Dynastie Ogdobekh

De Omnis Bibliotheca
SymboleDynastieOgdobekh.jpg
La Dynastie Ogdobekh a toujours été réputée pour sa maîtrise technique. Ses Mondes-Nécropoles étaient donc bien préparés au Long Sommeil, et possédaient tous des systèmes de secours plus nombreux et plus perfectionnés que ceux de leurs rivaux. Ainsi, la dynastie a étendu son pouvoir depuis son réveil, l’hibernation de son peuple n’ayant eu à subir que peu d’incidents.

La Dynastie Ogdobekh a été d’autant mieux avisée, ou chanceuse, car son domaine s’étend jusqu’au Segmentum Solar, près du cœur du pouvoir de l’Imperium. Les Ogdobekh sont constamment sur le pied de guerre contre les armées de l’Humanité.

Il y a longtemps, Ogdobekh passa un accord avec les Crypteks qui conseillaient ses nobles. Pendant des millénaires, les deux factions coexistèrent en symbiose technique. Les immenses ressources des mondes primaires des Ogdobekh servirent à construire les machines de guerre et les constructs Canopteks qui leur permirent d’étendre leur empire. Même si cette dynastie était alors considérée comme un pouvoir mineur, son influence ne cessa de croître au fil des décennies. Le Phaëron de la Dynastie Ogdobekh, Anathrosis de l’Étoile Noire, était connu pour sa paranoïa, sans doute à cause de l’attitude arrogante des Crypteks qui formaient une grande partie de sa cour. Il s’entourait d’une armée de constructs Canopteks capable de restaurer la gloire de ses légions. Ses tombes disposaient d’un triple système de sécurité, qui s’avéra très utile au cours du Long Sommeil. Lorsque la dynastie se réveilla, ses véhicules, ses constructs et ses guerriers sortirent leur stase quasiment intacts. Depuis, ils se sont lancés dans une vaste entreprise de reconquête, qui bat toujours son plein.

Source[modifier]

  • Codex Necrons, V8