Escouade d'Infanterie

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Gardes Impériaux)
« La vie, c’est la guerre. Et ch’uis là pour la gagner ! »
- Jones "La Tranchée."
Les Escouades d’Infanterie forment la colonne vertébrale de la Garde Impériale. Il s’agit de l’unité de combat la plus répandue et même si sa force réside dans le nombre, elle a accès à un vaste éventail d’armes dévastatrices.

Surnommée le "Marteau de l’Empereur", la Garde Impériale est la plus importante force de combat de l’histoire de la galaxie. Elle est constituée de milliards de soldats, tous recrutés sur les nombreux mondes de l’Imperium. Le Departmento Munitorum est chargé de superviser, d’approvisionner et de ravitailler les régiments de la Garde Impériale, mais même cette organisation n’a pas la moindre idée du nombre exact d’hommes qui la servent, car les pertes et recrutements impliquent chaque jour des millions de soldats. Les régiments de la Garde sont issus de nombreuses planètes et d’autant de cultures différentes, ce qui multiplie les tenues vestimentaires, connaissances technologiques et traditions martiales. La Garde n’impose même pas d’uniforme standard, préférant de loin s’appuyer sur les forces distinctes des compagnies, qu’elles soient constituées de clans de guerriers tribaux ou d’unités cadiennes parfaitement disciplinées. Ainsi, il n’existe pas d’entraînement type : chaque régiment est chargé de former ses troupes, en fonction des techniques de combat locales. En fait, le seul point commun de tous les Gardes prend la forme d’un équipement standard, parmi lequel figure le Fusil Laser, et même alors, certains régiments venant de monde plus primitifs ne savent parfois manier que des mousquets, des arbalètes, voire des lances. Les compétences martiales d’un régiment reflètent la planète et la société d’où il provient. Certains sont composés de membres de gangs psychotiques, d’autres de barbares primitifs.

Les pelotons de l’Astra Militarum sont constitués d’escouades de neuf hommes menés au combat par un sous-officier, la plupart du temps du rang de "Sergent". Les Escouades d’Infanterie forment l’ossature de l’Astra Militarum, et rassemblent des milliards de soldats qui combattent et meurent pour l’Imperium. Ce sont les bidasses, les marcheurs, l’échelon le plus bas de la Garde, et ils servent dans toutes les opérations possibles et imaginables, comme tenir une position ou mener une charge suicide contre l’ennemi.

Les Gardes Impériaux sont des troupes disciplinées et endoctrinées de façon à suivre leurs ordres à la lettre. Face à l’ennemi, leurs rangs serrés sont entraînés à tenir leurs positions et à tirer volée après volée. Lorsque les Sergents hurlent leurs ordres, leurs hommes obéissent, le dos droit et le fusil pointé sur l’ennemi. Ceux qui chargent les positions de la Garde Impériale doivent faire face à des salves de Fusil Laser incessantes à même de faire flancher les adversaires les plus déterminés. L’issue d’une bataille se décide souvent sur le courage et la détermination des Escouades d’Infanterie ; mais ces soldats ne sont que des humains, et en combat singulier, ils ne font pas le poids au corps à corps face aux horreurs Xenos et chaotiques qu’ils affrontent.

Bien que certains Gardes Impériaux soient équipés de tout un éventail d’armes spécialisées, la principale force d’un régiment d’infanterie repose sur son imposante masse de soldats sacrifiables et le poids du nombre. La puissance de feu combinée de l’Astra Militarum en fait un adversaire à ne pas sous-estimer, car elle est capable d’abattre presque n’importe quoi. La charge d’un millier de Gardes peut submerger même les plus dangereuses des troupes d’élite. Celles-ci se retrouvent piétinées avant d’être mises en pièces à coups de baïonnette.

Gardes Impériaux[modifier]

« Quelle que soit sa spécialité, du plus humble cuisinier au Maître de Guerre lui-même, l’infanterie est la seconde occupation militaire de chaque Garde. »
- Capitaine Jorge Melial, 874e Grenadiers de Horlus.

Les Gardes Impériaux sont les combattants, les soudards, les guerriers du 41e Millénaire, les fantassins de base de l’Astra Militarum. Des Cadiens impassibles aux Mordians tape-à-l’œil, en passant par les rangs masqués du Death Korps de Krieg, ces hommes et ces femmes sont ce que le citoyen impérial moyen considère comme la "Garde Impériale", quand on y pense. Et tandis que certains font partie des armées régulières ou même de la Garde Impériale, d’autres ne sont rien de plus que des mercenaires et des brutes. Dans certains cas, ce sont même des repris de justice, équipés de colliers explosifs et condamnés à payer pour leurs terribles crimes en servant dans les Légions Pénales, ils forment le gros de l’imposante Astra Militarum. Il va sans dire que les Gardes Impériaux ne sont en général ni spécialement intelligents ni particulièrement sociables. Néanmoins, ils compensent largement ces petits défauts en ayant le chic pour faire mourir toutes sortes de choses de la manière la plus bruyante et la plus déplaisante qui soit.[1]

Les Gardes creusent des tranchées, conduisent des chars, font fonctionner des radios, manipulent des munitions, gagnent des batailles et meurent par milliers pour Sa gloire sur Terra. Aux yeux du Departmento Munitorum, ces Gardes sont tous simplement des Gardes, indépendamment de leur histoire, de leur spécialité ou de leur personnalité. Un Garde peut être robuste et fort, capable de manier des armes lourdes et de grande taille, ou avoir des réflexes foudroyants et piloter une Sentinelle comme personne d’autre, ou être un solide meneur d’hommes, inébranlable face aux ennemis de l’Empereur, mais n’être rien de plus qu’une statistique sur les feuilles du Departmento Munitorum. Pour cette raison, au niveau individuel, il n’y a pas de grades ou de titres officiels pour les membres d’une escouade de la Garde Impériale. La façon dont un régiment divise son escouade, ou donne des titres à ses spécialistes - ou même décide s’il a des spécialistes - est laissée entièrement à la discrétion du régiment, et peut varier grandement à travers l’Imperium. Malgré l’absence de définitions précises et rapides du Departmento Munitorum sur les différents rôles qu’un Garde peut jouer au sein d’une escouade, il existe toujours une grande diversité.[2]

C’est au sein de cette gigantesque armée que les Inquisiteurs recrutent les muscles dont ils ont souvent besoin dans le cadre de leur travail, car quelle que soit la subtilité dont les Acolytes font preuve durant leurs enquêtes, tôt ou tard arrivera un moment où palabres, discrétion et ingéniosité devront laisser place à la force brute. Et c’est là qu’interviennent les Gardes. Mais comme chaque régiment est différent des autres, le concept de Garde est très variable : certains sont des commandos d’élite professionnels ; d’autres sont des membres endurcis de gangs originaires de mondes industriels obscurs, qui avaient sans doute déjà entamé une carrière de tueur avant d’incorporer la Garde ; et d’autres encore pourront parfaitement prendre la forme de barbares sanguinaires armés de haches s’ils sont issus d’un Monde Sauvage lointain. Quoi qu’il en soit, ce sont des individus coriaces et implacables, experts dans le maniement d’une multitude d’armes : tout ce qui va du simple Fusil Laser au Fusil de Tireur d’Élite. Les Inquisiteurs font principalement appel aux Gardes Impériaux pour leur expérience au combat et leur connaissance des armes, mais leur choix est souvent influencé par les compétences secondaires de l’Acolyte, qui trouvent également une application sur le terrain. Par exemple, les Gardes Impériaux sont généralement formés pour conduire et entretenir les véhicules, ont parfois des connaissances médicales ou logistiques, sans compter qu’il leur arrive de se montrer habiles en matière de communications.[3]

Conscrit[modifier]

« Ils ont quitté le module d’atterrissage comme de simples conscrits… en revenant, ils étaient devenus des hommes. »

En cas de crise, il se peut que le niveau de dîme d’un monde soit augmenté pour faire face à la menace. Ce monde se voit alors contraint d’avancer la date de la conscription annuelle et de recruter des troupes d’ordinaire trop jeunes ou inexpérimentées. Il peut s’agir de nouvelles recrues, d’hommes enrôlés de force ou de prisonniers exécutant là leur peine. Ces jeunes soldats reçoivent l’appellation officielle de Cadets, mais ils ont bien d’autres surnoms, le plus commun étant "Boucliers Blancs". Ce terme fait allusion au fait qu’ils n’ont aucun marquage d’escouade ni même régimentaire jusqu’à ce qu’ils gagnent le droit d’en porter un en prouvant leur valeur sur le champ de bataille. Le seul insigne qu’ils arborent est une bande blanche sur leur casque. Les Conscrits apprennent les bases du combat : la charge, l’art du sabre et du tir. Ils sont avides de faire montre de leur bravoure et se jettent au combat tête baissée. Les rares qui survivent suffisamment longtemps peuvent espérer devenir un jour de vrais Gardes Impériaux. Bien plus qu’une simple promotion, il s’agit la pour eux d’un véritable rite de passage à l’âge adulte.

Sources[modifier]

Pensée du Jour : Un homme n’aura jamais rien de mieux à faire de sa vie que de la sacrifier au nom de l’Empereur.
  • Codex Astra Militarum, V8
  • Warhammer 40 000 JdR - Only War : Livre de Règles
  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy
  1. Informations issues du Codex Astra Militarum, V8 et de Warhammer 40 000 JdR - Only War : Livre de Règles - Chapter III - Character Creation - Guardsmen (traduit de l'anglais par Christer)
  2. Warhammer 40 000 JdR - Only War : Livre de Règles - Chapter III - Character Creation - Guardsmen (traduit de l'anglais par Christer)
  3. Informations issues de Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Livre de Règles - Garde Impérial et résumées par Christer