Fondation Ultima

De Omnis Bibliotheca
« Dans notre heure la plus sombre, ils sont un symbole d’espoir éclatant. Mais seul un fou pourrait croire que des guerriers tels que ceux-ci suffiront à vaincre les myriades d’ennemis qui nous assaillent. Nous devons combattre comme nous avons toujours combattu ; nous devons accepter la force des Space Marines Primaris et la faire nôtre ; nous devons servir l’Empereur jusqu’à notre dernier souffle. »
- Marneus Calgar, Maître de Chapitre des Ultramarines.
Sous les sables de Mars sont nés les guerriers de la Fondation Ultima. Ils étaient une lueur dans un océan de ténèbres : leur avènement sauva l’Humanité - mais son futur demeure incertain.
À la suite des événements de Gathering Storm, les Chapitres Space Marines dispersés dans la galaxie ont été saignés à blanc. Face aux gigantesques tempêtes Warp qui engloutissaient des systèmes entiers, aux attaques constantes des forces du Chaos, aux Xenos déchaînés et plus encore, l’Adeptus Astartes fut fragilisé comme jamais. De nombreux Mondes Chapitraux sont à présent assiégées, et certains Chapitres furent détruits ou perdus. Même ceux qui s’en tirèrent relativement bien subirent de lourdes pertes et avaient désespérément besoin de renforts.

C’est dans cette situation qu’intervient Roboute Guilliman et ses Space Marines Primaris. Le Seigneur Commandeur de l'Imperium, nouvellement rétabli, décréta que les Chapitres les plus dévastés par les guerres en cours seraient parmi les premiers à être renforcés avec cette nouvelle race de guerriers. En commençant par les Ultramarines, mais en déployant ces nouveaux Space Marines dans tous les Chapitres dans le besoin, Guilliman avait pour objectif de renforcer les défenseurs dispersés de l’Imperium à travers la galaxie.

Il ne s’agissait toutefois pas simplement de renforcer les Chapitres existants. Guilliman décréta également la création d’une multitude de nouveaux Chapitres, la Fondation Ultima, composés entièrement de Space Marines Primaris. Les guerriers de ces nouveaux Chapitres avaient entièrement été créés à l’aide des nouveaux procédés découverts par Belisarius Cawl et furent dotés de toutes les armes, armures et équipements nécessaires pour la défense de l’Imperium.

Ces Chapitres qui émergèrent des caveaux sous la planète rouge ont pour origine génétique la Première Fondation, et les neuf Légions Loyalistes. Les Primaris bénéficient de trois organes supplémentaires et sont plus grands de taille, mais il reste encore à voir si Cawl est parvenu à stabiliser avec succès l’une des déviations génétiques connues conférant une résistance supplémentaire contre la corruption du Chaos.

Un grand nombre de ces nouveaux Chapitres furent assignés à des Mondes Chapitraux au bord de la Grande Faille, la nouvelle ligne de front de l’Imperium dans sa guerre contre le Chaos, bien que certains aient hérité des Forteresses-Monastères vides des Chapitres disparus à cause de la guerre constante. Nombre de ces mondes sont confrontés à une bataille continue contre les Démons du Warp, ainsi qu’à des raids xenos, de pirates et d’envahisseurs.[1]

Par-delà la Fondation Ultima[modifier]

Un Succès[2]

Le test des souches génétiques des Space Marines Primaris a révélé un taux de mutation déviante inférieur à 0,001 % par génération. Grâce au remplacement des zygotes tombés en désuétude par impropriétés de traitement ou variations évolutives, tous les Chapitres de l’Adeptus Astartes eurent de nouveau accès à l’ensemble de leurs organes supplémentaires, ainsi qu’aux trois nouveaux implants conçus par l’Archimagos Cawl. Tous les Chapitres ayant adopté le paradigme Primaris se sont adaptés aux nouvelles procédures d’induction, avec des pertes de recrues et des erreurs d’implantations minimales. Comme on pouvait s’y attendre, les nouveaux Chapitres de souche Primaris affichèrent les taux d’échecs les plus bas. Le nouvel équipement fonctionnait à merveille et les demandes de ravitaillement, tant en Frères de Bataille Primaris qu’en équipements adaptés à ces guerriers, ont connu une forte augmentation. Les chiffres suggèrent un taux d’approbation de 94 % parmi les Chapitres.

