Heaume Mechanicum

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher




Les plus petits châssis de Chevalier ne requièrent pas que leur pilote se soit lié à un Trône Mechanicum pour être contrôlés. À la place, un appareil nommé Heaume Mechanicum est employé pour intégrer les synapses de son porteur aux servomécanismes du Chevalier. Un Heaume Mechanicum asservit énergiquement le Noble qui le coiffe et soumet ses pensées conscientes et subconscientes à celles de son suzerain. Les désirs personnels du pilote peuvent être supplantés à tout moment par ceux de son maître. C’est cette technologie qui permet aux plus petits Chevaliers de servir d’écuyers totalement loyaux.

Comme avec le Trône Mechanicum, seuls les guerriers les plus redoutables peuvent se connecter à un Heaume Mechanicum. Quantité de mécanismes techno-ésotériques qui protègent les Trônes de la perversion n’existent pas sur les Heaumes, et ainsi, les petits Chevaliers ont été bien plus nombreux à succomber au Chaos que leurs plus grands équivalents. Nombre de ceux qui ont montré des signes de déviance Warp furent traqués et détruits par leur propre Maisonnée. Les Nobles Déchus qui étaient encore vivants étaient arrachés à l’épave de leur armure, sur laquelle ils étaient ensuite brûlés, empalés ou écartelés. En général, les mentions de ces trahisons étaient supprimées des archives de l’histoire de la Maisonnée. Parfois cependant, la corruption de plusieurs Heaumes Mechanicum a conduit à la chute de Mondes de Chevaliers entiers. La connexion qui permet à un suzerain de commander ses écuyers servait alors de vecteur par lequel la souillure du Warp se répandait, transformant les Barons, Baronnes, Hauts Rois et Reines en barbares déments.

Source

Pensée du Jour : « Vous ne devez pas penser. Contentez-vous d'agir. »
  • Codex Chaos Knights, V8