Legio Kulisaetai

De Omnis Bibliotheca

Logo-OB-2021.jpg
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens


« La victoire n´exige nulle explication,
la défaite n´en admet aucune. »

- Doctrine militaire de l'Imperium
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png





Les Gardiens de la Porte
Symbole de la Legio Kulisaetai.
La Legio Kulisaetai était autrefois une Legio Titanique brisée, érodée par les épreuves auxquelles elle a été confrontée pendant l’Ère des Luttes et poussée au bord de l’extinction lorsque la Grande Croisade a atteint le Monde-Forge de Kalibrax. Ce n’est que grâce aux efforts de secours organisés par Mars et à l’intervention militaire menée par des éléments de la Legio Mortis que l’existence de Kalibrax et de la Legio Kulisaetai a pu être assurée. C’est par cet acte même que la loyauté éternelle du Monde-Forge envers le poste de Fabricator-Général a été gagnée et ainsi, lorsque le temps est venu pour Kelbor-Hal d’aider la perfidie du Maître de Guerre, les machines-divines de la Legio Kulisaetai ont marché à ses côtés, conquérant la Ceinture de Fer au nom d’un nouvel ordre.

L’abondance de ruines technologiquement avancées éparpillées sur la surface de Kalibrax était la preuve d’une époque où le Monde-Forge aurait pu rivaliser avec Mars. Cet état de prospérité était depuis longtemps révolu lorsque la Grande Croisade a redécouvert la planète, trouvant à la place un monde ravagé par les dernières braises d’une guerre civile millénaire. Les quasi-victorieux du conflit se nommaient eux-mêmes "Entente de l’Air Pur" et adhéraient à des doctrines qui préconisaient l’éradication complète de la vie biologique à l’échelle galactique. Les Flottes Explorators du Mechanicum qui ont précédé la Grande Croisade ont qualifié ces doctrines de blasphématoires et ont envoyé des missives à la Planète Rouge pour demander une intervention directe dans la guerre de Kalibrax en faveur de la seule faction restante qui s’opposait à l’Entente de l’Air Pur.

Les demandes d’intervention ont été accordées par le sceau personnel du Fabricator-Général, qui a accédé aux demandes lorsque des preuves de la doctrine du Culte de la Machine ont été découvertes parmi ceux qui résistaient aux forces de l’Entente de l’Air Pur. La nouvelle de la lutte de Kalibrax a été cachée aux flottes expéditionnaires à proximité du Monde de la Forge, le Général Fabricateur rassemblant les forces de ceux qui lui ont prêté serment, à lui seul. À cette fin, une demie-Legio de la Legio Mortis a été envoyée sur Kalibrax, soutenue par quatre-vingt-dix Chevaliers du Pacte de Morbida et plusieurs détachements des Taghmata martiens. Après avoir établi le contact avec les enclaves survivantes du Mechanicum de Kalibrax, la force opérationnelle martienne est descendue sur le Monde-Forge pour rallier les forces dispersées de Kalibrax. En l’espace de quelques mois, le cours de la guerre a été inversé, les adeptes de l’Entente de l’Air Pur ont été désorganisés et forcés de se retirer dans leurs fortifications chromatiques. Les 17 machines-divines restantes de la Legio Kulisaetai eurent l’honneur de mener l’assaut final sur le point névralgique des tech-cultistes. Des millénaires de sang et de défaite furent récompensés par un après-midi de destruction qui laissa à jamais sa marque sur la surface de Kalibrax.

La revitalisation de Kalibrax et de la Legio Kulisaetai s’est avérée être une entreprise de taille, car des millénaires de guerre ont laissé derrière eux des forges de qualité inférieure et des continents entiers habités uniquement par des ruines. Pour aider au rétablissement du Monde-Forge, une nouvelle population a été semée sur Kalibrax, composée de tech-colons provenant de douzaines de planètes industrielles et de Mondes-Forges à travers l’Imperium, placés sous l’autorité du conseil dirigeant de Kalibrax. De même, la Legio Kulisaetai a été renforcée, son Grand Maître recevant un complément d’anciennes machines-divines de la Legio Mortis pour renforcer les effectifs de la Legio Titanique, ainsi que des dizaines de membres de la Mortis pour servir de conseillers dans les décennies à venir. De tels actes de bienveillance n’étaient pas de nature altruiste mais servaient à lier Kalibrax et la Legio Kulisaetai plus étroitement à Mars, renforçant la gratitude du Monde-Forge envers le Fabricator-Général. Enfin, la Legio Kulisaetai a reçu le surnom de "Gardiens de la Porte" qui, selon les archives de la Legio, a été choisi personnellement par Kelbor-Hal en reconnaissance de la défense de Kalibrax par la Legio Titanique contre les ennemis sans fin qui l’ont assailli pendant l’Ère des Luttes.

Un Titan Warhound de la Legio Kulisaetai.
La transplantation d’éléments de la Legio Mortis dans la Legio Kalibrax permit aux Gardiens de la Porte de prendre sa place dans les rangs de la Grande Croisade. Les rites et les pratiques ancestrales de la Legio Titanique martienne ont également entraîné de grands changements dans l’attitude de la jeune Legio Titanique, car ses Princeps idolâtrait ceux de la Legio Mortis qui rejoignaient ses rangs. Les archives officielles indiquent que les conseillers envoyés par les Têtes de Mort étaient entièrement liés à la Legio Kulisaetai, dépouillés de toute loyauté passée et soumis uniquement au Grand Maître des Gardiens de la Porte. Malgré cela, de nombreux Princeps issus de la Legio Mortis ont rapidement gravi les échelons de leur nouvelle Legio Titanique, accédant rapidement à des postes importants à mesure que la force des Gardiens de la Porte augmentait. D’autres changements ont été observés, avec l’intense dévotion de la Legio Mortis envers le Fabricator-Général, reflétée par la Legio Kulisaetai, ses machines-divines répondant à son appel sans hésitation.[1]

L'Hérésie d'Horus[modifier]

À la suite des révélations sur la trahison du Fabricator-Général après le Schisme de Mars, beaucoup dans la Ceinture de Fer, la même région de l’espace dans laquelle Kalibrax était situé, ont supposé que les Gardiens de la Porte le suivraient au service du Maître de Guerre. Contrairement à ces soupçons, les Magos de Kalibrax n’ont pas tardé à rompre publiquement tous les liens avec Mars dès que la nouvelle leur est parvenue, allant jusqu’à diffuser les exécutions de Technoprêtres et de Princeps accusés de déloyauté envers l’Imperium. Les observateurs les plus sceptiques ont noté que parmi les personnes exécutées, aucune n’avait de liens solides avec la Planète Rouge et ne pouvait faire remonter son héritage à la Legio Mortis. Pourtant, sans preuve solide, aucune action militaire n’a été entreprise contre Kalibrax.

Comme le montre l’histoire, ce sont les actions de la Legio Kulisaetai qui ont déclenché le Cataclysme de Fer et plongé la Ceinture de Fer dans la guerre. Comme beaucoup de ceux qui ont tenu bon sur Mars, les Gardiens de la Porte ont longtemps nourri une haine envers la Legio Atarus pour les crimes que Phaeton aurait commis lors de la colonisation d’Atar-Median. Désireuse de prouver sa loyauté envers le Maître de Guerre, la Legio Kulisaetai a travaillé en secret pendant la période de neutralité tendue qui s’est abattue sur la Ceinture de Fer au cours des premières années de l’Hérésie d'Horus. Après s’être emparée du Gouffre de Findari, un système solaire rempli de débris stellaires situé à proximité du Monde-Forge d’Atar-Median, la Legio Titanique a entrepris de construire une nouvelle forteresse en vue d’une invasion du Monde-Forge loyaliste. Le conflit entre Kalibrax et Atar-Median s’est rapidement transformé en une guerre ouverte entre les Legios Titaniques des deux planètes. La cascade de violence qui en a résulté a conduit la Ceinture de Fer à la guerre. Ayant publiquement déclaré son intention de renverser l’Empereur, la Legio Kulisaetai déchaîna ses machines-divines dans toute la région, tuant des millions de personnes avant que Kalibrax ne tombe finalement aux mains des Loyalistes.[2]

Force Matérielle[modifier]

Après l’éradication de l’Entente de l’Air Pur, la force accumulée de la Legio Kulisaetai ne comptait plus que 13 machines-divines opérationnelles, bien loin du pic de 148 machines-divines qui avaient été opérationnelles pendant l’Ère des Luttes. Même avec les renforts fournis par la Legio Mortis, les Gardiens de la Porte restaient l’une des plus petites Legios Titaniques au service de l’Imperium. Ce n’est qu’après des décennies de rajeunissement que l’industrie de Kalibrax s’est révélée capable de soutenir une Legio Titanique active ; au début de l’Hérésie d’Horus, la Legio Kulisaetai comptait environ 85 à 110 machines-divines, la Legio Titanique privilégiant le déploiement de Titans de Bataille de classe Reaver et Warlord.[3]

Source[modifier]

Pensée du Jour : « Maudissez maintenant l’affront d’une mort vaine. »
  • Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios
  1. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Kulisaetai (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Kulisaetai (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Kulisaetai - Material Strenght (traduit de l'anglais par Guilhem)