Flotte Expéditionnaire

De Omnis Bibliotheca

Durant la Grande Croisade, les troupes pléthoriques de l’Empereur furent organisées en un certain nombre de formations, connues sous le nom de Flottes Expéditionnaires. Il n’y eut au départ qu’une seule de ces flottes, commandée par l’Empereur Lui-même, mais davantage furent lancées à mesure que la Croisade se répandait dans la galaxie. De talentueux généraux, des hommes de confiance, étaient nommés à leur tête.

Afin que chacune puisse recevoir le soutien adéquat et que leurs mouvements soient suivis avec un certain degré de précision, chacune des Flottes Expéditionnaires recevait un numéro attribué par le Conseil de Guerre. Lorsque la Grande Croisade toucha à sa fin, on comptait près de cinq mille expéditions primaires, et plus de soixante mille groupes secondaires de déploiement opérant à travers l’Imperium.

La composition de chacune des flottes n’était pas fixe. Les diverses escadres de vaisseaux, les régiments de l’Armée Impériale, les formations de troupes auxiliaires, et même les détachements des Légions Space Marines composant une flotte pouvaient aller et venir au fil du temps, comme le dictait la stratégie prédominante. Mais les matricules de désignation demeuraient les mêmes, et bien que la plupart n’acquirent jamais de signification particulière, certains finirent par être associés à des Primarques spécifiques, ou d’autres meneurs d’hommes prestigieux.

La désignation numérique d’une Flotte Expéditionnaire se transmettait aux planètes conquises par ses forces : ainsi, par exemple, un monde impérial initialement connu sous le nom de Soixante Trois Dix-Neuf avait-il été le dix-neuvième découvert par la 63e expédition. Il devenait par conséquent possible aux administrateurs de retracer les mouvements d’une flotte spécifique grâce aux mondes que celle-ci avait rencontrés, pris dans l’ordre chronologique.

Source[modifier]

  • MERRET ALAN, Visions d'Hérésie - Guerre, ténèbres, traîtrise et mort, 2014