Les recherches de Cawl avaient mis au jour des défauts particulièrement dangereux parmi les lignées génétiques des Blood Angels et des Space Wolves, aux tares les plus prononcées et plus profondément implantées. Cawl avait corrigée ces tares dans le patrimoine génétique et les Primaris issus de ces lignages ne montraient aucun signe de régression vers des états d’instabilité préalables, qu’il s’agisse des nouveaux Chapitres constitués exclusivement de ce nouveau type de Space Marines, ou au sein des Chapitres préexistants. Cependant, Cawl ne semblait pas vouloir éliminer entièrement les traits les plus singuliers de certaines lignées. Ces particularités faisaient partie de la vision originelle de l’Empereur et sont, en tout état de cause, cruciales à leur bon fonctionnement.

La Fondation Ultima fut la plus importante mobilisation d’Adeptus Astartes nouvellement créés de ces derniers siècles. Des milliers de Space Marines Primaris furent tirés de leur stase sous la surface de Mars pour être déployés à la pointe de la guerre galactique de l'Humanité. Cependant, elle ne fut pas la seule source d’approvisionnement en Frères de Bataille Primaris de l’Imperium.

Les Éveillés[modifier]

Les premiers Space Marines Primaris étaient issus des laboratoires martiens de l’Archimagos Belisarius Cavel. Après le retour de Roboute Guilliman sur Terra, le Primarque ordonna à Cawl de libérer le fruit de son labeur. Les Space Marines Primaris qui sortirent de stase avaient subi un psycho-endoctrinement complet pour remplir le rôle tactique qui leur était dévolu. Certains devinrent des Intercessors, d’autres des Aggressors, et presque tous se spécialisèrent dans le domaine qui leur avait été assigné. Ils purent accomplir immédiatement leur devoir en première ligne avec toute l’expertise de véritables vétérans, et tous possédaient des compétences supplémentaires dans l’utilisation des Esprits de la Machine grâce à leur héritage martien. Cependant, ils manquaient de flexibilité tactique, car ils n’avaient pas connu les rigueurs de la progression au sein des Compagnies de leur Chapitre, ni l’expérience qui en découlait. Certains de ces Primaris furent regroupés en Chapitres entièrement nouveaux, tels que les Rift Stalkers ou les Silver Templars. autres rejoignirent la Croisade Indomitus en tant qu’Écus Gris, combattant aux côtés d’éléments d’autres Chapitres jusqu’à ce que les flottes de croisade entrent en contact avec leur monde ou flotte chapitrale. Chaque fois qu’un tel événement se produisait, des Frères de Bataille quittaient la croisade pour renforcer le Chapitre dont ils portaient les couleurs et l’héritage génétique. Ces renforts Primaris eurent souvent du mal à s’intégrer à leur nouveau Chapitre, mais tous constituaient un ajout bienvenu pour les Space Marines qui luttaient contre les horreurs vomies par la Grande Faille.

Les Endoctrinés[modifier]

Les Fils des Primarques Renégats[3]

Un secret connu de seulement Roboute Guilliman et de Belisiarus Cawl hante le Fondation Ultima.

En parallèle au déploiement des Space Marins Primaris, l’Archmagos Cawl a poursuivi l’implantation expérimentale de souches génétiques jusqu’alors inutilisées, doublée d’une étroite surveillance des sujets de test. Les patrimoines des Deuxième, Troisième, Quatrième, Huitième, Onzième, Douzième, Quatorzième, Quinzième, Seizième, Dix-Septième et Vingtième Légions ne montraient aucun signe de dégradation ni occurrences d’inclinations malvenues chez ceux qui les ont reçus. Belisarius Cawl espérait que cela rassurera le Fils Vengeur. Il était d’ailleurs tellement satisfait de cette réussite qu’il avait insisté pour relancer la production à plein régime de ces lignées et que leurs descendants puissent être autorisés à servir l’Empereur, comme Il l’aurait voulu. Cawl considérait que les caractéristiques respectives des Primarques déchus étaient trop précieuses pour être gaspillées. Le plan originel de l’Empereur, qui consistait à employer différentes espèces de surhommes avec des applications spécifiques, demeurait valide et méritait d’être mis en œuvre. Alors que la Grand Faille ravageait la galaxie, ignorer délibérément la moitié des armes de l’arsenal Space Marine semblait malvenue. Ce choix d’organisation était une source de déséquilibre et le déploiement conjoint de Primaris améliorés issus des onze souches inutilisées aurait permis de jouir d’une flexibilité tactique et stratégique sans précédent au sein des forces Space Marines. La nature des guerriers n’était pas en faute, pas plus que la science derrière leur conception. Seuls les Primarques étaient à blâmer pour les crimes que leurs enfants ont commis sous leurs ordres lors de l’Hérésie d'Horus, alors que des Chapitres issus du patrimoine génétique de Guilliman avait au fil des millénaires trahis l’Imperium, sans que cela remette en cause l’intégrité du Fils Vengeur.

