Ka'Bandha

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Carrières
  Juge
  Sage
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png


Ka’Bandha, Le Fléau des Anges, Le Général Démon de Signus.
« Tu es en tout point une créature de Khorne. Rejoins-moi, viens livrer à mes côtés une éternité de guerre et de glorieux massacres. Toi qui as soif de sang, je t’en offre un océan, viens t’y vautrer avec moi. »
- Ka’Bandha au Maître de Chapitre Sentor Jool des Knight of Blood.

De toutes les sombres légendes nées des incursions démoniaques qui ont frappé l’Imperium durant l’Âge des Ténèbres, celle de Ka’Bandha a jeté un vaste voile sur l’histoire. Cette terreur aux ailes de chauve-souris, vêtue d’une plaque de bronze impénétrable et capable de fendre des douzaines d’hommes à chaque coup de griffes et d’armes forgées par l’enfer, provoqua la fin de dizaines de mondes, les balayant par le feu et la fureur.

De ces mondes et armées devant lesquels il est apparu, aucun ne survivait autrement que sous forme de ruines brûlées, de cadavres noircis ou d’os empilés rituellement - aucun, à l’exception des Blood Angels et de leur sire aux ailes d’ange. Ce serait la bataille de Ka’Bandha contre la IXe Légion qui la définirait et ébranlerait les fondations mêmes de l’Imperium, des plaines sanglantes de Signus Prime jusqu’aux portes du Palais Impérial sur Terra. Par sa main griffue, le Primarque serait abaissé et une Légion sera marquée d’une malédiction née de la hantise d’un Démon et de leur propre orgueil.

Maintes et maintes fois, Ka’Bandha s’échappa des entrailles du Warp pour déverser sa fureur et sa haine sur les Blood Angels, et bien qu’il fut repoussé à chaque fois, le coût de la victoire en vies et en mondes détruits fut prodigieux.[1]

L'Hérésie d'Horus[modifier]

« Je suis Ka’Bandha, Buveur de Sang et général de Khorne, louée soit sa colère. Et nous sommes frères. »
- Ka’Bandha à Sanguinius sur Signus Prime.

La première apparition connue de Ka’Bandha fut lors des jours sombres de l’Hérésie d'Horus, au début du 31e Millénaire, sur la planète Signus Prime située dans le système stellaire triple connu sous le nom d’Amas de Signus, pendant la Campagne de Signus.

La Bataille de Signus Prime[modifier]

Alors que le Maître de Guerre Horus Lupercal, Primarque des Sons of Horus et fils favori de l’Empereur de l’Humanité préparait sa rébellion contre son père pour lui ravir le trône, pactisant dans ce but avec les Dieux du Chaos, il organisa la destruction de la Légion des Blood Angels mené par le Primarque Sanguinius. Le Grand Ange se trouvait alors dans les astéroïdes de Kayvas pour soutenir l’Alpha Legion dans une purge contre des Orks. Sanguinius y avait rassemblé une grande partie de sa Légion et une fois la mission achevée, un croiseur des Word Bearers, le Dark Page, envoyé par Horus, apparu. Son commandant, le Chapelain Tanus Kreed, contacta le Primarque ailé pour un entretien et une fois face au Grand Ange à bord de son vaisseau amiral, le Red Tear, il lui présenta une Astropathe du nom de Corocoro Sahzë qui se mit à souffler des bouffées de vapeur blanche depuis de ses narines, la brume prenant la forme d’Horus qui parla en direct à Sanguinius pour l’informer que dans un système du nom de Signus, une race Xenos, les Nephilim, avait pris ce secteur clé. Ordre fut donné à l’ensemble de la IXe Légion de se diriger dans ce secteur pour soi-disant le purger de la présence alien. Sanguinius a obéit et s’y rendit.

Peu de temps après, sans que le Grand Ange ne soit au courant, Horus Lupercal déclencha officiellement la guerre civile qui allait changer la face de la galaxie. L’envoi de Sanguinius vers Signus était en réalité un piège car allié aux Puissances de la Ruine, Horus avait fait en sorte que ce système devienne un piège mortel pour les Blood Angels. Le Maître de Guerre voulait se débarrasser de Sanguinius, sachant qu’il était à la fois l’un des plus grands atouts de l’Imperium et un rival potentiel s’il était corrompu par les Dieux du Chaos. Le Maître de Guerre connaissait un terrible secret des Blood Angels, une tare génétique baptisée la Soif Rouge. Il espérait que les Blood Angels soient frappés en masse par la Soif Rouge, ce qui les aurait transformé en des tueurs sanguinaires. Peu avant, Horus avait envoyé des sorciers davinites dans le monde majeur du système de Signus, Signus Prime, afin qu’ils invoquent des Démons qui massacrèrent les habitants de l’ensemble du système, le transformant en un domaine démoniaque sous l’autorité du Gardien des Secrets Kyriss le Pervers et du Buveur de Sang Ka’Bandha, allié avec le Démon Majeur de Slaanesh dans cette entreprise corruptrice.

Lorsque Sanguinius mena sa Légion vers Signus, Horus contacta Kreed via l’Astropathe Sahzë, à bord du Dark Page, - les Word Bearers accompagnant la IXe Légion - et apprit que le Grand Ange était en route avec la quasi totalité de sa Légion. Horus se jura d’éliminer les restes des Blood Angels et de brûler Baal une fois que tout sera terminé, ordonnant à Kreed de les surveiller et d’éviter à ce que des soupçons apparaissent. Puis l’âme de Sahzë éclata, son corps s’effritant. Mais étrangement, la forme brumeuse d’Horus demeura malgré le trépas de l’Astropathe. C’est alors que Ka’Bandha apparu derrière le Word Bearer terrifié qui tomba au sol dans l’espoir de ne pas se faire remarquer par le Démon Majeur. Le Buveur de Sang fit face au regard du Maître de Guerre et se présenta à lui, lui apprenant qu’un Démon du nom de Samus lui envoyait ses salutations. Le Maître de Guerre lui ordonna de tuer Sanguinius et de plonger les Blood Angels dans la Soif Rouge, afin de les utiliser contre l’Empereur. Dans les faits, Ka’Bandha se vit offrir ni plus ni moins la puissante Légion des Blood Angels pour en faire une arme de Khorne. Ka’Bandha comprit immédiatement qu’Horus craignait Sanguinius et que le Primarque ailé devienne lui aussi un allié du Chaos, risquant ainsi de prétendre à la place du Maître de Guerre. Mais il accepta sa proposition et de jouer son rôle.

Ka’Bandha affronta Sanguinius lors de la Bataille de Signus Prime.
À leur arrivée, les Blood Angels ont été témoins d’étranges phénomènes cosmiques et constatèrent qu’ils ne pouvaient plus quitter le secteur de Signus avec leur flotte, un voile maléfique recouvrant l’ensemble du secteur. Les habitants avaient été exterminés et ils furent victimes de planètes vivantes les attaquant, de Démonettes s’en prenant à leurs escouades enquêtant sur des mondes morts et d’une flotte-cadavre, déformée et mutante, qui déclencha une bataille spatiale contre les navires impériaux dans l’orbite du monde capitale de Signus Prime. Tandis que le Dark Page s’éloignait des combats, prouvant sa trahison envers Sanguinius, le Gardien des Secrets Kyriss apparu devant Sanguinius via un rituel à travers les restes de corps de Serviteurs qui se tortillèrent, se rejoignirent et formèrent un corps qui prit les formes du Gardien des Secrets. Le Démon Majeur de Slaanesh invita le Primarque à venir le chercher dans la Cathédrale de la Marque, la base fortifiée des Démons sur Signus Prime qui tirait son nom de l’énorme symbole à huit branches et bâti à partir des os des millions de citoyens de la planète. Furieux devant le désastre que prenait la campagne de Signus Prime face à des créatures dont il ignorait à l’époque la véritable nature, Sanguinius - dont le vaisseau amiral s’était échoué sur la surface de la planète - dirigea ses Blood Angels contre la Cathédrale de la Marque. Entre les Blood Angels et la Cathédrale de la Marque se trouvait des milliers de cultistes, les derniers habitants de Signus, fonçant vers les Space Marines qui les massacrèrent. Mais bien vite, à partir des cadavres de certains des cultistes tombés, des Démons prirent forme, leur nombre s’élevant à mesure que les Blood Angels avançaient vers la Cathédrale de la Marque.

Alors que Sanguinius affrontait dans les cieux des monstruosités, Ka’Bandha apparu dans la fureur de la bataille tel un monstre des légendes les plus effrayantes, entouré d’une fumée noire ébène et irréel, ses bras puissants à peine contenus par des enroulements de chaînes aux maillons d’airain et des plaques de bronze cabossées. Il était arrivé comme une comète et lorsque Sanguinius le vit, le Buveur de Sang se présenta à lui avant de nommer le Primarque son "frère". Le Démon Majeur chercha à convaincre le Grand Ange que tout comme lui, il connaissait la joie de faire couler le sang avant de prétendre que l’Empereur lui avait caché l’existence du Chaos. Pour toute réponse, le Primarque l’attaqua, forçant Ka’Bandha à entamer un duel aux dimensions mythologiques. Il eut le visage entaillé par Sanguinius et répliqua avec de puissants coups que l’agilité innée de Sanguinius permit d’éviter. Les deux adversaires avaient chacun des atouts qui s’équilibraient, et chacun à leur tour, ils parvinrent à infliger à l’autre de petites blessures significatives, le Buveur de Sang parvenant même à arracher par les passages de sa hache des plumes des ailes de l’Ange. Les duellistes se tournèrent autour et se chargeaient mutuellement jusqu’à ce que le fouet de Ka’Bandha parvient enfin à s’enrouler autour du poignet du Grand Ange qui en retour tira d’un coup sec et violent, obligeant le Démon Majeur à trébucher avant de se voir porter un coup fracassant porté avec le pommeau de l’épée du Primarque. Il eut plusieurs crocs brisés et saigna abondement un sang noir.

Impressionné, il proposa à Sanguinius de devenir un champion du Dieu du Sang mais reçut un refus net, le forçant à menacer le Grand Ange en lui promettant de détruire tout ce qui lui était cher et qu’il tourmenterait ses fils aussi longtemps que sa Légion existera ! Il tiendra parole pour les millénaires qui suivront.

Ka’Bandha en duel contre le Primarque des Blood Angels.
Ka’Bandha tenta l’aplatir dans la poussière Sanguinius mais l’Ange s’envola dans les airs, invitant Ka’Bandha à le poursuivre dans les cieux. Les deux adversaires tournoyèrent en plein vol, faisant pleuvoir les coups l’un sur l’autre, chaque poing frappant avec assez de force cinétique pour projeter autour d’eux des grondements d’air déplacé. La gueule fétide de Ka’Bandha s’ouvrait en grand et claquait vers le visage du Primarque, ses yeux terribles plongés dans les siens, privés de toute expression hormis la fureur et la soif de sang. Puis ils plongèrent vers la surface, offrant à Sanguinius l’occasion de tirer sur les chaînes autour du cou épais de Ka’Bandha et de le rapprocher encore de lui, parvenant finalement à lui enfoncer au travers du torse la pleine longueur de son épée. Les deux adversaires se séparèrent, une fraction de seconde avant de percuter tous deux le sol. Là, le Buveur de Sang confirma à Sanguinius sa pire crainte : la trahison d’Horus. Le désarroi d’un instant du Grand Ange offrit à Ka’Bandha l’occasion d’enrouler son fouet autour des jambes du Primarque, les brisant et le mettant au sol à sa merci.

C’est à cet instant que la malédiction du Buveur de Sang allait marquer à jamais les Blood Angels. Ka’Bandha se dressa et expliqua à un Sanguinius vaincu qu’il allait lui appliquer la plus terrible des blessures : il courra vers les centaines de Blood Angels qui fonçaient vers lui pour sauver leur père génétique et invoqua de nulle part un feu rouge et trouble, brûlant telle la fureur à l’état pur et leva sa hache, tuant cinq cents Blood Angels tous à la fois lorsqu’il l’abattit, provoquant un choc psychique. Les Blood Angels furent alors frappés en masse par la Soif Rouge, révélant à l’ensemble de la Légion ce terrible secret gardé par leur Primarque et une poignée d’élus. Ils sombrèrent dans la folie sanguinaire, perdant toute discipline, devenant frénétiques et massacrant les Démons comme des berserks. Ka’Bandha espérait que cette situation allait damner les Blood Angels et les offrir à Khorne pour l’éternité.

Vainqueur, il retourna dans la Cathédrale de la Marque, tandis que la Garde Sanguinienne, emmenait le corps inanimé de Sanguinius dans l’épave du Red Tear.

De retour dans la Cathédrale de la Marque, et alors que les Blood Angels continuaient à sombrer dans la folie en dehors, Ka’Bandha retrouva le Word Bearer Tanus Kreed dans la salle circulaire centrale de l’édifice démoniaque. Là s’y trouvait la source des maux qui ravageait les Blood Angels, un immense assemblage de cuivre et de cristal suspendu à des laisses. Une énergie étrange scintillait autour de ses arêtes, une épaisse brume écarlate flottant à l’intérieur de cette construction et secouée de turbulences, donnant presque l’impression de vouloir s’échapper de sa capsule arcanique. S’y trouvait à l’intérieur les reste d’un Blood Angel, le Capitaine Tagas, dont le corps avait été récupéré sur le monde de Meurtre - une campagne de la Grande Croisade contre des Xenos auquel avaient participé les Blood Angels - par l’Apothicaire Fabius Bile pour ses ignobles expériences, avant que le Chapelain Erebus, bras droit du Primarque des Word Bearers Lorgar Aurelian, s’en empare à son tour afin de mettre sur pied le piège qui avait été tendu à Signus. Exploitant la rage de Tagas qui se croyait abandonné, son corps servait comme réceptacle à un rituel démoniaque qui avait déclenché la Soif Rouge des Blood Angels, la brume écarlate habitant le réceptacle étant la même qui avait nimbé la hache de Ka’Bandha lorsqu’il avait frappé le sol pour déclencher la Soif Rouge.

En voyant Tanus Kreed, le Buveur de Sang se moqua de lui, pensant qu’il avait fuit. À ses côtés se tenait le Gardien des Secrets Kyriss qui taquina le Buveur de Sang, soulignant que contrairement au Word Bearer, il avait fuit le champ de bataille après n’y avoir asséné qu’un seul et unique coup, se qui rendit furieux Ka’Bandha qui gifla la tête de chèvre de Kyriss du dos de sa main griffue, lui promettant de le renvoyer à Slaanesh empalé sur du fer, tout en piquant son homologue dans la poitrine du bout de son ongle, faisant couiner de plaisir Kyriss.

Puis le Buveur de Sang écouta Kreed lui expliquer, alors que la bataille spatiale et terrestre de Signus Prime était dans une impasse, que Sanguinius avait rejeté son offre et que le Maître de Guerre avait raison en affirmant que le Grand Ange étai trop loyal envers l’Empereur. Mais Ka’Bandha était persuadé que sa victoire sur Sanguinius et que la folie qui frappait ses fils génétiques allait les faire céder à l’appel sanguinaire de Khorne. Kyriss se moqua de lui devant ce qui était à ses yeux un plan simpliste, rappelant que c’était lui qui avait ,à travers un prêtre davinite, transformé le secteur de Signus en un domaine cauchemardesque, domaine dont il était le maître, montrant le réceptacle enfermant le Capitaine Tagas comme le symbole de son pouvoir et comme son succès pour détruire les Blood Angels. Ka’Bandha était répugné par ce qui était à ses yeux de la magie abjecte bien qu’à travers elle, Sanguinius avait été vaincue, laissant ses fils à la merci de leur plus bas instincts sons sa noble présence.

