Factions du Secteur Macharien

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Imperium-maledictum-banner left.jpg
Imperium-maledictum-banner right.jpg




Imperium-maledictum-aquila.png
Imperium-maledictum-aquila.png



Vaisseau de Combat dans le Secteur Macharien

Groupe de Combat Fortis

Le redoutable Groupe de Combat Fortis fut détaché de l’imposante Flotte Indomitus Tertius et affecté à l’assistance du Secteur Macharien. Les éléments de Fortis engagèrent une myriade d’ennemis sur les mondes du Secteur Macharien après avoir contacté le Seigneur de Secteur Aulus Sejanus. Un certain nombre de conflits sont à présent résolus, mais plusieurs guerres sont encore en cours. De nombreux mondes dévastés ont récemment commencé à se reconstruire, mais la présence du Groupe de Combat Fortis, bien qu’essentielle, envenima parfois une situation déjà délicate. Étant donné que de nombreux guerriers de Fortis ne connaissent pas le Secteur Macharien, les voyageurs doivent faire preuve d’une grande prudence. Les risques d’être pris en chasse par des vaisseaux d’escorte Impériaux sont élevés en ce moment, et le fait de ne pas avoir de bonnes raisons de voyager ou de ne pas avoir de papiers en règle pour se justifier est un bon moyen de se faire exécuter.[1]

Adeptus Astra Telepathica

Symbole Astra Telepathica.png

« La triste vérité, officier, c’est que mon espèce est effectivement terrifiante - mais sans nous, l’Imperium est voué à la damnation. »
- Theophania Fedorov, Astropathe

Pour les masses ignorantes du Secteur Macharien, l’Adeptus Astra Telepathica apparaît le plus souvent comme un collecteur de Dîme, débarquant des sinistres Vaisseaux Noirs pour soulager leur planète des quelques malheureux touchés par le Warp. Au-delà de cette incursion troublante dans des vies par ailleurs ordinaires, les membres de l’Adeptus Astra Telepathica servent généralement d’autres organisations dans des rôles spécialisés.

Les Astropathes sont utiles à toutes les factions Impériales. Ils envoient, reçoivent et interprètent d’obscurs messages portés sur les vastes distances qui séparent les deux mondes, ce qui constitue la principale méthode de communication interstellaire dans le Secteur Macharien. Les astropathes sont essentiels pour transmettre les ordres entre les centres de pouvoir de l’Imperium. Même au sein de l’Adeptus Mechanicus, qui dépend de la technologie, et de l’Ecclésiarchie, qui est superstitieuse, les Astropathes restent une ressource essentielle. Ces individus si rares sont si précieux que l’Adeptus Astra Telepathica leur attribue des missions spécifiques et que des sommes astronomiques ont été dépensées pour tenter d’influencer leurs jugements. Certains ont tenté de kidnapper un Astropathe à leurs propres fins, mais outre les dangers évidents de tenter de contenir un Psyker de quelque puissance que ce soit, les liens étroits entre cette faction et l’Inquisition font que cela se termine rarement bien.

Plus rares encore sont les Psykers dotés de la puissance et de la force mentale nécessaires pour être utiles au combat. La plupart sont déployés en tant que Psykers Primaris de l’Astra Militarum, mais de nombreux Inquisiteurs Machariens apprécient la puissance dévastatrice et les visions du futur qu’un psyker peut apporter à leur travail, tout comme les plus riches et les plus audacieux des Libres-Marchands.[2]

Dirigeants

La Maîtresse de Chœur Telepathica Theophania Federov dirige fièrement les voix de ses Astropathes depuis l’Amphithéâtre d’Argent de la Cité-Ruche Valios. Elle transmet et reçoit des messages vitaux au nom du Seigneur de Secteur Aulus Sejanus et d’autres personnalités importantes. Bien que toutes les communications astropathiques soient reçues sous forme de visions cauchemardesques enveloppées d’allégories et de symboles obscurs, la Maîtresse de Chœur possède un talent particulier pour démêler ces visions. Cela nécessite beaucoup plus de conjectures et d’interprétations que ce que la plupart des gens trouvent réconfortant, mais jusqu’à présent, sa réputation de clarté n’a pas faibli.

L’accès presque illimité de Theophania Federov aux plus importantes communicae du secteur lui a donné un droit de regard inégalé qu’elle met au service de l’Adeptus Astra Telepathica. Cependant, son dévouement a deux conséquences : la première est la marque permanente laissée sur sa psyché, une compulsion surnaturelle à rechercher toutes les connaissances qui ne sont pas fournies par le vaste catalogue entrelacé de messages psychiques. La seconde, ce sont les messages qu’elle reçoit d’au-delà de l’Imperium, des chuchotements psychiques qui peuvent provenir de Xenos ou de Démons et qui torturent ses rêves.

Federov cherche à employer un groupe clandestin pour enquêter sur les pistes ouvertes par les divergences des messages astropathiques qu’elle étudie, et lui faire un rapport sur un monde qui lui échappe.[3]

Siège

L’Amphithéâtre d’Argent est un relais Astropathique, un conduit de pouvoir psychique par lequel les messages sont envoyés et reçus à travers les vastes étendues du vide, fonctionnant comme le point central de toutes les communications vers le Secteur Macharien depuis l’extérieur de ses frontières.

Le relais est alimenté par un chœur de milliers d’astropathes, dont des dizaines meurent chaque jour terrien sous l’effet de la puissance misérable du Warp. Ce sacrifice est consenti pour que des communications vitales puissent être envoyées à travers les étoiles afin que le Secteur Macharien reste lié à l’Imperium, car ce n’est que par ce lien qu’il peut continuer à exister.

Un labyrinthe de sanctuaires de communication pour chaque faction Impériale officielle remplit l’espace sous la vaste chambre chorale de l’Amphithéâtre d’Argent, tous rivalisant pour s’assurer que leurs messages sont envoyés le plus rapidement possible, et se livrant occasionnellement à des trafics d’informations illicites et à de l’espionnage.[4]

Rumeurs

Les Divinateurs de l’Adeptus Astra Telepathica dans le Secteur Macharien ont longtemps tenté d’utiliser leurs pouvoirs pour aider les Vaisseaux Noirs, en scrutant le Warp pour prédire le nombre de nouveaux Psykers qui émergeront sur chaque monde. Ce processus a donné des résultats variables (et parfois désastreux), mais au fil des siècles, il est devenu un peu plus fiable, à une exception près. Le monde du Sanctuaire Macharia a toujours fourni une Dîme de Psykers bien inférieure aux prévisions, mais toujours juste dans les limites nécessaires pour payer le dû de l’Empereur. Certains membres de l’Adeptus Astra Telepathica soupçonnent que quelque chose de sinistre se prépare, un reflet infâme de la Dîme réclamant des Psykers dans un but plus inquiétant.[5]

Navis Nobilite

NavisNobility.png

Les principales lignées de Navigators opérant dans le Secteur Macharien :[6]

Maison Balevolio

Les plus grands Navigators du Segmentum Pacificus, avec un domaine considérable sur Terra même. Les Balevolio ont navigué dans les étoiles de ce qui serait un jour le Secteur Macharien dix mille ans avant la naissance de Macharius, et ont dirigé son vaisseau amiral tout au long de sa croisade. De nos jours, ils ne daignent naviguer que sur les navires les plus puissants et les plus importants.[7]

Maison Tarquinius

Maison renégate à la réputation sulfureuse, les Navigators de la Maison Tarquinius exercent leur métier en transportant des cargaisons douteuses pour le compte d’intérêts secrets. La maison prétend abhorrer les Puissances de la Ruine et ses serviteurs, mais cela ne lui a guère épargné l’ire de l’Inquisition et des autres maisons de Navigators. Jusqu’à présent, ils ont survécu en grande partie en travaillant avec des organisations criminelles, certains gouverneurs planétaires souhaitant éviter l’attention de l’Imperium dans son ensemble. On dit même qu’ils travaillent avec certains de ceux qui ont été déclarés Hereticus Absentia et qui ont fui le pouvoir de l’Imperium pendant la Croisade Macharienne.[8]

Maison Laryx-Nor

Cette ancienne maison est fermement liée à l’Adeptus Mechanicus. Très flamboyants, ils voyagent avec des suites de serviteurs avancés magnifiquement ornés et de chérubins très sophistiqués, tous vêtus de masques chromés rouge brillant et de plaquages argentés étincelants.[9]

