Gargants Orks

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Krabouillator)
Elle émergea de l’obscurité. C’était une machine immense, effrayante et meurtrière. Ushbek la contempla avec admiration lorsque sa silhouette de plus de trente mètre de haut le dépassa. Dragnatz se jeta au sol et envoya une volée de balles sur sa jambe lorsqu’elle passa au-dessus du trou où il se terraient. La terre tremblait sous chacun de ses pas de géant.
Les Boyz tournèrent les talons à sa vue. Le colosse de métal les surplombait, et un grincement métallique se fit entendre lorsqu’il pointa son bras vers eux. Un sifflement suraigu s’éleva, puis une mer de plasma jaillit de son arme et vaporisa les Evil Sunz. Ushbek était en transe.
« Hé, Ushbek, c’est koi ce truk ? » demanda Dragnatz en tirant une autre rafale dans la direction de l’engin.
« Chais pas chef, mais ça tue… » répondit Ushbek. Il sentait l’inspiration l’envahir. Il avait une vision  : si les humains pouvaient fabriquer un corps de métal pour leur dieu, ils pouvait lui aussi créer des incarnations de Gork et de Mork. Il pouvait les voir ; énormes, violentes, destructrices et pleines de flingues. Bardées de flingue. Et elle seraient plus grandes que celles des humains. Il s’en voulut de ne jamais avoir eu cette idée auparavant.
Il ne le savait pas encore, mais il était sur le point de changer l’histoire de la galaxie. Une Waaagh! venait de naître.

Les Orks sont des extraterrestres guerriers et férocement compétitifs qui n’aiment rien de plus que se battre, de préférence avec autant de confusion que possible. Les Adeptes de l’Imperium pensent que les Orks sont la caste de guerriers génétiquement crées par une race ancienne et maintenant éteinte. Bien qu’ils ne soit ni innovateurs ni tournée vers l’avenir, les Orks sont belliqueux et rusés, naturellement agressifs, et poursuivent la guerre et le pouvoir avec ardeur.

Normalement, les Big Boss Orks et leurs armées passent beaucoup de temps à se battre entre eux ou à surveiller tous leurs nobles ambitieux (Nobz), qui sont naturellement désireux de devenir des Big Boss. Le territoire Ork est divisé en milliers d’empires indépendants qui se battent fréquemment entre eux. C’est ce qui a assuré la survie de l’Imperium jusqu’à ce jour, car il serait impossible de résister à une attaque de l’ensemble de la race Peau-Verte.

Les ambitions des Big Boss Orks sont une menace constante pour l’Imperium, car ils essaient toujours de mettre sur pied d’énormes armées pour attaquer les mondes humains. Quand un Big Boss Ork décide qu’il est assez puissant pour démarrer la "grande conquête", (la guerre dont la mémoire deviendra son monument durable parmi les Orks), il lance une immense croisade appelée Waaagh! D’autres Big Boss qui veulent participer à l’action se soumettent à son autorité et amènent leur propre Boyz pour se joindre à lui.

Dans les affres d’une Waaagh!, les ingénieurs Orks appelés Mékano ou Mékaniaks construisent de gigantesques machines de combat mécaniques appelées Gargants. Il est fort probable que les Orks ont eu l’idée des Gargants à partir des Titans de l’Humanité. Cependant, les Gargants sont techniquement très grossiers et n’ont pas la sophistication scientifique des machines humaines, bien que leur puissance de feu soit tout aussi formidable que celle du Titan le plus puissant. Dans l’esprit des Orks, les Gargants représentent les Dieux Orks Gork et Mork, les divinités combattantes dont on dit que leur bataille éternelle secoue l’univers et cause toutes sortes de bouleversements ! Avec des Gargants à leur tête, les hordes d’Orks fourmillent en avant avec une confiance suprême parce que leurs dieux sont avec eux.

Les armées Orks sont vastes avec beaucoup, beaucoup de Boyz et toutes sortes de chars d’assaut, et, bien sûr, les grands Gargants. Leur simple poids en nombre signifie que les Orks peuvent parfois submerger leur ennemi simplement en avançant comme une vaste horde. C’est à leur avantage, car ils n’ont pas l’armement à longue portée des troupes impériales ou des Aeldaris, soutien que les gigantesques Gargants fournissent, tandis que les troupes restantes avancent à la vapeur sous la conduite de Bikers, la cavalerie montée sur sanglier, et les rapides Buggies.[1]

Krabouillator

Des Krabouillators.
Les Krabouillators sont d’énormes forteresses ambulantes. Cuirassés de multiples couches de ferraille, hérissés de dakka et d’énormes armes motorisées, ils traversent le champ de bataille en piétinant et en anéantissant tout ce qui passe à leur portée.