Ka’Bandha continua à se chamailler avec Kyriss qui l’accusa d’avoir tuer ses esclaves cultistes qui devaient lui être utile pour la bataille et de laisser les Blood Angels fous à lier se rapprocher trop prête de la Cathédrale de la Marque. Toujours furieux, Ka’Bandha expliqua au Gardien des Secrets que ses jeux pervers et ses petits drames n’étaient pas le pivot de la guerre, et que lorsqu’il avait affronté les Blood Angels, il avait constater qu’ils étaient des durs à cuire dont la fureur était telle qu’il ne suffira pas de la force des armes pour les battre, dénotant une forme "d’admiration" envers les fils génétiques du Grand Ange. Il était prêt à sacrifier une armée et une planète pour que les Blood Angels sombrent, vaincus par leurs propres travers en se baignant dans le sang de leurs ennemis. Et la mort de Sanguinius était la clé, au grand désarroi de Kyriss qui comprit qu’il avait été dupé par Ka’Bandha. Le Gardien des Secrets voulait rallier à la cause des Dieux Sombres le Grand Ange mais à l’inverse, la volonté d’Horus d’éliminer pour de bon le Grand Ange avait mené le Buveur de Sang à pactiser avec lui, comptant sur le fait que les Blood Angels s’entre-tueront à la fin, laissant les plus forts debout, leur âme consumée jusqu’à ce qu’il ne reste d’eux que des bêtes ahuries. À cet instant, Ka’Bandha espérait leur offrir la marque de Khorne, et ils l’acceptent sans hésitation, brisant à jamais le cœur du Grand Ange.

La Bataille de Signus Prime prit fin lorsque le Premier Capitaine des Blood Angels, Raldoron, l’Apothicaire Meros et quelques Blood Angels, menèrent un assaut désespéré sur la Cathédrale de la Marque grâce à une femme survivante du secteur Signus, Niobe, sauvée grâce à son Gène du Paria qui permit aux Space Marines de passer sans se faire repérer dans les rangs des Démons. Ces Blood Angels tentaient de mettre fin à cette folie et de sauver leur père génétique en éliminant le réceptacle qui était la source de la malédiction sur Signus Primer. Ka’Bandha les affronta et en tua un certains nombre, s’approchant à grandes enjambées de Raldoron pour lui porter un coup fatal. C’est alors que Sanguinius, remis de son duel et guérit par les talents de ses Archivistes, arriva à l’intérieur de la salle circulaire de la Cathédrale de la Marque en pulvérisant la grande fenêtre-mandala circulaire de l’édifice. Ka’Bandha vit le Primarque clouer Kyriss au mur par la longueur entière de son épée avant de voir sa hache se faire agripper par le Grand Ange qui fit pivoter ses bras et fractura son arme dans toute sa longueur, dispersant ses éclats comme autant de shrapnel. Bien qu’étonné du retour de Sanguinius et lui révélant que sa Légion était déjà perdue, le Buveur de Sang fut agrippé par l’une de ses cornes incurvées et fut tiré en avant tout en se prenant un coup de poing sur le museau. Sanguinius lui asséna une série de coups rapides portés par les articulations de ses gantelets avant que Ka’Bandha ne le repousse. Mais le Primarque lui saisit les pointes mordantes de son fouet et la lui passa autour de sa gorge avant qu’une des ailes battante de Ka’Bandha lui soit arraché avec une précision froide et mortelle par le Grand Ange. Le Buveur de Sang fut traîné jusqu’au bord d’un puits ouvert au centre de la salle, puis fut soulevé par son ennemi ailé. En regardant Sanguinius dans les yeux, Ka’Bandha jura de prendre un jour son crâne avant de se faire le jetter au fond du puits, les flammes venues du Warp l’engloutissant.

Kyriss fut par la suite éliminé à son tour, et le réceptacle contenant le corps du Capitaine Tagas détruit, mettant fin à la Soif Rouge qui consumait les Blood Angels. Les Démons disparurent alors de l’ensemble du secteur de Signus Prime et le voile qui enfermait la IXe Légion dans ce domaine démoniaque se dissipa, offrant un moyen aux Blood Angels de partir rejoindre les armées de l’Imperium alors ravagé par l’Hérésie d’Horus. Néanmoins, si le plan de Ka’Bandha avait été un échec, il avait dans la fureur de cette bataille tissé un lien maléfique avec les Blood Angels.[2]

La Bataille de Terra[modifier]

Entre Ka’Bandha, Sanguinius et ses fils génétiques, un lien s’est crée, dans le sang et la haine.
Ka’Bandha retrouva Sanguinius à la toute fin de l’Hérésie d’Horus, durant la Bataille de Terra qui vit les armées renégates d’Horus prendre d’assaut le Palais Impérial de l’Empereur, sur le Monde Trône, et défendu en autre par le Grand Ange et ses Blood Angels.

Lorsque les murs du Palais Impérial cédèrent sous l’insistance de la Legio Titanique Renégates Mortis, la bataille s’intensifia à l’intérieur du palais, Sanguinius et sa Légion prenant position autour des principales entrées donnant accès au palais lui-même et constituant la dernière ligne de défense.