Maison Korshad

Maison formelle qui place les affaires avant tout, les Korshad ne se soucient pas de qui ou de quoi ils transportent, tant que tous les formulaires sont correctement signés et marqués. Les Korshad sont connus pour servir de nombreuses dynasties de Libre-Marchand, mais surtout les Iaysus.[10]

Maison Enebayar

Maison nomade réputée pour la rapidité et la relative fiabilité de sa navigation dans le Warp, les Enebayar servent régulièrement divers Chapitres de l’Adeptus Astartes, plusieurs Maisons de Chevalier et la Navis Imperialis avec distinction. De nombreuses factions mercantiles ont désespérément tenté de s’attacher les services d’un Navigator Enebayar, en vain.[11]

Adeptus Mechanicus

Symbol mechanicus.png

« Tout savoir a déjà été connu. Cherchez à retrouver ce qui a été perdu. Ne perdez pas votre temps avec le péché de l’innovation, car les œuvres perdues de mille générations se trouvent sous nos pieds. »
- Ardrum Harkervolpha, Secundus Lexmécanique
Manufactorum de l’Adeptus Mechanicus

Les Mondes-Forges du Secteur Macharien entretiennent un dévouement martial qui s’est maintenu depuis la Croisade Macharienne, et qui fut crucial dans la résolution des troubles qui l’ont suivie. Une grande partie des soldats d’Astra Militarum du Secteur Macharien portent des armes produites sur les Mondes-Forges, tout comme les soldats des secteurs voisins. En conséquence, l’Adeptus Mechanicus jouit d’une réputation particulièrement bonne en tant que contributeur fiable et soutien indéfectible de la puissance martiale.

Cela a permis aux Technoprêtres de Mars de jouir d’une grande liberté dans le secteur, même au regard de leur autonomie habituelle : tant que les troupes de l’Astra Militarum sont bien équipées, le seigneur du secteur Aulus Sejanus se contente de laisser l’Adeptus Mechanicus faire son travail. En conséquence, plusieurs projets de recherche extrêmement sensibles et sophistiqués ont été mis en place dans le système, dont certains visent à récupérer la technologie des civilisations humaines pré-Impérium détruites lors de la Croisade Macharienne. De nombreux mondes du Secteur Macharien étaient déjà anciens avant que Macharius n’y mette les pieds, et l’Adeptus Mechanicus est toujours à l’affût de la moindre occasion de récupérer la technologie perdue.

Nombre de ces projets se sont avérés fructueux, mais certains durent depuis des siècles et continueront probablement pendant des siècles encore, car des Technoprêtres ou des sectes de l’Adeptus Mechanicus cherchent à récupérer la technologie des âges passés. L’isolement et la liberté relative qu’offre le secteur ont conduit de nombreux Technoprêtres à emprunter des chemins technologiques cachés et à s’engager dans des voies de recherche douteuses. Certaines des conclusions auxquelles ils sont parvenus frôlent l’Hérésie Technologique. Plus d’un apostat en est venu à la conclusion que la destruction de la technologie provoquée par la Croisade Macharienne n’était pas justifiée au regard des bénéfices qu’elle a permis d’obtenir. Jusqu’à présent, les partisans de ces idées restent isolés et désorganisés, mais il est peu probable que cette situation perdure.[12]

Dirigeants

L’Adeptus Mechanicus possède une hiérarchie stricte, l’accumulation de connaissances sacrées étant à la fois la condition et la récompense de l’ascension dans ses rangs. Dans le Secteur Macharien, le plus grand pouvoir est détenu par le Triumvirat Ferrique, un conseil de Fabricators-Généraux de haut rang qui parcourent le secteur durant des décennies à bord de l’Arche Mechanicus, Recollections of Rust. Chacun d’entre eux a laissé un Locum Fabricator en charge du Monde-Forge qu’il dirige, une bénédiction mitigée pour ces personnages qui jouissent de la majorité de l’autorité d’un Fabricator General mais qui n’ont aucune chance de revendiquer un jour ce titre pour eux-mêmes. Officiellement en pèlerinage de redécouverte, le Recollections of Rust est un foyer de machinations politiques, dont la plupart impliquent Tolmet Quartic-9, le plus jeune du Triumvirat.

Le Recollections of Rust est également un puissant vaisseau militaire. Ses ponts inférieurs abritent des dizaines de Manipules Skitariis et d’autres outils de guerre bien plus ésotériques. Tolmet Quartic-9 est à la recherche d’un groupe sacrifiable pour inspecter ces Skitariis et détecter tout écart par rapport au conditionnement standard du Mechanicus, afin d’obtenir un plus grand contrôle personnel sur les forces militaires de l’Arche.[13]

Bastion

L’Ellion-Sift est une Temple-Forge installée sur Cor, la lune de Res Vilissima. Elle est en apparence dédiée au fonctionnement des importants systèmes de filtration d’air de ce satellite, et occasionnellement à la recherche d’appareils bizarres et vraiment anciens récupérés à la surface de la planète. En réalité, Ellion-Sift est une installation lourdement blindée, conçue pour lancer des opérations offensives immédiates si les incursions mineures de Xenos, courantes dans les sous-secteurs de Yix et d’Andosk, s’avéraient annoncer une menace plus sérieuse.

Outre une impressionnante batterie de Macrocanons qui donnerait du fil à retordre à n’importe quelle flotte de combat hostile, le site abrite le plus grand arsenal de robots Kastelan du secteur. Ceux-ci sont maintenus par une foule de Compilateurs Cybernétiques qui, comme la plupart des Technoprêtres en poste, sont enfermés derrière un filtre perceptif qui les empêche de reconnaître l’étendue réelle de l’arsenal d’Ellion-Sift. En fait, il n’est pas certain que quiconque dans l’Adeptus Mechanicus Macharien connaisse toute l’étendue militaire de l’installation.[14]

Rumeurs

Sur Ibal, de vastes forêts d’organismes arborescents cuivrés puisent des minéraux dans les profondeurs de la surface. Ces minéraux sont exploités comme source de métaux précieux, mais pour la première fois depuis des siècles, certains d’entre eux ont commencé à porter des fruits. Dans certains bosquets, les arbres sont chargés de sphères de fils de cuivre tordus et d’autres composants énigmatiques. S’agit-il d’un phénomène naturel ou du résultat d’une manipulation biomécanique par une civilisation depuis longtemps disparue ? Le Biologis le plus ancien d’Ibal, Selent Phi-2, a remarqué que les fruits contiennent des dépôts de métaux plus concentrés et a suggéré qu’on les laisse se développer, mais d’autres se méfient. Certains ont même suggéré de purger Ibal de sa flore étrange.[15]

Chevaliers Impériaux

Symbole mini chevalier imperial.png

De nobles guerriers qui partent au combat à bord de Chevaliers Impériaux, anciennes machines de guerre de l’Imperium :[16]

Maison Vandensarg

Réputés pour leur attitude honorable, mais résolument "barbare", les Vandensarg marquent leurs Chevaliers de sigles primitifs dessinés dans de l’argile teintée de cramoisi et les décorent de trophées arrachés aux cadavres des créatures colossales qu’ils ont abattues sur leur monde d’origine, Maleer. Les Vandensarg adorent les combats martiaux brutaux et privilégient les chevaliers équipés pour la mêlée.[17]

Masion Korun

L’une des Sept Épées, un groupe de Maisons de Chevaliers Questor Imperialis qui partagent le monde de Veritas Maximal. Les Sept Épées s’affrontent lors d’une grande joute tous les vingt ans pour déterminer qui sera leur grand roi. Lorcan Korun est l’actuel Grand Roi et est généralement considéré comme un bon roi, bien que les barons de la Maison Erd, tristement célèbre pour sa fourberie, laissent entendre le contraire.[18]

Maison Veroth

Maison de Questor Mechanicus, les Chevaliers de Veroth sont réputés pour être difficiles à vaincre. Ils défendent régulièrement un certain nombre de petits Mondes-Forges dans les sous-secteurs de Cytheris et de la Nébuleuse de Gallosque. Ils sont les fiers boucliers des Titans de la Legio Machaera ("Lion’s Sword"), sur le monde de Titanslair, où la majorité de leur maison est stationnée en permanence.[19]

Adeptus Administratum

Symbol administratum.png

« Chaque rapport n’est qu’une version déformée de la vérité. Lisez-en suffisamment et vous finirez peut-être par découvrir quelque chose de bien plus utile que la vérité - les faits. »
- Adepte Premier Conseiller Thorius Baldine
Openspace de l’Administratum
Adeptus Arbites

L’Adeptus Arbites ne relève pas de l’autorité de l’Adeptus Administratum (en fait, il enquête souvent sur l’Administratum et ses adeptes pour violation de la Lex Imperialis).[20]

En raison du rôle actif de l’Adeptus Administratum dans la reconstruction des mondes du Secteur Macharien après la croisade du Seigneur Solaire, les adeptes du secteur ont longtemps été fiers de son comportement modèle et de sa productivité. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Dans le sillage de la Noctis Aeterna, de nombreux mondes du Secteur Macharien ont été détruits, sans parler de ceux qui ont été perdus. Le flux des écrits et des rapports de supplication est totalement perturbé. Les Dîmes sont très peu nombreuses à atteindre leur ancien quota, si tant est qu’elles puissent être collectées. Avec la mort de tant de dirigeants, des centaines de lignes de succession sont rompues, ce qui signifie que dans certains cas, l’Administratum ne peut même pas savoir avec certitude qui devrait être le gouverneur de la planète. Des guerres civiles de succession sont en cours sur de nombreuses planètes, chaque faction revendiquant sa légitimité face aux représentants de l’Administratum en difficulté.

Sur les mondes plus fonctionnels, les adeptes les plus puissants travaillent sans relâche pour rétablir les canaux Impériaux appropriés et le flux de communications vitales à travers le Secteur Macharien. Nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’absence totale de contact avec Dao Teyras, le monde de l’Administratum qui coordonnait autrefois la majorité du traitement de l’information pour le Secteur Macharien.[21]

Dirigeants

Le plus puissant représentant de l’Administratum dans le Secteur Macharien est l’Adepte Thorius Baldine, Premier Conseiller du Seigneur du Secteur Aulus Sejanus. Issu d’une famille militaire anoblie par Macharius lui-même, Baldine passe ses journées épuisantes à coordonner des milliers de missives et de rapports provenant de tout le secteur en difficulté. En théorie, Baldine n’est qu’un conseiller. En réalité, le Seigneur de Secteur lui fait entièrement confiance, et sa capacité à diriger les ressources du Secteur Macharien comme il l’entend est quasiment illimitée.

La plupart des mondes Machariens disposent d’un adepte principal chargé de coordonner les efforts de l’Administratum sur la planète. Nombre de ces personnes sont actuellement portées disparues, présumées mortes. Desmos Baldine, un descendant de Thorius, a été désigné pour occuper l’un de ces postes. N’ayant pas la même perspicacité que son prédécesseur, Desmos recherche un groupe de personnes dont il est possible de nier l’existence afin de résoudre certains problèmes et d’améliorer sa réputation sans avoir à se soumettre à un examen bureaucratique plus approfondi.[22]

Siège

La Maison Opaque est un centre de traitement Administratum situé sur le Monde-Forge Osmodia Beta. Si les employés de la Maison Opaque coordonnent régulièrement leurs activités avec les Logi du Monde-Forge, ils traitent également des communiqués clandestins provenant des sous-secteurs extérieurs et destinés à Persepolis. En conséquence, les administrateurs de Persepolis sont au courant d’un grand nombre de secrets intéressants et illicites. Ils savent ainsi qui reçoit les pots-de-vin et où sont fabriqués certains biens prescrits. Ces informations pourraient sans doute être utilisées pour censurer ou arrêter les personnes impliquées, mais l’Adepte Ida Tarkus, Prefectus de la Maison Opaque, préfère utiliser ces informations pour faire avancer ses objectifs de manière plus subtile.[23]

Rumeurs

La plus grande entreprise de l’Administratum dans le Secteur Macharien à l’époque actuelle est de rétablir la communication, le respect de la Dîme et le bon fonctionnement des mondes Impériaux à la suite de la Noctis Aeterna. Le préfet de l’Administratum, Solomon Rhult, a été mandaté par Thorius Baldine lui-même pour enquêter sur les gouvernements planétaires qui ne respectent pas la Dîme. La dernière mission en date de Rhult est une enquête approfondie sur l’Agri-Monde de Crultus, où des rumeurs prétendent que les noms et les pouvoirs de plusieurs adeptes de l’Administratum ont été volés par un groupe d’imposteurs sinistres pendant la période d’isolement de la planète.[24]

Astra Militarum

Symbol astra militarum.png

« Les armes, peu importe leur taille, ne peuvent vous aider que jusqu’à un certain point. Au bout du compte, tout est question de courage. »
- Seigneur Solaire Macharius
La célèbre Schola Macharia

De nombreux mondes du Secteur Macharien ont une longue histoire de solidarité avec l’Astra Militarum. Après la chute de la Noctis Aeterna, ils continuèrent à lever leurs régiments, malgré l’absence de communication avec le Departmento Munitorum. En règle générale, lorsqu’un régiment de l’Astra Militarum est recruté sur une planète donnée, il est peu probable qu’il revoie son monde d’origine, car il est rapidement envoyé combattre dans des zones de guerre éloignées. Cela n’a pas été le cas dans le Secteur Macharien au cours des dernières années, en raison de l’agitation de l’Immaterium et de l’occlusion de l’Astronomican. Les communications étant enfin rétablies dans tout le secteur, l’Astra Militarum se trouve dans une situation inhabituelle, puisqu’il dispose d’une concentration atypique de troupes sur plusieurs mondes Machariens, en dehors des zones de guerre immédiates.

Alors que toutes les forces de l’Astra Militarum sont théoriquement désespérément nécessaires quelque part, le commandement dans le secteur a été curieusement lent à rectifier la situation. Si certaines forces doivent indubitablement rester dans le secteur pour régler les conflits nés de la Noctis Aeterna, la simple quantité de soldats a éveillé les soupçons. Certains chuchotent que les commandants locaux rassemblent des troupes à des fins malveillantes, tandis que d’autres proclament que cette accumulation est un signe certain que le Seigneur de Secteur Aulus Sejanus prépare sa propre Croisade.[25]

Dirigeants

Dans le Secteur Macharien, le plus haut gradé de l’Astra Militarum est le Seigneur Général Inger Kore. Le Seigneur Général Kore commande plusieurs groupements tactiques de Persepolis Stoneborn, ainsi que des troupes ad hoc provenant d’un petit nombre d’autres mondes Machariens. Elle est actuellement à la tête de ses propres troupes et d’éléments du Groupe de Combat Carinus de la Croisade Indomitus contre les forces Xenos qui occupent partiellement la planète Sundown et son système environnant. Sur la plupart des mondes Machariens, les troupes de l’Astra Militarum sont placées sous l’autorité d’un général de division local, mais les bouleversements provoqués par la Noctis Aeterna ont entraîné la mort d’un si grand nombre de militaires qu’il est possible qu’un officier de rang bien inférieur soit en charge de l’opération.[26]

Siège

La Schola Macharia est le meilleur terrain d’entraînement militaire du Secteur Macharien, et d'aucuns diront de l’Imperium lui-même. Outre ses vastes places de parade, ses myriades de salles de cours et ses reconstitutions détaillées des principaux champs de bataille, c’est une formidable citadelle à part entière. Les officiers qui y sont formés ont tendance à mener des carrières brillantes, grâce à l’excellence de leur instruction et aux liens qu’ils tissent avec leurs camarades. La camaraderie entre les officiers et les anciens élèves de l’académie contribue à assurer le bon fonctionnement des armées placées sous la direction de commandants différents. Ses détracteurs affirment qu’il existe une culture de favoritisme parmi ceux qui ont reçu leur formation à la Schola Macharia, les promotions et les postes importants étant attribués sans considération.

Quoi qu’il en soit, la Schola Macharia reste un important centre de pouvoir pour l’Astra Militarum dans le secteur, et sa présence sur le Monde-Sanctuaire est une bonne raison pour les commandants dévots de lui rendre visite avant de partir pour une campagne importante. C’est ainsi que des décisions cruciales et des stratégies de grande envergure sont souvent conçues ou mises au point entre ses murs blindés.[27]

Rumeurs

Durant la Noctis Aeterna, des pillards Drukharis s’attaquèrent aux mondes de Proteus. Les Ruches de Proteus Secundus furent particulièrement touchées et devinrent un terrain de chasse pour les Kabales. Plusieurs régiments de l’Astra Militarum furent envoyés sur les ruches et, pendant trois longues années, tinrent tête aux Xenos en maraude. Les vétérans de cette longue campagne ont été hautement décorés, mais depuis peu, ils font l’objet de soupçons. On dit que certains d’entre eux ont adopté les pratiques infâmes des Xenos et ont commencé à s’en prendre à leurs concitoyens, et que c’est la raison pour laquelle les régiments concernés n’ont pas encore été redéployés.[28]

Adeptus Ministorum

Symbole ministorum.png

« La foi qui se contente de demeurer ne suffit pas. La vraie foi ne se trouve que dans l’adversité. »
- Archiconfesseur Venykar

Macharius le Solaire est vénéré comme un saint par le Credo Impérial, et il est particulièrement vénéré dans le secteur qui porte son nom. La foi y est forte, en partie grâce aux relations étroites entre l’Astra Militarum, qui glorifie le conquérant Seigneur Solaire, et l’Ecclésiarchie, qui le considère comme un exemple parfait de la volonté de l’Empereur incarnée par un saint. Cette camaraderie entre les factions est renforcée par les vastes opérations de la Schola Progenium dans le secteur, des orphelinats gérés par l’Ecclésiarchie qui se consacrent à l’endoctrinement et à la formation des futures élites de la société Macharienne.

La principale tâche de l’Ecclésiarchie est d’instaurer et de maintenir une foi et une peur ferventes, en veillant à ce que chaque travailleur se soumette à un labeur incessant bien au-delà de ses limites physiques pour servir l’Empereur, et à ce que chaque guerrier soit prêt à se sacrifier au nom de l’Imperium. En plus de préserver le statu quo d’un fanatisme absolu, les Missionarus Galaxia sont envoyés sur des mondes qui ne sont pas encore totalement convertis ou qui sont tombés dans l’hérésie à Yix, Andosk et dans la Nébuleuse Gallosque. Lorsque ces Missionnaires échouent, les Adepta Sororitas de l’Ordre du Voile Charbonné les suivent, utilisant la lame, le bolter, la flamme et la foi pour expulser les hérétiques, les Démons et tous les Xenos qui menacent l’autorité de l’Ecclésiarchie.[29]

Dirigeants

Les rangs et les titres abondent dans les échelons supérieurs de l’Ecclésiarchie du Secteur Macharien, l’équilibre de l’autorité n’étant clair que pour ceux qui sont au sommet. De nombreux membres de l’élite de l’Ecclésiarchie macharienne prêchent que la compréhension de ce système opaque et byzantin est inutile pour les subalternes, car tout ce qui compte, c’est d’obéir à n’importe quelle autorité au service de l’Empereur.

L’Archiconfesseur Venykar est l’une de ces autorités, respectée non seulement en tant que savant du Culte Impérial, mais aussi en tant que génie politique. En public, il est loué pour les nombreuses enquêtes auxquelles il a participé, chassant les hérétiques cachés et se hissant souvent aux places qu’ils laissent vacantes dans la hiérarchie de l’Ecclésiarchie. En privé, beaucoup murmurent qu’il est vraiment inhabituel pour un homme de foi d’être autant impliqué dans des intrigues et d’avoir autant d’informations sur ses pairs.[30]

Siège

Le Monde-Sanctuaire Macharia est l’un des lieux les plus sacrés en dehors de Sainte Terra, et l’un des plus hauts lieux consacrés de cette planète sacrée est la Magna Basilica, actuellement présidée par l’Archiconfesseur Venykar.

Le but de la Basilique est apparemment de répandre la nouvelle du retour du Primarque Roboute Guilliman. Au cours des années qui suivirent sa résurrection, la Basilique devint un lieu de culte secret pour le Primarque, ce que le Seigneur Commandant de l’Imperium ne manquerait pas de trouver irritant. À cette fin, un quartier entier de la ville du Poing Solaire fut englobé dans une cathédrale unique, dont les flèches massives forment un plafond pour les sanctuaires et les manufactures autrefois séparés. Depuis cette métropole fermée, l’Archiconfesseur Venykar veille à la force spirituelle d’une Congrégation Majoris du Missionarius Galaxia, diffusant le dogme actualisé du culte Impérial dans tout le secteur. Personne ne peut nier le but sacré de ces agents, mais certains se demandent ce que les missionnaires rapportent exactement à l’Archiconfesseur, et comment les informations recueillies s’intègrent dans ses plans serpentins.[31]

Rumeurs

Les missionnaires déployés dans le monde féodal de Somrot ont fait état de progrès considérables dans la diffusion et l’application du Culte Impérial au sein d’une population quelque peu particulière, mais tous leurs rapports ont un point commun : envoyer davantage de missionnaires. L’Archiconfesseur Venykar, qui a déployé plus d’un millier de fidèles de différents rangs dans la ville forteresse de Typhoeus, est à juste titre méfiant. Tout aussi troublant est le grand nombre de diplômés de la Schola du Seigneur Solaire qui jouxte la Magna Basilica qui demandent à être stationnés sur Typhoeus, déclarant qu’ils "sentent que c’est la volonté de l’Empereur".[32]

Inquisition

Symbol inquisition.png

« La Sorcière. L’Hérétique. Le Xenos. Le Traître. J’aimerais qu’ils aient tous le même cou, afin de pouvoir leur couper la tête d’un seul coup. Malheureusement, la galaxie n’est pas aussi aimable, je dois donc commencer par la vôtre. »
- Inquisiteur Alis Ruad
Inquisitrice de l’Ordo Xenos

Bien que peu de gens connaissent l’Inquisition comme autre chose qu’un monolithe obscur, c’est l’Ordo Hereticus qui a historiquement porté le plus grand intérêt au Secteur Macharien. Le soulèvement qui suivit la mort de Macharius y attira de nombreux Inquisiteurs, désireux d’éradiquer les traîtres restants et de se faire un nom par la même occasion. L’Ordo reste très présent dans le secteur, de nombreux Inquisiteurs voyant de l’hérésie dans les organisations et les traditions qui perdurent depuis l’époque où la lumière de l’Empereur a été apportée au secteur par la puissance du Seigneur Solaire.

Au cours des siècles qui suivirent la conquête, les Inquisiteurs de l’Ordo Xenos et de l’Ordo Malleus trouvèrent également de nombreuses raisons de tourner leur regard vers le Secteur Macharien. Les forces Impériales pénétrèrent plus avant dans le vide spatial, mais ont découvert que le vide pouvait les repousser. Les forces Impériales s’engagèrent dans le secteur Macharian, principalement dans les sous-secteurs Yix et Andosk, où la Navis Imperialis récupéra les mondes perdus et l’Astra Militarum s’engagea dans de nombreux conflits interminables. En marge de ces nobles efforts, des Xenos immondes et des Démons cauchemardesques sont apparus pour briser la trame de l’Imperium, et l’Inquisition s’est efforcée de les repousser.

Loin des lignes de front, les devoirs de l’Inquisition et son approche intransigeante l’amenèrent à entrer en conflit avec d’autres factions majeures du Secteur Macharien. Cela ne lui a pas valu beaucoup d’amis, mais pour l’instant, son autorité reste incontestée, du moins en apparence.[33]

Organisation

L’Inquisition a toujours abhorré les structures de pouvoir centralisées, et en dehors des objectifs des Ordos, il n’y a pas grand-chose qui puisse unir deux inquisiteurs. Néanmoins, certains ont trouvé un terrain d’entente et se rencontrent occasionnellement pour partager des informations ou s’attaquer à des menaces plus importantes. Dans le Secteur Macharien, ces rencontres ont le plus souvent lieu dans la Mare Cinis sur Suluk, une lune mineure de Persepolis. Là, une grande plaine de cendres est tout ce qui reste d’un avant-poste Impérial nettoyé par l’Inquisition pour avoir accepté l’aide des Xenos lors d’une incursion démoniaque. Elle rappelle tout ce qui peut être accompli lorsque des éléments de l’Inquisition mettent de côté leurs différences et travaillent dans un but commun.[34]

Siège

Le Penitent Burden, un Vaisseau Noir de l’Adeptus Astra Telepathica, est actuellement ancré dans le vide à Cytheris alors qu’il poursuit sa mission de collecte de la Dîme. L’Inquisitrice de l’Ordo Hereticus, Ksenia Baek, a investi une partie du bâtiment protégée par un bouclier psy pour en faire son quartier général de facto. En échange de cet accommodement - car Baek estime que des arrangements mutuellement bénéfiques sont préférables à une conformité ordonnée - l’Inquisitrice aide à éradiquer les sorcières particulièrement récalcitrantes.

