Hector Rex

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png





« Dignes Seigneurs. Je suis venu devant vous aujourd’hui pour offrir ma vie au service de notre Empereur. Le choix qui s’offre à vous est simple. Agir maintenant, de manière décisive, pour soutenir mes actions contre Vraks, ou anticiper, retarder et risquer de plus grands préjudices à l’avenir. Compte tenu des preuves que je présenterai au Conclave, la ligne de conduite que je recommande est la suivante. Je crois qu’elle est la seule voie qui puisse nous permettre de protéger ce secteur contre les catastrophes et les damnations futures. Il n’y a pas d’autre soutien à ma motion et je vous promets la victoire, même au prix de ma propre vie. Rejetez ma motion et nous aurons tous échoué. Échoué dans notre saint devoir envers l’Empereur et l’Humanité tout entière. »
- Le Seigneur Inquisiteur Hector Rex lors du Conclave de Scarus.
Hector Rex, Seigneur Inquisiteur de l’Ordo Malleus, Auditorii-Imperator, Proctor-Général du Conclave de Scarus, Maître de la Trente-Quatrième Chambre, Le Victorieux d’Hellanus, Le Sauveur de Vraks.
Le Seigneur Inquisiteur Hector Rex est un véritable héros de l’Imperium. En tant que membre des Chasseurs de Démons de l’Ordo Malleus, il a consacré sa vie à combattre les serviteurs du Chaos sous toutes leurs formes, mais il a réservé sa haine particulière aux créatures du Warp. Étant lui-même un puissant Psyker, Rex a été sélectionné pour le service impérial après avoir été examiné pour son potentiel psychique par la Scholastica Psykana. Sa puissance était telle qu’il excellait dans tous les entraînements, surpassant bientôt ses camarades de classe, dont la plupart étaient destinés à servir dans la Garde Impériale. Dans sa jeunesse, il a été soumis à une amélioration génétique similaire à celle d’un Space Marine, son corps physique finissant par grandir massivement. Il mesure aujourd’hui deux mètres, est très musclé et est en excellente condition physique. L’amélioration génétique terminée, Hector Rex a été remis à l’Inquisition pour une formation plus poussée et placé comme Acolyte auprès de l’Inquisiteur Thor Malkin.

Après un long service à travers la galaxie, il est à présent un serviteur du cercle intérieur de l’Ordo Malleus qui a accès à des informations très confidentielles sur la nature des Démons et la façon de les combattre. Il est le chef du Conclave de Scarus, son Proctor-Général, avec de nombreux autres Inquisiteurs et Acolytes comme serviteurs. Il dispose de pouvoirs presque illimités pour faire face à toute menace du Chaos dans le secteur.

Hector Rex porte le titre honoré d’"Auditorii Imperator", ce qui signifie qu’il a obtenu une audience personnelle avec l’Empereur Lui-même. Rex est entré dans la salle du trône de l’Empereur et s’est agenouillé devant le Trône d'Or de Terra pour communier avec l’Empereur Lui-même - un des rares hommes vivants à avoir connu un tel privilège. De nombreux Hauts Seigneurs de Terra ne connaîtront jamais un tel honneur.

Doté de ces formidables pouvoirs, le Seigneur Rex a dirigé des armées, fait appel aux Chevaliers Gris à de nombreuses reprises et a accès à tout l’arsenal d’armes de l’Imperium pour protéger l’Humanité de la menace de possession et d’incursion démoniaque. Il est Puritain dans ses croyances et n’accepte aucun compromis lorsqu’il s’agit de traiter avec ceux qui trafiquent (ou ont trafiqué) avec les Démons. Il a personnellement traqué et capturé l’Inquisiteur Radical renégat Galasek et les propres agents de Rex continuent de rechercher ses Acolytes égarés à travers le Segmentum Obscurus.

