Legio Audax

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png





Les Loups d’Ambre
  • Trait de la Legio : Des Loups Parmi les Proies : Contrairement à presque toutes les autres Legios Titaniques, la Legio Audax ne comptait que sur des Titans de classe Scout pour faire la guerre, préférant encercler ses proies et les mettre lentement en pièces.[1]
  • Trait de la Legio : Traquer les Invisibles : Les Titans de la Legio Audax sont experts dans la traque de leurs proies, utilisant la configuration du terrain pour lancer des embuscades meurtrières.[2]
  • Matériel Spécifique à la Legio : Placage Renforcé : Les Titans de la Legio Audax sont équipés de plaques d’armure supplémentaires pour compenser quelque peu le manque relatif d’armure que possèdent la plupart des Titans Scouts.[3]
  • Matériel Spécifique à la Legio : Griffes d’Ursus : La Legio Audax a livré de nombreuses batailles aux côtés de la Légion des World Eaters et a adopté l’utilisation des Griffes d’Ursus, des harpons surdimensionnés capables de renverser des Titans plus grands et de les rendre impuissants.[4]


Symbole de la Legio Audax.
La Legio Audax est une Legio Titanique connue pour ses nombreuses particularités, notamment le fait qu’elle ne dispose pas de l’organisation traditionnelle et de l’éventail de classes de Titans dont dispose la grande majorité des autres Legios Titaniques. En raison de la rapidité de la fondation de la Legio Audax au cours de la Grande Croisade et de la corruption des données déclenchée par l’empire Xenos des Zlasslr, les Loups d’Ambre n’utilisaient que des Titans Scouts sur le champ de bataille, sa principale force étant constituée de Titans de classe Warhound. Bien que cette Legio Titanique ait été dotée d’une puissance de feu considérablement réduite, du moins par rapport à la dévastation que d’autres de son espèce étaient capables d’infliger, cela n’a guère entravé les capacités des Loups d’Ambre. En effet, malgré un héritage de moins de deux siècles au début de l’Hérésie d'Horus, les Loups d’Ambre étaient l’une des Legios Titaniques les plus connues, et souvent les plus infâmes, déployées au sein des Flottes Expéditionnaires.

L’origine de la Legio Audax remonte aux débuts de l’expansion de l’Imperium. Au fur et à mesure que les Flottes Expéditionnaires s’éloignaient du Segmentum Solar, l’Humanité rencontrait des menaces de plus en plus grandes qui avaient commencé à mettre à l’épreuve la capacité de l’Imperium à contrer. En réponse, l’Empereur ordonna la fondation d’une douzaine de nouvelles Legios Titaniques, chargeant les plus grands Mondes-Forges du Mechanicum de produire rapidement une nouvelle génération de machines-divines. La Legio Audax était l’une de ces Legios Titaniques, née sur les sables rouges de Mars et envoyée dans la galaxie pour anéantir les ennemis du Mechanicum.

Pour faciliter la création rapide de machines-divines, les rangs de la Legio Audax étaient constitués uniquement de Titans de classe Warhound, ainsi que des vaisseaux spatiaux et des atterrisseurs nécessaires pour les transporter à travers les étoiles. Bien que l’Empereur l’ait conçue comme une Legio Titanique liée à jamais à la Grande Croisade et approvisionnée par les Mondes-Forges existants, Mars avait d’autres intentions. Au départ de la Planète Rouge, les Loups d’Ambre étaient accompagnés de plusieurs Arches Explorator bien approvisionnées et équipées des modèles SCS nécessaires à la création de machines-divines supplémentaires de différentes classes. Les directives de la mission stipulaient que les Loups d’Ambre devaient servir au premier rang de la Grande Croisade jusqu’à ce que le candidat idéal pour la colonisation d’un nouveau Monde-Forge ait été identifié, sur lequel les droits de domaine devaient être établis. Cette mission ne sera jamais accomplie.

Une décennie après la fondation de la Legio Audax, le conflit avec l’Empire Zlasslr a entraîné la corruption de ses modèles SCS lors d’abordages commis par les "Chanteurs du Vide" des Xenos. Bien que des efforts assidus de rétro-ingénierie aient permis à la Legio Titanique de conserver sa capacité à produire des Titans Warhound et autres Scouts, toutes les autres classes de machines-divines ont été perdues. Les registres de censure notent une augmentation des méthodes de guerre intransigeantes et souvent brutales employées par la Legio Audax après la guerre contre le Zlasslr, ce qui a entraîné de nombreuses condamnations de la Legio Titanique. Finalement, des édits de censure ont été autorisés à l’encontre de la Legio Audax à la suite des massacres de Lorin Alpha, qui ont impliqué la destruction aveugle de nombreuses Cités-Ruches par des meutes de Warhound des Loups d’Ambre non contrôlées.

La Griffe d’Ursus, brandie ici par Canis Ignis, était une arme conçue à l’origine pour être utilisée sur les vaisseaux de la Legiones Astartes des World Eaters. En raison de leur étroite association avec la XIIe Légion, les Loups d’Ambre ont rapidement adopté une version modifiée de l’arme pour l’utiliser sur leurs machines-divines, qui s’est avérée efficace pour chasser les bêtes Xenos pendant la Grande Croisade. Lorsque la Legio Audax s’est retournée contre l’Imperium, elle a utilisé ces tactiques contre les Titans Loyalistes, avec des meutes de Warhounds abattant des Titans plus grands avec une efficacité mortelle. La Legio Audax devint tristement célèbre pour son utilisation prolifique d’embuscades à l’aide de Griffes d’Ursus, s’avançant dans la bataille parée de trophées pris aux Titans qu’elle avait abattu.[5]
De nombreuses voix ont appelé à la dissolution complète de la Legio Audax suite à ses destructions insensées pendant la conquête. Au lieu de cela, le Conseil de Guerre de Terra a ordonné la relocalisation de la Legio Audax sur le monde d’entraînement de Bodt, la plnaète d’origine de facto de la Légion des World Eaters, et la suspension indéfinie du droit de la Legio Titanique à revendiquer un monde comme le sien. De plus, le Mechanicum a refusé de réapprovisionner les Loups d’Ambre avec les modèles SCS perdus à cause de la corruption, solidifiant ainsi la Legio Audax en tant que Legio Titanique capable d’aligner uniquement des Titans Scouts. Conçus comme un acte de censure et de déshonneur, de tels décrets importaient peu aux Princeps de la Legio Audax qui se délectaient de l’anima animalier du Titan Warhound, privilégiant les tactiques de meute et les stratagèmes astucieux nécessaires à la conquête d’ennemis plus importants.

L’affectation de la Legio Audax à Bodt n’a guère contribué à tempérer son comportement impitoyable ; en effet, le déploiement fréquent de la Legio Titanique aux côtés de la Legiones Astartes des World Eaters n’a fait qu’accroître la brutalité de ses Princeps. L’adaptation de la Griffe d'Ursus, de grands harpons conçus à l’origine pour les vaisseaux des World Eaters, n’est qu’un exemple des changements qu’un tel partenariat a entraînés. En effet, les liens étroits entre la Legio Audax et les World Eaters ont permis à la Legio Titanique de s’assurer le soutien d’un Monde-Forge, bien que non officiellement. Après la libération de Sarum, lors de la campagne connue sous le nom de Massacre de Golgotha, les Technoprêtres du Monde-Forge se sont engagés auprès d’Angron, Primarque des World Eaters. En raison de son association avec le Primarque, la Legio Audax a rapidement commencé à recevoir un approvisionnement régulier en machines-divines et munitions et bien que des protestations aient été envoyées à Terra, au motif que la Légion Titan avait contourné sa censure, elles ont été jugées inapplicables en raison de l’insistance du Monde-Forge à fournir les World Eaters et non les Loups d’Ambre.[6]

L'Hérésie d'Horus[modifier]

Dépourvus de foyer officiel et méprisés comme des sauvages animalisés par de nombreux membres de la Collegia Titanica et du Mechanicum, les membres de la Legio Audax n’avaient d’allégeance que pour Angron. Ainsi, lorsque le Primarque s’est rangé du côté d’Horus, la Legio Titanique a également rompu ses serments envers l’Empereur. La réputation des Loups d’Ambre pour leurs assauts vicieux ne fit que croître pendant l’Hérésie d’Horus, la Legio Titanique devenant tristement célèbre pour son utilisation prolifique des embuscades. Le développement tactique le plus notable apporté par la Legio Audax a été le déploiement de ses manipules Canis, plus communément appelés meutes de batailles, impliquant des Titans Warhound équipés de Griffes Ursus qui traînaient les machines-divines sans méfiance avant de mettre en pièces ces machines infortunées.[7]

La Legio Audax participa à l’Atrocité de Isstvan III, évènement qui déclencha l’Hérésie d’Horus. Quand le Gouverneur Planétaire Vardus Praal mena une rébellion ouverte contre l’Imperium, Horus en profita, sous couvert de réprimer la révolte, pour se débarrasser de tous les éléments loyalistes restants des Legiones Astartes des Emperor's Children, des World Eaters, de la Death Guard et des Sons of Horus. Il les envoya dans l’assaut contre Isstvan III avec des éléments de la Legio Audax, en plus des Legios Titaniques Mortis et Vulpa. Mais de nombreux Loyalistes échappèrent au tirs du virus dévoreurs de vie qui purgea la planète et qui était censée les exterminer, forçant les Traîtres à engager une bataille sur plusieurs mois pour les déloger des ruines de la capitale planétaire en ruine, la Cité Chorale. Après des semaines de guerre, la Legio Audax accompagna la Legio Mortis pour soutenir les éléments des Sons of Horus menant un assaut dans le sud-ouest de la cité. Les Loups d’Ambre furent présents lors de la finalité de la bataille, ses Titans soutenant les Astartes renégats qui encerclaient les dernières poches de résistance, accompagnés de la Legio Mortis avec qui Audax formait deux manipules.[8]

L’Audaxica [9]

L’Audaxica était une salle aux dimensions monumentales situé au sein du vaisseau amiral des World Eaters, le Conqueror. Elle était assez large pour y faire marcher de front toute une meute de Titans, et assez haute pour que la voûte arquée y soit d’un bleu sombre, avec ses millions de gravures et de motifs sculptés, trop éloignés pour pouvoir les discerner sans assistance. Des ascenseurs colossaux étaient là pour emmener les Titans depuis l’Audaxica vers le hangar de descente de la Legio situé en dessous. Des Skitarii du Mechanium, lourdement améliorés, se tenaient en faction devant l’entrée.

Plus tard, suite à la Bataille de Calth qui vit la déclaration du guerre des Word Bearers contre les Ultramarines, et le début de l’invasion du royaume du Primarque Roboute Guilliman, Ultramar, la Legio Audax accompagna les Primarques renégats Lorgar Aurelian et Angron, avec leurs Legiones Astartes respectives, les Word Bearers et les World Eaters, dans la campagne de ravage d’Ultramar, la Croisade des Ombres. Les Titans des Loups d’Ambre participèrent à la Bataille d’Armatura, monde majeur d’Ultramar traquant les Titans de la Legio Lysanda à la demande des World Eaters qui ravagèrent la planète après avoir vaincus les Ultramarines. La Legio Audax participa à la dernière bataille majeure de la Croisade Ombres sur le monde d’origine d’Angron, Nuceria. Le Primarque des World Eaters y avait déclenché un holocauste planétaire pour se venger de son passé d’esclave sur cette planète dirigée par une cruelle classe d’esclavagistes. Mais les Ultramarines, menés par Roboute Guilliman, arrivèrent vers la fin du massasse et atterrirent prêt de la dernière ville de Nuceria debout, Meahor, alors ravagée par les World Eaters et les Word Bearers. Alors que le Fils Vengeur se confrontaient à Angron et Lorgar, les Loups d’Ambre marchèrent à travers Meahor, aux aguets tels des chacals en chasse, leurs Griffes d’Ursus harponnant les tanks et leurs Méga-Bolters Vulcain étripant l’infanterie. Puis la Legio Audax se retrouva face à la Legio Oberon, qui fit débarquer son Titan Imperator, le Corinthian, à la surface de Nuceria. Trente Warhounds d’Audax foncèrent vers le Corinthian, sachant qu’ils ne pouvaient lui permettre de tirer, des unités des World Eaters et des Word Bearers se ruant avec eux, tout comme les transports des troupes Skitarii et les antigravs arborant le rouge sombre et le noir de la Legio Audax. Les Loups d’Ambre déchaînèrent leur puissance de feu contre le Titan Imperator, dix-huit Warhounds restants debout à la fin pour tirer les Griffes d’Ursus qui immobilisèrent le Corinthian, offrant aux World Etaers et aux Word Bearers l’occasion de prendre d’abordage le Titan Imperator et de massacrer son équipage. La fin de la bataille vit l’ascension d’Angron au statut de Prince Démon de Khorne, et les Loups d’Ambre se replièrent.[10]

Force Matérielle[modifier]

Les archives de la Divisio Militaris font état d’environ 90 machines-divines au service de la Legio Audax au début de l’Hérésie d’Horus. Compte tenu de la répartition anormale des forces de la Legio Audax, la grande majorité de ces machines-divines étaient des Titans Scouts de classe Warhound, les tactiques de la Legio Titanique étant fortement axées sur l’utilisation de la vitesse et de la maniabilité des Titans de plus petite taille. En raison des atrocités commises pendant la Grande Croisade, les Loups d’Ambre n’étaient pas autorisés à utiliser d’autres classes de Titan. Cependant, le Primarque Angron a exploité les failles des édits de censure, qui stipulaient que "…la Legio Audax ne pouvait utiliser aucune classe qui lui avait été refusée par la corruption malveillante de l’entité aujourd’hui disparue connue sous le nom d’Empire Zlasslr," pour augmenter la force de la Legio Titanique avec des Titans Scout Rapier et des Titans Scout Dire Wolf, dont les modèles avaient été fournis aux Forges de Sarum mais pas aux Loups d’Ambre. La privation de Titans de Bataille plus lourds n’avait que peu d’importance pour les Princeps de la Legio Audax, qui échangeaient souvent les carcasses abattues de ces machines-divines à d’autres Legios Titaniques renégates en échange de munitions et de technologies pour renforcer leurs machines de classe Scouts.[11]

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Un esprit faible est un esprit clair. »
  • Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios
  • The Horus Heresy, Book One - Betrayal
  • DEMBSKI-BOWDEN AARON, Félon - Du sang pour le Dieu du Sang, Black Library, 2013
  1. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Legio Trait : Wolves Among Prey (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Legio Trait : Stalk Unseen (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Legio Trait : Stalk Unseen (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Legio Specific Wargear : Ursus Claws (traduit de l'anglais par Guilhem)
  5. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Legio Audax Warhound Scout Titan Canis Ignis (traduit de l'anglais par Guilhem)
  6. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax (traduit de l'anglais par Guilhem)
  7. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax (traduit de l'anglais par Guilhem)
  8. Informations issues de The Horus Heresy, Book One - Betrayal, Chapter The Death of Istvaan III - Part II : Ruin - The Traitor's Dawn, Part II : Ruin - The Traitor's Dawn et résumées par Guilhem.
  9. Informations issues de Félon - Du Sang pour le Dieu du Sang, Chapitre Quatorze, Réaffectation - Pas Autorisée - Les Flammes de Forge de DEMBSKI-BOWDEN AARON, Black Library, 2013 et résumées par Guilhem.
  10. Informations issues de Félon - Du Sang pour le Dieu du Sang, Chapitre Trois - Pris par les Griffes - La Guerre du Vide - Un Rouge Croyant, un Blanc sans Foi, Chapitre Cinq - La Reine d’Ambre - Dans son Impériale Sagesse - Ils Acclament, mon Princeps, Chapitre Six - Griffes d’Ursus - Répit - Carnassière, Chapitre Neuf - Éveil - Fureur - La Chute du Titan, Chapitre Vingt-Trois, Le Bras du Destin - Sorti des Flammes - Du sang pour le Dieu du Sang de DEMBSKI-BOWDEN AARON, Black Library, 2013 et résumées par Guilhem.
  11. Adeptus Titanicus - The Horus Heresy : Traitor Legios, Chapitre - Adeptus Titanicus : Traitor Legios - Legio Audax - Material Strenght (traduit de l'anglais par Guilhem)