Land Raider Space Marine

De Omnis Bibliotheca
Un Land Raider modèle Phobos.
Sur les centaines de milliers de planètes de l’Imperium, les Space Marines de l’Adeptus Astartes sont légendaires, même parmi les populations les plus primitives et les plus superstitieuses. Sur les Mondes Civilisés, on parle d’eux à voix basse, et on leur prête la connaissance des antiques secrets de la bio-alchimie et du conditionnement génétique. Les mythes des peuples primitifs mentionnent des Anges de la Mort descendant des cieux portés par des ailes de feu pour punir les serpents du Chaos. Les chars d’acier des Anges sont aussi présents dans ces mythes : des monstres de métal à la carapace invulnérable, dont les yeux lancent des éclairs et dans le ventre desquels voyagent les Anges de la Mort. C’est la légende du Land Raider.

Le Land Raider provient de la mythique technologie des Schémas de Construction Standards (SCS), dont la conception précède l’avènement de l’Imperium de plusieurs millénaires. Sa redécouverte, lors de la naissance de ce dernier, est communément attribuée au grand Technoarchéologue Arkhan Land. Le baptême du feu du Land Raider reste matière à discussion parmi les archéologues impériaux. Certains affirment que c’est lors du Siège de Delebrion qu’un Land Raider fit tirer ses Canons Laser pour la toute première fois, tandis que d’autres pensent aux batailles de blindés de Calysto Platinum et affirment que le grand conflit qui ravagea ce monde au début de la Grande Croisade de l’Empereur fut son premier théâtre d’opération. La popularité du Land Raider au sein des forces impériales était immense. Un Monde-Forge entier, Anvilus IX, fut exclusivement voué à sa production, et il se répandit très vite à travers la galaxie grâce aux flottes de l’Empereur.

À l’époque, le Land Raider était utilisé par quasiment tous les contingents humains, y compris les Space Marines et l’Armée Impériale. Durant les deux cents premières années de l’Imperium, le Land Raider était présent sur chaque champ de bataille. Puis le Maître de Guerre Horus bombarda Isstvan III et la Grande Hérésie engloutit la galaxie. Anvilus IX fut prestement conquise par des Technoprêtres renégats, et le tank Land Raider ne put soudain être produit qu’au compte-gouttes par une poignée de Mondes-Forges restés fidèles à l’Empereur (de nombreux Mondes-Forges préférèrent faire sécession avec l’Imperium plutôt que de prendre part au conflit). Comme les forces du Maître de Guerre menaçaient de submerger Terra, l’Empereur décréta que tous les Land Raiders encore en service du côté Loyaliste devaient être réservés au seul usage des Legiones Astartes, en première ligne des combats.

Le Land Raider s’avéra vite capital pour les deux camps lors des terribles affrontements qui devaient décider du sort de l’Imperium. C’était l’un des rares véhicules qui, en nombre suffisant, pouvait repousser et même détruire les massifs Titans de l’Adeptus Mechanicus. Son étonnante aptitude à combattre dans n’importe quelle condition, y compris au fond des mers ou dans des atmosphères hautement corrosives, a fait qu’il a été plus utilisé que n’importe quelle autre machine de guerre. L’Hérésie fut finalement écrasée grâce au sacrifice de l’Empereur, mais depuis Son ascension sur le Trône d'Or, nul n’a osé annuler son ordre de réserver les tanks Land Raiders à l’usage des Chapitres de Space Marines, si bien que les choses sont demeurées ainsi durant les dix mille dernières années.

Le tank Land Raider est idéal pour procurer cette précieuse mobilité qu’affectionne tant l’Adeptus Astartes. Comme les Space Marines, cet engin lourdement blindé reste opérationnel dans presque toutes les conditions, y compris les climats les plus extrêmes, l’absence d’atmosphère ou les mondes à forte gravité. Le Land Raider peut transporter une escouade de Space Marines en sécurité et dispose d’une puissance de feu suffisante pour fournir un tir d’appui conséquent une fois ses passagers débarqués dans la zone de combat. Sur les Mondes Hostiles ainsi que dans d’autres milieux inhospitaliers, les réserves embarquées du Land Raider permettent aux Space Marines de recharger les systèmes énergétiques et respiratoires intégrés à leurs armures, augmentant ainsi leur rayon d’action.

Land Raider de la Deathwing

Les Land Raiders les plus révérés, ceux qui servent le Chapitre depuis le plus longtemps, ou qui ont réalisé des exploits incroyables, reçoivent un honneur immense, car leurs Esprits de la Machine sont intronisés au sein de la Deathwing. Leur coque est repeinte en blanc, et les symboles de la Deathwing sont ajoutés à leur héraldique, dès lors, ces véhicules d’exception sont réservés à l’usage unique de la célèbre Première Compagnie des Dark Angels.

Sur le terrain, il n’est pas rare que l’escouade débarque et laisse le Land Raider combattre seul. Son armement lui permet de remplir divers rôles sur le champ de bataille. Il est souvent utilisé comme bunker mobile, grâce à son imposant blindage capable de résister à tout, si ce n’est aux armes les plus destructrices de la galaxie. Plusieurs tanks Land Raiders peuvent ainsi former une ligne de défense pour repousser une contre-attaque ou une enclave impénétrable en territoire ennemi. Ses Canons Laser jumelés sont les meilleures armes antichar pour un véhicule de cette taille, si bien que les Orks les appellent souvent des "Pet’Boît". De plus, ses Bolters Lourds permettent au Land Raider d’éliminer des escadrons de véhicules légers et de décimer l’infanterie la mieux protégée.

Le Land Raider cumule les avantages de presque tous les autres chars de l’Imperium. Son rôle de transport de troupes lui permet d’emporter avec lui ses propres fantassins d’appui, même s’il doit opérer loin de la ligne de front. Tout ce dont son équipage et ses passagers peuvent avoir besoin se trouve déjà à bord, y compris l’équipement médical, les systèmes de survie et un autel pour la pureté spirituelle. Son moteur robuste peut adapter à n’importe quel carburant, dont divers gaz, carburants fossiles, liquides et autres matières végétales. Son système triplement redondant de communication et d’analyse fait de lui un centre de commandement à part entière, lui permettant d’agir comme base d’opérations pour l’escouade qu’il transporte. Cette dernière possède alors une capacité inégalée à frapper loin derrière les lignes ennemies.

