtres trouvèrent refuge dans l’Œil de la Terreur, où aucun mortel, même un Space Marine, ne pourrait suivre. Là, les Astartes déchus achevèrent leur damnation, devenant les Space Marines du Chaos - des caricatures corrompues, amères et haineuses de ce qu’ils avaient été.

Depuis dix mille ans, les Space Marines du Chaos affligent l’Humanité. Beaucoup habitent encore dans les énergies bouillonnantes de l’Œil de la Terreur, où les lois du domaine matériel n’ont aucune emprise et où le temps qui passe n’obéit qu’aux caprices des dieux déments. D’autres encore sont basés dans d’autres régions où où le Warp est ouvert vers la galaxie, comme le Maelström, l’Abîme du Silence ou les Portes de Feu. Certains résident dans les profondeurs froides du vide interstellaire, tandis que d’autres ont faits de puissants Space Hulks qui dérivaient dans les marées Warp leur tanière. De ces lieux, les Space Marines du Chaos lancent des attaques incessantes contre les mondes de l’Imperium, certains pour récupérer des ressources, beaucoup pour simplement étancher leur soif insatiable de mort et de destruction. La plupart de ces attaques sont des raids lancés par des bandes de guerre éclatées, bien que même quelques douzaines de Space Marines du Chaos puissent être assez forts pour mettre un monde entier à genoux.

Les plus grandes sont classées dans la catégorie des Croisades Noires - des invasions massives menées par les plus puissants seigneurs de guerre Space Marine du Chaos dont les sombres bannières ont rallié d’innombrables alliés. Les plus destructrices de ces invasions sont les Croisades Noires d’Abaddon le Fléau, celui qui fut autrefois le fils préféré du Maître de Guerre lui-même. Durant les dix mille ans qui se sont écoulés depuis l’aube de l’Âge de l’Imperium, le Fléau a lancé treize Croisades Noires, chacune livrant d’innombrables mondes au feu de la guerre et détruisant le destin de milliards et de milliards de fidèles serviteurs de l’Empereur.[1]

La Longue Guerre[modifier]

Il y a longtemps, les Space Marines du Chaos ont servi sous les Primarques renégats. Des dizaines, voire des centaines de milliers d’Astartes déchus marchèrent sur Terra dans un effort titanesque pour renverser l’Empereur détesté de l’Humanité. Au lendemain de la défaite du Maître de Guerre, les Légions Renégates se replièrent vers l’Œil de la Terreur et d’innombrables batailles furent livrées tout au long d’une longue période de guerre que l’on appela la Purge. Tout au long de cette période, les armées de l’Imperium, dirigées par les Primarques loyalistes survivants, parcoururent les mondes de tous ceux qui s’étaient alliés à Horus, découvrant à leur grande horreur qu’ils étaient des milliers. Les renégats vaincus se defendirent comme ils le pouvaient, car ils savaient qu’ils n’auraient aucun pardon pour leur trahison. Les Légions Renégates Astartes combattirent férocement, mais sans le génie suprême du Maître de Guerre Horus pour coordonner leurs campagnes, elles ne pouvaient pas gagner. Inévitablement, les Légions se sont fragmentées, leurs forces se sont dispersées. La grande armée qui avait assiégé le palais de l’Empereur s’est scindée en Légions Renégates individuelles, et nombre de ces corps se sont à leur tour scindés et ainsi de suite. Plusieurs des Primarques renégats devinrent des Princes Démons, mais ce faisant, ils abandonnèrent leur perception des mortels, ne se souciant plus des autres et abandonnèrent presque totalement leurs fils pour combattre seuls. Les commandants et les champions individuels comblèrent bientôt le vide, se levant ou se battant pour dominer et divisant les Légions Renégates en factions rivales qui se battaient entre elles aussi souvent qu’elles combattaient les armées vengeresses de l’Imperium. Les Traîtres plongèrent profondément dans l’Œil de la Terreur, où l’Imperium ne pouvait pas les suivre, et de là, la guerre s’éleva à un tout autre niveau, chacun cherchant à revendiquer ses droits sur les Mondes Démons de ce domaine irréel.

Avec le temps, les Space Marines du Chaos ont reconstruit leur force, puisant dans les terribles bénédictions des Puissances de la Ruine, concluant des pactes abominables avec des choses innommables. Une fois de plus, ils jetèrent un regard haineux sur les domaines de l’Humanité, et ainsi commença un âge de carnage et de destruction qui n’a pas encore pris fin. Les mondes autour de l’Œil de la Terreur ont été soumis à des attaques si sanglantes que l’Imperium a été forcé d’établir un anneau d’acier autour des routes les plus accessibles pour sortir de l’Œil, dont la plus grande était la Porte Cadienne. Des dizaines de Mondes-Forteresses gardaient ces routes, des milliers de régiments de la Garde Impériale, des flottes de guerre de la Marine Impériale et plusieurs Chapitres entiers de Space Marines étaient prêts à repousser toute force qui tenteraient de les percer. Pourtant, même les plus prudentes des sentinelles ne pouvaient pas détecter toutes les tentatives de pénétration dans l’espace impérial, et même la plus puissante des défenses ne pouvait résister à chaque assaut. On ne pourra jamais savoir combien de flottes de guerre du Chaos passaient inaperçues par la Porte Cadienne et d’autres routes moins prévisibles pour sortir de l’Œil de la Terreur et répandre le carnage dans les secteurs au-delà.

Cependant, les Space Marines du Chaos ne résident pas exclusivement dans l’Œil de la Terreur. Toutes les Légions Renégates ne s’y sont pas enfuies pendant la Purge, l’Alpha Legion en particulier semblent avoir disparaître dans le vide noir. D’autres se sont depuis répandus dans toute la galaxie, empoisonnant les étoiles par leur présence blasphématoire. Dans certains cas, les bandes de guerre ont taillées des domaines inexpugnables à l’intérieur des régions comme l’anathème de la raison et de l’ordre tel l’Œil lui-même, car la galaxie est infestée d’innombrables tempêtes Warp, failles et régions d’incursion immatérielle où les serviteurs des Puissances de la Ruine peuvent exister là où peu d’autres le peuvent.[2]

La Chute de Cadia[modifier]

La Longue Guerre pris un tournant lors de la Treizième Croisade d’Abaddon qui vit la destruction de Cadia. Les hordes conquérantes d’Abaddon avaient renversé les Grands Pylônes et la colossale tempête Warp de l’Œil de la Terreur n’était plus contenue, permettant au pouvoir maléfique du Chaos de ravager la planète irrémédiablement et à la Cicatrix Maledictum de pratiquement avaler Cadia. Malgré la chute de Cadia, les défenseurs de la Porte Cadienne étaient résolus à se montrer dignes des soldats de Cadia quoi qu’il arrive.

Malgré tout, avec l’ouverture de la Grande Faille, la Longue Guerre est entrée dans une phase nouvelle…[3]

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Ceux qui n’ont rien peuvent toujours offrir leur vie. »
  • Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned
  • Warhammer 40K - Livre de Règles, V8
  1. Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - The Machina Infernus (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - The Machina Infernus - The Long War (traduit de l’anglais par Guilhem)
  3. Informations issues de Warhammer 40K - Livre de Règles, V8, La Chute de Cadia, 2017 et résumées par Guilhem.