Guerres d'Araneus

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png

Première Guerre d'Araneus[modifier]

Les mondes de la Continuité d’Araneus étaient une série de planètes proches du Système Sol, qui avaient maintenu des liens entre elles grâce à une série d’anciennes Portes Warp d’origine inconnue. Dirigée par une caste de Technocrates depuis le monde d’Araneus Prime situé au cœur du réseau des Portes Warp, la Continuité était un royaume où l’industrie prédominait. Des mondes océaniques recouverts d’algues nourrissaient les planètes environnantes, celle-ci n’ayant pas eu la chance de connaître la même croissance végétale au cours des millénaires. La technocratie elle-même demeurait accrochée aux sièges de son pouvoir industriel, vivant dans des tours qui s’élevaient à des kilomètres au-dessus des montagnes de fer des Cités-Ruches.

Le premier contact entre l’Imperium et ce micro-empire eut lieu par accident durant la Grande Croisade. Un escadron de vaisseaux impériaux égarés qui revenait d’une campagne sorti du Warp dans l’un des systèmes périphériques de la Continuité. Malheureusement, avant qu’ils ne puissent retourner dans le Warp, l’escadron fut encerclé, abordé et submergé par des guerriers cybernétiquement augmentés. Les cris des Astropathes de l’escadron résonnèrent dans l’Immaterium, et au loin, l’Imperium entendit ses cris et dirigea ses efforts sur la Continuité d’Areneus.

Ne croyant manifestement pas aux déclarations des émissaires qui prétendaient représenter un empire plus grand que celui d’Araneus, les Technocrates également appelés les Seigneurs de Fer refusèrent de s’incliner devant l’Empereur, mais l’invitèrent à rejoindre leur empire en tant que tributaire.

En réponse, l’Imperium se tourna vers les Imperial Fists. C’est à Hashin Yonnad, commandant de la 39e Maison d’Inwit, que revint la tâche de mener cette guerre. Yonnad était un guerrier chevronné, originaire de l’un des plus grands mondes vassaux d’Inwit, est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands stratèges de l’Imperium. Souvent sollicité en tant que Commandant de Flotte et Maître de Siège, il planifiait méticuleusement puis exécutait ses plans avec une brutalité sans faille. Comme il l’avait déjà fait auparavant, Yonnad rassembla et prépara ses forces avec le plus grand soin. Après des mois à rassembler ses forces, la flotte de Yonnad quitta son point de rassemblement sur Tallarn. Ses forces étaient constituées de milliers de vaisseaux transportant plus de 20 000 Imperial Fists, ainsi que des millions de troupes de l’Armée Impériale et du Mechanicum.

La totalité des forces de Yonnad frappa comme un seul homme, écrasant un système périphérique de la Continuité d’Araneus en un seul jour. Avant même que les dirigeants de la Continuité n’aient pu réaliser ce qui s’était passé, les forces de Yonnad poursuivaient déjà leur route. Il connaissait déjà l’existence du réseau de Portails Warp de la Continuité grâce aux émissaires envoyés et y voyait un moyen de lancer de multiples attaques. Avec un Portail Warp déjà sous leur contrôle, l’armée de Yonnad se divisa en plusieurs forces, attaquant en utilisant les Portails Warp. Dès qu’ils arrivaient dans un nouveau système, ils attaquaient, sécurisaient la porte et attendaient suffisamment longtemps pour fortifier leurs positions avant de passer au système suivant. La Continuité essayait de riposter, mais à chaque fois elle trouvait ses propres portes sous le contrôle des forces impériales. Quel que soit le nombre de morts qu’elle arrachait aux forces impériales, elle en payait plusieurs fois ce prix.

En deux mois, la Continuité fut réduite à un seul et unique monde, Araneus Prime. Leur empire s’étant écroulé, les Technocrates dans leurs tours de fer levèrent les yeux vers le ciel et virent l’obscurité s’envoler au profit de la lumière générée par les réacteurs à plasma des vaisseaux de la flotte impériale. Ils se sont alors rendus, et le jour suivant lorsque le soleil se leva, ce monde s’était ajouté à la longue liste des planètes ayant subi la Conformité Impériale. Dans le même temps les Commémorateurs descendirent à la surface des planètes pour apprendre aux nouveaux citoyens de l’Imperium leur place dans cet univers et la réalité de leur nouvelle vie.[1]

Deuxième Guerre d'Araneus[modifier]

Cependant peu après cette victoire, d’étranges vaisseaux Xenos affluèrent des Portes Warp, de petits vaisseaux entourant d’autres vaisseaux bien plus imposants. Encore aujourd’hui il n’existe que des hypothèses sur la raison de leur attaque et de leur véritable identité. Quelques récits parlent d’une obscurité plus profonde que le vide, d’éclairs vivants et de flammes. Cependant une chose est sûre, ils n’étaient pas venus pour conquérir mais pour détruire. Six systèmes brûlèrent, leurs étoiles se consumant avant de disparaître.

Alors même que les systèmes tombaient les uns après les autres, les vaisseaux impériaux se repliaient devant cette tempête de destruction.

Le domaine qu’il venait de conquérir se volatilisant autour de lui, Yonnad comprit qu’il ne pouvait en défendre qu’une partie au risque de tout perdre, et que même s’il triomphait, le coût en serait terrible. Malgré tout, il a choisi de payer ce prix. Des vaisseaux se sont alors précipités à travers les Portes Warp restantes pour transmettre ses ordres. Alors que cet ennemi inconnu apparaissait système après système, il rencontra les Imperial Fists. Ils savaient qu’il n’y avait aucun espoir de victoire, mais qu’ils pouvaient néanmoins ralentir la progression ennemie. Au fur et à mesure que l’ennemi arrivait, ils firent exploser les ogives qu’ils avaient attachées à chaque Porte Warp. La lumière de chaque porte qui explosait était aussi brillante qu’un soleil naissant dans le vide.

Les portes ayant été détruites, ces ennemis inconnus disparurent simplement. Certains supposent qu’ils s’enfuirent à travers le vide, où qu’ils moururent dans le feu mortel provoqué par les explosions des portes. Quoi qu’il en soit, leur progression s’était arrêtée à Araneus Prime lorsque sa Porte Warp explosa.

Tous les systèmes de la Continuité furent détruits, à l’exception d’un seul, et au prix de milliers d’Imperial Fists et de milliards d’humains, Araneus Prime survécut, mais de justesse. La destruction de sa Porte Warp et l’amas de vaisseaux qui avaient pénétré les lignes des Imperial Fists avaient radicalement changé l’aspect de la planète. Sa surface fut ravagée par un feu surnaturel, ses Ruches s’étaient fissurées et réduites en poussière, et ses grandes tours s’élevaient comme des dents cassées. En observant les vestiges carbonisés de ce monde, l’Imperium lui donna un nouveau nom, un nom qui faisait écho à un monde au seuil de la mort, mais toujours vivant. Ils l’ont nommé Necromunda.[2]

Source[modifier]

  • The Horus Heresy, Book Three - Extermination
  1. The Horus Heresy, Three - Extermination, Chapter The Space Marine Legions - The Imperial Fists - Exemplary Battles - The Two Wars of Araneus (traduit de l'anglais par StenKova)
  2. The Horus Heresy, Three - Extermination, Chapter The Space Marine Legions - The Imperial Fists - Exemplary Battles - The Two Wars of Araneus (traduit de l'anglais par StenKova)