Enfant du Chaos

De Omnis Bibliotheca
Un Enfant du Chaos.
« Aspirer à la gloire avec chaque parcelle de son corps, pour être transformé en monstre de chair décérébré. Décidément, les dieux apprécient l’humour noir. »

En dépit d’une puissance physique et d’une résistance considérable, les Enfants du Chaos ne sont que des créatures démentes dépourvues de conscience. Leur intelligence a été sacrifiée sur l’autel d’une vaine ambition. Nombreux sont les champions prometteurs réduits à un abominable amas de chair et d’os hurlant de rage par ses nombreux orifices.

La générosité des Dieux Sombres va de pair avec leur inconstance. Lorsqu’elle bénit l’un de ses serviteurs, une divinité du Chaos peut le rendre plus fort, plus résistant, plus rapide, incroyablement attirant, extrêmement intelligent, ou accroître ses chances de réussite dans le monde d’une façon ou d’une autre. Par ailleurs, le dieu peut pressentir que son fidèle sujet gagnerait à voir ses orteils tomber, un œil pousser de son nombril ou être transformé en monstre de chair décérébré. La plupart des dons du Chaos prennent la forme de mutations physiques. Plus un champion en reçoit, et plus leur accumulation risque d’avoir des effets désastreux. Même le corps d’un Space Marine du Chaos ne peut supporter qu’un nombre limité de mutations avant de perdre toute cohérence.

Tout Champion du Chaos, quel que soit son prestige, peut se retrouver changé en Enfant du Chaos, car les Dieux Sombres sont versatiles. Un champion qui ne saurait mériter la récompense ultime d’être élevé au rang de Démon deviendra certainement un Enfant du Chaos, à moins de mourir avant. Tel est le destin des Champions du Chaos ceux qui survivent sont soit destinés à une gloire infernale et éternelle, soit à une fin ignominieuse sous forme de tas de protubérances amorphe.

L’apparence d’un Enfant du Chaos est imprévisible et change constamment au cours d’une bataille. Il n’y en a pas deux semblables, et leur création doit autant à l’énergie capricieuse du Chaos qu’à leur physiologie. Un Enfant du Chaos peut déployer de nombreux membres, tentacules ou pinces de crabes, une carapace de chitine, des ailes vestigiales, des amas d’yeux pédonculés ondulant comme l’herbe sous la brise, un long cou préhensile ou une gueule béante garnie de dents semblables à des aiguilles. Certains arborent une tête ou un corps d’insecte, d’autres ressemblent à des amas de chair difformes d’où émergent des pointes osseuses suintant un pus acide. Cependant, tous sont à la fois hideux et redoutables au combat.

Grand Enfant du Chaos[modifier]

Ceux qui font un pacte avec les Dieux du Chaos font un dangereux marché. Un seul chemin mène au pouvoir, à la gloire et finalement à l’immortalité démoniaque. L’autre voie mène à la corruption et à l’abomination, et à l’horreur stupide de devenir un Enfant du Chaos.

Les Enfants sont des créatures baveuses, folles et sans volonté. Ils sont de toutes les formes et de toutes les tailles, de celle d’un chien à celui d’un homme, en passant par d’énormes monstruosités. Toutes sont immondes, des mutations laissées à l’abandon pour le plaisir des Dieux Sombres, l’expression ultime de la nature inconstante du Chaos.

Les Grands Enfants du Chaos sont ces créatures qui ont enduré pendant des siècles dans cet état détestable, leurs mutations se gonflant et se développant jusqu’à ce que la créature atteigne des proportions monstrueuses. Malheureusement pour l’individu maudit qui survit assez longtemps pour atteindre cette taille, un Grand Enfant du Chaos est pratiquement impossible à tuer, le condamnant à une éternité de tourments comme un monticule grinçant de membres mutés et de crocs barattés.[1]

Sources[modifier]

  • Codex Heretic Astartes Chaos Space Marines, V8
  • Codex Space Marines du Chaos, V6
  • Imperial Armour : Apocalyspe 
  1. Imperial Armour : Apocalyspe - Giant Chaos Spawn (traduit de l’anglais par Guilhem)