Mais Guilliman refusa catégoriquement l’emploi de Primaris issu des lignés renégates et demanda à Cawl de ne insister dans ses recherches les concernant.

La première vague de Space Marines Primaris fut un atout pour les Chapitres qu’ils rejoignirent, mais ce n’était qu’une goutte d’eau à l’échelle des guerres qui menaçaient la survie de l’Humanité. C’est pourquoi outre le personnel combattant, les flottes de la Croisade Indomitus comprenaient des Biologus Genetor chargés de s’intégrer à l’Apothecarion des Chapitres. Grâce à eux et à l’aide de leurs étranges machines, l’Adeptus Astartes put recruter et entraîner de nouveaux Space Marines Primaris. Toutefois, ils ne furent pas accueillis à bras ouverts par tous les Chapitres. L’Adeptus Mechanicus est une organisation notoirement peu scrupuleuse et manipulatrice, obsédée par l’acquisition de ressources pour accroître son propre pouvoir. Des Chapitres tels que les Dark Angels, les Space Wolves et les Mortifactors, culturellement isolationnistes, préféreraient conserver leurs secrets à l’écart des hases de données de Technoprêtres sans scrupule. Or, nul ne peut nier que la capacité à recruter et entraîner de nouveaux contingents de Space Marines Primaris offre à l’Adeptus Astartes un surcroît de puissance militaire.

C’est ainsi que le processus fut lancé. Certains Chapitres implantèrent les organes Primaris à tous leurs aspirants, tandis que d’autres ne les greffèrent qu’à une partie de leurs novices. Ces Frères de Bataille bénéficiaient non seulement de la force accordée par les améliorations Primaris, mais également de la flexibilité tactique apportée par la progression traditionnelle dans la hiérarchie et par l’endoctrinement spirituel et culturel inhérent au processus d’initiation au sein de chaque Chapitre de l’Adeptus Astartes.

Les Élevés[modifier]

Les guerriers de la Fondation Ultima avaient rejoint leur Chapitre parent. Les machines développées par Belisarius Cawl avaient fourni à ces Chapitres des contingents de nouvelles recrues Primaris qui s’étaient intégrés à tous les niveaux de l’organisation du Chapitre. Pour les Chapitres Primaris, cela suffisait : ils étaient des défenseurs à part entière de l’Imperium, recrutant parmi les populations sous leur férule et forgeant leur propre légende au fil des ans et de leurs campagnes. Mais pour les Chapitres antérieurs, des questions restaient sans réponse. Un Space Marine qui n’avait pas été créé en tant que Primaris pouvait-il suivre la thérapie génique et les interventions chirurgicales invasives nécessaires pour l’élever à ce statut ? Serait-il alors en mesure de bénéficier du physique amélioré des Primaris, et pouvoir manier ainsi leur puissant équipement ? Bref, pouvait-il franchir le Rubicon Primaris pour devenir une arme encore plus puissante au service de l’Empereur, ou le processus risquait-il de sacrifier en vain de précieux Space Marines alors que l’Imperium pouvait difficilement se passer de ses plus grands défenseurs ? Nul ne sait qui fut le premier Space Marines à accomplir cet acte de foi. Certains affirment qu’il s’agissait de Marneus Calgar des Ultramarines, d’autres prétendent que c’était Kor'sarro Khan, Maître de la Chasse des White Scars. D’autres Chapitres prétendent que c’était un des leurs, quand ils ne pleurent pas la perte de ceux qui périrent durant cette transition. Malgré les pertes subies et des souffrances indicibles de ceux qui entreprirent l’ascension, les Frères de Bataille qui franchissaient le Rubicon étaient plus nombreux de jour en jour.

Sources[modifier]

  • Codex Space Marines, V8 ; 2ème édition
  • Warhammer Community - New Warhammer 40,000: The Ultima Founding
  • HALEY GUY, Sombre Imperium, Black Library, 2017
  1. Warhammer Community - New Warhammer 40,000 : The Ultima Founding [1] (traduit de l’anglais par Guilhem)
  2. Informations issues de Sombre Imperium, Chapitre Douze - L’Inferior de Cawl de HALEY GUY, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.
  3. Informations issues de Sombre Imperium, Chapitre Douze - L’Inferior de Cawl de HALEY GUY, Black Library, 2017 et résumées par Guilhem.