Chaque Krabouillator est une création unique, le fruit de cerveaux enfiévrés de plusieurs Mékaniaks et d’innombrables heures de travail d’esclaves Grots. Néanmoins, comme ils prennent forment dans et s’approchent de leur achèvement, plusieurs similitudes se font jour entre la plupart des Krabouillators.

Tout d’abord, ces marcheurs super-lourds sont tous façonnés tels des personnages orkoïdes ventripotents et belliqueux, à l’image des Dieux Orks Gork et Mork, et sont aussi hauts qu’un immeuble. Ils sont en général alimentés par une colossale chaudière interne reliée à une forêt d’immenses cheminées qui jaillit du dos du Krabouillator. Un de ses bras est un membre hydraulique de la taille d’une grue qui se termine par une tronçonneuse monstrueuse du nom de Méga-Kikoup'. Cette arme peut oblitérer des escouades d’infanterie d’un seul revers, et fendre un char d’assaut super-lourd à peu de frais.

L’autre bras du Krabouillator se compose en général d’une masse intimidante de canons. La plus grosse de ces armes est le Kanon d'la Mort, qui projette des obus perce-blindage hautement explosifs à l’efficacité dévastatrice. Un tir de cette arme est si destructeur que même malgré la piètre précision proverbiale des artilleurs Orks, elle épargnera rarement les malheureux pris dans sa ligne de mire.

Non moins terrifiante, la Super Gatling du Krabouillator est un énorme canon rotatif qui crache un torrent de projectiles de gros calibre. Lorsqu’une Super Gatling se déchaîne, elle peut rapidement annihiler des rangs d’infanterie et des colonnes de véhicules légers, bien souvent, le massacre ne cesse que quand les munitions viennent à manquer. Complété par une batterie de Super Rokettes à longue portée et d’une panoplie d’armes lourdes de coque, cet arsenal permet à un Krabouillator de surpasser la puissance de feu d’une petite armée.

Lorsqu’il marche au combat, une fumée noire jaillissant de ses cheminées, le Krabouillator emmène des bandes d’Orks dans ses soutes de transport. Une fois au cœur des lignes ennemi, il débarque sa cargaison beuglante pour répandre la pagaille avant de se diriger vers les plus gros ennemis en vue et les percuter avec la force d’une avalanche. Rares sont les adversaires capables de survivre à une telle charge, et ceux qui le peuvent sont rapidement mis en pièces par la rage combinée du Krabouillator et des Peaux-Vertes qui grouillent à ses pieds. Ainsi, les Krabouillators évacuent la colère de Gork et de Mork sur le champ de bataille.

Super-Krabouillator

Les Super-Krabouillators occupent une position intermédiaire entre le Krabouillator plus petit et un Gargant à part entière. Avec un choix impressionnant d’armes, les Super-Krabouillators sont le plus souvent commandés par des Boss Mékanos qui en ont construit un pour eux-mêmes à partir des restes d’une construction d’un Gargant. Les Super-Krabouillators sont des tueurs de chars mortels et plus que capables d’affronter un Titan Impérial de bien plus grande taille s’il le faut. Considéré comme l’une des machines de guerre les plus meurtriers à la disposition des Orks, les Super-Krabouillators sont heureusement un spectacle rare sur le champ de bataille. Vu le nombre d’armes lourdes disponibles d’un Super-Krabouillator, cela en fait une cible de choix pour les commandants de Shadowswords et de Titans.[2]

Gargants Orks

Un Gargant Ork.
Au cœur de l’expansion des Orks à travers l’univers se trouve un phénomène connu sous le nom de Waaagh! C’est un événement spontané qui commence soudainement dans l’obscurité et s’accélère progressivement. De plus en plus de tribus Orks font partie de la force de rassemblement des Waaagh! alors que l’ensemble de la race orkoïde s’agite, s’excite et devient plus dynamique. Une Waaagh! est un temps de résurgence des Orks dans l’univers, un temps de grandes migrations, de guerres et de conquête. Partout, les Orks prennent le chemin de la guerre et le pouvoir implacable de leur civilisation se déchaîne.

Au cœur même d’une Waaagh! se trouve la construction des gigantesques Titans connus sous le nom de Gargants. Chaque Gargant est une machine de guerre imposante avec une puissance destructrice impressionnante. C’est aussi une idole titanesque mécanique, combattante, cracheuse de feu, faite à l’image des Dieux Orks. Construire des Gargants est un acte de dévotion religieuse pour les Orks. Gork et Mork, les Dieux Orks de la guerre, incarnent à grande échelle le caractère des Peaux-Vertes. Ce sont des divinités insouciantes et turbulentes qui ne laissent qu’une traînée de destruction dans leur sillage. La guerre, la conquête, la migration, les querelles sans fin, le vacarme des armes et les cris de guerre d’innombrables Orks ne sont que des jeux grossiers pour ces dieux puissants et insouciants.