Alors que Sanguinius se postait au sommet de la Porte Ultime, l’entée principale de l’édifice, Ka’Bandha apparu dans les masses de Traîtres qui se pressaient vers l’avant à travers les brèches. L’Ange et le Démon s’affrontèrent de nouveau dans les airs et tandis qu’ils pirouettaient l’un contre l’autre, les troupes qui se combattaient en bas parurent s’interrompre pour regarder se dérouler la scène. Le Buveur de Sang frappa de son fouet l’une des ailes du Grand Ange, le faisant décrocher dans son vol, puis le rattrapa, l’agrippa par la gorge de son poing massif et griffu. Son flanc fut entaillé par l’épée de Sanguinius mais il ne céda pas, jetant le Primarque au sommet de la Porte Ultime et lui faisant percuter les blocs sous son corps.

Le Primarque resta étendu, immobile alors que le Démon Majeur se posait près de lui, dans l’attention de s’emparer de son crâne comme promis. Mais Sanguinius sollicita ses dernières forces et se releva difficilement avant de se jeter sur Ka’Bandha. Le Buveur de Sang fut saisit par le poignet et la cheville, et Sanguinius le souleva bien haut avant de l’abattre en travers de son genou. La carcasse de Ka’Bandha fut ensuite jeté au milieu des Traîtres.

Plus tard, Sanguinius périt entre les mains d’Horus Lupercal qui fut à son tour tué par l’Empereur de l’Humanité, mettant fin à l’Hérésie d’Horus et ouvrant l’Âge de l’Imperium.[3]

L'Âge de l'Imperium[modifier]

La Bataille de Khartas[modifier]

Le vil Démon Majeur refit parler de lui en 823.M41 lors de la Bataille de Khartas.

Lorsque le Croiseur d'Attaque Baal’s Fist des Blood Angels revint d’une campagne, il reçu un appel de détresse indiquant que le monde de Khartas était attaqué par des bandes de pirates. Le Capitaine Abel Zoræl décida d’y répondre et, par chance ou adresse, le Baal’s Fist sorti du Warp directement sur la flotte de pirates, engageant et neutralisant le vaisseau amiral ennemi, le Slaughteter’s Laughter qui privé de l’essentiel de sa puissance motrice, fut rapidement attiré par le champ de gravité de Khartas avant de s’écraser dans les ruines d’une des cités septentrionales de la planète. Souhaitant détruire la menace représentée par les pirates, Zoræl mena trois escouades de Blood Angels à la surface de Khartas.

Cependant, les Moteurs Warp endommagés du Slaughterer’s Laughter ont mal fonctionné et ont ouvert une faille dans l’univers matériel, et libérant une horde de Sanguinaires sur Khartas. Les Stormravens Blood Angels qui arrivaient ont subi des dysfonctionnements catastrophiques dans la tempête d’énergie Warp puis se sont écrasés dans toute la zone, dispersant les Blood Angels au milieu d’une mer émergente de Démons. Ka’Bandha fondit sur la ville depuis les cieux enragés et lança un cri de défi au Capitaine Zoræl qui l’affronta. Mais le Capitaine Blood Angel n’a pas fait le poids face au Démon Majeur et fut terrassé d’un coup de hache. Ka’Bandha tendit sa main et arracha la tête du Capitaine de ses épaules avant de dévorer son crâne.

Avec la chute de leur Capitaine, le désespoir a envahit les Blood Angels survivants et Ka’Bandha, désireux de récolter davantage de crânes, se jeta une fois de plus dans la mêlée, bondissant dans le ciel pour recherche où se trouvait les combats les plus denses. Repérant un petit groupe de Blood Angels retranché dans les ruines d’un temple impérial, il fonça sur eux. Mais sa course fut interrompu par l’apparition d’une silhouette dorée qui tomba du ciel comme un météore et le percuta avec une force terrifiante. C’était le Sanguinor, le légendaire protecteur des Blood Angels.

S’engageant dans un combat mortel, le Sanguinor se révéla plus rapide et plus gracieux que le puissant Buveur de Sang. Face à la force de la charge du Sanguinor, Ka’Bandha ne put se maintenir dans les airs et il tomba avec son adversaire au sol avec une force qui laissa une nouvelle balafre sur le sol de la planète. Souffrant et les ailes brisées, le Buveur de Sang engagea un duel avec le Sanguinor qui esquiva gracieusement chacun des revers de sa hache runique tout en contre-attaquant avec sa lame qui s’enfonça dans le cuir du Démon Majeur. Ka’Bandha fit claquer son fouet autour de la gorge du Sanguinor, l’immobilisant assez longtemps pour qu’il puisse enfin lui asséner un coup si terrible qu’il libéra le Blood Angel de l’étreinte du fouet et fit voler en éclat la hache démoniaque. Mais en quelques instants, l’ange étincelant fut de nouveau debout et attrapa l’extrémité du fouet de Ka’Bandha qui n’eut pas le temps d’empêcher son ennemi de foncer sur lui et de lui plonger sa lame dans le cœur. Épuisé et saignant par des dizaines de blessures, Ka’Bandha fut saisit par le Sanguinor et s’envola vers les cieux via les Réacteurs Dorsaux de l’ange, jusqu’à atteindre le point où l’air se raréfiait et où la gravité se faisait moins insistante. Le Buveur de Sang vit le Sanguinor poser ses pieds sur son torse pour tirer à deux mains sur la garde de l’arme enfoncer dans son torse, la dégageant, et le laissant tomber droit sur Khartas. On raconte que l’impact de sa chute fut entendu aux quatre coins de la planète alors que son enveloppe corporelle fut brisée, et son âme rejoignant piteusement le pied du trône de son maître.[4]

La Chute de Ka'Bandha[modifier]

Le Fémur de Solor[5]

Ka’Bandha fut un jour tué par un pieu taillée dans le fémur du Frère-Capitaine Solor des Chevaliers Gris. Le Fémur est devenu un fléau pour les bêtes démoniaques, tout particulièrement pour celles inféodées à Khorne.