Les Land Raiders possèdent des aigles impériaux stylisés sur leurs chenilles. Ce n’est pas une simple décoration : l’aigle impérial apparaît en effet tous les treize maillons, les douze premiers représentant les douze Seigneurs de Terra alors que le treizième représente l’Empereur à leur tête ![1]

L’honorable capacité de survie du tank Land Raider provient de son blindage composite à couches multiples qui, grâce aux données SCS du Magos Land, peut être manufacturé à partir de différentes ressources et matériaux. Sa taille rend plus maniable que les Chars Super-Lourds Baneblades ou Stormhammers de la Garde Impériale, sans réelle différence de protection.

Land Raider Crusader[modifier]

Anatomie d’un Land Raider
AnatomieLandRaider.jpg
Le Land Raider marie une grande capacité de transport et une puissance de feu à même de surclasser les chars d’assaut ennemis. Son blindage est si épais qu’il est pratiquement immunisé aux armes aussi puissantes qu’un obusier de Leman Russ. Sa puissance lui est fournie par un moteur à combustion thermique réactive adaptatif modèle Mars, situé à l’arrière du véhicule. La surchauffe est gérée par un système de refroidissement au nitro-ammonium et des Sceaux de Pureté et de manufacture de l’Adeptus Mechanicus le préservent des dysfonctionnements et de la possession démoniaque. Il porte même des marquages de Rites d’Eveil pour mener ses opérations sans heurts. Le Gladius II, piloté par Antaro Chronus lors de la reconquête de Damnos, accrocha six machines Xenos à son tableau de chasse grâce à ses Canons Laser Godhammer latéraux.

Le Land Raider Crusader fut découvert après l’exhumation d’anciens arcanes technologiques, enfouis dans une Ruche capturée. C’est le frère Artificier Black Templars, Simagus qui découvrit le moyen de le développer.

Le Land Raider Crusader fut employé la première fois lors de la Croisade Jerulas. Tandis que les récits des succès du Crusader s’étendaient à travers la galaxie, les Black Templars reçurent des requêtes émanant d’autres Chapitres désirant obtenir les informations permettant la construction du Crusader. Si bien qu’en 763.M39, ce modèle de Land Raider fut officiellement reconnu par les Technoprêtres de Mars, une simple formalité puisque des centaines de Chapitres l’avaient déjà adopté. Grâce au soutien de plusieurs Mondes-Forges, le Crusader commença à apparaître de plus en plus fréquemment dans les zones de de guerre de l’Imperium, et il devenu depuis un des atouts tactiques majeurs de bien des Chapitres.

Le Crusader est un briseur de lignes sans égal capable d’écraser sous ses chenilles aussi bien les formations ennemies que les fortifications avant de débarquer au cœur des positions adverses des escouades entières de Space Marines. Ses armes antipersonnel à la cadence de feu élevée lui permettent d’affaiblir l’ennemi avant l’assaut, et assurent des tirs de couverture efficaces pour la suite du combat. Bien que le remplacement des Canons Laser réduise grandement sa puissance de feu antichar, le Crusader est généralement équipé d’un Multi-Fuseur sur pivot pour compenser cette perte. De plus, l’espace gagné dans l’habitacle grâce à la suppression des générateurs permet d’embarquer un nombre de passagers beaucoup plus important.

Les Land Raider Crusader sont employés de façon encore plus agressive que les autres modèles. Les équipages utilisent leur engin comme un bélier mobile, et se servent de sa masse pour défoncer les murs et pulvériser les troupes adverses. Cela fut particulièrement flagrant lors de la Libération de Sanguina, au cours de laquelle cinq Crusader du Chapitre des Invaders pénétrèrent les murs d’enceinte de la ville en écrasant tout sur leur chemin. Après avoir détruit une centaine de Truks et réduit en pulpe d’innombrables Orks, les Crusader arrivèrent devant le palais du Gouverneur, juste au moment où le Big Boss lançait l’assaut final. Prise entre les tirs des défenseurs et les Escouades Tactiques Space Marines fraîchement débarquées derrière elle, la horde d’Orks fut annihilée en l’espace de quelques minutes. Bien qu’il ne fallût pas moins de cinq Space Marines et une vingtaine de Gardes des Forces de Défense Planétaire pour abattre le Big Boss, la Waaagh! Dakkamek fut stoppée avant même d’avoir réellement pris son essor.

Land Raider Redeemer[modifier]

Un assaut livré dans l’environnement mortel d’une cité en ruine est toujours très coûteux en vies. Dans de telles conditions, même des troupes désorganisées et sous-équipées peuvent tenir tête pendant des mois aux meilleurs guerriers de la galaxie. Les combattants se dissimulent dans le labyrinthe de rues dévastées, derrière les murs effondrés de plasbéton, et se servent de dizaines de points élevés pour placer des snipers et des observateurs. Pour les Space Marines, dont la stratégie est basée sur une guerre éclair gagnée avant que l’ennemi n’ait pu réagir, une telle situation est intolérable : l’ennemi doit être chassé de son repaire le plus vite possible. Dans de tels cas, seul le feu peut déloger l’adversaire, et c’est à cette fin que le Land Raider Redeemer a été crée.

Tout comme le Crusader était une modification du Land Raider original, le Redeemer est une évolution du Crusader. Il conserve les Canons d’Assaut et les auto-Lanceurs du Crusader, mais échange les Bolters Ouragan contre des Lance-Flammes utilisant un carburant à base de prométhéum. Combinés aux systèmes de visée perfectionnés du Redeemer, ces Canons Tempête de Feu sont capables de nettoyer en quelques secondes un complexe fortifié.

Le Redeemer connut son baptême de feu dans les cités en ruine de Grissen, une planète autrefois prospère qui endura une guerre civile de plusieurs millénaires. À cause d’une erreur administrative de l’Adeptus Terra, Grissen échappa à la Dîme Impériale, pendant plus de huit mille ans. Un régiment de la Garde Impériale fut levé pour restaurer la loi de l’Empereur sur Grissen lorsque cela fut finalement découvert, mais il fut incapable de venir à bout de la férocité des défenseurs. Un détachement du Chapitre des Fire Lords sous les ordres du Capitaine Jaric Phoros fut alors envoyé en renforts.

Au début, les Space Marines progressèrent lentement. Les habitants de la planète étaient si bien retranchés que même le bombardement orbital le plus dévastateur n’avait aucun impact sur les positions. Cependant, le décret impérial stipulait que Grissen devait être ramenée coûte que coûte dans le giron impérial car elle fournirait un terrain de recrutement de premier ordre pour la Garde Impériale, aussi Phoros se retint de demander l’Exterminatus. Il ravala sa fierté et ordonna à ses Techmarines de fabriquer une arme capable de gagner cette guerre. Une semaine après lui avoir livré le premier Land Raider modifié, Phoros fut en mesure de déclarer ville ouverte la capitale de Grissen. Un mois plus tard, la plus grande partie des défenseurs de la planète demandèrent un armistice, Grissen fut réintégrée aux domaines de l’Imperium.

Suite à la campagne de Grissen, Phoros autorisa la divulgation de cette variante de Land Raider. Le Capitaine était doté d’un humour sardonique, aussi décida-t-il de la nommer Prométhée, du nom d’un dieu de l’ancienne Terra qui avait fait le don du feu aux hommes. Cependant, ce nom avait déjà été choisi pour une variante crée par les Salamanders, c’est pourquoi Phoros choisit finalement l’appellation Redeemer. Le tout premier Redeemer, qui a été baptisé malgré cela Prométhée, sert encore au sein de la Deuxième Compagnie des Fire Lords, et ses faits d’armes sont célébrés dans les annales du Chapitre.

Land Raider Helios[modifier]

Un Land Raider Helios.
La variante Hélios du Land Raider est apparue lorsque le besoin s’est fait sentir de fournir une capacité de pilonnage rapproché à une force d’assaut lourde Space Marine se déplaçant rapidement, capable d’opérer dans les limites étroites d’une zone bâtie. De nombreux chars lances missiles sont relativement peu blindés et donc moins capables d’opérer aux côtés de véhicules plus lourds. L’Helios résout ce problème en montant un Lance-Missiles multiples Whirlwind sur la coque d’un Land Raider standard, fournissant aux forces Space Marines une capacité de bombardement à courte portée, même dans les zones de guerre les plus contestées.

L’Helios a d’abord été développé par les Red Scorpions, un Chapitre réputé pour ses croyances particulièrement puritaines et sa méfiance permanente envers de nombreuses autres forces de combat impériales, en particulier celles qui utilisent des Abhumains ou des Psykers. C’est un Chapitre très indépendant qui s’allie rarement avec les autres, à l’exception des Chapitres de l’Adepus Astartes qu’il qualifie de loyaux et purs.

En 857 M38, le Chapitre des Red Scorpions s’est engagé dans le légendaire Siège d’Helios. La Waaagh! Grimgut avait submergé les manufactorums du monde d’Helios et les Red Scorpions jurèrent de les repousser à tout prix. La Garde Impériale ne pouvait pas s’acquitter de cette tâche, car les Orks, par ruse, avaient déclenché une infestation de Squigs Bomb’ qui hantaient les égouts et détruisaient tous les véhicules qui tentaient de passer dans les rues de la ville. La réponse au besoin d’un soutien blindé rapide pour toute force Space Marine cherchant à engager les Orks est venue quand l’Archmagos de la Ruche Manufacture 33 Delta Thule, une fonderie de munitions qui avait longtemps fourni des Lance-Missiles aux Red Scorpions, a reçu ce qu’il a plus tard prétendu être une vision qui lui a été accordée par le Dieu-Machine. En équipant les systèmes d’armes de la fonderie avec les Land Raiders des Red Scorpions, la force d’attaque serait capable de monter son propre soutien d’artillerie sur des véhicules pratiquement à l’abri de tout effort, même le plus concentré, pour les écraser, et la Ruche, ainsi que tous Helios, seraient délivrés.

En vingt-quatre heures, chacun des douze Land Raiders déployés sur Helios a été converti dans ce qui sera plus tard connu sous le nom de modèle "Helios". Un Lance-Missiles Whirlwind était monté sur la coque de chaque machine de guerre et une unité de ciblage dédiée était placée dans son point d’armement avant à la place de ses Bolters Lourds. Une charge utile de missiles était également montée à l’intérieur des véhicules, ce qui a entraîné une réduction de sa capacité de transport de passagers, considérée comme un compromis valable, étant donné la survivabilité supérieure du véhicule par rapport aux chars de missiles Whirlwinds et autres plates-formes plus légères dans la bataille qui en a résulté. La douzaine de Land Raiders de modèle Helios a mené la Force de Frappe des Red Scorpions au plus profond de la Ruche Ork. Comme prévu, des marées de Squigs Bomb’ ont explosés depuis les égouts pour se briser contre les véhicules. Une fois les explosions terminées, les Land Raiders ont été carbonisés et aspergés de sang de Squig, mais ils sont restés intacts, alors que toute la vague de créatures orkoïdes s’était vaporisée sans aucun effet. La voie d’accès à la Ruche était enfin ouverte et le destin des Orks de la Waaagh! Grimgut fut scellée.

Maximus, Land Raider du Maître de Chapitre Marneus Calgar[2]

Il est courant pour de nombreux Maîtres de Chapitres de l’Adeptus Astartes de garder un Land Raider spécifique pour leur usage exclusif et celui de leur proche. Nombre de ces célèbres machines sont en effet anciennes et resplendissent des honneurs remportés lors des innombrables guerres de l’ère de l’Imperium. Certaines sont utilisées pour transporter le Maître de Chapitre et son personnel de commandement à travers le champ de bataille, tandis que d’autres sont réservées à un usage cérémoniel.

Le plus célèbre de tous ces transports personnels est sans doute le Land Raider appelé "Maximus", attaché à la maison du Maître de Chapitre Marneus Calgar des Ultramarines. Cette véritable machine de guerre est l’incarnation même de la vocation de l’Artificier. Ses flancs sont ornés de passages du Codex Astartes et de scènes de la glorieuse histoire du Chapitre. Son blindage est ornée de détails en marbre et en or, et de sa coque flottent des bannières et des Sceaux de Pureté de provenance honorifique. En vérité, Maximus est un véhicule digne de porter au combat le plus grand Maître de Chapitre des Ultramarines depuis l’époque où leur Primarque a combattu à leurs côtés il y a tant de millénaires.

