Khârn le Félon

De Omnis Bibliotheca

Parmi les World Eaters, Khârn est une véritable légende et son nom est tout autant vénéré que maudit. Il gagna son surnom de Félon sur le monde démon Skalathrax aptes un acte indicible qui fut a l’origine de l’éclatement de la légion. Au cœur des cités de roc noir de cette planète balayée par les tempêtes, les World Eaters affrontaient les Emperor's Children. Les fils de Khorne faisaient plier cité après cité sous leurs assauts furieux, répandant le sang qui coulait dans les rues. Mais tandis que la bataille faisait rage, la nuit de Skalathrax commença a tomber, menaçant de geler sur place quiconque ne se mettrait pas à l’abri. Les guerriers favoris de Khorne redoublèrent de rage et se battirent jusqu’a ce que la nuit les force à cesser leurs assauts, et ce n’est qu’avec regret qu’ils le firent.

Tandis que les tempêtes de glace commençaient à envahir les rues désertes, les guerriers se mettaient à l’abri du froid mortel. Mais un champion du nom de Khârn hurla au ciel sa frustration devant l’obligation de cesser les combats. Furieux de voir ses camarades s’enfermer alors qu’il restait des ennemis à tuer, il s’empara d’un lance flammes et incendia les bâtiments autour de lui. Ceux qui tentèrent de l’en empêcher tombèrent sous les coups de sa hache tronçonneuse hurlante. Khârn erra alors dans les rues, tuant tous ceux qu’il croisait, ami ou ennemi, les flammes illuminant son armure tâchée de sang tandis que le feu se propageait, poussé par les vents tournoyants. Une anarchie totale se répandit alors que les marines luttaient entre eux et contre le feu pour les derniers abris. Tel un démon vengeur, Khârn traça un chemin sanglant à travers les ruines en feu de Skalathrax, véritable incarnation du Dieu du Sang en personne. La légion des World Eaters ressortit brisée de cet épisode et se divisa en bandes de maraudeurs fanatiques sans cesse a la recherche de la mort. À présent, Khârn écume l’Œil de la Terreur et ne connait pas la défaite. Rares sont ceux qui survivent aux batailles auxquelles il prend part, et ce, quel que soit leur camp. Pour cette raison, seuls les combattants les plus dérangés acceptent de se battre à ses côtés.

Source

  • Index Astartes