En 911.M41, les Prognosticars des Chevaliers Gris ont prédis que Ka’Bandha allait bientôt revenir dans le monde réel. Les Chevaliers Gris préviennent le Commandeur Dante et lui proposèrent une action concertée contre le Buveur de Sang.

Ka’Bandha vit sa forteresse sur le Monde Démon de Kalagazaa se faire attaquer par une force combinée de Blood Angels et de Chevaliers Gris. Il fut banni, ses armées furent détruites et Kalagazaar subit l’Exterminatus.[6]

L'Assaut contre Ammonai[modifier]

En l’an 999.M41, Ka’Bandha revint des ténèbres de l’Immaterium à la tête d’une puissante armée de Démons sous son commandement, frappant ses ennemis détestés, les Blood Angels, sur le monde d’Ammonai, la planète la plus éloignée du système Baal.[7]

La Dévastation de Baal[modifier]

« Baal va tomber, les anges vont découvrir leur vraie nature, et Khorne sera satisfait ! Ta Légion est enfin rassemblée, après tout ce temps. Une telle moisson de guerriers pour le dieu du Sang ! Vous tous tomberez à genoux et me suivrez de votre plein gré avant la fin du huitième jour de mon incarnation. »
- Ka’Bandha au Maître Archiviste Mephiston durant la Dévastation de Baal.

À la toute fin du 41e Millénaire, une immense vrille de la Flotte-Ruche Tyranide Léviathan se dirigea droit sur le Monde Chapitral des Blood Angels, Baal, ainsi que ses lunes jumelles, Baal Prime et Baal Secundus. Sous l’autorité du Maître de Chapitre Dante, des dizaines des Chapitres successeurs des Blood Angels se sont réunis sur la planète natale de Sanguinius pour ce qui allait être l’une des plus terrifiantes batailles de leur histoire, leur existence même étant en jeu. Pour Ka’Bandha, c’était une première depuis l’Hérésie d’Horus de voir autant de descendants du Primarque Sanguinius réunis et une occasion à ne pas manquer. Ce rassemblement, le premier depuis tant de générations, était trop tentant pour lui car le Dieu du Sang convoitait toujours les Space Marines portant l’héritage de Sanguinius, leur rage attirant les adorateurs du Trône des Crânes comme les mouches sur un cadavre. Si Ka’Bandha atteignait la surface de Baal, constituant un véritable appât pour la Soif Rouge, et jouant le rôle de catalyseur pour la folie, s’il se manifestait pendant que les Space Marines étaient engagés dans la défense de la planète, il les trouvera dans leur état le plus déchaîné. Il espérait atteindre la surface de Baal et se venger des Blood Angels, en profitant du fait qu’en parallèle, la Treizième Croisade Noire débutait sous le commandement de l’héritier d’Horus, Abaddon le Fléau, une campagne majeure depuis l’Œil de la Terreur contre le Monde-Forteresse majeur de Cadia qui allait faire tomber les barrières entre le monde matériel et immatériel.

Comme prévu, Baal fut assailli par une infinité de Tyranides qui prirent d’assaut la Forteresse-Monastère des Blood Angels, tandis qu’un passage dans l’Immaterium était en train de s’ouvrir et que Ka’Bandha se préparait à la tête de ses légions à l’emprunter pour s’en prendre à Baal. Alors que la Dévastation de Baal faisait rage, tous les Archivistes des Blood Angels et des Chapitres successeurs, mené par le Maître Archiviste des Blood Angels Mephiston, se réunirent sous les Monts Cruor, dans le Ruberica, ou Cœur de Baal, une spectaculaire caverne située dans les entrailles des montagnes. Conscient de l’arrivée du Buveur de Sang grâce à des visions, Mephiston avait l’attention bannir Ka’Bandha afin de l’empêcher de s’introduire dans le royaume matériel et assurer la survie des âmes des fils de Sanguinius que convoitait le Buveur de Sang. Mephiston mena un rituel qui ouvrit une déchirure dans la réalité qui dégoulinait de sang et luisait comme des chairs ouvertes offrant le spectacle de deux armées de Démons, l’une noire, l’autre rouge, qui se livraient bataille sur une plaine d’ossement au sein du royaume de Khorne. Apercevant la faille, Ka’Bandha, qui menait l’armée couleur rouge, se fraya un chemin à travers des Démons qui lui barraient encore le passage. Ka’Bandhaa a rugit à l’attention des cieux et ses adorateurs hurlèrent des prières en son hommage, plongeant dans une frénésie qui les fit se jeter sur les ultimes Démons à la peau noire, qu’ils finirent par massacrer. Triomphant, le Fléau des Anges se dirigea vers le portail, prêt à se jeter sur Baal mais à sa grande stupeur, lorsqu’il tendit une main vers la porte, il trouva son chemin bloqué. Il aperçut alors Mephiston et éclata de rire, comprenant que le Maître Archiviste utilisait ses pouvoirs et ceux de ses frères pour lui bloquer la voie. Il lui ordonna de le laisser passer, lui jurant de prendre son crâne et qu’avant la fin du huitième jour de son incarnation, tout les fils de Sanguinius tomberont à genoux et le suivront de leur plein gré. Puis il abattit sa hache sur Mephiston et de l’énergie psychique jaillit là où la lame rencontra l’homme. L’impact se propagea depuis Mephiston, et la montagne abritant le Ruberica trembla. Furieux, Ka’Bandha regarda l’assemblée d’Archivistes et leur offrit sur son honneur la vie éternelle si ils abjuraient l’Empereur, certains se retrouvant tentés tant était puissante leur soif de sang. Le Buveur de Sang leva de nouveau sa hache et l’abattit sur Mephiston, heurtant la noire radiance de son âme. Les énergies s’engouffrèrent dans l’univers matériel par la faille et un Archiviste mourut, ses yeux crachant des flammes qui le consumèrent de l’intérieur. Toujours debout, Mephiston tira sa lame et para le nouveau coup de Ka’Bandha qui fut repoussé. Le Démon Majeur tenta de passer en force et prendre pied sur Baal mais la toile psychique des Archivistes, bien que mis à mal, résista et dans un dernier coup, la lame de Mephiston frappa à travers le portail, pénétrant dans le royaume de Khorne et blessant à la jambe Ka’Bandha. Hurlant, le Démon Majeur émergea en partie dans la caverne et tenta de saisir le Maître Archiviste, subissant des traits de lumière et de lances de sang psychiques des autres Archivistes qui mourraient un par un face à la présence effrayant du Démon, au point où leur cohésion se brisa à la fin. Saisissant sa chance, Ka’Bandha en profita pour forcer le portail, atteignant enfin la surface tant convoitée de Baal. Mais la colère de Sanguinius incarnée s’abattit sur lui, libérée par chacun des Archivistes dans un dernier sursaut, le rejetant dans un espace entre les mondes. La faille se referma mais Ka’Bandha s’était introduit dans la réalité, près de Baal.

Alors qu’Abaddon le Fléau détruisait Cadia, Ka’Bandha tombait à travers les dimensions entre les mondes, apercevant les rouages cachés de la création qui fonçaient vers lui et les machineries de l’univers qui lui dévoilèrent leurs secrets cachés. Ka’Bandha s’en moqua totalement et il chuta à jamais et pour un temps inexistant, jusqu’à ce qu’une onde de changement traverse cet espace multidimensionnel qu’il infectait, dérangeant par la même occasion le délicat travail d’univers imbriqués et infinis : la Grande Faille naquit et la réalité s’ouvrit sur des lignes de fracture refermées plusieurs millions d’années plus tôt. Le Démon Majeur se reprit dans sa chute sans fin et chercha une faiblesse dans le tissu de toute chose. D’un simple coup de hache, il trancha l’espacetemps et exploita une ligne de faille ouverte par la Cicatrix Maledictum. Le Buveur de Sang émergea dans l’univers matériel loin au-dessus de Baal Primus, l’une des deux lunes de Baal, sous la Grande Faille qui ouvrait le cosmos, offrant aux énergies du Chaos un moyen de se déverser bien que cette tempête n’ait pas englouti Baal. Néanmoins, Mephiston avait endommagé l’essence de Ka’Bandha, ses énergies qui constituaient son enveloppe n’ayant pas pu correctement se combiner. Il ne disposa que d’un temps limité d’existence dans cette réalité et empli de haine envers le Maître Archiviste, il tendit une main griffue vers Baal, conscient que ce monde restait pour lui hors d’atteinte alors qu’il tombait dans le vide spatial - alors ravagé par la bataille entre les flottes Space Marines et Tyranides, - pris dans les forces gravitationnelles de Baal Primus.

Ka’Bandha menant ses légions contre les Tyranides sur Baal Primus.
Telle une furieuse comète annonçant l’ouverture de la Grande Faille et le début de la Noctis Æterna, Ka’Bandha tomba finalement sur Baal Primus, au milieu des Tyranides qui s’en prenaient à une forteresse tenue par les Space Marines des Chapitres des Knight of Blood et des Flesh Tearers. Il frappa le sol de sa hache, ouvrant le sol d'où monta une colonne de crânes qui se mit à tourner sur elle-même à mesure qu’elle s’élevait. La réalité se mit à onduler autour de la colonne et des crânes sur l’ensemble du champ de bataille furent attirés, arrachés du reste de squelettes. Arrivés à la base de la colonne qui ne cessait de grandir, ils vinrent s’y agglutiner et participèrent à la faire grandir encore plus. La tour monta en tournant sur elle-même, jusqu’à ce que son sommet vienne toucher le trou dans le ciel provoqué par la Grande Faille. L’extrémité disparut dans cette déchirure surnaturelle, mais le pilier ne cessa pas de grandir, continuant de tourner sur lui-même, passant du monde réel dans un autre lieu. Puis la note assourdissante d’un carillon résonna sur la plaine, provoquant l’apparition de la Rage Noire sur les Space Marines qui se mirent à se jeter comme des déments sur les Tyranides. En même temps, des armées de Démons descendirent le long de la colonne vers Baal Primus, offrant à Ka’Bandha une armée pour s’en prendre aux Tyranides qu’il chargea. Un immense massacre débuta, les Xenos se jetant sur les hordes du Buveur de Sang comme de vulgaires bêtes, leur lien coordonné avec l’Esprit-Ruche ayant été brisé par la naissance de la Grande Faille.

