Arche Fatidique

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Funesteflotte)
Aller à :navigation, rechercher

Sm chaos banner.pngSm chaos symbol light.png
Sm chaos banner left.jpg
Sm chaos banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Sm chaos eye blind.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Sm chaos page corner.pngShackle2.jpg
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos page corner2.png
Sm chaos metal bar.png
Sm chaos gothic.jpg
Sm chaos angle.png
Sm chaos angle.png


« "Résolution de la signature de translation, Seigneur. Alignement astromantique clair en attente. Dans quelques… secondes… Par le Trône ! Détection de plusieurs retours macroscopiques, désignateurs de navires renégats confirmés. C’est une flotte traîtresse entière. Attendez, qu’est-ce que c’est, au centre de leur formation ? On dirait un genre de planétoïde, ou… Par la Grâce de l’Empereur… Seigneur, lancez l’évacuation et recommandez nos âmes à-" »
- Dernière transmission de la station de surveillance Herald-04.
Chaos symbol.png


La Grande Faille a déchiré le domaine de l’Empereur en deux. D’antiques empires xenos émergent des cendres de la préhistoire pour s’emparer des astres mourants. Des prédateurs cauchemardesques surgissent des ténèbres tandis que le voile de la réalité s’amincit et que les flammes de la guerre s’intensifient. Chaque jour rapproche la galaxie de l’annihilation.

Dans l’anarchie grandissante et les prophéties de fin du monde émergent ceux qui refusent d’admettre la fatalité, et arrachent la victoire ce faisant. Abaddon le Fléau est le plus éminent de ces individus. Après avoir conclu un pacte infernal avec un nouvel allié, il a lâché les Arches Funestes et leurs Funesteflottes rapaces sur l’Imperium Sanctus et l’Imperium Nihilus.

Frappant monde après monde, les Arches déclenchent des guerres où que leur ombre s’étend. Humains et Aeldaris, Orks et Cognats, Nécrons, Tyranides, T'au et même les osts d’hérétiques rivaux font face à l’offensive soudaine de ces armadas apocalyptiques, en ripostant s’ils le peuvent. Cependant, les attaques des Arches Fatidiques dissimulent un objectif plus sombre et insidieux encore…

La Genèse des Arches Fatidiques

Au début du 42e Millénaire, la Grande Faille coupait la galaxie en deux. Cette gigantesque tempête Warp était née de la destruction du Monde-Forteresse de Cadia par les osts du Maître de Guerre du Chaos, Abaddon le Fléau, Maître de la Black Legion, qui menait son ultime campagne contre l’Imperium de l’Humanité divisée par la Grande Faille entre l’Imperium Sanctus et l’Imperium Nihilus. C’est alors qu’un très puissant Démon, Vashtorr l'Arkifane, déité spécialisée dans la technologie maléfique, vit dans cette situation la possibilité de passer un pacte avec le Fléau afin de mener un projet qui offrirai au Maître de Guerre le moyen de détruire le domaine de l’Empereur de l’Humanité. Quant à Vashtorr, il visait ni plus ni moins à devenir le cinquième Dieu du Chaos ![1]

Une Arche Fatidique.

Vashtorr rencontra Abaddon et malgré la méfiance de ce dernier, il conclu une alliance avec lui. L’objectif était de mettre la main sur une Arme datant de la Guerre Céleste entre les Anciens et les C'tan et dont la puissance offrirait à Abaddon le moyen d’enfin conquérir l’Imperium à son bénéfice et à Vashtorr d’accomplir son ascension divine. Mais pour mettre la main sur cette Arme, il fallait trouver le Fermoir, qui lui même ne s’ouvrait que grâce à une Clé. Cette Clé se constituait de nombreux fragments, dits Fragments-Clés, des artefacts ésotériques éparpillés dans le temps et l’espace à la suite d’une catastrophe passée. Il fallait donc en rassembler un grand nombre et si tous ces artefacts partageaient une signature Warp unique, qui pouvait être suivie à la trace, la grande majorité d’entre eux se trouvaient sur des mondes peuplés par les races intelligentes de la galaxie. Afin de rassembler ces Fragments-Clés via des rituels infernaux, d’alchimie Warp et d’ingéniosité inhumaine, Vashtorr devaient en récupérer suffisamment. Mais il avait besoin d’un allié disposant de moyens militaires importants, Abaddon remplissant parfaitement ce rôle.

Le pacte conclu, Vashtorr partagea ses connaissances ésotériques avec Abaddon et lui offrit la capacité de façonner les immenses navires de guerre qui se feraient connaître sous le nom d’Arches Fatidiques.[2]

Les Arches Fatidiques

Les Arches Fatidiques sont de gigantesques Space Hulks, agglomération de dizaines, voire de centaines de différents navires fusionnés par les énergies du Warp, crées via les sombres talents de Vashtorr l’Arkifane. Grâce aux artifices de Vashtorr, les Sorciers et les Techmanciens d’Abaddon purent localiser les Space Hulks dans la tourmente du Warp et les attirer un par un dans la réalité. Puis chacun de ces vaisseaux gigantesques fut mené vers la même région du vide interstellaire, dans les profondeurs de l’Imperium Nihilus. Une fois les Space Hulks rassemblés, une flotte du Mechanicum Noir et de plateformes-forges furent amenés par le Fléau afin que les Magi Noirs emploient les savoirs interdits de Vashtorr pour apporter les terribles modifications qui feraient de chaque nouveau Hulk une Arche Fatidique.[3]

Les Funesteflottes

Une Funesteflotte.

Déterminé à ne pas dilapider les vies de la Black Legion dans des conflits qu’il considérait comme secondaires, Abaddon fomenta avec Vashtorr un plan qui puiserait dans les hordes innombrables des adorateurs du Chaos de toute la galaxie. Rapidement, les hérétiques apprirent que tout seigneur de guerre renégat ou champion des Dieux Sombres qui accepterait de prêter allégeance à Abaddon recevrait son appui, ainsi qu’en cadeau inestimable : le commandement d’une Arche Fatidique, mais seulement après avoir rempli la mission attribuée par le Maître de Guerre, autrement dit, s’emparer d’un des Fragments-Clés. Cette récompense était à même d’attiser la convoitise de nombreux champions.

Quelques mois après leur construction, les premières Arches Fatidiques furent envoyées dans toute la galaxie afin de mener à bien leur mission, démarrant la Campagne des Arches Fatidiques. Si chaque Arche était un engin de guerre capable de détruire des mondes entiers à lui seul, elles étaient accompagnées de flottilles de navires hérétiques conventionnels, devenant des forces rivalisant en puissance avec les groupes de combat de la Croisade Indomitus, la vaste campagne de reconquête impérial suite au désastre né avec la Grande Faille. Ces flottes de guerre menées par une Arche Fatidique furent baptisées les Funestesflottes et elles se taillèrent rapidement une terrifiante réputation dans l’Imperium Nihilus comme dans l’Imperium Sanctus.[4]

Dangers Intérieurs

Si chaque Space Hulk est unique, tous sont dangereux. Corruption du Warp, fuites toxiques ou effondrements structurels rendent impraticables des secteurs entiers. Mais les habitants et entités maléfiques qui rôdent dans les ombres sont encore plus dangereux. Comme bon nombre de Space Hulks sont en plus aussi vastes que des planétoïdes et criblés de tunnels et de salles, on comprend que de véritables campagnes militaires furent nécessaires pour nettoyer chaque Arche Fatidique. Nombre de ces opérations furent menées par les renégats à qui ces vaisseaux avaient été promis, car si un Champion du Chaos était incapable de s’emparer de son propre navire, il n’était d’aucune utilité au Maître de Guerre. Toutes ces tentatives ne furent pas couronnées de succès. Les Red Slayers, les Bashark’s Howlers, le Cult Umbran, la Verdigrised Guard et bien d’autres furent massacrés dans les Space Hulks qu’ils ne surent conquérir. Cependant, les Hulks Eye of the Void et Woeforged furent détruits pour empêcher les horreurs qu’ils contenaient de ravager les forces rassemblées d’Abaddon.[5]

Protections

Pour soumettre les Arches Fatidiques et pour empêcher les Esprits de la Machine résiduels et corrompus habitant les vaisseaux agglomérés de se rebeller, chaque Space Hulk fut assujetti à l’aide de protections rituelles. Certaines prenaient la forme d’immenses inscriptions runiques gravées sur les plaques de blindage ou dans la plupart des coursives et des cloisons des vaisseaux. D’autres étaient de gigantesques chaînes runiques, autels rituels ou sanctuaires érigés partout dans les navires, ou même des cages remplies de sorciers aveugles et entravés dont les pouvoirs étaient asservis à ce rôle.[6]

