Ecclésiaste

De Omnis Bibliotheca
« Par les saints et le Sigillite en personne ! Si vous ne bougez pas, je vous enfonce ce marteau dans le crâne. »
- Prêcheur Silon Constantine originaire de Fenk

L’Adeptus Ministorum, ou Ecclésiarchie, tend aux besoins religieux de l’Imperium. Il est indépendant de l’Adeptus Terra, s’intéressant aux besoins spirituels de l’humanité plutôt que d’assurer le développement de l’empire galactique. Quoi qu’il en soit, l’Ecclésiarchie est une institution vaste et puissante comprenant des millions d’hommes d’Église et des centaines de milliers de diocèses dispersés dans l’immensité de l’espace impérial. Dans le passé, elle a commis de nombreux abus et provoqué de véritables guerres civiles, comme durant l’Âge de l'Apostasie. Cependant, le Ministorum perdure, guidant l’humanité dans son culte dogmatique et superstitieux de l’Empereur.

Au premier plan de cette vaste Église apparaissent les Ecclésiastes, Prêcheurs, Confesseurs et Missionnaires. Contrairement aux Cardinaux et Pontifex qui parcourent les couloirs poussiéreux des grandes cathédrales de la Vieille Terra et d’Ophelia IV, les bases spirituelles de l’Ecclésiarchie, les Ecclésiastes vivent et travaillent parmi la population. C’est là qu’ils prêchent la bonne parole, propagent la foi et gardent la race humaine, car le moindre laisser-aller ouvrirait la voie au Chaos. Ce sont des figures d’autorité très respectées ainsi que des chefs aussi charismatiques que capables. Ils sont formés à de nombreuses disciplines et peuvent exercer leurs compétences dans presque tous les domaines. Ce sont des guides capables d’inspirer leurs camarades et de charger en première ligne, en plein cœur d’une bataille, en clamant leur credo à pleine voix.

Les Ecclésiastes sont des individus fougueux, qui n’hésitent pas à s’exposer. Ce sont des hommes charismatiques et de grands orateurs, capables de galvaniser les gens au moyen de leurs discours, de susciter la loyauté, le respect et l’émerveillement à l’égard de l’Empereur et de Ses serviteurs ordonnés. Bien souvent, l’Imperium se tourne vers ce type d’hommes pour pousser la population à agir au moment critique d’une invasion Xenos ou encore pour éliminer un culte du Chaos.

L’Ecclésiaste a de nombreuses compétences : c’est un orateur et un sage, qui ne démérite pas au combat. Ce large éventail de talents signifie également qu’il se spécialise rarement. Toutefois, il y a ceux qui au sein du Ministorum suivent une voie bien après que d’autres se sont tournés vers de nouvelles leçons. Cela engendre un clergé varié allant du fanatique qui voit l’hérésie à chaque coin de rue et invite les populations à brûler des innocents sur le bûcher, à l’érudit plongé dans des connaissances anciennes, qui passe des années entières dans de vieilles catacombes pour étudier des parchemins antiques décrivant des cérémonies et rituels sans grand intérêt.

Malgré les multiples tentatives de nombreux Ecclésiastes, le Ministorum s’est entouré d’un grand nombre d’idéaux et de groupes indépendants. Bien que tous vénèrent l’Empereur, c’est dans la pratique de leur foi que se retrouvent désaccords et incohérences. Au fil du temps, cela a donné naissance à de nombreux ordres au sein de l’Ecclésiarchie ; la majorité des Ecclésiastes appartient à l’un d’eux, ce qui influence profondément leurs devoirs et leurs prêches auprès des foules. Bien que cela n’ait jamais été reconnu publiquement, certaines rumeurs prétendent que ces ordres se font parfois la guerre, même si les bains de sang sont rares.

Les Inquisiteurs trouvent que les Ecclésiastes font de bons Acolytes car leurs facultés d’interaction et d’influence à l’égard des populations locales sont généralement précieuses. Du point de vue de l’Ecclésiaste, les raisons de fuir ses devoirs au Ministorum et de devenir un agent de l’Inquisition sont multiples. Certains y voient là une forme de pénitence, mais d’autres sont fascinés par les Inquisiteurs, qu’ils considèrent comme les plus dignes serviteurs de l’Empereur. Enfin, les fanatiques estiment qu’il s’agit du meilleur moyen de combattre l’hérésie et y voient l’occasion de débarrasser la galaxie des pires déviants.

Source

  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy