Jalthas Mettiere

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Stone banner.jpg
DeathwatchBar.jpg
Rogue trader banner left.jpg
Rogue trader banner right.jpg




Symbol libre-marchand.png
Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngRogueTraderSymbole1.pngDeco-dark-angel-13.png
RogueTraderCorner1.png
Rogue trader side marge.png
RogueTraderCorner1.png
Rogue trader side marge.png
RogueTraderBar.pngRogueTraderBar.png
RogueTraderCorner2.pngRogueTraderCorner2.png
Capitaine Corsaire Jalthas Mettiere festoyant avec son équipage.
- Libre-Marchand Mordred Volk
Img-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.png
« Pirate ? Oui, il l’est, mais il y a quelque chose de plus chez cet homme. C’est vrai, il m’a pris tout ce que je possédais. Et il est vrai qu’il m’a personnellement tiré dans l’épaule. Pourtant, à la fin, il a demandé à son propre médecin de me soigner, avant de m’envoyer dans une capsule de sauvetage. Qu’est-ce que c’est ? Oh, non, si jamais je le revois, je tue ce bâtard. »


Les pirates et corsaires ne manquent pas dans les profondeurs des Étendues de Koronus. La majorité de ces brigands sont relativement inconnus, quelques menus fretins dans une mer de requins. Mais d’autres pirates sont connus loin à la ronde, leur nom est chuchoté soit dans la crainte, soit dans l’admiration, des débits de boisson de Port l'Errance aux galères des vaisseaux. Le capitaine corsaire Jalthas Mettiere fait résolument partie de cette dernière catégorie.

La réputation de Mettiere s’est nettement accrue au cours des années depuis qu’il s’est fait connaître des capitaines et explorateurs des Étendues de Koronus. Les premières prédations avérées du capitaine-corsaire Mettiere ont eu lieu à la fin de l’année 787.M41. Cependant, un certain nombre d’événements antérieurs ont été par la suite attribués à Mettiere, remontant dans certains cas à plusieurs siècles. Pour les scribes et les sénéchaux des Étendues, Mettiere semble être apparu de nulle part pour menacer les Libres-Marchands, les colons et apparemment tout autre vaisseau qui croise son chemin. L’origine de Mettiere n’est pas claire, et de nombreuses histoires contradictoires ont été rapportées. Au fur et à mesure que la réputation du seigneur pirate grandit, ces histoires deviennent de plus en plus farfelues. Certains disent que Mettiere est un renégat de l’Imperium, peut-être même un Libre-Marchand. D’autres prétendent qu’il vient d’un monde inconnu dans les étoiles païennes, et certains murmurent qu’il n’est même pas humain. Le fait que la flotte de corsaires de Mettiere comprenne des vaisseaux impériaux, ainsi que des vaisseaux humains de provenance inconnue, et même - selon certains - des vaisseaux xenos, ne fait que compliquer son histoire. Il est connu que Mettiere n’a aucune déférence pour le culte impérial ou les principes de l’Adeptus Mechanicus. Les Technoprêtres qui ont rencontré le flotte de Mettiere rapportent de graves offenses contre le Dieu-Machine sous la forme de modifications non sanctionnées, le Dieu-Machine sous la forme de modifications non sanctionnées, d’inventions blasphématoires, et l’intégration de xenotech.

Le Capitaine Corsaire Mettiere est une sorte d’énigme. Ses méthodes et son attitude contrastent fortement avec les myriades de pillards et de maraudeurs qui menacent la région de Koronus. Mettiere se conforme à un code d’honneur personnel, ce qui conduit à un comportement qui déconcerte souvent ses cibles. Le code de Mettiere lui interdit de faire feu sur un navire sans défense, ce qui, compte tenu de son arrogance, est en fait une catégorie assez vaste. Il n’a cependant aucun scrupule à menacer un tel navire, et comme peu de gens risqueraient la colère du pirate notoire, cette excentricité est loin d’être connue de tous. Il est bien connu, cependant, que Jalthas Mettiere fait peu de prisonniers. Cela n’aurait rien de remarquable en soi, si ce n’est qu’il réduit également au minimum le nombre de victimes. On est loin des pillards du Chaos qui massacrent des équipages entiers, ou des pirates Aeldaris, dont les captifs subissent un sort pire que la mort. Même les pirates les moins sadiques considèrent généralement les esclaves comme une source supplémentaire de revenus. Et alors que de nombreuse de pillards attaquent sans prévenir, Mettiere est connu pour héler ses cibles et leur proposer d’abord de se rendre, sans exception. Ceux qui acceptent la pitié de Mettiere sont délestés de leur cargaison et de leurs objets de valeur, mais sont autorisés à partir avec leur équipage complet, leur embarcation et les armes qu’ils possédaient initialement.