La campagne la plus célèbre du Seigneur Rex a été la fermeture d’un portail Warp sur Hellanus III. À la tête d’une force d’attaque de Chevaliers Gris, le Seigneur Rex a combattu au corps à corps un Démon Majeur sauvage de Khorne et a renvoyé sa forme blasphématoire dans le Warp. En reconnaissance de cet acte, il a été honoré de l’épée antique "Arias", une Arme de Force vénérée, forgée à l’aube de l’Imperium, réputée avoir été bénie par la main même de l’Empereur et qui n’a été retirée de sa stase que pour être portée par les plus grands héros de l’Ordo Malleus.

Dans ses dangereuses fonctions. Hector Rex est assisté par une importante suite d’hommes de main. Le Seigneur Rex a beaucoup d’Acolytes, de sages, de serviteurs, de scribes et de domestiques pour gérer ses affaires quotidiennes, mais la plupart d’entre eux ne le suivent généralement pas sur le champ de bataille. Au combat, il est accompagné d’exorcistes, des prêtres formés pour bannir les Démons en utilisant le pouvoir de leur foi, ainsi que de nombreux Acolytes, familiers, gardes vétérans, sages et mystiques. En plus de sa suite, il a également accès à des armes dangereuses telles que les agents de l’Officio Assassinorum et, bien sûr, les redoutables Chevaliers Gris.[1]

Le Jugement d'Hellenus[modifier]

En 801.M41, l’Inquisiteur Hector Rex prit le contrôle direct de l’ensemble de la 297e Armada d’Assaut de la Marine Impériale avant d’ordonner la purge de la population mutante d’Hellenus pour les crimes contre la pureté génétique. Au plus fort de cette purge, Rex rassembla une force d’attaque confirmée composée de Space Marines issus des Chapitres des Sons of Guilliman, des Skull Bearers et des Iron Lords, afin d’affronter les abominations mutantes qui tenaient la capitale ennemie.[2]

Le Siège de Vraks[modifier]

Lors du terrible Siège de Vraks déclenché par le Cardinal Apostat Xaphan à la fin du 41e Millénaire, les renégats de ce Monde-Arsenal se sont alliés aux Space Marines du Chaos et aux entités du Warp. Un siège effroyable débuta contre la forteresse renégate, la Citadelle, avec la Death Korps de Krieg en première ligne, et s’enlisa alors que divers éléments renégats et démoniaques commençaient à apparaître pour profiter du carnage.

Quatorze ans après le début du siège, le Seigneur Inquisiteur appris cet évènement qui menaçait le Secteur Scarus dont il avait la garde. Ce massacre ne l’avait guère inquiété jusqu’à ce qu’il apprenne l’intervention des bandes de guerre des Légions du Chaos, puis la prophétie qui s’ensuivit du célèbre et honoré bossu Malphius, devin de guerre, dont la maîtrise du pouvoir prédictif du Tarot de l'Empereur était inégalée. Le Seigneur Rex croyait que le vieux voyant avait vu l’avenir de Vraks, et se basait sur son expérience de toute une vie de Chasseur de Démons de l’Ordo Malleus, acquérant la certitude que Vraks était sur le point de devenir le site d’une incursion démoniaque majeure, voir devenir un Monde Démon. Rex participa à une réunion du Conclave Inquisitoriale dans la salle du conseil dédiée sur Thracian Primaris. Il présenta à ses pairs une motion pour prendre le commandement de l’ensemble de la 88e Armée de Siège de la Garde Impériale qui menait le Siège de Vraks. Il voulait que l’autorité de son Conclave soit derrière lui et ensemble, ils pourraient prendre le commandement général de la guerre sur Vraks et déployer toutes les ressources dont disposait l’Ordo Malleus pour contrer la menace. Il aurait pu invoquer son mandat d’Inquisiteur et procéder sans le soutien total de son Conclave, mais cela aurait affaiblit sérieusement son pouvoir au sein de la chambre et, si sa mission échouait, l’exposerait aux réprimandes et aux mises en accusation de ses ennemis, en particulier par l’Ordo Hereticus dont les membres ambitionnaient de prendre le commandement des forces armées de Vraks. Les agents d’Hector Rex avaient sondé les autres membres du Conclave, et savaient que ceux qui soutenaient sa motion et ceux qui s’y opposaient étaient également divisés. Habillé de ses luxueuses robes cérémoniales et des nombreux symboles de ses fonctions, Rex prit la tête d’un cortège qui pénétra dans la salle du Conclave et alla s’asseoir sur un grand trône de granit orné à la tête de la chambre avant de se relever et de se diriger vers le centre de la salle de débats afin de s’adresser au conseil, leur demandant de soutenir sa motion pour le salut du secteur. Cela provoqua des disputes entre les partisans et les opposants de Rex qui finalement, parvint in extremis à faire passer sa motion bien qu’il échoua à s’allier avec l’Ordo Hereticus dans son entreprise.[3]

Le Seigneur Inquisiteur Hector Rex débarquant sur Vraks pour mettre fin au siège sanglant qui s’y déroulait.
Hector Rex prépara immédiatement le dictum qui plaçait officiellement la 88e Armée de Siège sous son commandement. Il allait être accompagné non seulement de sa formidable suite de partisans, mais aussi d’autres Inquisiteurs de l’Ordo Malleus qui le soutenaient et qui seront placés parmi les quartiers généraux de chaque régiment de Krieg sur Vraks. Il fit envoyé un message astropathique prioritaire à la lune de Saturne, Titan, où se trouvait la Forteresse-Monastère des Chevaliers Gris. Le Chapitre enverra une Force de Frappe d’élite mené par le Frère-Capitaine Arvann Stern pour soutenir Rex dans sa campagne sur Vraks. Le Seigneur Rex reçu aussi le soutien du Chapitre des Red Hunters ainsi que des Red Scorpions a qui il envoya son meilleur diplomate, conscient que ce Chapitre avait dans le passé déjà combattu sur le Monde-Arsenal. Il fut enfin honoré de voir son ancien mentor, l’Inquisiteur Thor Malkin, participer au Siège de Vraks à ses côtés.

Puis Hector Rex se rendit sur Thracian Prime, au quartier général de la 88e Armée de Siège et rencontra ses commandants pour les informer de la décision du Conclave. Le Seigneur Maréchal Arnim Kagori, chargé alors de mener cette guerre, fut subordonné à Rex qui considéra positivement ses actions militaires. Il informa à Kagori du danger que représentait pour le Secteur Scarus la guerre sur Vraks et était contraint d’invoquer son mandat inquisitorial et de mettre l’ensemble de la 88e Armée de Siège au service de l’Ordo Malleus… À la demande de Kagori, Rex le transféra sur Vraks même.[4]

Suite à l’intervention de Rex, le Siège de Vraks dégénéra avec l’apparition en masse de Démons. Le Seigneur Inquisiteur organisa de vastes offensives pour briser le siège de la Citadelle, restant inflexible dans sa stratégie malgré la boucherie dans certaines compagnies.[5]

Il surveilla de près les offensives des 1er et 46e Corps de Ligne qui arrivèrent à faire craquer l’ennemi et ordonna au 3e Régiment de Siège du 1er Corps de Ligne de capturer la porte principale du secteur 579-459 ou de forcer une brèche ailleurs et de la tenir.[6]

Les efforts de Rex furent ralentis par ses ennemis de l’Orodo Hereticus, allié avec l’Ecclésiarchie, qui réussirent à réduire les effectifs militaires sur Vraks à travers le Departmento Munitorum et la directive 4887-72-09, faisant croire que les effectifs restants suffiraient à achever la guerre. Argumentant sur cette directive, le Seigneur Rex envoya ses propres émissaires sur Terra, contournant la hiérarchie du Departmento Munitorum et demanda l’aide du Représentant de l’Inquisition, un des douze Hauts Seigneurs. Le Représentant de l’Inquisition avait demandé au Maître du Departmento Munitorum d’annuler la directive mais ce dernier avait demandé le soutien du Maître de l’Administratum qui avait également reçu l’appui du Haut Ecchésiarque. La directive 4887-72-09 devait être maintenue, bien que les réductions de troupes aient été modifiées en faveur du Seigneur Rex. Le Seigneur Hector Rex ne pouvait rien y faire car son propre mandat inquisitorial était annulé par le plus haut jugement de l’Imperium. Il ne chercha pas à défier la directive, pour ne pas être considéré comme un rebelle par l’Ordo Hereticus et déclencher une guerre dans la guerre. Le Seigneur Rex donna donc les ordres nécessaires pour que les régiments requis restent à leur poste. Les choses ne s’améliorèrent pas lorsque Rex apprit que ces émissaires envoyé sur le Monde-Trône avaient été assassinés, leurs têtes arrachées par la frappe rapide d’Armes de Phase. Les assassins n’ont jamais été identifiés ni pris, mais il ne faisait aucun doute que cette attaque brutale lui avait adressé un message à peine voilé. L’Ordo Hereticus le surveillait et le jugeait et si sa loyauté avait été mise à l’épreuve, il avait réussi le test. Avec moins de Gardes, de chars et d’obus, mais face à un ennemi qui montrait enfin des signes de fissuration, le Seigneur Inquisiteur continua le siège.[7]

L’attrition a finit par avoir raison des Traîtres, mais à l’intérieur de la Citadelle, un portail Warp offrait aux Démons le moyen d’envahir le champ de bataille. Pire, le nom d’un très puissant Démon Majeur de Khorne, le Buveur de Sang An’ggrath, fut imploré par les renégats. Le Seigneur Inquisiteur Rex connaissait bien ce nom, car il était écrit en gros dans le Grimoire des Vrais Noms. Rex n’autorisa néanmoins aucun relâchement dans le rythme des attaques et ne laissa à l’ennemi aucune chance de se regrouper, de se réarmer ou d’organiser ses propres contre-attaques. Il pressa tous ses commandants de régiment à aller de l’avant, rejoignant personnellement des régiments à de nombreuses reprises pour diriger depuis le front. Mais des failles Warp déchirèrent la réalité en de nombreuses occasions, si bien que même la Force de Frappe du Frère-Capitaine Stern était dépassée, l’obligeant à appeler des renforts de son Chapitre, renforts qui arrivèrent avec le Frère-Capitaine Arturus qui rejoignit ses Frères de Bataille sur le front. L’Inquisiteur Rex demanda en parallèle à son ancien mentor, le Seigneur Inquisiteur Malkin, de s’atteler à découvrir qui ou quoi était derrière ce phénomène démoniaque.[8]

Rex, grâce à sa consultation des données et des holocartes sur la Citadelle et son passage en revue sur les besoins logistiques et les briefings des unités, affina son plan : il convoqua ses collègues Inquisiteurs les plus fidèles pour une révision majeure d’un plan d’assaut énorme et très complexe impliquant un million de Gardes attaquant en plusieurs phases pour user les défenseurs pas à pas, puis prendre et tenir les points clés. Le plus grand inconvénient de toute l’opération était la nature du terrain car aucune unité blindée ne pouvait être utilisée dans les assauts finaux. L’objectif majeur était la neutralisation des générateurs du Bouclier Void de la Citadelle, creusés sous le rocher de la forteresse et qui la protégeait des dégâts sérieux. Trois autres opérations simultanées furent décidées notamment contre la porte arrière de la Citadelle, la Porte Saint-Leonis, que Inquisiteur Rex mena personnellement. Secrètement, Rex organisa une quatrième partie du plan d’attaque, ordonnant à des unités du génie de Krieg de saper la Citadelle et de chercher à pénétrer dans les Bas-Fonds par le bas.[9]

L’assaut débuta, et gagna du terrain malgré la boucherie. Rex regarda quelques soixante-huit Bombardiers Marauders passer au-dessus de sa tête et déverser leurs charges sur l’éperon de la Porte Inférieure, l’un des trois objectifs de l’attaque. L’Inquisiteur se vit remettre par un assistant un géomètre et scanna les murs, constatant la présence de quatre endroits percés. Un combat titanesque débuta sous ses yeux entre les Gardes - soutenus par les Titans de la Legio Astorum - et les renégats qui se battirent avec l’énergie du désespoir. Le Seigneur Rex pris finalement le commandement direct de l’attaque du bastion laser de défense, menant avec sa garde rapprochée les combats et déclenchant lui-même les charges de démolition qui ont finalement neutralisé le laser de défense. Les affrontements se concentrèrent ensuite au niveau de la Porte Saint-Leonis, cible principale de Rex. Au deuxième jour des combats, le Seigneur Inquisiteur fit appel à ses propres réserves, notamment les Chevaliers Gris qui se précipitèrent à son secours. Il organisa les survivants autour de lui pour la prochaine poussée, se frayant un chemin à travers l’ennemi grâce au soutien des Fils de Titan, repoussant des Machines-Démons et gagnant une plate-forme pour un assaut sur la Porte-Saint-Leonis elle-même.[10]

Au même moment, les efforts diplomatiques antérieurs du Seigneur Inquisiteur Rex pour obtenir des unités supplémentaires de l’Adeptus Astartes pour la guerre sur Vraks portèrent leurs fruits alors que la fin du siège arrivait. Son émissaire avait sollicité le Chapitre des Red Scorpions selon les ordres de l'Inquisiteur, et avait voyagé via Terra jusqu’au système Zaebus et avait placé la demande du Seigneur Inquisiteur directement entre les mains du Haut Seigneur Commandant du Chapitre, Verant Ortys. Grâce à l’argument de Rex qui joua sur le viol du serment de fidélité envers l’Empereur par les renégats, les Red Scorpions décidèrent d’intervertir sur Vraks une seconde fois avec une importante Force de Frappe. Le Seigneur Inquisiteur confia une mission difficile à cette Force de Frappe : forcer la première brèche dans la Citadelle sur la Route des Pèlerins à partir de la Porte Inférieure, maintenant détruite, et qu’elle remonterait le long de la falaise pour capturer et tenir la Porte Saint-Leonis, alors un bastion de pierre massif avec ses propres tours de garde. Les Escouades d’Assaut des 3e et 8e Compagnies, dirigés par l’Escouade d’Assaut d’avant-garde de la 1ère Compagnie sous les ordres du Frère Sergent Culln, soutenus par le 158e Régiment de Krieg, attaquèrent l’objectif tandis que Rex mena une force composée d’autres Inquisiteurs, de troupes d’assaut, des Red Hunters et des Chevaliers Gris de la Force de Frappe Arturus sur la Porte Cardinale de la Citadelle.[11]

Hector Rex affrontant An’ggrath le Déchaîné en combat singulier.
Pendant que les Red Scorpions se battaient sur Route des Pèlerins et à la Porte Saint-Leonis, l’Inquisiteur inspira le courage à ses troupes en marchant parmi eux, son Épée Énergétique Arias, d’un blanc argenté étincelant, en main. Puis Hector Rex donna le signal du début de l’assaut et sa force commença à grimper la colline menant vers la Porte Cardinale sous une pluie d’obus. L’esprit psychique de l’Inquisiteur Rex sentit alors que le destin était tombé sur Vraks et que de grandes actions se préparaient, peut-être même que sa mort était attendue, ce qui ne l’effrayait nullement tant que l’ennemi était vaincu. Mais les Démons de Khorne attaquèrent à leur tour et vinrent à la rencontre de l’armée du Seigneur Inquisiteur qui les affronta tandis que son pouvoir psychique l’entourait et crépitait autour de son armure, sa seule présence faisant reculer les Démons alors qu’il exorcisait leurs formes blasphématoires pour les renvoyer dans le Royaume du Chaos d’où ils avaient été convoqués. Rex se traça un chemin vers la Porte Cardinale et fit reculer l’ennemi, suivit de prêt par les Chevaliers Gris jusqu’à se retrouver face à un énorme Buveur de Sang : An’ggrath le Déchaîné.[12]

Le Buveur de Sang attaqua les impériaux au niveau de la Porte Cardinale, commettant un massacre qui dévasta les ranges de la Garde Impériale, des Space Marines et des Chevaliers Gris. Durant les dépravations d’An’ggrath, le Seigneur Rex s’approcha de la Porte Cardinale, ayant rassemblé autour de lui tous les survivants qu’il pouvait. Mais le Buveur de Sang plongea sur lui et An’ggrath et l’Inquisiteur s’affrontèrent, l’épée sacrée contre la hache démoniaque, la volonté inflexible et la bénédiction de l’Empereur-Dieu contre la convoitise insatiable du combat et la force du Dieu du Sang. Maniant son épée forgée pour détruire les seigneurs démoniaques, Hector Rex parvint à arrêter An’ggrath avant qu’il ne soit trop tard et qu’il ne transforme Vraks en un abattoir. La bataille fut très serrée, le sort de la planète reposant sur les deux champions en un seul combat. Les coups d’An’ggrath brisèrent la pierre et creusèrent la terre, mais Rex parvint à le blesser avec ses pouvoirs psychiques, tout en esquivant et en parant maintes fois les coups du Démon Majeur. Mais lorsque le Seigneur Inquisiteur se retrouva acculé par le monstre qui hurlait son plaisir à l’idée de le tuer, il puisa dans ses dernières forces et enfonça son épée profondément dans la poitrine d’An’ggrath, droit dans son cœur. Le Buveur de Sang fut ravagé par les pouvoirs psychiques de l’Inquisiteur qui se propagèrent à travers lui et il fut renvoyé dans le Warp, vaincu. Blessé, mais vivant, Hector Rex se releva, victorieux.[13]

Suite à la victoire de Rex sur le Buveur de Sang, la Citadelle fut percée et les forces impériales envahirent la place, massacrant les Traîtres. À ce moment, le Seigneur Inquisiteur fut confronté à l’apparition du Chapitre des Angels of Absolution venu sur Vraks à la demande de Grand Maître Suprême Azrael des Dark Angels afin de capturer un Alpha Légionnaire, Arkos. Hector Rex demanda la raison de vouloir mettre la main sur ce Légionnaire renégat mais le Chapelain-Investigateur qui menait les Angels of Absolution, Belphegor, resta silencieux. Rex estimait qu’un prix tel qu’un commandant de haut rang de l’Alpha Legion, avec toute l’intelligence sensible qu’il pouvait révéler, serait mieux utilisé dans les mains de l’Ordo Malleus qu’entre celles des fils de Lion El'Jonson et craignait qu’entre les mains des Dark Angels, Arkos ne disparaisse dans les profondeurs duRoc, la Forteresse-Monastère mobile du Chapitre. Le Seigneur Inquisiteur s’est entretenu avec ses plus proches conseillers afin de savoir si il acceptait l’aide précieuse des Angels of Absolution, au risque de perdre une précieuse source d’information, ou rejeter cette offre et voir une Force de Frappe Space Marine quitter le conflit au moment ou il en avait le plus besoin. Finalement, il accepta que les Angels of Absolution aient carte blanche pour planifier et exécuter toute opération dont ils auraient besoin mais qu’il devrait être tenu informé, tout en permettant que les prisonniers de l’Alpha Legion leurs soient remis. Le Seigneur Rex décida de faire des Angels of Absolution le noyau de son assaut final pour purger la Citadelle et mettre fin au siège.[14]

L’attaque finale arriva enfin et le Seigneur Rex dirigea personnellement une Force de Frappe des Chevaliers Gris. Son premier objectif fut l’ancien Prieuré du Linceul d’Argent, suivi du donjon intérieur avec la tour du censorium et l’Aedificium de la Citadelle. Il savait que ce qui l’attendait à l’intérieur allait être un ennemi infernal, avec des Démons, des mutants, des Machines-Démons, des Possédés et des horreurs sans nom qui se déversaient depuis le portail Warp. Des semaines de combat furent nécessaires, mais la purge fut appliquée sans pitié.[15]

Alors que les Angels of Absolution se battaient pour la Basilique de Saint-Leonis et que les Red Scorpions purgeaient le Palais du Cardinal, le Seigneur Hector Rex a conduit ses troupes d’assaut et les Chevaliers Gris dans le Prieuré du Linceul d’Argent, une ancienne base pour les Sœurs de Bataille du Linceul d’Argent. L’Inquisiteur espérait découvrir ce qu’il était advenu des Sœurs disparus lors de la rébellion de Vraks. Il trouva en premier Xaphan, le Cardinal Apostat, qui avait été transformé par les sorciers de Nurgle en un Enfant du Chaos - une masse géante de tentacules et de griffes, bavant et jacassant comme un demeuré. Les Chevaliers Gris l’éliminèrent pour de bon. Puis Rex et ses hommes ont systématiquement débarrassé le reste du prieuré des derniers défenseurs désespérés, son épée Arias brillant dans sa main alors qu’il tuait, tuait et tuait encore au nom de l’Empereur. Dans les cachots inférieurs, Hector Rex découvrit dans les terribles ruines les restes de six prisonnières, toutes d’anciennes Sœurs du Linceul d’Argent, torturées durant les dix-huit ans de conflits indicibles, au point d’en perdre la raison. Ordre fut de les emmener pour vérifier si aucune possession démoniaque n’avait été pratiquée sur elles.

Enfin, la dernière action du Siège de Vraks allait être mené par Rex en personne dans le donjon intérieur qui était le centre névralgique de la Citadelle. L’Inquisiteur soupçonnait les hérétiques d’avoir tenté d’ouvrir un portail Warp en ces lieux, portail qui devait être détruit pour stopper l’invasion démoniaque, de peur qu’il ne soit rouvert à une date future inconnue mais aussi pour empêcher sa puissance monstrueuse de provoquer l’affaiblissement de la réalité au point que des distorsions ne commencent à se propager depuis l’éther là où les combats sur Vraks avaient été les plus intenses. Appelant le Frère-Capitaine Stern à son secours, un assaut de téléportation contre le donjon intérieur fut décidé. L’Inquisiteur Rex et une force de ses meilleurs Inquisiteurs de l’Ordo Malleus les accompagnèrent.[16]

Tous se téléportèrent dans le donjon intérieur et se retrouvèrent face au portail Warp. Mais un Prince Démon de Khorne gardait le portail : Uraka Az'baramael, dont les légions attendaient dans le donjon intérieur pour garder le portail pour l’éternité. Hector Rex et ses compagnons furent immédiatement assaillis par les Démons qui les attendaient, des Sanguinaires, des Chiens de Khorne et des Juggernauts apparaissant et criant le nom de leur dieu alors qu’ils fonçaient imprudemment dans la juste fureur du canon d’abattage des Chevaliers Gris et du feu des Psykers. Le Seigneur Hector Rex se retrouva de nouveau au milieu des combats, Arias fauchant dans les rangs démoniaques tandis que ses yeux se transformaient en fosses de feu blanc alors que l’énergie psychique coulait dans son esprit, l’aura de son pouvoir étant suffisante pour pousser les Démons devant lui. Uraka affronta Arvann Stern en combat singulier, blessant le Frère-Capitaine qui ne dut la vie sauve que par l’intervention du Justicar Ophia et de son escouade, offrant une ouverture à Stern pour y enfoncer son épée dans la faille de l’armure d’airain du Prince Démon, le bannissant dans le royaume de son dieu sanguinaire. Hector Rex et ses hommes anéantirent les derniers gardiens tandis que Stern fut évacué mais la défaite d’Uraka avait sonné la fin définitive du Siège de Vraks.[17]

Dans les années qui suivirent cette campagne, l’Ordo Malleus allait procéder à un long examen de ce qui s’était passé sur Vraks, et le Seigneur Inquisiteur Hector Rex finira par décréter que le système Vraks devait être interdit d’accès. Après des enquêtes et des interrogatoires approfondis, il fut constaté que les six Sœurs survivantes du Linceul d’Argent n’avaient plus de salut et lors d’une session orageuse du Conclave Inquisitorial de Scarus, elles furent condamnées à une exécution clémente par l’Ordo Malleus. Cela suscita l’indignation des Inquisiteurs de l’Ordo Hereticus qui voulaient que les membres de leur Ordo Militant leur soient rendus mais les appels répétés du Cardinal Astral de Scarus et les protestations de la Haute Abbesse de l’Ordre du Linceul d’Argent pour le retour de ses Sœurs furent tous rejetés. À travers cette exécution, le Seigneur Inquisiteur Rex fit subir une petite punition à l’Ordo Hereticus pour ses entraves pendant sa campagne car en tant que Proctor-Général du Conseil, il lui incombait de valider les six arrêts de mort…[18]

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Un Esprit libre est un havre pour la Trahison. »
  • Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes
  • Imperial Armour Vol. 6 : The Siege of Vraks - Part II
  • Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III
  1. Informations issues de l’Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Inquisitor Lord Hector Rex (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Imperial Armour Vol. 2 nd edition : War Machines of the Adeptus Astartes - Selected Glories of the Angels of Death - Judgement of Hellenus et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Twelve : The Conclave of Scarus - A Chamber of Secrets et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Twelve : The Conclave of Scarus - Preparing for a New War
    Informations issues de IImperial Armour Vol. 6 : The Siege of Vraks - Part II - Chapter Eleven : Into the Breach - Harbingers and Portents et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Thirteen : Closing the Ring - Battles of 1st and 46th Lines Korps et résumées par Guilhem.
  6. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Thirteen : Closing the Ring - To Hangman's Hill et résumées par Guilhem.
  7. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Fourthteen : The Daemons set Loose - A Test of Loyalty et résumées par Guilhem.
  8. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Fourthteen : The Daemons set Loose - To the Citadel et résumées par Guilhem.
  9. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Fifteen : The Hill of Perdition - 88th Army's Plans et résumées par Guilhem.
  10. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Fifteen : The Hill of Perdition - First Victory of the Last Battle et résumées par Guilhem.
  11. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Sixteen : Where Daemons Tread - The Return of the Red Scorpions et résumées par Guilhem.
  12. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Sixteen : Where Daemons Tread - Battle for the Cardinal Gate et résumées par Guilhem.
  13. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Sixteen : Where Daemons Tread - The Inquisitor and the Bloodthirster et résumées par Guilhem.
  14. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Seventeen : Expulsion of the Heretic - Angels Descending et résumées par Guilhem.
  15. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Seventeen : Expulsion of the Heretic - The Final Battles et résumées par Guilhem.
  16. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Seventeen : Expulsion of the Heretic - The Priory of the Argent Shroud et résumées par Guilhem.
  17. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Seventeen : Expulsion of the Heretic - The Guardian of the Portal et résumées par Guilhem.
  18. Informations issues de Imperial Armour Vol. 7 : The Siege of Vraks - Part III - Chapter Seventeen : Expulsion of the Heretic - Epilogue et résumées par Guilhem.