La levée du Siège d’Helios a permis au modèle qui porte son nom de devenir un élément standard de l’arsenal du Chapitre des Red Scorpions. En reconnaissance de la délivrance de la Ruche, le maître de la Manufacture 33 Delta Thule a cédé les spécifications sanctifiées du modèle aux Red Scorpions, qui l’ont eux-mêmes diffusé auprès du petit nombre de Chapitres avec lesquels elle entretient des relations étroites.

Depuis lors, l’Helios reste un Land Raider peu commun, déployé uniquement lorsqu’un Chapitre a besoin d’un soutien d’artillerie supplémentaire que ses Whirlwinds ne peuvent pas lui en fournir dans des conditions de champ de bataille atténuantes ou inhabituelles. En dehors des tirs ennemis, le véhicule s’est avéré utile pour traverser des terrains particulièrement dangereux soumis à des menaces auxquelles le blindage d’un Whirlwind ne pourrait pas résister. Ces zones de guerre comprennent celles situées dans les jungles carnivores, les mers de magma et les forêts de cristal fractales. Dans les années qui suivirent, un nouveau raffinement du modèle sera mis au point à Helios. Plutôt que de monter un Lance-Missiles Whirlwind standard, la variante Hyperios monte une version antiaérienne. Cette variante est utilisée par les quelques Chapitres qui y ont accès lorsque les conditions rendent le déploiement d’unités anti-aériennes Stalker, Hunter ou Whirlwind Hyperios indésirable, car ces véhicules seraient vulnérables aux infiltrations ennemies.

La principale différence entre l’Helios et les modèles plus courants de Land Raiders est le support Lance-Missiles Whirlwind et l’espace supplémentaire de rangement des munitions nécessaire pour les missiles de rechange, réduisant la capacité de transport du véhicule à seulement six Space Marines en armures. Le positionnement du lanceur et de son unité de visée exclut également l’utilisation d’armes montées sur pivot les Bolters Lourds standards notamment, si bien que l’Helios souffre d’un manque d’armes anti-infanterie ou de défense ponctuelle. Les sages commandants des Forces de Frappe remédient à cette situation en affectant des Land Raiders Crusaders ou des Redeemers pour combattre aux côtés des rares et précieux Helios.[3]

Land Raider Prometheus[modifier]

Un Land Raider Prometheus.
Le Land Raider Prometheus est une variante du Land Raider standard et est utilisé par les forces Space Marines comme véhicule de commandement sur le champ de bataille. Équipé de capteurs et d’équipements de communication supplémentaires, le véhicule est un atout précieux pour tout chef de Force de Frappe.

Les origines du Land Raider Prometheus restent un mystère. Certains experts Techno-Adeptes pensent qu’il a d’abord été développé comme une variante du modèle de Land Raider Tartaros, disparu depuis longtemps, bien que peu de preuves viennent étayer cette affirmation. Au moins un document d’archives parle du véhicule, ou un autre qui lui ressemble beaucoup, combattant aux côtés des Loyalistes pendant les premières batailles de l’Hérésie d’Horus. D’autres pensent qu’il a d’abord été développé sur Nocturne dans les célèbres forges des Salamanders, et certainement que le premier Chapitre fondateur conserve plus d’exemples du Prometheus que tout autre (même si on pense qu’il n’en possède que quatre). Les Salamanders nient être à l’origine de cette variante et on ignore combien d’autres Chapitres détiennent encore des Prometheus au fond de leur arsenal.

En apparence, la différence la plus visible entre les modèles courants de Land Raider et le Prometheus est l’armement, les quadruple Bolters Lourds étant montés sur chaque côtés en remplacement du Canon Laser du Land Raider pour fournir une tempête de feu afin de faucher l’infanterie et de pulvériser les véhicules légers ennemis. Il est de pratique courante que tous les Land Raiders Prometheus soient armés d’un Fulgurant monté sur un pivot pour une défense anti-infanterie rapprochée. Il s’agit d’un substitut aux Bolters Lourds montés sur la coque, qui sont retirés pour faire place au filet de protection supplémentaire qui facilite le rôle principal du véhicule. Malgré la létalité de cette configuration d’armes particulière, la tâche principale du véhicule n’est pas de fournir un appui-feu, mais de servir de véhicule de commandement de première ligne. Ceci est particulièrement approprié, car les chefs de l’Adeptus Astartes sont tout autant des guerriers que des stratèges, et leur place n’est pas derrière les lignes, mais à la pointe du combat.

La Campagne de Masali[4]

L’action la plus célèbre impliquant le Prometheus dans les récentes annales impériales a été la Campagne de Masali, où la Force Sicarius du Chapitre des Ultramarines était engagée dans une lutte acharnée contre les pirates Aeldaris. Le Capitaine Sicarius a utilisé son Prometheus pour renverser le cours de la bataille, imposant un lourd tribut aux Motojets et à l’infanterie Aeldari qui attaquaient, tout en coordonnant simultanément une contre-attaque de ses propres unités d’assaut depuis son véhicule. Pour son rôle clé dans la défaite des pirates, Sicarius et son véhicule ont reçu la distinction de tireur d’élite.

En tant que transport de commandement dédié, le Prometheus utilise un large éventail d’équipements de communication et de capteurs. Tous les Land Raiders sont équipés d’une holosphère tactique et d’un affichage de l’état de l’escadron, mais le Prometheus ajoute à cela un amplificateur de signaux à longue portée, un amplificateur de signaux bidirectionnels, pour le sensonum et le vox-communion d’escouade à escouade, de sol à air et de sol à orbite. Le Prometheus a quelques caractéristiques communes avec le Damocles, une variante de commandement du véhicule blindé Rhino, et peut servir de centre de commandement et de contrôle de la Force de Frappe si un Damocles n’est pas déployé ou est désactivé d’une manière ou d’une autre. Il utilise des communications multibandes sécurisées pour la coordination avec les forces alliées et de transmission pour intercepter et décrypter les signaux ennemis, et intègre également un Auspex de surveillance terrestre multispectrale pour localiser et suivre les forces ennemies. Les informations fournies par ce système peuvent ensuite être partagées avec d’autres forces impériales selon les besoins.

L’avantage du Prometheus par rapport au Rhinos Damocles comme centre de commandement et de contrôle est qu’il est également un véhicule de combat de première ligne. Au combat, il peut diriger depuis le front et, bien que le Prometheus ne contienne pas toutes les caractéristiques avancées du Rhino de commandement dédié, il constitue un transport de commandement de première ligne inégalé, digne des plus courageux et des plus belliqueux leaders de l’Adeptus Astartes.[5]

Land Raider Proteus[modifier]

Un Land Raider Proteus.
L’ancien et vénérable Land Raider a servi l’Adeptus Astartes depuis ses tous débuts et de nombreuses variantes et modèles sont enregistrés dans les piles de données de Mars. Les adeptes du vénérable Adeptus Mechanicus appellent collectivement les plus anciens de ces modèles les "Proteus", et les exemples de ces puissants véhicules blindés qui survivent jusqu’aux jours sombres du 41e Millénaire sont tenus en très haute estime, des reliques de la guerre sans commune mesure pour les Chapitres qui les possèdent.
Land Raider Proteus Simurgh Rex[6]

Si de nombreux Land Raiders Proteus encore utilisés par l’Adeptus Astartes au 41e Millénaire évoquent la Grande Croisade, un petit nombre d’entre eux ont été remis en service après avoir été perdus pendant d’innombrables siècles. Le Proteus connu sous le nom de Simurgh Rex est un autre type de machine, et n’est entré que récemment au service du Chapitre des Night Swords. Ce véhicule est le résultat de l’effort combiné de plusieurs générations de Techmarines Night Swords, qui ont récupéré les restes de plus d’une douzaine de Land Raiders Proteus naufragés sur autant de champs de bataille que l’Imperium. Bien que chaque véhicule ait été si gravement endommagé et délabré qu’il était irréparable, chaque génération a contribué à la construction du Simurgh Rex, un Land Raider de modèle Proteus réalisé en 330 M41 par le Maître de la Forge Isak Siavash des Night Swords. Le tout dernier composant à être inséré dans la machine de guerre était le Réseau d’Augure, dont cinq avaient été localisés au cours des millénaires, tous s’avérant endommagés au-delà de la capacité de réparation de la Forge du Chapitre. Le travail de ses prédécesseurs achevé, Siavash cherche maintenant un défi encore plus grand sur les champs de bataille de l’Imperium et au-delà, un défi si grand qu’il ne sera probablement pas achevé avant plusieurs milliers d’années.

Les technos-savants du Mechanicus pensent que le Land Raider Proteus est un précurseur du véhicule de type Phobos que l’on trouve maintenant dans les arsenaux de l’Adeptus Astartes. Plus volumineux et plus rapide que le Phobos, les anciens et oubliés stocks de donnés décrivent le Proteus comme un véhicule d’assaut avancé, communément utilisé dans les missions des Explorators à l’aube du jeune empire galactique de l’Humanité.

Considéré par certains soldats comme un exemple d’évolution mécanique sacrée, le Land Raider Proteus présente les premières caractéristiques du Land Raider MkIIb. Parmi ces caractéristiques, citons l’encapsulation de son Canon Laser jumelés dans des boucliers blindés encombrants et l’ajout à cette formidable puissance de feu anti-blindé d’un double Bolter Lourd et à traverse limitée, encastré dans le blindage de la coque avant.

Il est probable que le Proteus était la marque la plus courante de Land Raider utilisée par l’Armée Impériale, l’armée principale combinée de l’Imperium qui a été divisée en Garde Impériale et Marine Impériale dans les réorganisations de la galaxie qui ont eu lieu à la suite de l’Hérésie d’Horus. Bien sûr, il ne reste plus aucun Land Raider d’aucune sorte dans les arsenaux de la Garde Impériale, le véhicule étant réservé depuis longtemps à l’usage quasi exclusif de l’Adeptus Astartes.

Parmi les quelques Land Raiders Proteus encore existants, les plus vénérés sont ceux qui ont sûrement été utilisés dans les toutes premières phases de la Grande Croisade. Beaucoup de ces machines de guerre étaient équipées d’un ensemble de scanners et d’interprètes de connaissances qui sont probablement antérieurs à l’Âge de l’Imperium d’innombrables millénaires. Ces appareils ne peuvent être réveillés et utilisés que par les plus grands adeptes du Dieu-Machine, car ils utilisent des processus et des protocoles logistiques inconnus au 41e Millénaire. Appelé à voix basse "Réseau d’Augure Explorators" par les Technoprêtres, ces dispositifs ont été utilisés autrefois pour coordonner les batailles épiques menées par les Légions de Space Marine de l’Empereur alors qu’elles réunissaient les mondes dispersés de l’Humanité.[7]

Land Raider Achilles[modifier]

Un Land Raider Achilles.
L’Achilles est considéré comme l’une des variantes les plus rares de tous les Land Raiders. Il utilise tellement de rites de machine-artifice parmi les plus mystérieux dans sa construction que chacun doit être travaillé individuellement et sous le regard scrupuleux des plus anciens adeptes du Dieu-Machine. C’est donc un spectacle extrêmement rare sur les champs de bataille du 41e Millénaire et tout Chapitre qui a la chance de posséder ne serait-ce qu’un seul exemplaire de cette formidable machine de guerre s’estime vraiment chanceux.

L’intention derrière l’énorme investissement en ressources requis pour construire ne serait-ce qu’un Land Raider Achilles est de créer un véhicule d’assaut aussi résistant aux Armes Énergétiques qu’il est possible de le concevoir pour un véhicule de cette classe. Pour y parvenir, chaque centimètre carré de la structure intérieure du véhicule, ainsi que la surface de chaque composant, est gravé des runes les plus secrètes des Techno-Magi, des sceaux insérés avec du zirconium méta-conducteur trois fois béni qui sert à repousser même les attaques les plus puissantes des Armes Énergétiques. Le résultat est un véhicule qui ne peut être détruit que par des Armes Énergétiques normalement réservées à l’engagement de cibles beaucoup plus grandes comme les Titans, par de l’énergie cinétique ou explosive ou par des armes totalement non conventionnelles comme celles utilisées par certains rivaux de l’Humanité pour la domination des étoiles.

Selon les témoignages dans le Liber Armorum, l’Achilles a vu le jour à l’aube même de l’Imperium, alors que la Grande Croisade de l’Empereur balayait la galaxie et que plusieurs Chapitres de la Légion des Imperial Fists se trouvaient engagés contre un important empire Xenos dont les guerriers utilisaient des Armes Énergétiques redoutablement puissantes. Les Techmarines des Legiones Astartes, travaillant de concert avec l’Archimagos Xan-Ebon, ont conçu l’Achilles comme un moyen de livrer des guerriers d’élite directement au combat face à l’armement dévastateur des extraterrestres et ont construit les premiers exemplaires de la nouvelle classe. Le déploiement de l’Achilles a permis de sortir de l’impasse et l’empire Xenos a été si bien anéanti que toutes les traces de son existence et de son nom sont maintenant disparus.

Land Raider Achilles Sire of Methusa[8]

Le dernier Land Raider Achilles connu à être entré en service avec l’Adeptus Astartes est le Sire of Methusa. Cinquante-deux ans avant, une croisade pénitente de cent ans fut imposée au Chapitre des Executioners pour sa participation à la Guerre de Badab. Le Chapitre a rencontré une région proche du noyau galactique qu’aucune force impériale n’avait visité depuis des millénaires. Dans une région de haute densité stellaire, les Executioners ont rencontré un empire apparemment entièrement isolé de l’Imperium et dirigé par une caste de chefs descendants d’une dynastie de Libres-Marchands que l’on croyait depuis longtemps disparue. Les Executioners firent la guerre à ce qu’ils déclarèrent être une enclave sécessionniste - une hérésie punissable de mort.

C’est au cours des combats pour la capitale de ce petit empire que l’Achilles fut envoyé contre les guerriers du Chapitre, coûtant la vie à plusieurs Vétérans de la 1ère Compagnie des Executioners. Lorsque les Executioners ont finalement vaincu la sécession, ils ont revendiqué l’Achilles comme butin de guerre, le rebaptisant Sire of Methusa et lui accordant une place de choix dans l’arsenal de la flotte du Chapitre.

Même au plus fort de la Grande Croisade, lorsque les Légions Space Marines affrontaient à chaque tournant des armes Xenos diaboliques, l’Achilles n’a jamais été un véhicule commun. En effet, comme aujourd’hui, chacun d’eux a dû être construit par les plus habiles artificiers : la gravure de la microscopique techno-arcane introduit dans sa structure est un processus qui prend beaucoup de temps et qui ne peut guère répondre à la demande constante de nouveaux véhicules pour remplacer ceux qui étaient détruits au combat. La Légion des Imperial Fists a commandé et envoyé sur le terrain le plus grand nombre de Land Raiders Achilles, car elle était particulièrement adaptée à leurs méthodes de guerre préférées. Plusieurs autres Légions, en particulier celles qui ont servi aux côtés des Imperial Fists, ont commandé leurs propres exemplaires et la variante a donc probablement existé en nombre limité dans la plupart des autres Légions, sinon toutes. L’Achilles a continué à servir au lendemain de l’Hérésie d’Horus et lorsque la Légion des Imperial Fists a finalement accepté d’être divisée en Chapitres, ces véhicules ont été réparti dans les armureries des successeurs des Imperial Fists. Contrairement à de nombreux exemples des systèmes d’armes les plus puissants utilisés pendant les jours calamiteux de l’Hérésie d’Horus, l’Achilles est resté dans le canon de la tradition des machines et est toujours en service dans les différents Chapitres de l’Adeptus Astartes ainsi que dans l’Ordo Reductor de l’Adeptus Mechanicus.

Le rôle premier de l’Achilles est celui d’un véhicule d’assaut de siège généralement réservé à une utilisation contre des fortifications pratiquement imprenables défendues par des armes à haute énergie, et monte une combinaison d’armes destinées à combattre les bastions d’une force ennemie. L’arme principale du véhicule est un Canon Thunderfire, un système qui doit être utilisé par un artilleur Techmarine et qui est capable de déclencher une série de différents types d’obus pour tuer ou supprimer les défenseurs ennemis. Le véhicule est équipé d’une paire de doubles Multi-Fuseurs dans chacun de ses flancs latéraux, réservés à l’utilisation contre les murs que le char attaque et capables de réduire même le plus formidable des bastions en scories bouillonnantes.

Aussi destructrices que soient ces armes, l’intention ultime est de livrer des Space Marines au cœur de la position d’un ennemi. L’Achilles lui-même n’a qu’une capacité de transport limitée, une grande partie de son espace interne étant occupée par le Canon Thunderfire et ses munitions ainsi que par le Techmarine qui le manie. Pour cette raison, l’Achilles est souvent utilisé en conjonction avec d’autres modèles de Land Raiders qui transportent le gros des unités d’assaut, en particulier les Land Raiders Crusaders, leurs Bolters Ouragan et leurs Canons d’Assaut qui fauchent tout ennemi qui aurait pu survivre à la destruction de leur position par l’Achilles lui-même.[9]

Land Raider Ares[modifier]

« La ville doit tomber. La pureté de notre Chapitre en dépend ! »
- Litanie prononcée par le Chapelain-Investigateur Bish lors du 42nd jour du Siège de Murus.

Dans leur chasse incessante aux Déchus, les Dark Angels ont dû s’adapter à de nombreuses situations pour réussir à capturer leurs proies. Ils ne peuvent révéler leurs secrets à personne dans l’Imperium et doivent donc renoncer à leur assistance. C’est pour cette raison que le modèle Land Raider Ares a été développé. Après des années de rumeurs, la lointaine planète Murus s’est révélée être sous le contrôle de trois Dark Angels Déchus qui se faisaient appeler "Le Tribunal". Afin d’atteindre la citadelle de leur forteresse, la Deathwing devait traverser la ville qui l’entourait. Le Tribunal avait anticipé cette éventuelle confrontation et avait fortifié la ville avec des armes rendues encore plus puissantes par leur savoir des temps passés. Les dirigeants des Dark Angels ont déterminé que le blindage des Vindicators du Chapitre ne pouvait pas résister à la puissance de feu à laquelle ils étaient confrontés et ont donc chargé les Techmarines du Chapitre de trouver une solution qui permettrait à la Deathwing d’atteindre la forteresse et de ramener ces Déchus à leur rédemption. Ils travaillèrent jour et nuit, et finalement, après de nombreuses semaines, ils avaient réussi à mettre au point un char avec le blindage lourd d’un Land Raider et la puissance d’écrasement du Canon Démolisseur du Vindicator.