Alors que le Chapitre damné des Knight of Blood dirigé par le Maître de Chapitre Sentor Jool se sacrifiait pour offrit aux autres le temps de s’enfuir, Ka’Bandha massacrait les plus grosses créatures-armes Xenos, décapitant à tour de bras avec une attention absurde. Au milieu du carnage, Sentor Jool le provoqua en duel singulier, ce que le Démon Majeur accepta un sourire aux lèvres, s’envolant pour atterrir devant Jool. Constatant la soif de sang du Space Marine envahi par la Rage Noire, il lui offrit une place dans les armées de Khorne et de livrer à ses côtés une éternité de guerre et de glorieux massacres. Courageusement, Jool rejeta l’offre, déclarant sa loyauté envers son père génique. Puis il se jeta sur Ka’Bandha qui le tua.

En conclusion, la Dévastation de Baal prit fin lorsque le Primarque Roboute Guilliman, ressuscité et désormais Seigneur Commandeur de l'Imperium arriva à la tête de la Croisade Indomitus, balayant les dernières forces Tyranides. Baal était sauvé et les Blood Angels et leurs successeurs renforcés par les nouveaux Space Marines Primaris. Ka’Bandha fut forcé de retourner dans le monde immatériel, son plan pour détruire Baal ayant été contrarié. Néanmoins, il fut responsable de la perte de Baal Primus, ayant prit soin de tuer chaque être vivant à la surface de la lune avant de disparaître, laissant la rune démoniaque de son nom resplendir d’une couleur d’os blanchi avec les crânes de millions de Tyranides, depuis les bio-vaisseaux jusqu’à la vermine, empilés là pour dessiner ce symbole qui était visible depuis l’orbite. Un Exterminatus fut lancé sur Baal Primus pour effacer la marque du Buveur de Sang.[8]

Le Sombre Imperium[modifier]

Lorsque la Grande Faille s’ouvrit, inaugurant l’ère du Sombre Imperium, elle ravagea la galaxie, offrant aux Puissances de la Ruine le moyen d’attaquer le monde matériel comme jamais. De nombreuses guerres commencèrent et l’une d’elle fut la Croisade de Sang, un ensemble d’offensive des Légions du Dieu du Sang auquel Ka’Bandha prit part comme commandant, bien qu’on ignore les détails de ses actions.[9]

Au cours de la Guerre dans la Faille, Ka’Bandha fut vaincu par le Primarque Démon Mortarion qui après avoir décapité sept champions de Lybria, se servit de leurs têtes pour fabriquer des grenades si puissantes qu’elles s’avéraient capables de bannir le Buveur de Sang dans le Warp.[10]

Sources[modifier]

  • The Horus Heresy, Book Eight - Malevolence
  • HALEY GUY, La Dévastation de Baal, Black Library, 2017
  • MERRET ALAN, Signus Daemonicus - L’Ange Tombe, Black Library, 2012
  • MERRET ALAN, Visions d'Hérésie - Guerre, ténèbres, traîtrise et mort, 2014
  • Codex Blood Angels, V5
  • Codex Grey Knights, V7
  • Codex Heretic Astartes Death Guard, V8
  • Warhammer 40K - Livre de Règles, V8
  • Livre de Règles, V7
  1. The Horus Heresy, Book Eight - Malevolence, Chapter Daemons of the Ruinstorm Army List - Ka'bandha, Daemon General of Signus (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Informations issues de Signus Daemonicus - L’Ange Tombe, Chapitre Neuf - Une Arme pour les Lâches - Le Librarius - Invocation, Chapitre Dix - Cachés - Communion Impie - D’Anciens Noms, Chapitre Quatorze - Les Plaines des Damnés - À la Guerre - Buveur de Sang, Chapitre Quinze - Le Temple d’Os - Combustion - Un Acte de Défi, Chapitre Dix-Sept - Pas de Retour Possible - Maudits - Visions, Chapitre Dix-Huit - En Compagnie des Morts - Le Feu de RageVengeance de SWALLOW JAMES, Black Library, 2012 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de Visions d'Hérésie - Guerre, ténèbres, traîtrise et mort, Chapitre - Terra de MERRET ALAN, 2014 et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues du Codex Blood Angels, V5 - Du Sang sur Khartas et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues du Codex Grey Knights, V7 - Reliques de Titan et résumées par Guilhem.
  6. Informations issues du Livre de Règles, V7 - La Fin des Tempes 744.M41 - Présent et résumées par Guilhem.
  7. Informations issues du Codex Blood Angels, V5 - Une Légende Née dans le Sang et résumées par Guilhem.
  8. Informations issues de La Dévastation de Baal, Chapitre Quatre - Une Ombre plus Profonde Encore, Chapitre Neuf - Le Dilemme de Dante, Chapitre Dix-Neuf - Le Seigneur du Sang, Chapitre Vingt-Six - La Part du Pénitent, Chapitre Trente - Un Sang Nouveau de HALEY GUY, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.
  9. Informations issues du Livre de Règles, V8 - La Croisade Sang et résumées par Guilhem.
  10. Informations issues du Codex Heretic Astartes Death Guard - Chroniques de Virulence, V8 et résumées par Guilhem.