Le succès de Jalthas Mettiere est dû en partie à la dévotion et à la loyauté de son équipage. Mettiere partage une quantité considérable de butin avec ses hommes, et leur laisse une grande marge de manœuvre dans l’accomplissement de leurs tâches. Mettiere passe beaucoup de temps à voyager de long en large sur son vaisseau amiral, le 'Lux Invictum, et même entre les vaisseaux, saluant les membres de l’équipage et inspirant un esprit de camaraderie parmi eux. En fait, lorsque l’équipage du vaisseau Indissoluble Hate du Libre-Marchand Solumas Veyk a appris le traitement reçu par l’équipage de Mettiere, contrairement au leur, ils se sont mutinés et sont passés dans la flotte du corsaire.

Un personnage Haut en Couleur

Le capitaine corsaire Jalthas Mettiere est charmant, intelligent et extrêmement dangereux. Suscitant à la fois l’adoration de son équipage et la peur de ses ennemis, le capitaine Mettiere est un adversaire dangereux - ou un allié puissant - pour tout Libre-Marchand. Comparé à la plupart des pirates et des scélérats que l’on peut trouver dans l’Etendue, Jalthas Mettiere peut être assez raisonnable, et préfère même résoudre les problèmes sans violence. Bien sûr, pour Mettiere, résoudre les problèmes signifie obtenir ce qu’il veut, mais un adversaire avisé peut être capable de trouver un compromis acceptable. Cependant, Mettiere a un goût prononcé pour le drame, et toute atteinte à son honneur se traduit par un défi en duel. Mettiere est un épéiste accompli et un excellent tireur - il n’a encore jamais été battu en combat singulier honorable.

La robe du capitaine Mettiere est extravagante et colorée, ornée de motifs décoratifs et de bijoux rares. L’œil droit de Mettiere est un œil bionique sophistiqué, tandis que le gauche est généralement recouvert d’un patch, brodé d’un sinistre motif de crâne. On peut supposer que la bionique répond suffisamment aux besoins optiques de Mettiere, et la plupart des gens trouvent impoli de s’enquérir de ce genre de choses. Si Mettiere remarque que quelqu’un y prête une attention particulière, cependant, cela lui plaît beaucoup de raconter l’histoire élaborée de la façon dont il a perdu ses deux yeux. Pour ses officiers et confidents, un tel récit pourrait devenir éculé, s’il ne changeait pas radicalement à chaque fois. Mettiere a prétendu à plusieurs reprises qu’il avait perdu ses yeux lors d’un duel avec un Kap'tain' Ork, qu’il avait repoussé une incursion Démoniaque lors d’une panne du Champ de Geller, et qu’il avait perdu l’usage de ses yeux en apercevant une princesse Xenos se baignant dans un ruisseau, trop belle pour que l’homme en soit témoin.

Lux Invictum

Lux Invictum est le nom du vaisseau du capitaine corsaire Jalthas Mettiere, un puissant vaisseau qui n’a jamais été vaincu. Grand croiseur de modèle inconnu, Lux Invictum s’est acquis, par ses exploits, une réputation presque aussi grande que celle de son capitaine. De sa figure de proue, au corps de lion et à la tête de femme, au dôme de commandement en verre blindé, Lux Invictum est aussi ostentatoire que dangereux. Les macro-murales complexes qui ornent les côtés du Lux Invictum représentent le symbole personnel de Mettiere, un crâne avec une rose enfilée dans les orbites. Étonnamment agile pour un vaisseau de cette taille, plus d’un ennemi a été pris au dépourvu assez longtemps pour subir le choc des flancs de plasma du Lux Invictum. L’une des caractéristiques les plus impressionnantes de ce puissant vaisseau est son Téléportarium. Relique de l’Âge sombre de la Technologie, Mettiere a souvent utilisé le Téléportarium pour remporter la victoire ou, dans certains cas, simplement pour se faire valoir. Le Libre-Marchand Nikolaï Ladd a répondu à l’appel initial de Mettiere en le traitant de "voleur de base et de lâche". La réponse de Mettiere a été de se téléporter directement sur le pont du vaisseau de Ladd, le Resolute, et de le provoquer en duel. Ladd a feint d’accepter avant d’ordonner à ses armuriers d’attaquer ; le plan de Mettiere se serait peut-être retourné contre lui, s’il n’avait pas apporté une ceinture de grenades hallucinogènes. Ayant lavé l’affront, Mettiere s’assura que l’équipage de pont du Resolute survive à la bataille qui s’ensuivit, afin de répandre l’histoire.

Pathox

Il est clair qu’une flotte de la taille de celle de Mettiere nécessite des ressources importantes pour être entretenue, et un port sûr pour être réparée et réapprovisionnée. De nombreuses histoires sur la base d’opérations de Mettiere ont circulé dans les Étendues. Bien que les détails varient, le nom de Pathox est généralement attribué à la forteresse de Mettiere. Selon beaucoup de ces histoires, le seigneur pirate a pris un grand astéroïde, une lune ou même une planète comme domaine souverain, l’équipant de quais, d’installations et de grandes voûtes pour stocker ses richesses volées. D’autres prétendent que Pathox est une ancienne et immense station du vide. Ces histoires sont probablement fondées sur des faits : la flotte de Mettiere n’a jamais été aperçue à Footfall, et il n’a pas d’associés connus parmi les Libres-Marchands ou les éléments criminels présents dans les Étendues. On pense généralement que Mettiere opère à partir d’un monde païen non découvert, quelque part dans les Étendues. Si tel est le cas, il n’est pas clair si Pathox fait référence à un bastion, un monde ou même un système stellaire. Malgré le manque d’informations concernant Mettiere, beaucoup ont été intrigués par ces histoires. S’il existe un dépôt unique pour les richesses de Mettiere, un tel trésor serait immense. Cela a conduit plusieurs autres groupes de pirates à rechercher Pathox, ainsi qu’un certain nombre de Libre-Marchand. La plupart des Libres-Marchands se sentiraient plus que justifiés de soulager Métier de sa richesse mal acquise. Après tout, tant que la richesse est reversée à l’Imperium, certains disent qu’il importe peu qu’elle soit rendue à son ancien propriétaire.

En fait, Jalthas Mettiere est bien trop intelligent pour planquer ses richesses mal acquises dans un seul endroit. Pathox fait en fait référence à un certain nombre de cachettes disséminées dans les Étendues, allant de donjons oubliés sur des planètes féodales à des stations orbitales abandonnées, en passant par des astéroïdes sans lumière dans le vide profond. Le fait de désigner ses cachettes collectivement de cette manière est une tentative délibérée d’induire en erreur ceux qui chercheraient à trouver Pathox - et cela semble fonctionner, jusqu’à présent. De plus, l’éternel diplomate Mettiere a conclu des accords avec un certain nombre de factions humaines, et peut-être même non-humaines, à travers les Étendues, payant généreusement pour l’hébergement et les composants de vaisseaux, et parfois même promettant la protection de ces communautés contre d’autres pirates, qui pourraient leur vouloir du mal. Il est possible que des Libres-Marchands fassent partie de ces alliés - bien que seuls les plus arrogants abritent un ennemi aussi infâme de l’Imperium.

L'Abomination

Bien que les origines de la Navis Nobilite soient entourées de mystère, les érudits impériaux pensent que le gène des Navigators s’est développé au cours de l’Âge sombre de la Technologie, augmentant considérablement la capacité de l’humanité à voyager dans l’espace. Bien que de nombreuses familles de Navigators aient trouvé la mort durant l’Ère des Luttes, les survivants formant les Navis Nobilite d’aujourd’hui, certains théorisent que d’autres lignées familiales possédant le gène Navigator ont pu survivre dans les colonies éloignées de la galaxie, hors de portée ou de connaissance de l’Imperium. Cette possibilité préoccupe beaucoup les Navis Nobilite, car la découverte de tels "Navigators voyous" pourrait être très préjudiciable à leur propre pouvoir. Pire encore, une telle découverte pourrait être une grande aubaine pour les ennemis de l’Imperium, y compris les gouverneurs planétaires séditieux, ou même les serviteurs des Puissances de la Ruine.

Des rapports inquiétants sont parvenus aux oreilles des Maisons de Navigators du secteur Calixis, faisant état d’un possible Navigator non sanctionné au service du prince pirate Jalthas Mettiere. Si cela est vrai, cela pourrait expliquer le succès du corsaire, car les sauts en distorsion plus longs offerts par un Navigator seraient inestimables pour un pirate fuyant la justice impériale. Au péril de leur vie et de leur damnation, des agents de la Navis Nobilite auraient confirmé de telles histoires - bien que ces informations soient étroitement contrôlées par les Maisons de Navigators, de peur qu’elles ne soient utilisées contre elles. Selon les rapports, Mettiere possède bien un "Navigator", mais il ne ressemble en rien à ceux de l’Imperium. La créature, qui est à peine reconnaissable comme descendant de la souche humaine, est un mutant hideux, et une abomination aux yeux des Navis Nobles. Possédant six membres atrophiés, jaillissant d’un corps allongé et grotesquement mince, l’être n’a pas de bouche à proprement parler, ni d’autres caractéristiques faciales que son œil Warp - la seule caractéristique qui l’identifie comme un descendant des anciens Navigators de l’humanité. Ce Navigator n’est apparemment même pas considéré comme un humain par Mettiere et son équipage, mais plutôt comme une bête utile, ou un outil organique. Maltraité, le mutant est en permanence asservi à un appareil mécanique complexe, sa peau étant percée de nombreux tuyaux, câbles et tubes qui, entre autres, fournissent des nutriments et éliminent les déchets du corps du malheureux. Une existence misérable - à condition que la créature possède encore un esprit humain.

L’existence de cette créature est intolérable pour les Maisons des Navigators de Calixis, qui ont placé une grande prime sur la destruction de Mettiere et du Lux Invictum. La raison de cette prime est probablement le dommage que Mettiere a causé aux intérêts des Navigators dans les Etendues, y compris la mort d’un certain nombre de Navigators. Bien sûr, ce raisonnement pourrait également s’appliquer à de nombreux pirates et xenos de les Etendues, mais seul Mettiere a reçu une telle censure de la part des Navis Nobles.

La possibilité qu’il y en ait d’autres comme ce misérable Navigator, quelque part dans les Etendues, est très préoccupante. C’est une possibilité que le Navis Nobilite Calixis étudie, car, si cela est vrai, de telles créatures doivent être purgées sans pitié. A cette fin, les maîtres des Maisons de Navigators Calixiens ont confié ce savoir à un certain nombre de Navigators servant des Libres-Marchands dans les Etendues de Koronus. De plus, ces Navigators ont été chargés de rassembler toutes les informations qu’ils découvrent au cours de leurs voyages, avec l’instruction explicite de poursuivre et d’engager Mettiere si possible, et de découvrir la vérité par tous les moyens nécessaires.

Les Compagnons du Capitaine

Cymian

Habituellement perché sur son épaule, Mettiere possède une petite bio-construction d’origine inconnue, qui a été désignée sous le nom de "Cymian". Il n’est pas clair s’il s’agit du nom de cette créature individuelle ou d’un terme général. Le Cymian est une créature hautement cybernétique, ressemblant à un singe, ne mesurant pas plus d’un demi-mètre de haut. Bien qu’il partage certaines caractéristiques avec les créatures cybernétiques construites par l’Adeptus Mechanicus, le Cymian semble posséder un degré d’intelligence bien plus élevé, et affiche une propension à agir indépendamment de son maître. Il n’est pas rare que l’équipage du Lux Invictus entende Mettiere maudire son "animal de compagnie" pour une farce ou une autre, comme cacher les armes numériques du capitaine, effacer une plaque de données ou lancer toutes sortes de choses innommables à travers le hublot de sa cabine. Le Cymian a été accusé de la disparition de centaines d’objets au fil des ans, et de nombreux membres d’équipage pensent que la créature a une cachette quelque part dans les profondeurs du vaisseau, inaccessible aux autres, où elle a recueilli ces innombrables babioles. Bien que généralement sans conséquence, certains de ces vols sont loin d’être mineurs. Bien qu’inconnus de la population générale de l’équipage, quelques officiers de confiance de Mettiere sont tenus éveillés pendant le cycle de nuit par des songes effrayants sur l’emplacement d’une grenade virale mortelle, qui a disparu de l’armurerie personnelle du capitaine.

Si Mettiere semble considérer Cymian comme un animal de compagnie, son utilité réelle est quelque peu discutable. Étrangement, Mettiere semble capable de comprendre les cris et les gazouillis binaires de la cybercréature, tandis que Cymian comprend beaucoup plus de bas-gothique que les commandes de base qui sont la limite de la plupart de ces créatures. Ceci, ainsi que sa petite taille, fait de Cymian un excellent espion. L’équipage de Mettiere a appris à faire attention à ce qu’ils disent, de peur que le primate bionique ne rapporte leurs paroles. Bien qu’il ne soit manifestement pas fait pour le combat, Cymian est prompt à défendre son maître, poussant des cris et des griffes lorsqu’il bondit sur l’agresseur. Bien qu’il soit peu probable qu’elle inflige des blessures graves, cette créature agile peut être difficile à cerner, ce qui constitue une source d’ennui et de distraction que Mettiere peut utiliser à son avantage au combat.


Yanveb Drallat

Yanveb Drallat est la première compagne et la garde du corps du capitaine Mettiere, qui lui est farouchement fidèle. Il est clair que Drallat estime avoir une grande dette envers Mettiere, et elle est plus que prête à risquer sa vie pour celle de son capitaine. En fait, elle l’a fait à plusieurs reprises, et elle porte une bionique étendue pour le prouver. Les origines de Drallat sont aussi obscures que celles de son capitaine, mais contrairement à ses manières érudites, son comportement trahit un héritage sauvage. Drallat est typiquement bourru et va droit au but, ce qui a parfois pour effet de décourager même les Hors-Monde les plus aguerris à son insensibilité.


Kanrak

Le capitaine Mettiere est souvent accompagné d’une créature d’origine inconnue, appelée "Kanrak". Cette étrange bête est considérablement plus grande qu’un homme, avec des plaques de muscles et un visage reptilien. Le torse de la créature est peu séparé de sa large tête, ce qui laisse peu de place aux épaules. Les membres de Kanrak sont volumineux, et même un peu encombrants, mais ce qui lui manque en rapidité et en agilité est compensé par la force et la résistance. La structure inhabituelle de Kanrak ne permet pas de porter facilement une armure, et en fait, il n’en porte pas, se fiant plutôt à sa peau résistante et à sa physiologie robuste. Au lieu de cela, Kanrak n’est paré que de bandoulières en cuir contenant des munitions, le tout agrémenté de crânes et autres trophées d’une demi-douzaine de races. Kanrak accompagne généralement Mettiere dans toute situation qui pourrait être dangereuse, y compris les négociations et les réunions. Le redoutable gardien est non seulement tout à fait capable de se battre, mais sa simple présence a un effet dissuasif sur la violence. Kanrak est généralement stoïque et silencieux, répondant aux questions et blagues bon enfant de Mettiere par un grognement ou un grognement d’approbation occasionnel. Cependant, lorsqu’il est provoqué, Kanrak devient hyper-agressif, ce qui est une manifestation effrayante, en effet. Mystérieusement, Jalthas Mettiere semble être la seule personne capable de calmer la créature enragée - quelques mots du capitaine peuvent ramener Kanrak à son comportement habituel.

Sources

Pensée du Jour : « Ceux qui n’ont rien peuvent toujours offrir leur vie. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : Stars of Inequity (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)