Juge

De Omnis Bibliotheca
« Vous êtes sous la juridiction de la Lex Imperialis ! Au nom de l’Empereur, soumettez-vous ou je vous détruirai par Sa volonté ! »
- Juge Gordon Titus, lors de la purge de la zone intérieure 13 de Solomon.
Un Juge.
La loi de l’Imperium est inflexible et absolue. Il ne peut en aller autrement, car la loi est tout ce qui protège les masses malmenées de l’Humanité d’une spirale de chaos et de destruction. Pour faire respecter ses lois (qui sont compilées dans le Livre du Jugement, ou Lex Imperialis), l’Imperium se fie à la fermeté de l’Adeptus Arbites dont la juridiction couvre l’exécution des lois en général. L’Arbites est la police de l’Imperium et surveille par ailleurs constamment les autorités locales et les Gouverneurs Planétaires, pour s’assurer qu’ils demeurent loyaux envers l’Imperium. L’Adeptus Arbites comprend les Arbitrators, qui servent de bras militant et de forces de combat afin de mater les révoltes et autres troubles de ce genre, ainsi que les Juges, qui sont les seigneurs de la justice. Ils sont dotés de vastes pouvoirs et d’une influence considérable dans leur juridiction, qui n’est que légèrement moins vaste que celle des Inquisiteurs. Les Juges se voient à la fois conférer le pouvoir de faire respecter la loi et de juger ceux qui l’enfreignent.

Un Juge doit être capable de produire un jugement avec autant de facilité qu’il rend la justice, et même si les sentences de la Lex Imperialis sont universellement dures, elles sont toujours équitables. Chaque crime mérite une peine, établie par des milliers d’années de jurisprudence sur la base de divers avis et décisions de justice. Les Juges effectuent tous un pèlerinage sur la Sainte Terra au cours de leur carrière (ou immédiatement après être entrés en fonctions) afin de séjourner dans la chambre du logement, où ils étudient le labyrinthe en expansion permanente des lois et ordonnances qui gouvernent les mondes bigarrés de l’Imperium. Bien qu’il existe des cogitateurs portables capables de consulter les portions de la Lex Imperialis qui relèvent du domaine de compétence d’un Juge (ce qui suffit à régler la plupart des cas auxquels se trouve confronté l’Adeptus Terra), les crimes les plus atroces ou les plus élaborés nécessitent en revanche de plus longues procédures. Tout volumineux que soit le Livre du Jugement, son interprétation n’est pas une science exacte et il faut parfois consacrer des années, voire des décennies entières à obtenir la réponse dans une affaire particulièrement délicate. Dans la plupart des cas, le problème vient de ce que les lois se contredisent et proposent plusieurs issues possibles pour un seul accusé. Les Juges s’isolent dans les quartiers intérieurs de la Chambre du Jugement afin d’étudier ces difficultés et n’en émergent qu’une fois qu’ils sont véritablement prêts à rendre la justice de l’Empereur à tous Ses sujets. De nombreux Juges ne reviennent jamais de leur pèlerinage et passent leur vie à délibérer et observer avant de transmettre le fruit de leurs efforts à un des Juges qui leur succède, et ainsi de suite pendant des millénaires. L’accusé sera bien sûr mort depuis longtemps, mais une décision sera finalement prise et la justice rendue, ne serait-ce qu’aux descendants plus ou moins proches de l’accusé ou à ceux qui étaient associés de près ou de loin avec celui-ci.

Ceci ne veut pas dire que les Juges passent leurs vies à l’abri de la violence et du carnage. Au contraire, la Lex Imperialis stipule qu’un Juge doit aussi être prêt à exécuter la sentence qu’à la prononcer. Ces peines vont de la flagellation publique à l’exécution sommaire en passant par l’exil sur un Monde-Prison ou le service au sein d’une Légion Pénale. Dans la plupart des cas, la sentence doit être exécutée immédiatement, ce qui se fait le plus souvent au Pistolet Bolter. Pour les crimes les plus infâmes impliquant de nombreux individus, la sentence consiste généralement à déployer la puissance brute et sans compromis des Arbitrators. L’influence des Juges est telle qu’ils peuvent, en tant que pairs de l’Imperium, mobiliser la puissance militaire des armées de l’Empereur quand la Pax Imperialis est rompue.

Pour leur part, les Juges font partie des individus qui se mettent le plus volontiers au service de l’Inquisition. L’œuvre des Saints Ordos représente à leurs yeux une extension de leur premier office : rendre son dû au mécréant, au criminel et à l’hérétique. Ils ont généralement tendance à rester en relation avec leurs anciens collègues et ils disposent de contingents d’Arbitrators en sus des ressources mises à leur disposition par l’Inquisition. Contrairement à de nombreux agents du Trône, les Juges poursuivront le plus souvent leurs activités en même temps qu’ils servent un Inquisiteur Puritain, l’un et l’autre œuvrant à leur bénéfice mutuel. Les Juges font d’estimés membres de l’Inquisition et de précieux agents du Trône, représentant une combinaison unique d’enquêteurs et d’hommes d’action.

Quoi qu’il en soit, les Juges tendent à être inflexibles et extrêmement tatillons à chaque fois que la Lex Imperialis est en jeu. Ceci peut parfois poser problème dans le cadre d’une enquête qui exige des agents qu’ils enfreignent quelque peu la loi. Les Juges sont inamovibles et incorruptibles par définition et renâclent souvent à l’idée de fermer l’œil sur un crime ou d’en commettre un eux-mêmes, même si c’est pour le bien de la mission et il se peut qu’ils objectent aussi à travailler avec des individus issus du monde du crime. Toutes ces raisons font que les Juges préfèrent généralement travailler de concert avec des Inquisiteurs et des agents du Trône de tendance Puritaine.

  • Autorité Impériale : Pour la plupart des habitants des mondes impériaux, l’obéissance n’est pas une vertu : c’est une simple question de survie. Une soumission absolue aux autorité leur est inculquée avec force dès leur plus jeune âge, ainsi que les conséquences de toutes désobéissance. Les citoyens impériaux sont donc conditionnés de façon à répondre presque instinctivement aux ordres d’un Juge.

Source[modifier]

Pensée du Jour : Ne demandez pas pourquoi vous servez. Demandez comment.
  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy