Incendiaire

De Omnis Bibliotheca
« Les Incendiaires n’ont ni personnalité, ni esprit. Ils n’existent que pour dispenser leur feu mutagène sur la création. Ils ne peuvent donc être dupés car ils ne possèdent pas de conscience qui puisse être prise en défaut. Hélas, un Incendiaire n’a pas non plus d’organes vitaux, ce qui force son adversaire à le tailler en pièces pour le vaincre. Une telle abomination doit, autant que faire se peut, être combattue hors de portée de ses jets de flammes. Si vous devez l’affronter au corps à corps, veillez à ce que votre attaque soit décisive, car seul la pleine puissance de votre Arme Némésis pourra abattre le Démon avant que son feu ne vous condamne. »
- Grand Maître Suprême Janus, Grimoire Purgatus, Volume XIII.
Un Incendiaire de Tzeentch, Porteur de l'Authentique Flamme du Changement.
Les Incendiaires sont parmi les Démons de Tzeentch les plus troublants, leur physiologie aberrante dépassant largement ce qu’un mortel peut supporter. Mais en dépit de cette apparence contre-nature, leur agilité est surprenante. Dépourvus de pieds, ils se déplacent en sautillant ou en flottant de manière insensée au-dessus du sol, en contradiction avec les règles admises de la gravité. Ce mode de déplacement étrange permet aux Incendiaires de bondir sans effort par-dessus les obstacles ou de caracoler à travers des plans d’eau. S’ils peuvent paraître amusants à un observateur ignorant, le rire fait place à l’effroi lorsque les Incendiaires s’approchent avec une vitesse insoupçonnée. Un combustible Warp s’égoutte des chalumeaux organiques qui leur servent de bras, lesquels rugissent de flammes multicolores lorsque les Démons attaquent.

Il ne s’agit pas d’un feu conventionnel, car ce que les Incendiaires crachent est en fait le pur produit du changement, en rien comparable avec ce que connaissent les mortels accoutumés aux lois de la nature. L’effet de ce feu est aussi imprévisible que dévastateur, et afflige les victimes d’abondantes mutations en un battement de paupière. Les énergies de l’Immaterium peuvent changer la chair en glace, ou le métal en bois, pour tout muter à nouveau en pierre, en poussière ardente, voire en cire fondue l’instant d’après. Tandis que le feu mutant crépite et siffle, de petits foyers se répandent au sol et, tels des marionnettes, adoptent l’apparence de tout ce qui se trouve à proximité, d’une façon à la fois moqueuse et dérangeante. Les Incendiaires ignorent généralement ces pastiches de réalité, mais sont parfois agacés par leurs cris et les oblitèrent avant de rechercher une nouvelle proie.

Une victime peut subir plusieurs milliers de transformations avant que les énergies corruptrices des flammes Warp s’épuisent totalement. Parfois, les attaques d’un Incendiaire ne laissent aucune marque physique, mais pervertissent l’âme. Il arrive aussi que le feu psychique soigne et régénère des blessures mortelles, et revigore ceux qui sont baignés dans sa lumière iridescente, à la grande stupéfaction de toutes les créatures impliquées. De tels épisodes déclenchent immanquablement les fous rires et les applaudissements hystériques des Horreurs roses à proximité.

Les Pyrodémons de Tzeentch, comme ils sont parfois appelés, ne sont pas connus pour leur brillant intellect. Ces êtres ont un esprit rudimentaire, mais sont étroitement à l’écoute des pensées des Démons Majeurs de Tzeentch, qui peuvent ainsi facilement les contrôler. Cependant, sans la supervision d’un Duc du Changement, d’un Incendiaire Exalté ou d’un Héraut à la volonté suffisamment puissante, les Incendiaires feront uniquement ce pourquoi ils existent : parcourir le champ de bataille et incendier tout ce qu’ils trouvent.

Les Incendiaires apparaissent dans les armées de Tzeentch les plus variées, et en forment parfois la clé de voûte, comme au sein des osts qui composent la majeure partie des Légions de la Conflagration. Qu’ils soient déployés en masse ou bien en unités d’appoint, leurs attaques à distances fournissent une puissance de feu terrifiante. Ces Démons sont l’arme idéale contre les positions défensives, car aucune fortification n’est d’une quelconque protection contre leurs flammes de magie. Du point de vue des Ducs du Changement, les Incendiaires sont sans importance, et ils les emploient en conséquence. Des hordes de ces Démons seront ainsi envoyées contre les remparts, pour submerger les positions que leur feu mutant seul ne saurait détruire.

Incendiaire Exalté[modifier]

Les Incendiaires Exaltés, qui exsudent la magie du changement et l’énergie du Warp par tous les pores de leur chair fongoïde, sont les champions de leur espèce. Ils sont bien plus capables de pensée individuelle que leurs semblables de moindre rang, et sont souvent à la tête d’Incendiaires ou d’Horreurs au combat. Leurs flammes de Tzeentch sont plus puissantes et se manifestent de plusieurs manières différentes, chacune associée à une couleur : les explosions bleues ciblées disposent d’une grande force d’impact à longue portée tandis que les gerbes de feu rose couvrent une zone plus large afin d’abattre plusieurs créatures d’un coup. Si un ennemi parvenait à survivre à ces projections pour se rapprocher, l’Incendiaire Exalté chercherait alors à le mordre à l’aide de sa gueule enflammée ou à le fouetter de sa langue de feu.

Certains Incendiaires Exaltés chevauchent des Chars Incendiaires, des véhicules en forme de disque tractés par deux Hurleurs véloces. Depuis cet engin flottant, l’Incendiaire Exalté répand des nappes de feu Warp en contrebas et recouvre le champ de bataille des flammes du changement. Ces Démons sont enclins à regarder de haut ceux qu’ils survolent et à se donner en un spectacle pyrotechnique fatal alors qu’ils traversent les cieux à vive allure.

Sources[modifier]

  • Codex Chaos Daemons, V8
  • Codex Démons du Chaos, V6