L’Ares était également équipé d’une paire de Lances-Flammes Lourds montés sur les flancs et d’un double Canon d’Assaut monté sur la coque. Des armes qui allaient s’avérer inestimables lors des combats au cœur d’une ville. L’Ares n’a pas de capacité de transport de troupes car il doit avoir de la place pour les gros obus du Démolisseur qu’il va lancer. C’est pourquoi il a été principalement utilisé en conjonction avec les autres modèles de transport de troupes Land Raiders. Malheureusement, la bataille de Murus fut un échec. Le Tribunal a pu s’échapper bien avant le début de la bataille et la Deathwing ont perdu sa trace. Cependant, l’Ares fut un succès et sur les six créés, un seul ne parvint pas à traverser la ville jusqu’à la forteresse. Après la bataille, le Maître Techmarine, dans une démarche impopulaire auprès du Cercle Intérieur des Dark Angels, a soumis ce nouveau modèle à l’Adeptus Mechanicus sur Mars mais il n’a jamais été officiellement accepté comme une variante viable du Land Raider. C’est donc l’un des plus rares Land Raiders. Cependant, dans quelques cas, des Techmarines d’autres Chapitres ont acquis les plans détaillés par l’intermédiaire des Techmarines Dark Angels et les ont utilisé pour créer l’Ares pour des situations qui pourraient nécessiter son utilisation.[10]

Land Raider Terminus Ultra[modifier]

Le Terminus Ultra est une configuration rare du modèle standard Land Raider qui utilise la modularité inhérente du véhicule. Étant compatible avec une gamme de configurations d’armes, le véhicule est équipé d’un Canon Laser supplémentaire à la place de ses trappes d’assaut latérales, et d’un double Canon Laser monté sur la tourelle à la place des habituels Bolters Lourds. Ces armes nécessitent une quantité de puissance démesurée, et donc les systèmes de réacteurs supplémentaires exigent le déplacement de la totalité de la capacité de transport de troupes du Land Raider. Toutes ces armes se combinent pour faire du Terminus Ultra l’un des plus puissants destructeurs de l’arsenal des Space Marines, mais la configuration étend les capacités du Land Raider à un tel point que le modèle reste rare et n’est jamais utilisé que dans les circonstances les plus terribles.[11]

Le Land Raider Terminus Ultra est le nec plus ultra des véhicules anti-blindés des Space Marines. Le Terminus Ultra renonce à sa capacité de transport de troupes afin de monter des Canons Laser capables de percer les champs de force et les blindages les plus épais. L’énorme accumulation de puissance générée lorsqu’un Terminus Ultra tire peut causer des dommages irrévocables aux systèmes du véhicule, et il n’est donc utilisé que lorsque toutes les autres options ont été épuisées. Ce n’est que lorsque les cibles blindées les plus importantes sont rencontrées que les engins les plus puissants sont déployés à partir de l’Armorium. Contre les énormes machines de guerre des ennemis de l’Empereur, le Terminal Ultra est l’arme la plus sûre des Space Marines. En une seule salve, un Terminus Ultra peut paralyser un char super lourd, désactiver un Titan du Chaos ou détruire un Gargant Ork.[12]

Land Raider Chevalier Gris[modifier]

Un Land Raider Chevalier Gris.
Plus qu’un simple transport, un Land Raider est une machine de destruction impossible à stopper. Ces monstres d’adamantium sont dotés d’un arsenal capable d’anéantir des formations entières, sans compter leurs redoutables passagers Chevaliers Gris. La masse et la résistance d’un Land Raider font de lui l’ossature de bien des forces de frappe.

Contrairement aux autres forces de l’Imperium, les Chevaliers Gris ne font pas un usage intensif des chars. Ils mènent leurs combats pied à pied contre l’ennemi, et remportent la victoire grâce à leurs compétences et de leur détermination. Le fait que le Land Raider bénéficie d’une place permanente dans les armureries du Chapitre est une preuve de l’estime que lui portent les Grands Maîtres de Titan. À la différence de la plupart des autres véhicules des Chevaliers Gris, chaque Land Raider est doté d’un Esprit de la Machine robuste et opiniâtre capable d’utiliser les différents systèmes d’armes du char ou de suppléer son pilote. C’est pour cette raison que les Techmarines du Chapitre considèrent que le Land Raider est une des œuvres les plus abouties de l’Omnimessie.

À première vue, un Land Raider des Chevaliers Gris semblera en tout point identique à ceux des autres organisations impériales. Il possédera le même blindage de céramite et d’adamantium, le même compartiment passager et le même armement, une paire de Canons Laser jumelés, bien que d’autres combinaisons soient courantes. Cependant, il aura bénéficié de modifications afin de le rendre conforme aux doctrines de combat du Chapitre. Des faisceaux de câbles chargés psychiquement, des plaques de blindage psycho-réactive et des icônes permettent à l’équipage de contrôler leur char par la pensée et d’effectuer des réparations de fortune par simple concentration mentale. Des composants de l’Ægis adaptés à partir des armures des Chevaliers Gris sont intégrés au métal et protègent le char contre la malveillance des Psykers.

Ces modifications sont réalisées sur Titan par les Techmarines du Chapitre, tâche sacrée dont ils s’acquittent avec dévotion. Techniquement, il s’agit d’entorses faites aux protocoles imposés par l’Adeptus Mechanicus, mais ce ne sont que quelques exemples de plus du statut particulier dont jouissent les Chevaliers Gris. Cet anticonformisme prouve que certaines technologies peuvent envers et contre tout rester cachées aux yeux de l’Adeptus Mechanicus. De toute façon, ces adaptations sont nécessaires pour que le véhicule survivre à la sorcellerie du Warp et aux armes corrompues des ennemis des Chevaliers Gris.

Land Raider Crusader Chevalier Gris[modifier]

Le Crusader est une variante du Land Raider créée pour percer les lignes ennemies dans un ouragan de Bolts, avant de débarquer ses passagers au cœur des combats. Le retrait des Canons Laser Godhammer d’un Land Raider et de leurs encombrants générateurs permet d’améliorer la capacité de transport du char, ce qui est idéal pour les Escouades Terminator très répandues chez les Chevaliers Gris.

Une des tactiques favorites des Porteurs d’Épée lorsqu’ils ont pour mission de capturer des positions fortifiées est d’envoyer à l’assaut tout un escadron de Land Raider Crusader. Alors que la fumée se dissipe, les écoutilles des chars s’ouvrent et des silhouettes argentées débarquent au milieu des débris et de la dévastation, les épées brandies et les Bolters Ouragan crachant une grêle de projectiles de métal consacré.

Land Raider Redeemer Chevalier Gris[modifier]

Le Land Raider Redeemer est conçu pour dominer lors des combats urbains. Lorsqu’une cité tombe sous la coupe de cultistes hérétiques, ou qu’un[Monde-Forge est victime d’une invasion démoniaque, les redoutables Land Raider Redeemer sont sortis des armureries des Chevaliers Gris.

Ce véhicule est doté de deux énormes Canons Tempête de Feu qui crachent un enfer ardent capable de faire fondre le métal comme de la cire. Avant chaque bataille, les Techmarines des Chevaliers Gris mélangent rituellement des huiles sacrées et des onguents dans les réservoirs de prométhéum de ces armes, créant ainsi une concoction dont les flammes collent à la peau des Démons pour dévorer leur chair, et réduire leurs corps en cendres en quelques instants particulièrement douloureux.

À l’instar du Land Raider Crusader, le Redeemer est équipé de Lanceurs d’Assaut Frag qui réduisent les ennemis à proximité en charpie tandis que les Chevaliers Gris chargent au combat.

Land Raider de la Deathwatch[modifier]

Un Land Raider de la Deathwatch.

À la poursuite de la victoire, les Frères de Bataille de la Deathwatch doivent parfois se frayer un chemin à travers de terribles forteresses Xenos malgré des conditions défavorables. Ces affrontements exigent le déploiement des chars d’assaut les plus lourds de l’arsenal Space Marine, car seul remploi d’une puissance écrasante pourra arracher la victoire en pareils cas.

Le Land Raider est un énorme char d’assaut qui ouvre la voie dans les hordes d’ennemis aussi aisément qu’un marteau brise du bois d’allumettes. Son compartiment passagers peut abriter les guerriers en armure d’une Équipe d'Extermination voire des Terminators, pour les conduire au cœur des combats.

Chaque Land Raider a un puissant esprit de la machine, honoré avant chaque bataille par les Space Marines qui voyagent à son bord. Le respect que porte l’homme à la machine est réciproque - l’animosité du Land Raider poussera le béhémoth blinde en avant alors même qu’il a subi des dégâts qui couperaient un véhicule ordinaire en deux. Les systèmes d’arme du char monstrueux peuvent se fixer eux-mêmes sur l’ennemi et cracher une tempête de feu même si les artilleurs sont paralyses ou engagent une autre cible.

Land Raider Crusader de la Deathwatch[modifier]

Lorsqu’un assaut direct doit être mené en dépit d’une situation impossible, quand des fortifications Xenos doivent être assaillies ou des bastions éventres, le Land Raider Crusader est déployé.

Variante du Land Raider standard, le Crusader remplace ses canons laser sur affûts latéraux par des Bolters Hurricane, qui libèrent un rideau de projectiles antipersonnel. Équipé de charges à fragmentation pour ravager les ennemis retranchés, et d’un Multi-Fuseur pour créer des brèches dans les lignes de défense et annihiler les machines de guerre adverses, le Crusader charge en faisant rugir ses armes. Ce faisant, il transporte une force conséquente dans son compartiment étendu. Le Crusader percute de front le cœur de l’armée adverse avant que ne s’abaisse la rampe d’assaut du char et que ses passagers chargent pour faire des ravages.

Land Raider Redeemer de la Deathwatch[modifier]

Qu’il s’agisse de hordes d’Orks belliqueux, de Cultes Genestealers pernicieux, de furtives meutes de Kroots et d’infiltrateurs T'au en armures légères, ou de rangs traînants de Guerriers Nécrons, la Deathwatch affronte bien des ennemis capables d’infester le territoire qu’ils conquièrent. Le Land Raider Redeemer est la réponse à ce type de nuée Xenos.

Doté de monstrueux Canons Flamestorm montes sur ses flancs, le Redeemer libère une tempête de feu sur l’adversaire. Les bunkers et les ruines qui un instant plus tôt fournissaient une protection exceptionnelle deviennent des pièges mortels remplis de promethéum embrasé. Des Xenos changés en torches se ruent hors de leur couvert en hurlant avant de s’écrouler et noircir. Un seul de ces chars peut venir à bout de hordes d’extraterrestres, stopper leur progression ou dégager la voie pour les Équipes d’Extermination.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : Le prométhéum est le salut des corrompus : dispensez généreusement sa miséricordieuse caresse.
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Adeptus Astartes Dark Angels, V8
  • Codex Adeptus Astartes Deathwatch, V8
  • Codex Space Marines, V5
  • Codex Black Templars, V4
  • White Dwarf N°73 (Mai 2000)
  • Index Astartes du White Dwarf N°117 (Janvier 2004)
  • Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes
  • Land Raider Ares[1]
  • Space Marines Apocalypse Datasheet - Terminus Ultra Land Raider
  • Codex Adeptus Astartes Grey Knights, V8
  1. White Dwarf N°73 (Mai 2000)
  2. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Helios - Maximus, Land Raider of the Household of Chapter Master Marneus Calgar (traduit de l’anglais par Guilhem)
  3. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Helios (traduit de l’anglais par Guilhem)
  4. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Prometheus - The Masali Campaign (traduit de l’anglais par Guilhem)
  5. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Prometheus (traduit de l’anglais par Guilhem)
  6. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Proteus - Land Raider Proteus Simurgh Rex (traduit de l’anglais par Guilhem)
  7. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Proteus (traduit de l’anglais par Guilhem)
  8. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Achilles - Land Raider Achilles Sire of Methusa (traduit de l’anglais par Guilhem)
  9. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Land Raider Achilles (traduit de l’anglais par Guilhem)
  10. Land Raider Ares (traduit de l’anglais par Guilhem)
  11. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Chapter Adeptus Astartes Land Raiders - Terminus Ultra Pattern Land Raider (traduit de l’anglais par Guilhem)
  12. Space Marines Apocalypse Datasheet - Terminus Ultra Land Raider (traduit de l’anglais par Guilhem)