Howling Griffons

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Astartes banner left.jpg
Astartes banner right 2.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Astartes page corner.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg
Les Howling Griffons.
« Nous nous tenons ici, nous mourrons ici, inébranlables et inflexibles, et si la main de la mort elle-même vient nous chercher, nous nous battrons jusqu’à la fin ! »
- Dreadnought Chapelain Armand Titus, lors du dernier combat sur Khymara Ellipsis.

Successeur des Ultramarines, le Chapitre des Howling Griffons se consacre à la défense de l’Imperium en utilisant les préceptes décrits dans le Codex Astartes.

Au cours de leur longue histoire, ces Frères de Bataille ont mené des guerres sans merci dans tout l’Imperium. Leur tableau d’honneur est l’un des plus accomplis, même au regard des standards de l’Adeptus Astartes. Ces Space Marines ne reculent jamais devant une bataille et s’efforcent toujours de jouer un rôle central dans chaque engagement.

Les origines précises du Chapitre des Howling Griffons se sont perdues à travers les âges. Cependant, il est évident qu’ils sont le produit d’une fondation datant du 33e Millénaire. Bien que la tragédie de l’Hérésie d'Horus ait pris fin, d’innombrables menaces pesaient sur la sécurité de l’Imperium à cette époque. Il se peut qu’il y ait eu un besoin spécifique de force Space Marines supplémentaire associé à cette fondation, mais cette raison s’est perdue dans le temps. Ce qui est sûr en revanche, c’est que dès le début, les Howling Griffons, ont embrassé avec enthousiasme leurs rôles de défenseurs de l’Imperium.

Depuis sa fondation, le Chapitre a presque toujours été engagé dans au moins une campagne et divise souvent ses compagnies afin que ses frères de bataille puissent être engagés dans plusieurs engagements simultanés. Bien qu’ils aient accepté ce défi, leurs degrés de réussite et leurs courages inébranlables leur ont valu un immense succès. Sans un haut degré de compétence et une grande dévotion envers l’Imperium, il serait impossible pour n’importe quel Chapitre de réunir un tel tableau d’honneur. Ces succès ont été obtenus contre une grande variété d’ennemis.

Contre les forces de l’Immaterium, les Howling Griffons ont participé activement à la défaite des Croisades Noires menées par Abaddon le Fléau. Leurs mérites ont perduré dans l’histoire récente, notamment en renversant le régent fou d’Amar et en participant aux sanglantes Guerres de la Tri-Unité et ont vaincu les Orks sur Gunnerdark grâce aux efforts de l’ensemble des forces du Chapitre, évitant ainsi qu’une région entière soit envahie par les Xenos. Le Chapitre a également stoppé les Necroteks de Naath, mettant fin à leur petit empire durant le Fléau de l'Incroyance[1].

Monde Chapitral : Mancora

La Forteresse-Monastère du Chapitre : The Proud Eyrie.

Le monde de Mancora, situé dans l’Ultima Segmentum, est le monde d’origine des Howling Griffons depuis le début de l’histoire du Chapitre.

Les jours qui ont précédé l’arrivée du Chapitre sont inconnus, les archives ayant été perdues depuis longtemps en raison des aléas du temps. Cependant, depuis leur arrivée, les archives impériales indiquent clairement que le Chapitre a délibérément empêché le monde de progresser au-delà d’une base technologique préindustrielle. Grâce à des manipulations et des opérations secrètes d’un niveau inhabituel, les Howling Griffons ont également maintenu les cités-États féodales du monde dans un état de conflit quasi permanent. Cette combinaison d’agitation politique et de stagnation technologique a donné naissance à une civilisation qui n’a que peu de souvenirs de ses propres origines.

Bien sûr, si la technologie du peuple de Mancora est limitée, les Frères de Bataille des Howling Griffons ne souffrent d’aucune restriction de ce genre. En effet, la Forteresse-Monastère dispose d’un nombre important de manufactures bien équipées, et celles-ci sont inaccessibles aux natifs de la planète. Le Chapitre est capable de fabriquer certains équipements rares, notamment le modèle d’Armure Énergétique Mark VIII Errant ainsi que le Land Raider Prometheus.

