Lance de Chevaliers Impériaux

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




Sur le champ de bataille, les Chevaliers Impériaux se réunissent en formations appelées Lances, où les imposantes machines de guerre sont menées par le Noble ayant le plus haut rang.

Les Différentes Formations :

  • Cour Exaltée : La Cour Exaltée n’est rien de moins que le maître d’une Maison de Chevaliers et son cercle d’officiers triés sur le volet. C’est assurément la formation la plus redoutable que puisse aligner une maison, rassemblant le pinacle de ses prouesses martiales et stratégiques. Lorsque la Cour Exaltée marche à la guerre, elle le fait en fanfare. Les trompettes sonnent et le sol tremble. Ce quintet a la capacité de raser des villes et de dévaster des armées entières. Les titres de chaque membre d’une Cour Exaltée peuvent varier entre les maisons affiliées au Mechanicus ou à l’Imperium, et la hiérarchie et les rôles subsidiaires de chacun divergent suivant leur maison. Toutefois, il est une constante, lorsque la Cour Exaltée se déploie, ses Chevaliers avancent avec toute la fierté et la puissance de leur maison.
  • Cour Baronniale :' Une Cour Baronniale est une formation qui traverse le champ de bataille comme une avalanche d’adamantium, tel un troupeau en charge aux proportions titanesques. De sa propre initiative, ou sur ordre de son Haut Roi ou Princeps, un Baron lèvera une garde rapprochée parmi les Chevaliers de sa maison qui lui ont promis leur aide. Cette formation est classée en tant que Cour Baronniale, bien que certaines Maisons de Chevaliers lui préfèrent le terme d’Escorte Baronniale ou Cavalier Spearhead. Constituant un mur de Boucliers Ioniques presque impénétrable, les Chevaliers avancent côte à côte, se rapprochant inexorablement de l’ennemi tout en crachant la mort avec leurs armes. Telle est la puissance débridée des Chevaliers Impériaux, une force qui a défait les ennemis de l’Humanité avant même la naissance de l’Imperium.
  • Lance Tripartite : Une formation de trois Chevalier, un Warden, un Galant et un Croisé, luttant côte à côte est appelée une Lance Tripartite. Toutefois, il ne suffit pas d’être expérimenté avec une Armure Chevalier pour se coordonner avec d’autres de ces immenses machines, il faut posséder une capacité de prédiction de leurs actions qui frise la prescience. Par l’intermédiaire de leurs Trône Mechanicum, chaque Chevalier anticipe les actions de son frère de Lance, en effectuant des tirs et des actions de corps à corps à l’unisson. Grâce à la connexion du Trône les Chevaliers se déplacent avec une aisance qui contredit leur taille et leur poids écrasant, ce qui permet aux géants d’adamantium d’œuvrer en formation serrée. Ce faisant, le tout se révèle supérieur à la somme de ses parties, comme bien des ennemis l’ont appris à leurs dépens.
  • Lance Galante : Avec plus d’élan qu’un train à suspension magnétique lancée à pleine vitesse, une Lance Galante percute l’ennemi avec une telle force que l’onde de choc peut être sentie à des miles à la ronde. Même un Titan redoute une collision de ce genre, car chacun des trois Chevaliers Galants qui composent ce type de formation est un destructeur de machines. Si on lui laisse le temps, un tel tsunami de carapaces d’adamantium, de Tronçonneuses Reaper et de Gantelets Thunderstrike crépitants est capable de désemparer un vaisseau de ligne de la Marine Impériale. Des Lances Galantes en charge vitesse sont réputées avoir ouvert des brèches dans les remparts de Cités-Ruches tombées à l’ennemi, et une fois à antérieur, leurs prouesses sont telles que l’ennemi préférera fuir sa place forte plutôt que d’affronter les Chevaliers face à face.
  • Lance Skyreaper : Lorsque les Sacristains fixent un Autocanon Icarus Jumelé sur la carapace d’un Chevalier, ils confèrent à l’immense marcheur la capacité de contrôler le ciel, en abattant les créatures ailées et en changeant en boules de feu les appareils ennemis. Lorsque trois Chevaliers Impériaux ainsi armés œuvrent de concert au sein d’une même formation, ils peuvent croiser leurs tirs et ainsi former les mailles d’un filet antiaérien mortel. Appelée Lance Skyreaper, une formation de ce type peut descendre en flamme des escadrilles entières et faire pleuvoir les débris d’aéronefs comme les lambeaux de chairs des bêtes ailées fauchées en plein vol. Il est souvent possible d’affirmer où se trouvait une Lance Skyreaper sur le champ de bataille, car le terrain alentour est toujours jonché d’épaves écrasées et maculé d’ichor et de viscères.

Source

Pensée du Jour : « L’excuse est le refuge du faible. »
  • Codex Chevaliers Impériaux, V7 - Forces des Imperial Knights