Gangliaxos Métallodermique

Chaque éclair d’énergie Warp que Vashtorr projeta sur les Space Hulks capturés se changea en essaims de cybernématodes argentés. Ceux-ci s’enfoncèrent dans les vaisseaux et systèmes qui composaient les Space Hulks, produisant des brins de silicate Warp et s’entortillant parfois entre eux pour former des câblages métallodermiques semblables à des synapses. Tandis que ces canaux autocognitifs se répandaient dans les Space Hulks, ils connectèrent et parasitèrent tous les systèmes mécaniques encore en état pour former un unique réseau de contrôle et de commandement : le Gangliaxos, dont les racines finirent par converger vers le noyau de contrôle des Arches Fatidiques.[7]

Le Portail Warp

Chaque Arche Fatidique était dotée d’un Portail Warp captif. Certains étaient d’énormes cercles rituels invoqués dans un immense hangar ou dans les zones de chargement à bord des Arches elles-mêmes. D’autres étaient des maelstroms d’énergie infernale ou des masses de chair et de crocs bouillonnantes flottant derrière ou sous les Arches, maintenues par de gigantesques aiguilles de fer ou des menhirs couverts de runes crépitant d’une puissance impie. Abaddon et Vashtorr n’avaient informé que peu d’alliés du véritable objectif de ces portails.[8]

Obelyskane

Autre infernale invention de l’Arkifane, et un des plus terribles dons faits à Abaddon, l’Obelyskane était un fanal empyréen luisant dans le Warp comme un feu de joie. Produite par un étrange générateur fondant chair, fer et essence démoniaque, chaque Obelyskane était alimentée par un fourneau Warp utilisant des âmes de Psykers comme carburant (une parodie de l’Astronomican dont l’ironie n’échappa pas à Abaddon). Malgré leur courte portée, ces dispositifs faisaient de chaque Arche un phare dans les tourbillons du Warp, permettant aux flottes d’escorteurs de naviguer en suivant cet éclat et à rester en cohésion tout en bravant les tempêtes Warp déchainées de la Grande Faille.[9]

Systèmes Additionnels

À mesure que le Gangliaxos se répandait, il parvenait à réveiller certains des systèmes d’armes, de boucliers, de communication et bien d’autres appartenant aux vaisseaux constituants les Space Hulks. Nombre d’entre eux étaient antiques ou d’origine xéno. Quand ils fonctionnaient, ils conféraient aux navires toutes sortes de capacités surprenantes : des systèmes d’armes temporelles ou à calcul de probabilités, des boucliers à neutrons, des communicateurs quantiques, des batteries de téléportation à coure-balistique, et bien plus encore. Mais ces systèmes étaient aussi imprévisibles et parfois isolés par de vastes zones de vide ou de coque impénétrable. Pour compenser cela, les Magi Noirs greffèrent des batteries d’armement, des générateurs de boucliers, des réseaux vox, et même des hangars de lancement et des enginariums supplémentaires où ils le pouvaient. Bon nombre de ces installations étalent auto-suffisantes, générant air et alimentation sans dépendre des espaces encore habités ou dangereux de l’autre côté des quelques mètres de la coque externe de l’Arche.[10]

Le Nautonier

Aucun pont de navire conventionnel ne pouvait suffire à commander des vaisseaux aussi colossaux et surnaturels qu’un Space Hulk Et aucun système de cogitateurs ni aucun esprit mortel ne pouvait piloter des systèmes aussi corrompus par une longue exposition au Warp. À la place, là où le Gangliaxos d’un vaisseau convergeait, il fusionnait avec une entité démoniaque servant de pilote et appelée Nautonier. Ces amas grotesques de fer et d’airain, de rouages, de chaudière et de pistons, dotés de membres tressaillants, d’yeux globuleux et de cils sensibles au Warp, servaient à la fois de pont du navire et de d’équipage. Bien que contraints d’obéir aux ordres du maître de leur Arche Fatidique, leur loyauté allait d’abord à Vashtorr.[11]

Source

Pensée du Jour : « Connaissez les mutants ; tuez les mutants. »
  • Les Arches Fatidiques : Abaddon, produit par le design studio Games Workshop, 2023
  1. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Assemblée de Monstres, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  2. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Vaisseaux de Damnation - Des Plans dans les Plans - Guerre sur Tous les Fronts - Conflits Internes, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Vaisseaux de Damnation - Des Plans dans les Plans - Guerre sur Tous les Fronts - Conflits Internes, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Dangers Intérieurs, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  6. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Protections, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  7. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Gangliaxos Métallodermique, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  8. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Le Portail Warp, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  9. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Obelyskane, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  10. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Systèmes Additionnels, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.
  11. Informations issues de Les Arches Fatidiques : Abaddon - Les Arches Fatidiques - Les Arches Fatidiques - Le Nautonier, produit par le design studio Games Workshop, 2023 et résumées par Guilhem.