L’Inquisitrice Baek a procédé de cette manière pendant des siècles, se déplaçant de vaisseau en vaisseau et formant un nombre inhabituellement élevé d’Interrogateurs au cours de sa carrière. Ceux qui survécurent, dont beaucoup sont aujourd’hui des inquisiteurs à part entière, conservent des liens avec Baek et lui envoient leurs propres subalternes pour qu’elle leur donne des conseils ou des directives.[35]

Rumeurs

Sur la lune de Goros Pok, dans le sous-secteur de Yix, une excavation gigantesque a été découverte. Défiant la logique et la géologie, il semble s’enfoncer profondément dans le manteau lunaire. Des faisceaux de conduits d’énergie en bordent les parois, vraisemblablement conçus pour acheminer l’énergie thermique vers des machines qui n’ont jamais été créées ou qui ont disparu depuis longtemps. Le Technoprêtre Barcellus d’Eskutchax avait commencé à étudier les ruines lorsque son équipe a été frappée par une envie inexplicable et irrésistible de se jeter dans le trou.[36]

Marine Impériale

Symbole Flotte Impériale.png

« L’espace déteste les lâches. »
- Seigneur Amiral Adelina Gaust, lors de la mise en service du croiseur de classe Lunar, le Mercy of Fire

La Navis Imperialis est considérée comme une institution divine dans le Secteur Macharien, à la fois pour son rôle historique dans les flottes de croisade de Saint Macharius, mais aussi en raison de la croyance selon laquelle les navires guidés par le saint Astronomican sont sans doute chargés d’assurer la volonté de l’Empereur-Dieu. La Noctis Aeterna a marqué le début d’une ère catastrophique pour la Marine Impériale. De nombreux navires furent contraints de jeter l’ancre pendant des années, leurs Navigators aveugles, leurs Astropathes assaillis par un silence fantomatique. Au cours de cette période calamiteuse, les mutineries se sont multipliées, poussant un certain nombre de capitaines à s’engager dans des pratiques douteuses en ce qui concerne l’acquisition par la force des rations et du matériel nécessaires sur des planètes déjà sinistrées.

Immédiatement après le passage du Noctis Aeterna, la majorité de la Flotte de Guerre Macharienne a repris ses fonctions avec enthousiasme. Les vaisseaux loyaux servent maintenant d’escortes ou de navires de soutien dans plusieurs zones de guerre à travers le secteur. De nombreux vaisseaux aident à guider les vaisseaux du Groupe de Combat Carinus à travers des espaces peu familiers, et se battent aux côtés de leurs vaisseaux de guerre dans plusieurs batailles clés. Au-delà de ces tâches indispensables, de nombreux Capitaines de la Marine Impériale se sentent honorés de traquer leurs frères traîtres - ces lâches opportunistes qui ont renoncé à leurs serments solennels et se sont tournés vers des actes de piraterie odieux contre leurs anciens alliés.[37]

Dirigeant

Le plus haut gradé du Flotte de Combat Macharienne est le Seigneur Amiral Adelina Gaust, qui est responsable de toutes les opérations navales dans le secteur. Son navire amiral est un cuirassé de classe Retribution, le Righteous Daughter.[38]

Siège

Port Killian est le centre officiel des activités de Navis Imperialis dans le Secteur Macharien. Port spatial gigantesque situé en bordure du cimetière de vaisseaux connu sous le nom de Courroux d'Arrian, Port Killian regorge de macro-piles et d’anciens systèmes d’armement, suffisamment dangereux pour faire réfléchir même les pilleurs Xenos les plus avancés sur le plan technologique. En dehors de ses fonctions habituelles de centre de commandement, Port Killian remplit deux fonctions essentielles : faciliter et protéger la récupération des vaisseaux Impériaux sacrés, et dissuader les pirates et les parasites Xenos de faire de même. Les remorqueurs passent des dizaines d’années à transporter les carcasses de vaisseaux vides en orbite autour de Port Kilian, bravant les profondeurs du Courroux d’Arrian pour récupérer les épaves les plus intactes et les plus précieuses. Les systèmes défensifs intacts prennent parfois ces remorqueurs pour cible, leurs Esprits de la Machine persistants ayant l’intention de poursuivre des guerres réglées il y a des siècles.

Les réunions avec le Seigneur Amiral Maro Graven se tiennent dans un grand observatoire qui fait également office de salle de guerre, où des arches voûtées encadrent le champ quasi infini de vaisseaux-cathédrales en ruine flottant creux et explosés dans l’obscurité froide - un rappel sinistre des devoirs sacrés du Navis Imperialis, et du destin des capitaines traîtres qui osent s’opposer à l’Imperium.[39]

Rumeurs

La Navis Imperialis craint de se rendre dans certaines régions du Secteur Macharien, les Abysses d’Ayzinith étant la plus tristement célèbre d’entre elles. Cependant, la plus insidieuse pourrait bien être celle des Hauts-Fonds d’Osterum, dont on dit qu’elle contient un monde sans nom qui "chante" dans le vide spatial, appelant les vaisseaux sur de grandes distances tandis que leurs Navigators poussent inconsciemment leurs vaisseaux vers lui. L’Inquisition aurait réduit ce monde en cendres il y a des siècles, mais toujours son appel demeure. Une flottille de vaisseaux morts serait en orbite autour du monde stérile, sans aucune trace de leur ancien équipage. Le Capitaine Cambreal van Thorn a été chargé d’enquêter sur ce phénomène à bord de son croiseur de classe Lunar, le Sacrament of Purgatario.

Si les rumeurs sur l’existence d’un cimetière de vaisseaux spatiaux s’avèrent exactes, les vaisseaux qui s’y trouvent étant intacts et leurs équipages absents, il pourrait s’agir d’un terrain de récupération plus riche que même le Courroux d’Arrian. Bien entendu, toute personne tentant de sécuriser ces vaisseaux morts devra faire face à la force malveillante qui y habite.[40]

Libres-Marchands

Symbol libre-marchand.png

« Par la volonté de l’Empereur, je suis chargé de voyager au-delà des frontières sûres de son glorieux Imperium. Au prix de grands risques, j’affronte les périls de l’espace et, à force de courage et de sacrifices, je conquiers des mondes dangereux afin d’étendre son domaine. C’est un lourd fardeau, mais je le porte fièrement... et s’il m’arrive de faire des bénéfices, qui peut nier qu’il s’agit là de la bienveillance divine de Son grand plan ? »
- Ekaterina Praskovya Iaysus, Libre-Marchand de la Maison Iaysus

Le Secteur Macharien offre une opportunité presque parfaite pour les Libres-Marchands, de part la civilisation sécurisée et prospère du sous-secteur Cytheris, bordée par des parties de l’espace non développées ou inexplorées qui sont potentiellement mûres pour l’exploitation. L’histoire de l’Hérésie Macharienne renferme des opportunités pour des personnes assez audacieuses pour tenter de réintégrer des mondes perdus, et l’attrait d’imiter les gloires passées du Seigneur Solaire en s’aventurant dans des régions inexplorées est irrésistible pour les plus ambitieux.

Les plus célèbres sont les dynasties de Libres-Marchands de Iaysus, Klaskoloff et Vomakt. La Capitaine Sadheru-Vomakt est une championne de l’élite de la société Macharienne. Elle assiste le Groupe de Combat Carinus dans sa traversée du système et en retire très certainement de grandes récompenses. La Maison Klaskoloff a depuis longtemps élu domicile dans le Secteur Macharien, ayant établi bon nombre de ses anciennes routes commerciales et profitant de toutes les occasions pour s’emparer des mondes perdus au fil des siècles. La Maison Iaysus est relativement nouvelle, voyant de nouvelles opportunités dans un secteur synonyme de conflits.[41]

Libres-Marchands Notables

La Dynastie Iaysus

Orina Iaysus était une Capitaine Chartiste qui a si bien réussi dans ses entreprises qu’elle s’est vue attribuer un Mandat de Commerce pour "rechercher des marchés ailleurs" - en d’autres termes, ses rivaux ont réussi à soudoyer l’Administratum pour qu’il se débarrasse d’elle. Contrairement à de nombreux Libre-Marchands qui cherchent à faire de grands profits par des exploits douteux, les Iaysus ont conservé le bon sens de leur fondatrice et se contentent d’affaires rentables et régulières. Malgré cette réputation peu exceptionnelle, la dynastie a été félicitée par le Seigneur Sejanus lui-même après avoir pris part à une escarmouche mineure contre des pillards Durkharis au-dessus d’Illisear en 963.M41.[42]

Capitaine Ion Hawkscar

Les rumeurs qui circulent dans les tripots de Persepolis jusqu’à Kappa Bast disent que Hawkscar a gagné son Lettre de Marque lors d’une partie de cartes. D’autres disent qu’il l’a volé, ou qu’il l’a acquis en réussissant un pari impossible. Tous s’accordent à dire qu’il n’aurait pas dû l’avoir. Son navire, l’Innocent, semble avoir perpétuellement besoin de carburant et il est toujours prêt à s’engager dans n’importe quelle combine, aussi désespérée soit-elle, qui pourrait lui permettre de sauver sa fortune. Il est actuellement en train de négocier le transport de pèlerins vers Ultima Macharia lors de son prochain voyage au-delà des frontières du secteur.[43]

La Dynastie Klaskoloff

Les descendants de cette dynastie sont aussi célèbres pour leur grégarité que pour leur souplesse morale. Les Klaskoloff sont suffisamment riches et puissants pour ne s’intéresser qu’à des prix faramineux, mais ils sont toujours à la recherche d’occasions intéressantes. Un navire Klaskoloff, le Bearer’s Gif, a joué un rôle déterminant dans la reprise du port Navis Imperialis de Shoalward, et son capitaine s’attendait, peut-être à juste titre, à une récompense ou à une reconnaissance en retour. La dynastie a fait part de son indignation au Seigneur du Secteur Sejanus, qui n’a encore pris aucune mesure.[44]

Capitaine Manorama Sandheru-Vomakt

Dernière descendante d’une lignée de Libre-Marchands très ancienne dont la Lettre de Marque fut signée par Malcador le Sigilite en personne. D’autres voyageurs du vide affirment que depuis que l’Humanité parcourt les étoiles, un Vomakt se trouve parmi eux. Le capitaine Sandheru-Vomakt est réputé pour son intrépidité. Il est prêt à s’éloigner des routes stables du Warp à la recherche de mondes perdus et de grands profits. Son vaisseau, le Glory’s Daughter, est l’un des plus grands du Secteur Macharien, avec une puissance de feu suffisante pour affronter une flotte de guerre à lui tout seul. Depuis la fin de la Noctis Aeterna, elle a aidé le Groupe de Combat Fortis à venir en aide aux mondes sinistrés, ce qui lui a permis de mieux comprendre l’état réel du Secteur Macharien.[45]

Jeu de Pouvoir

Bien que le Capitaine Manorama Sandhero-Vomakt soit indéniablement la plus célèbre et la plus puissante des Libres-Marchands du Secteur Macharien, elle est au moins égalée en termes de richesse et d’activités par Ekaterina Praskovya Iaysus, fondatrice de Terminus Iaysus. Se présentant comme la dirigeante de facto de la frontière entre l’Imperium connu dans le sous-secteur de Yix et les périls potentiellement lucratifs du vide au-delà, ses liens ténus avec plusieurs factions Impériales sont un secret de polichinelle, car tout le monde s’efforce de faire en sorte que leurs projets à Yix se réalisent. Ce que peu de gens savent, c’est que les liens les plus étroits et les plus profitables d’Ekaterina sont ceux qu’elle entretient avec l’Ordo Xenos de l’Inquisition, et qu’au fil des décennies, elle entend faire jouer cette relation pour s’assurer une place permanente dans les annales historiques du Secteur Macharien.[46]

Station

Terminus Iaysus est un exemple de l’instinct calculateur de la Maison Iaysus, qui cherche à servir l’Imperium tout en réalisant des profits substantiels. La noblesse de Res Vilissima abandonna sa planète pour la sécurité relative de ses trois lunes il y a des siècles, laissant ce monde appauvri mûr pour le développement. Cette situation, associée à la position de la planète à proximité de parties inexplorées et non développées du sous-secteur de Yix, en fit l’endroit idéal pour qu’une Maison de Libres-Marchands entreprenante y établisse une ville, à condition qu’elle ait la richesse et l’audace nécessaires pour le faire.

Ekaterina Praskovya Iaysus fonda donc Terminus Iaysus à la suite de Noctis Aeterna, et la ville a connu une croissance exponentielle depuis.

Le Terminus est en fait une double ville. La première est une colonie planétaire construite sur les ruines d’un monde détruit pendant l’Hérésie Macharienne. La Maison avait promis à ses habitants démunis un regain de gloire, mais cela ne s’est pas encore concrétisé. Loin au-dessus, un port orbital beaucoup plus avancé technologiquement a été établi, relié par un ascenseur spatial, dont la construction a laissé la Maison profondément redevable à l’Adeptus Mechanicus du Secteur Macharien. Iaysus s’est assuré leur soutien en promettant des découvertes technologiques à Yix, et le financement de l’Ecclésiarchie par un serment d’apporter le monde du Culte Impérial à tous les mondes conquis. Le port du Terminus est un point d’arrêt théoriquement inévitable pour tous les Libres-Marchands désireux d’explorer Yix, la fin de facto de l’Imperium véritablement civilisé avant le vide inexploré, et c’est pourquoi la Maison Iaysus impose une taxe élevée à tous ceux qui passent par là, quelle que soit la direction empruntée.[47]

Rumeurs

Peu d’équipages suffisamment audacieux pour parcourir les espaces inexplorés de Yix reviennent à Terminus Iaysus, et encore moins avec leur vaisseau intact, mais ceux qui y parviennent le font souvent chargés de trésors étranges et passionnants. Ces trésors sont généralement taxés par la Maison Iaysus (ou discrètement confisqués par les agents de l’Ordo Xenos), mais des fortunes sont néanmoins faites. La Maison Klaskoloff, tristement célèbre pour sa passion des Xenos et des archéotechnologies, s’est récemment vantée de nouvelles prises étranges, mais Ekaterina n’a aucune trace de leur passage à Terminus. Des sources fiables lui ont soufflé que la Maison Klaskoloff se vantait de sa relation avec un intrigant personnage anonyme, connu sous le nom du Chroniqueur, qui partage son goût pour les objets étranges et anciens, et qu’elle payait ce personnage en puissance militaire déployée selon des modalités qui lui sont inconnues.[48]

Guildes Marchandes du Secteur

Les plus grands opérateurs commerciaux du Secteur Macharien :[49]

Combinat d'Andion

Une ligue de Capitaines Chartistes à la tête de certains des plus grands transports en masse du secteur. Ils exploitent de vastes itinéraires circulaires issus des routes d’appui du Munitorum de la croisade ; en conséquence, de nombreux pèlerins (et Adepta Sororitas) voyagent à bord de leurs navires.[50]

Flottes de Karkast

Elles se concentrent généralement sur les petites cargaisons spécialisées livrées à grande vitesse. Pendant la Noctis Aeterna, les Karkast ont régulièrement osé voyager sans l’Astronomican pour apporter à diverses planètes isolées des médicaments et des denrées alimentaires dont elles avaient désespérément besoin - moyennant un prix élevé, bien entendu. Bien qu’ils aient perdu de nombreux vaisseaux, les grandes fortunes amassées grâce aux gouverneurs de planètes reconnaissants et à d’autres personnes influentes ont largement compensé ces pertes.[51]

Expédition DeWonti

Transporteurs agréés par l’Administratum Macharien, les DeWonti entretiennent des liens étroits avec les flottes de collecte de la Dîme du secteur. Ils transportent fréquemment des produits en vrac, des galettes d’algues aux céréales planétaires entières en passant par les minerais non traités, le tout mesuré en giga-tonnage.[52]

Conglomérat de Qu’Ento

Association de Capitaines Chartistes et de Libres-Marchands indépendants spécialisés dans le transport de produits de luxe et de bibelots coûteux. Ils s’arrangent également pour en acquérir afin de répondre aux demandes des riches et des puissants avec lesquels ils traitent régulièrement. La rumeur veut qu’ils pratiquent le Commerce Silencieux si on les y incite, mais leurs services sont coûteux.[53]

Transgresseurs

« Vous pouvez nous enfermer, écorcher la peau de nos corps. Nous traiter de vermine. Nous tuer comme des rats. Le temps vient où vous ne pourrez plus nous ignorer. Que votre Empereur soit damné quand mon peuple se lèvera pour réclamer ce qui nous appartient sur les cendres de votre Imperium en décomposition. »
- Cicéron, Transgresseur Mutant, transcription vox final avant la purgation
Les bas-fond obscure d'une Cité-Ruche.

Les Transgresseurs sont ceux qui vivent à la périphérie de la société Macharienne, que ce soit par choix ou par nécessité. Bien qu'ils ne soient pas astreints au labeur d'un citoyen, leurs vies sont souvent bien plus dures, car aussi impitoyable que puisse être l'Imperium par nécessité, qui lui, fournit tout de même une certaine forme d'abri, de protection et de subsistance. Par choix ou en raison des circonstances, les Transgresseurs échappent à cette oppression, en échange de l'avenir qu'ils auraient pu avoir au sein de la société Impériale. Certains se tournent vers la petite délinquance : contrebande, vol simple, contrefaçon. D'autres embrassent une vie de crime organisé, de grand larcin, de commerce de substances chimiques, de recyclage d'augmentiques, de travail clandestin, et bien pire encore. S'il y a un profit à faire, il y a fort à parier qu'un Transgresseur tentera sa chance. La vie en dehors des limites de l'ordre Impérial requiert de l'initiative, de l'indépendance et de la ruse. Ceux qui n'y parviennent pas sont tués, soit par les autorités, soit par leurs pairs.[54]

Dans les vastes manufactures des Mondes-Ruches de l’Imperium, ceux qui n’acceptent pas une vie de labeur n’ont que très peu d’options. Certains sombrent dans les bas-fonds souterrains où la seule loi est celle du fusil et de la lame, d’autres se joignent à des groupes de cartels criminels organisés qui se cachent souvent à la vue de tous, dissimulés aux autorités Impériales par l’anonymat et la menace d’un châtiment mortel. L’Imperium déteste ces groupes, qu’il surnomme souvent les "Transgresseurs", c’est-à-dire ceux qui ne peuvent être réhabilités et qui reviendront toujours à l’activité criminelle. L’Imperium est largement indifférent aux activités criminelles qui n’enfreignent pas la Lex Imperialis, et considère souvent les Gangers violents comme des recrues utiles pour l’Astra Militarum. Cependant, les Transgresseurs sont le fléau des gouverneurs planétaires, qui persécutent impitoyablement toute personne défiant leur autorité.

Dans le secteur Macharien, l’une des activités illégales les plus lucratives mais aussi les plus dangereuses est la contrebande d’artefacts Xenos interdits, connue localement sous le nom de "Commerce Silencieux". Proscrites par l’Imperium, les autorités mettent un point d’honneur à réprimer cette activité partout où elles la trouvent, mais malgré ces efforts, elle reste omniprésente.

Les années de la Noctis Aeterna furent un enfer pour la plupart des citoyens Impériaux, et bien que de nombreux Transgresseurs aient partagé leur misère, certains trouvèrent de nouveaux moyens de profiter de l’isolement et de la confusion de l’époque. Un certain nombre de cartels criminels en particulier ont prospéré pendant le Noctis Aeterna, et cherchent à revendiquer aujourd’hui le pouvoir sur les différents nouveaux gouvernements planétaires qui émergent à travers le Secteur Macharien au fur et à mesure de sa reconstruction, en recourant à toutes les fourberies pour lesquelles ils sont réputés.[55]

Cartels Criminels

Groupes clandestins de Transgresseurs qui se consacrent au profit par des moyens illicites :[56]

Le Syndicat des Dix Vérités

Un groupe criminel hérétique qui fonctionne comme une société secrète où de nouvelles vérités sont révélées au fur et à mesure que l’on monte en grade. Totalement athée et pragmatique, il est prêt à traiter avec n’importe qui - cultistes enragés, extraterrestres hostiles, adorateurs du Chaos - tant que les solars coulent à flot.[57]

La Chaîne Sans Trace

L’un des groupes de Marchands Silencieux les plus importants (et les plus secrets) du secteur, ils contrôlent l’essentiel du trafic d’armes et d’artefacts xénos. Ils sont assez audacieux pour tendre des embuscades aux Xenos, y compris aux Drukharis, afin d’obtenir des articles "frais" à vendre.[58]

Le Clan Jau

La plus impitoyable des familles fondatrices d’Astérion, les Jau utilisent des mandataires pour s’engager dans de nombreuses entreprises criminelles différentes qui ne peuvent être remontées jusqu’à leurs salles dorées. Ceux qui découvrent leur implication se heurtent généralement aux assassins cultivés en laboratoire qu’ils utilisent pour faire face à ces irritations.[59]

Le Syndicat Rezin

Des trafiquants de produits chimiques illégaux bien implantés et suffisamment efficaces pour que peu de gens aient entendu parler d’eux. Ils vendent des substances illicites et des concoctions chimiques expérimentales de toutes sortes. Ils possèdent des installations variées sur des planètes du Secteur Macharien, toutes excellentes en termes de discrétion. [60]

Biens & Services Forlan

Un petit syndicat opérant dans le sous-secteur Cytheris, spécialisé dans les manufactures malhonnêtes pour fournir aux mondes désespérés des marchandises non purifiées (mais moins chères). Leur plus grande opération se situe sur Desperion, où ils se livrent également au vol et à l’extorsion pour soutenir leurs opérations.[61]

Jeu de Pouvoir

L’Imperium ne reconnaît pas officiellement l’autorité de quiconque en dehors de ses structures agréées, mais la réalité est que certains cartels criminels ont beaucoup de pouvoir dans le Secteur Macharien. Ces cartels ne sont peut-être pas en mesure d’affronter directement la machine colossale qu’est l’Imperium, mais dans les innombrables failles et lacunes à l’extérieur de ses installations, les Transgresseurs peuvent revendiquer leur domination. La Chaîne sans Trace est le plus grand groupe de marchands silencieux du secteur, suffisamment puissant pour organiser des expéditions visant à chasser activement les Xenos afin d’obtenir davantage de marchandises. Le Syndicat Rezin s’occupe de produits chimiques puissants et compte de nombreux clients influents. Le plus dangereux de tous est le clan Jau, des nobles d’Astérion dont l’immense empire illicite s’étend sur de nombreux mondes du Secteur Macharien. Croiser les Jau, c’est s’exposer à la mort.[62]

Bastions

En raison de la nature fragmentée et disparate des organisations criminelles, les Transgresseurs du Secteur Macharien ont peu de centres de pouvoir dignes d’être appelés Bastions. L’approximation la plus proche n’est pas un lieu, mais un moment connu sous le nom de Convergence. Lors d’une Convergence, les représentants des plus puissantes organisations criminelles du Secteur Macharien se rencontrent, formant une flottille ad hoc où l’on peut nouer des contacts, passer des accords et exécuter des assassinats ou des conflits entre organisations à l’abri des regards indiscrets des autorités Impériales. Cette tradition unique est facilitée depuis des générations par la Chaîne sans Trace, qui choisit des coordonnées différentes chaque fois qu’une Convergence est convoquée, et procède à des vérifications exhaustives sur tous les participants avant de les inviter.[63]

Rumeurs

À l’exception des plus hauts responsables de la Chaîne sans Trace, personne ne sait quand aura lieu la prochaine Convergence, ni même comment elle est organisée. Dans certains cas, elle a lieu de façon semi-régulière tous les deux ans, mais étrangement, la dernière Convergence remonte à plusieurs décennies. Des rumeurs de plus en plus répandues affirment qu’une autre est sur le point d’être convoquée. Drucilla Demass, une future chef de gang affiliée au clan Jau, a l’intention de constituer une équipe pour infiltrer la Convergence, afin de rassembler le plus de moyens de chantage possible pour s’assurer une position de pouvoir et de commandement au sein de son organisation.

Parallèlement, et à l’insu de Demass, l’Adeptus Arbites prépare sa propre tentative d’infiltration de la Convergence, dans le cadre d’un effort acharné de plusieurs années.[64]

Dissidents

Groupe rebelle en action

Un échantillon des lignées Nobles qui existaient avant la croisade de Macharius et qui souffrent toujours de la domination de l’Imperium :[65]

Les Hyspérion

Autrefois la plus puissante des Maisons Nobles de Dominus Gamma, le gros de la flotte des Hyspérion et la majeure partie de leur famille furent massacrés lors de la bataille légendaire qui mena à la création de la Colère d’Arrian. La Maison Hyspérion est aujourd’hui ostensiblement loyale à l’Imperium, mais plusieurs lignées perpétuent le souvenir de leur gloire passée et l’espoir de récupérer un jour tout ce qui leur appartenait. Ils n’ont pas de grandes armées, mais ils financent secrètement des groupes rebelles sur de nombreux mondes. Certaines sources affirment que les Hyspérion conservent des archives datant de bien avant la Croisade Macharienne qui détaillent certaines pratiques secrètes et interdites, mais aucune preuve n’a jamais été trouvée à l’appui de ces affirmations.[66]

Les Tavol

Les rumeurs abondent sur le fait que les Tavol en veulent à l’Imperium, qu’ils abritent des traîtres et qu’ils financent fréquemment des groupes rebelles dans tout le Secteur Macharien. La vérité est plus nuancée. L’actuelle matriarche tavolienne est convaincue, comme ses ancêtres l’ont été pendant des siècles, qu’il est impossible de résister à l’Imperium. Cependant, les membres de la famille sont des commerçants avisés, et ils utilisent leur réputation à leur avantage. Les agents de Tavol vendent des articles de guerre de piètre qualité à une grande variété de groupes rebelles dans tout le secteur, s’éloignant toujours en toute sécurité avant que la mort ne commence. Cette pratique n’est tolérée que parce que les Tavols veillent à ne fournir que des armes de mauvaise qualité à des causes désespérées. Lorsqu’ils perçoivent les prémices d’une rébellion plus importante, les Tavol s’empressent d’en informer leurs contacts au sein de l’Ordo Hereticus. La famille marche sur une ligne périlleuse, et on ne sait pas combien de temps elle pourra continuer à le faire.[67]

Les Mayanjah

Lorsque les Mayanjah, souverains suprêmement arrogants de Yargo, réalisèrent qu’ils allaient perdre leur planète face aux forces d’invasion de l’Imperium, ils embrassèrent sciemment les traditions les plus interdites de leur famille, et la folie s’ensuivit. Ils firent de terribles sacrifices, massacrant leur propre peuple en masse pour alimenter des rites obscurs qu’ils utilisaient pour appeler des choses chatoyantes sortant du Warp afin de massacrer les soldats de la Croisade Macharienne. De nombreux Mayanjah parvinrent à s’échapper de l’enfer qu’ils avaient engendré sur leur monde et sévissent encore aujourd’hui dans le Secteur Macharien. Ils apportent leur soutien à des cultes infâmes et ont conclu des pactes avec des Space Marines corrompus. Les Mayanjah sont des ennemis terribles qui infligent souffrances et atrocités dans le but de se venger de l’Imperium, mais avant tout pour le plaisir qu’ils en retirent.[68]

Les Vo

Originaires de la planète Tran’lo, aujourd’hui Monde-Forge, les Vo sont des adversaires mortels que l’Adeptus Mechanicus ferait presque tout pour capturer. Déclarée Hereticus Absentia il y a cinq siècles, la planète d’origine des Vo, Tran’lo, détenait de nombreux secrets technologiques perdus que le clergé de Mars désirait ardemment posséder. Lorsqu’il devint évident que leur monde allait tomber, les Vo utilisèrent un dispositif arcanique pour détruire une grande partie de la technologie de Tran’lo et s’envolèrent vers les étoiles avec tout ce qu’ils pouvaient transporter. Une poignée de ces vaisseaux subsistent, mais les plus grandes réalisations des Vo sont désormais perdues, même pour les survivants et leurs descendants. Il ne reste que très peu d’appareils technologiques miraculeux des Vo, chacun d’entre eux étant une relique d’une époque meilleure, conservée avec jalousie. Chaque année, les Vo pleurent un nouveau secret perdu, et leur amertume envers l’Imperium ne fait que croître.[69]

Sectes Machariennes

Cultes du Secteur Macharien fanatiquement dédiées à des croyances non-orthodoxes ou hérétiques :[70]

L'Aube Céruléenne

Prétendument une secte Impériale vénérant l’Empereur en tant que Porteur de Lumière Divine, il s’agit en réalité d’un culte Psyker idolâtre organisé en cellules de neuf membres, et dont la divinité communiquerait par le biais de visions reçues par ses dirigeants alors qu’ils contemplent le lever du soleil sur leur planète.[71]

Radzin Adzor

Culte apocalyptique extrêmement dangereux qui se consacre à la destruction de l’Imperium, car il pense que le paradis pour l’Humanité ne pourra être atteint qu’une fois que "l’ancien ordre et son dieu cadavérique seront renversés". Sur de nombreuses planètes, des cellules rassemblent des armes pour renverser les bastions de l’autorité Impériale encore affaiblis par les conséquences de la Noctis Aeterna.[72]

Soleil sans Pareil

Culte nominalement Impérial qui enseigne que l’Empereur est une divinité solaire impitoyable qui brûlera tous les indignes en cendres informes. Parmi les indignes figurent explicitement les fonctionnaires corrompus de l’Empire et du Ministorum, ce qui explique sans doute pourquoi le Soleil sans Pareil est à la limite d’être déclaré hérétique.[73]

Les Vasari

Un groupe qui recherche la perfection physique et spirituelle par le biais de la vénération martiale. Issus de lignées génétiquement manipulées originaires d’Ollochlan, ils portent souvent de nombreuses augmentations hérétiques cachées dans leur chair. Plus un individu est haut placé dans le culte, plus il sera invariablement mortel en combat martial.[74]

Les Mains du Juste

Secte hérétique en plein essor parmi les masses mutantes du Secteur Macharien, prêchant qu’un sauveur psychique se présentera bientôt pour les guider loin de l’esclavage et du cruel Imperium. L’endroit où ils pensent aller varie d’un groupe à l’autre sur les différents mondes.[75]

Sources

Pensée du Jour : « Avant d’affuter ton épée, consolide ton bouclier. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  1. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Battle Group Fortis (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  2. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Astra Telepathica - In The Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  3. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Astra Telepathica - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  4. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Astra Telepathica - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  5. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Astra Telepathica - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  6. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  7. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses - House Balevolio (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  8. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses - House Tarquinius (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  9. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses - House Laryx-Nor (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  10. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses - House Korshad (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  11. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Navis Nobilite Houses - House Enebayar (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  12. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Mechanicus - In The Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  13. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Mechanicus - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  14. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Mechanicus - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  15. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Mechanicus - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  16. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Knight Houses (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  17. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Knight Houses - House Vandensarg (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  18. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Knight Houses - House Korun (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  19. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Knight Houses - House Veroth (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  20. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 12 : Bestiary - Adeptus Administratum (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  21. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Administratum - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  22. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Administratum - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  23. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Administratum - Macharia Bastion (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  24. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Administratum - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  25. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Astra Militarum - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  26. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Astra Militarum - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  27. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Astra Militarum - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  28. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Astra Militarum - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  29. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Ministorum - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  30. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Ministorum - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  31. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Ministorum - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  32. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Adeptus Ministorum - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  33. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Inquisition - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  34. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Inquisition - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  35. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Inquisition - Seats of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  36. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Inquisition - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  37. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Imperial Fleet - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  38. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Imperial Fleet - Seats of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  39. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Imperial Fleet - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  40. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Imperial Fleet - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  41. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Rogue Trader Dynasty - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  42. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Rogue Traders of Note - The Iaysus Dynasty (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  43. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Rogue Traders of Note - Captain Ion Hawkscar (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  44. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Rogue Traders of Note - The Klaskoloff Dynasty (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  45. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Rogue Traders of Note - Captain Manorama Sandheru-Vomakt (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  46. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Rogue Trader Dynasty - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  47. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Rogue Trader Dynasty - Seats of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  48. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Rogue Trader Dynasty - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  49. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Sector Merchant Guilds (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  50. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Sector Merchant Guilds - Andion Combine (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  51. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Sector Merchant Guilds - Karkast Fleets (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  52. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Sector Merchant Guilds - DeWonti Shipping (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  53. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Sector Merchant Guilds - Qu’Ento Conglomerate (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  54. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Infractionist (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  55. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Infractionist - In the Macharian Sector (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  56. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  57. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels - The Ten Truths Syndicate (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  58. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels - The Trackless Chain (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  59. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels - The Jau Clan (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  60. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels - The Rezin Syndicate (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  61. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Criminal Cartels - Forlan Goods & Services (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  62. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Infractionist - The Flow of Power (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  63. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Infractionist - Bastion Macharia (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  64. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 9 : The Imperium - Infractionist - Whispers (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  65. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - The Defiant (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  66. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - The Defiant - The Hysperion (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  67. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - The Defiant - The Tavol (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  68. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - The Defiant - The Mayanjah (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  69. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - The Defiant - The Vo (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  70. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  71. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults - Cerulean Dawn (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  72. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults - Radzin Adzor (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  73. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults - Peerless Sun (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  74. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults - The Vasari (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)
  75. Warhammer 40 000 JdR - Imperium Maledictum : Rulebook - Chapter 10 : The Macharian Sector - The Rise of Lord Solar Macharius - Macharian Cults - The Hands of the Just (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)