Les Gargants sont des miracles d’ingéniosité mécanique, remplis de rouages et d’engrenages ronronnants, de tuyaux et de pistons sifflants, de cadrans, des leviers, des robinets, des jauges et d’autres dispositifs mécaniques sans fin qui semblent fonctionner uniquement grâce à la foi de leurs inventeurs Mékanos. Les Gargants ont une puissance de feu impressionnante : des canons lourds et des lance-flammes géants montés dans des tourelles sur leurs épaules et souvent des canons sont également posés sur la tête. Monté dans le bas du ventre du Gargant, se trouve un méga-canon gigantesque d’une puissance destructive massive. Les Gargants sont protégés par des générateurs de champs de force et d’épais blindages. Leur coque blindée est faite de toutes sortes de métaux différents et de morceaux de plaques de blindage prélevés sur des épaves de véhicules et soudés ou martelés sur place.

Un vaste équipage d’Orks, de Gretchins et de Snotlings se battent à bord de chaque Gargant. Les Orks manœuvrent les armes et les chaudières sous l’œil sévère du Kaptain et des ses Nobz. Des équipes de Snotlings et de Gretchins armés de clés et de chiffons huileux sont envoyés ramper frénétiquement dans les endroits exigus pour réparer et combattre les incendies alors que le Gargant subit des dégâts au combat. Bien qu’il n’y ait pas deux Gargants identiques, les Mékanos Orks en construisent généralement deux sortes : le Gargant, petit et rapide et le Grand Gargant, plus gros et plus lourdement armé.[3]

Gargant

D’une hauteur de quatre étages et hérissé de canons et de Champs de Force Kustom, le Gargant est la machine de guerre la plus célèbre construite par les Orks. Les Gargants sont construits à l’image approximative des divinités Orks, Gork et Mork, et font la fierté de chaque Big Boss qui a réussi à intimider, contraindre ou persuader un gang de Mékanos d’en construire un pour lui. Bien que pas aussi avancé technologiquement que les Titans et autres grandes machines de guerre de l’Adeptus Mechanicus, ces géants n’en sont pas moins des bastions de destruction, plus que capables d’anéantir des compagnies entières d’infanterie et de chars d’assaut.[4]

Méka-Gargant

Lorsque les Mékanos admirent, une fois achevé, leur travail pour préparer à temps le Gargant du Big Boss, ils réalisent trop souvent qu’ils n’ont pas de véhicule ou de Gargant à eux pour prendre part à la Waaagh! D’une façon ou d’une autre, au milieu de tous les Buggies et armes à construire, ils n’ont pas eu le temps de construire leur propre Gargant !

Ainsi, pendant que les Boyz embarquent à bord des vaisseaux spatiaux, on peut voir le Mékano marteler et souder toute la nuit, ramassant tout ce qui reste du Gargant du Big Boss et en construire un autre à une vitesse fulgurante. Juste avant le départ du dernier vaisseau, l’équipe triomphante de Mékano passe à travers les portes du hangar avec leur dernière création - un nouveau Gargant. Pas plus grand, mais un spécial "kustomisé".

Tous les Gargants sont des créations originales, mais les Méka-Gargants sont encore plus variés. Un Méka-Gargant est protégé par un Champ de Force Kustom spécial et porte une sélection puissante d’armes expérimentales étranges. Souvent, les armes de combat rapproché sont fabriquées à partir de restes des autres constructions, allant des chariots géants aux énormes scies circulaires. S’y ajoute une Bras LevaLacha, des armes de champ de force, un panel d’armes de destruction à longue portée, et généralement un Kannon Kustomisé à tir rapide.

Le Méka-Gargant est dirigé par un équipage dévoué de Snots et de Grots enthousiastes, commandé par l’équipe du Mékano qui se trouve dans la tête (ou "l’pont") tout en criant des ordres par l’intermédiaire des tubes s’enfonçant dans les entrailles de la grande bête métallique.[5]

Grand Gargant

Les Grands Gargants Orks sont plus puissants que les Gargants. Heureusement pour l’Imperium de l’Humanité, ils sont très rares.[6]

Sources

  • Codex Titanicus, V2
  • Epic Armageddon Rulebook
  • Codex Orks, V4
  • Codex Orks, V8
  1. Codex Titanicus : Introduction - The Ork Empires (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Epic Armageddon Rulebook - Ork Supa-Stompa (traduit de l’anglais par Guilhem)
  3. Codex Titanicus : Slasher Gargants and Great Gargants (traduit de l’anglais par Guilhem)
  4. Epic Armageddon Rulebook - Ork Gargant (traduit de l’anglais par Guilhem)
  5. Codex Titanicus : Slasher Gargants and Great Gargants - Mekboy Gargants (traduit de l’anglais par Guilhem)
  6. Epic Armageddon Rulebook - Ork Great Gargant (traduit de l’anglais par Guilhem)