De telles forges aussi performantes contribuent de manière décisive à la capacité du Chapitre à rester déployé en tout temps. Cet atout vital permet au Chapitre de réapprovisionner continuellement ses flottes et de disposer de réserves suffisantes pour que ses recrues puissent suivre un entraînement approfondi avant de rejoindre le terrain.

En plus de Mancora, les Howling Griffons recrutent sur plusieurs mondes, dont Dennar IV. C’est une nécessité pour le Chapitre, car sans mondes supplémentaires, il leur serait impossible de compenser les pertes qu’ils subissent en s’engageant dans des campagnes à répétition. Il convient de noter qu’en dépit de cette option, ils continuent à recruter de préférence sur Mancora, sa population étant nombreuse et forte. Une raison supplémentaire de leurs recrutements sur Mancora est que la planète à tendance à avoir un nombre Psykers beaucoup plus élevé que la normale. Beaucoup d’individus avec ces pouvoirs sont recrutés par les Howling Griffons en tant qu’Aspirants. Cependant les Archivistes du Chapitre surveillent constamment la population de la planète pour déceler tout signe de capacité psychique anormale. Les Copistes éliminent par la suite ceux qui pourraient poser un risque de contamination ou de corruption par les forces du Chaos[2].

Patrimoine Génétique

Le patrimoine génétique des Howling Griffons est semblable à celui des autres Chapitres de la lignée de Guilliman.

Elle est exempte de toute contamination notoire, se reproduit de manière stable et produit toute la gamme des implants Space Marines. Parce qu’ils sont extrêmement actifs dans de multiples zones de guerre, les Howling Griffons sont exigeants quant à la récolte et la sécurisation des glandes progénoïdes de leurs Frères de Bataille tombés au combat. Toute récupération de matériel génétique effectuée sur le terrain est transférée dans les plus brefs délais sur le vaisseau le plus proche, puis renvoyé à Mancora pour y être stocké le plus vite possible. Cette exigence est en grande partie due au fait que le Chapitre à un taux de remplacement très élevé parmi ses membres. Le Chapitre étant presque toujours en guerre, il souffre d’un taux de pertes plus élevé que la normale, qui ne peut être compensée que par un taux proportionnellement élevé de recrutement et d’initiation.

Actuellement, les archives indiquent que le Chapitre est suffisamment bien approvisionné en patrimoine génétique pour répondre à ses besoins considérables[3].

Philosophie

Symbole des Howling Griffons.

Les Howling Griffons sont des guerriers fiers et combatifs et l’histoire glorieuse du Chapitre témoigne de cette réputation. Engagés dans des opérations de façon quasi constante dans tout l’Imperium, les Howling Griffons sont les parangons de l’esprit martial que l’Adeptus Astartes est censé incarner.

Depuis les premiers jours de leur pré-recrutement, l’élite guerrière de Mancora, qui deviendra un jour un Frère de Bataille, est élevée dans un monde préindustriel déchiré par la guerre. Dans cette épreuve, leurs compétences guerrières, les valeurs d’honneur personnel et familial, et de devoir martial leur sont inculquées, et de ce fait ils sont forgés pour devenir de parfaits initiés pour le Chapitre. Ils apprennent dans cette vie la valeur de la guerre, le respect et la confiance en leurs frères d’armes.

Ainsi, les habitants de Mancora sont prédisposés à adhérer aux idéaux des Howling Griffons. Lorsque le jour arrive enfin où une nouvelle recrue est promue dans les rangs de l’Adeptus Astartes, c’est comme s’il s’agissait de la continuation de sa vie précédente, mais à une échelle bien plus grande, avec pour mission de défendre l’Imperium de l’Humanité[4].

Organisation et Doctrine de Combat

Lorsqu’ils se préparent à un engagement, les Howling Griffons adhèrent strictement aux enseignements du Codex. Ils suivent les tactiques préconisées et n’y dérogent que dans les situations où les enseignements de Guilliman encouragent l’innovation.

Du fait de leur nombre conséquent d’engagements, les Howlings Griffons sacrifient un peu de leur flexibilité, mais ils restent capables de répondre efficacement à tout adversaire connu et de s’adapter rapidement aux capacités d’un nouvel adversaire.

