Illuminor Szeras

De Omnis Bibliotheca
Illuminor Szeras, Architecte du Biotransfert.
Si les C'tan ont bien apporté le savoir du Biotransfert, c’est entre les mains de Szeras qu’il devint réalité. Même alors, il le vit comme le premier pas sur la voie de l’évolution ultime, un voyage qui ne s’achèverait pas en tant que créature de chair ou de métal, mais sous la forme de dieu constitué d’énergie pure. Depuis ce jour, Szeras cherche à tirer le meilleur parti de son corps d’androïde. Après tout, il est désormais libéré des contraintes et des faiblesses inhérentes à la chair.

Szeras travaille à percer les mystères de la vie, car il redoute de n’être qu’un dieu de second ordre s’il ne détient pas de tels secrets. L’Illuminor frôle leur compréhension depuis plusieurs siècles, bien que la clef de tout cela lui échappe toujours. Peut-être que certains concepts de l’univers résistent à toute forme de logique, ou que pour comprendre la vie, un observateur doit figurer au rang des vivants et non des androïdes. Quelle qu’en soit la raison, les secrets de l’âme resteront toujours hors de portée de la logique de Szeras, ce qu’il n’acceptera jamais. Parfois, il doit se détourner de ses recherches pour agir dans l’intérêt d’autrui - Szeras requiert un flot constant de sujets vivants pour ses expériences, et le plus sûr moyen d’en acquérir est de louer ses services d’expert en robotique en échange de prisonniers de diverses espèces.

Bien qu’il soit obsédé par les secrets de la vie, les aptitudes de Szeras à améliorer l’armement et même les corps mécaniques de ses fidèles Nécrons sont inégalées. Ses recherches sur la forme et les fonctions de tant de créatures vivantes différentes lui ont appris comment augmenter presque tous les aspects de la mécanique nécron - un trait provoquant le dégoût chez nombre de ses pairs. La dissection des yeux multiples de l’arachtoïde de Vuzsalen lui a ouvert la voie de maintes améliorations des systèmes de visée, tandis que le désassemblage moléculaire de la peau chitineuse de l’Ambull a permis des avancées conséquentes sur la solidité des armures, pour ne citer que deux de ses milliers de découvertes.

Parfois, ses talents sont si demandés que Szeras peut lui-même en déterminer le prix - invariablement un raid dirigé contre un monde de son choix. Il préfère les sujets Aeldaris par-dessus tout, car ils donnent des résultats plus fascinants que toutes les autres créatures de la galaxie. Mais rares sont les Tétrarques à pénétrer de plein gré en territoire Aeldari sans la promesse d’un gain militaire important, aussi l’Illuminor éprouve-t-il les pires difficultés à mettre la main sur de tels spécimens. Szeras accompagne toujours la première vague d’un tel assaut, car c’est le meilleur moyen de choisir sa récompense, et l’assurance de ne pas être dupé par son client.

Une fois entre ses griffes, les cobayes de Szeras ne peuvent espérer que souffrir au cours d’une existence pas forcément brève dans les laboratoires obscurs et maculés de sang des catacombes de Zantragora. L’Illuminor opère rarement les morts, car il est convaincu que le savoir réside dans les vivants. Des machines de stase maintiennent le sujet en vie et conscient durant la procédure, bien qu’elles ne fassent rien pour apaiser ses douleurs atroces. Les cris d’agonie des cobayes ne perturbent Szeras en rien, car il considère ces derniers comme des êtres inférieurs. Il se contente d’abaisser ses récepteurs auditifs jusqu’à ce que le bruit s’apaise et observe, impassible, tandis que ses outils découpent le sujet molécule par molécule.

Illuminor Szeras possède l’Équipement suivant :
  • Lance Spectrale : Ce sceptre libère une décharge d’énergie dont le passage fait hurler de douleur l’air lui-même.

Sources

  • Codex Necrons, V8
  • Codex Necrons, V7
  • Codex Nécrons, V5