La volonté du Chapitre de respecter les vœux de ses membres influence souvent leurs décisions tactiques, sans pour autant la dicter. Si un Frère de Bataille informe ses supérieurs de l’existence de son vœu et qu’une occasion de l’accomplir se présente, le Chapitre essaiera de la satisfaire. Toutefois, de telles considérations ne sont autorisées que si la demande ne risque pas d’engager le Chapitre dans un conflit de longue durée imprévue. Ces Space Marines attachent de l’importance à leurs serments et à leur honneur, mais ils ne sont généralement pas prêts à accepter des pertes inutiles pour les accomplir.

Bien entendu, il existe des exceptions à cette règle, notamment en ce qui concerne les Word Bearers et le Prince Démon Periclitor.

Parce que le Chapitre subit un taux élevé de perte et recrute de façon intensive, ils ne sont pas toujours capables d’aligner suffisamment de Frères de Batailles pour que les dix compagnies soient complètes. Parfois, le Chapitre transfère des membres d’une compagnie à l’autre afin que l’une d’entre elles puisse être envoyée sur le terrain pendant qu’une autre doit regarnir ses rangs. Bien que les membres considèrent souvent avec dédain d’être transférés, la plupart en acceptent la nécessité[5].

Rivalité avec les Word Bearers

Illustre Chapitre, les Howling Griffons combattent sut tout les fronts pour protéger l’Imperium des pires menaces.

Depuis longtemps, les Howling Griffons considèrent la Légion des Word Bearers comme leurs plus grands ennemi, cependant l’origine précise de ce conflit n’est pas claire.

À travers son histoire, le Chapitre a connu plusieurs incidents contre la Légion Renégate. Les deux forces ont subi de lourdes pertes dans ces batailles, car toute la fureur de leurs forces s’est déchaînée dans celles-ci.

C’est l’événement du "Point Arios" en 220.M38 qui a finalement poussé les Howling Griffons à franchir le point de non-retour dans leur soif de vengeance contre les Word Bearers.

Le Maître de Chapitre de cette époque était Orlando Furioso. Il voyageait à bord de la Barge de Bataille du Chapitre, avec la 8e Compagnie et une grande partie de la 1ère Compagnie. Ils étaient en route pour Mancora, le monde d’origine du Chapitre, pour célébrer le cinquième millénaire de la Fondation du Chapitre.

Lorsque la Barge de Bataille s’est arrêtée dans le système d’Arios Point pour se réapprovisionner, le Seigneur du Chaos Periclitor a mené une force combinée de Word Bearers et de Night Lords pour tendre une embuscade aux loyalistes. Les Howling Griffons furent pris par surprise, incapables de contrer une force aussi écrasante. En peu de temps, leur vaisseau a été détruit après un abordage sanglant.

Les Space Marines survivants se sont posés avec leurs Thunderhawks sur la surface d’Arios Quintus. Cette planète aride n’offrait que peu de protection aux Howling Griffons qui étaient en infériorité numérique. En peu de temps, ceux qui ont survécu à la destruction de leur Barge de Bataille ont été submergés par l’assaut coordonné des Space Marines renégats. Aucun ne fut épargné, et les forces du Chaos s’emparèrent d’une grande partie de l’équipement du Chapitre, y compris du matériel précieux et irremplaçable qui appartenait à la 1ère Compagnie et aux Gardes du Corps du Maître de Chapitre. Leurs corps furent profanés et leurs patrimoines génétiques détruits ou volés. Le seul corps qui a été récupéré est celui du Maître de Chapitre Furioso. Les Traîtres l’ont accroché à son Thunderhawk et l’ont laissé en orbite d’Arios Quintus, comme signe de leur passage.

Des mois plus tard, d’autres membres des Howling Griffons retrouvèrent le vaisseau et la compagnie disparue, et récupérèrent le corps et le patrimoine génétique du Maître de Chapitre. Après cette tragédie, tous les membres du Chapitre ont fait le serment de se venger de Periclitor et des Word Bearers. Chaque fois qu’un nouveau membre est recruté, le serment est récité une fois de plus. Depuis, les deux forces se sont affrontées dans d’innombrables escarmouches et même dans des conflits majeurs[6].

Honneurs de Batailles Sélectionnés

La Purge de Dennar IV [109.M40]

Situé dans le Secteur Sangramentia, Dennar IV joue un rôle d’approvisionnement capital en tant qu’Agri-Monde actif dans le secteur. Sa production principale provient des troupeaux de mégafaunes qui vivent dans ses vastes étendues de savane. Les villes-abattoirs de la planète transforment constamment ces créatures afin de nourrir les masses des Mondes-Ruches de la région et de fournir des rations aux forces de l’Imperium. Ces centres vitaux sont également le siège du gouvernement de la planète.

En 109.M40, les Howling Griffons ont répondu à un appel de détresse en provenance de Dennar IV, et ont découvert que la planète avait été terriblement infestée de cultistes qui s’étaient tournés vers les Puissances de la Ruine. Les quelques Cités-États survivantes étaient surpeuplées de réfugiés qui avaient fui devant les cultistes. Les forces du Chapitre étaient largement inférieures en nombre face aux traîtres hérétiques, mais les Space Marines étaient bien mieux équipés.

Exploitant toutes leurs ressources, les Howling Griffons ont misé sur leur mobilité pour lancer des assauts aussi fulgurants que dévastateurs contre les traîtres. Une fois les blasphémateurs affaiblis, les Frères de Bataille ont entrepris de briser les sièges des Cités-États. Les forces survivantes du monde se sont ralliées pour aider les Howling Griffons dans leurs derniers actes de libération, qui furent à la fois impitoyables et macabres.

Depuis lors, la population de Dennar, vénère le Chapitre comme leur sauveur, et fournissent régulièrement des denrées alimentaires pour le Chapitre et offrent leurs fils comme recrues potentielles[7].

Les Représailles de Jorun [143.M41]

En 109.M41, le Général Jorun du 15e Heraklon Ironclads a conduit un groupe de combat entier de l’Astra Militarum à trahir l’Imperium.

Une infestation de Drukharis avait réussi à corrompre Jorun et ses attachés personnels par le biais de leur perfidie. Le Général ordonna la destruction du Commissariat et commença à asservir les mondes impériaux au service de la Kabale de la Libation Cramoisie. Des millions d’humains furent tués au service de ces Xenos, et les Impériaux renégats continuèrent leurs actes blasphématoires de destruction contre ceux qu’ils avaient autrefois juré de protéger.

En 143.M31, la nouvelle de cette force est parvenue jusqu’à l’Adeptus Administratum, et une Force de Frappe fut assemblée. Le Chapitre des Howling Griffons s’est vu attribuer l’entière responsabilité de celle-ci, avec pour objectif de stopper les traîtres.

Les Space Marines interceptèrent les forces renégates sur le Monde Sauvage d’Astura avec le soutien d’éléments des Ultramarines et des Sons of Orar. L’assaut fut si féroce que plus de cinq mille gardes rebelles furent tués dès la première heure après le début de l’attaque des Space Marines. Une fois la bataille engagée, le Chapelain Titus a mené la 4e Compagnie des Howling Griffons dans un assaut par Module d'Atterrissage. Avant que les traîtres ne comprennent ce qui leur arrivait, les Frères de Batailles ont éliminé les chefs des rebelles, mais au prix de lourdes pertes. Un nombre important de Drukharis se trouvait parmi eux, ainsi que certaines troupes d’élites de l’Astra Militarum dont des Ogryns. Certains xénos furent abattus, mais beaucoup d’autres s’enfuirent à travers la Toile, tandis que les forces humaines restantes étaient décimées. Le Chapelain Titus est parvenu à vaincre le général rebelle, mais a été gravement blessé au cours de la bataille par un poison Xenos. Depuis lors, il continue à servir le Chapitre depuis le sarcophage d’un Dreadnought[8].

La Guerre de Badab [906.M41-909.M41]

Le Dreadnought Chapelain Armand Titus.

Le Chapitre des Howling Griffons a été impliqué dans la Guerre de Badab au milieu du 906.M41, lorsque, avec le Chapitre des Novamarines, ils ont été appelés à participer à la bataille pour apporter un soutien aux forces loyalistes.

L’implication du Chapitre dans cette guerre s’est avérée être l’une des heures les plus sombres de l’histoire du Chapitre. La Force de Frappe des Howling Griffons était relativement modeste, ne comptant pas plus de deux cent cinquante Space Marines issus des restes de leur 4e Compagnie de Combat et d’éléments de la 6e et 10e Compagnie, renforcés par plusieurs Escouades de Terminators.

Ces Space Marines étaient les survivants d’une longue campagne de recherche et destruction dans le Secteur Caradryad et avaient subi des pertes importantes au cours de celle-ci. En outre, le contingent était sous-équipé en moyens d’assaut planétaire (tels que les Thunderhawks et les Modules d’Atterrissage) et n’avait pas pu retourner à Mancora pour se réarmer avant que l’appel ne soit reçu à rejoindre les loyalistes, un appel que l’honneur ne leur permettait pas d’ignorer malgré les difficultés de mener deux campagnes majeures si rapprochées.

En conséquence, le contingent a été initialement affecté à des tâches de garnison par le commandement loyaliste plutôt que d’être inclus dans la ligne de bataille avancé, tandis que plusieurs forces plus petites ont été séparées en tant que détachements chargés de la protection des convois. Le déploiement le plus important des Howling Griffons a consisté à assurer la garnison des lunes du système Khymara et à les sécuriser aux forces Sécessionnistes. À Khymara ils ont occupé une série de stations de défense et de postes d’écoute vitaux en bordure de la Zone du Maelström, dans le but de les remettre en état et d’en faire une base de départ en vue d’un futur assaut loyaliste sur le secteur de Badab.

Bien que leurs efforts initiaux n’aient pas rencontré d’opposition, ce plan d’action a mis les forces du Chapitre directement sur le chemin du Chapitre des Executioners, dont la majeure partie était en route pour la guerre afin de combattre du côté des Sécessionnistes. Après avoir subi l’assaut surprise du Chapitre des Executioners, les Howling Griffons ont été systématiquement détruits par leurs assauts incessants. Cette série désastreuse de batailles a également entraîné la destruction catastrophique de leur Croiseur d'Attaque le Augeias, ainsi que la mort du célèbre Dreadnought Chapelain Titus, ce qui a porté un coup fatal au moral du Chapitre. Les plateformes de défense et les stations d’écoute du système Khymara ayant été détruites, les forces des Executioners se sont retirées subitement du système, et ont infligé plus de 70% de pertes aux Howling Griffons.

Il a été observé à ce moment par les forces deux camps que les Executioners auraient pu anéantir l’entièreté des forces des Howling Griffons, mais au lieu de cela, ils ont délibérément cessé le combat une fois leurs objectifs primaires atteints et se sont retirés.

Suite à ce désastre, la Force de Frappe des Howling Griffons a été éparpillée et ses effectifs fortement réduits, et sans l’aide des Novamarines qui sont rapidement intervenus dans la région pour renforcer les forces loyalistes, la zone de guerre entière aurait pu tomber sous le contrôle des Sécessionnistes. Même si leurs effectifs ont été réduits, les Howling Griffons restants ont continué à se battre avec acharnement, refusant de se soustraire de leurs responsabilités envers la cause loyaliste et ont été officiellement relevés de leur mission en 909.M41. Les quelques survivants des forces du Chapitre retournèrent à Mancora peu après transportant les restes de leurs frères[9].

Sources

Pensée du Jour : « Ne faites confiance qu’à l’Empereur, car tous les autres sont suspects. »
  • Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I
  • Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter
  1. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons (traduit de l’anglais par StenKova)
  2. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons : Homeworld (traduit de l’anglais par StenKova)
  3. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons : Gene-seed (traduit de l’anglais par StenKova)
  4. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons : Philosophy (traduit de l’anglais par StenKova)
  5. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons : Combat Doctrine (traduit de l’anglais par StenKova)
  6. Warhammer 40 000 JdR - Deathwatch : Honour the Chapter - Howling Griffons : Word Bearers (traduit de l’anglais par StenKova)
  7. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Howling Griffons : The Dennar IV Suppression (traduit de l’anglais par StenKova)
  8. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Howling Griffons : The Jorun Retaliation (traduit de l’anglais par StenKova)
  9. Imperial Armour Vol. 9 : The Badab War - Part I - The Howling Griffons : The Badab War (traduit de l’anglais par StenKova)