Dynastie Mephrit

De Omnis Bibliotheca
Les Faucheurs Solaires
  • Fureur Solaire : Les Mephrit ont exploité la puissance de soleils captifs pour alimenter leurs armes. Cette énergie rageuse peut traverser les plus épaisses protections avec aisance.
L’icône de la Dynastie Mephrit est basée sur la constellation autour de l’étoile de son monde primordial, chaque rai pointant vers un soleil ou un système vassal.
Les Mephrit maîtrisent des énergies exotiques, ce qui transpire dans l’apparence de ses soldats. La chaleur de soleils captifs brûle dans les armes que cette dynastie déchaîne contre ses ennemis, au point qu’elle est facilement identifiable.

La Dynastie Mephrit n’a pas de Phaëron pour la gouverner. Une infestation de Hruds détruisit son monde primordial pendant le Grand Sommeil. Ses Dynastes rivalisent désormais pour la prééminence et pour se proclamer Phaëron. Maîtres des armes tueuses d’étoiles, les Mephrit les ont récemment tournées contre leurs ennemis de toujours, les Aeldaris, incendiant plusieurs planètes Exodites et revendiquant la propriété des cendres. Les Vaisseaux-Mondes Alaitoc et Saim-Hann se sont alliés afin de repousser la progression de la dynastie.

La Dynastie Mephrit est connue comme une tueuse d’étoiles, et pour sa propension à anéantir par le feu. Même si l’essentiel de sa gloire s’est étiolé, elle reste capable de déployer des énergies terriblement destructrices.

Tueurs de planètes invétérés, les Mephrit étaient des exécuteurs pendant la Guerre Céleste. Les étoiles mouraient sous les attentions méticuleuses de leurs Crypteks, tandis que leurs Phaërons condamnaient des systèmes entiers à mort, les oblitérant dans des supernovæ hyperaccélérées. C’étaient souvent les légions de Mephrit que le Roi Silencieux convoquait quand une espèce ou une planète se montrait rétive, si bien que la dynastie eut maintes fois l’occasion de prouver ses talents pour l’extermination. Beaucoup d’autres Phaërons considéraient les méthodes de Mephrit excessives et répugnantes, eu égard aux anciens codes guerriers. Cependant, les victoires de cette dynastie parlaient d’elles-mêmes, et elle s’éleva en pouvoir et en influence. Malheureusement, la marche des éons et le Long Sommeil ont terni sa splendeur. Ses armes tueuses de planètes ont été perdues ou ne sont plus fonctionnelles, et beaucoup de ses mondes primaires ont périclité. Le plus grand désastre pour la Dynastie Mephrit fut sans doute la perte de son Phaëron, Khyrek l’Éternel, qui fut détruit, en même temps que le monde primordial de la dynastie, par des assassins Aeldaris. Le pouvoir étant laissé vacant depuis la disparition du Phaëron, beaucoup de Tétrarques Mephrit se raccrochent au passé, même si certains se sont lancés dans de nouvelles conquêtes, comme Zarathusa l’Ineffable, qui cherche à retrouver sa puissance perdue. Sa croisade de reconquête s’est mise en marche, et bientôt, la galaxie apprendra à craindre les Mephrit, comme autrefois.

Aujourd’hui, la suprématie de Mephrit est violemment contestée. Des nobles ambitieux comme Zarathusa Eknothet le Glorieux et Anubitar Mille-fois Vainqueur complotent pour prendre l’ascendant, que ce soit par leurs succès militaires ou d’autres procédés. Il paraît évident que le premier qui retrouvera la technologie nécessaire pour tuer des étoiles deviendra le maître de cette dynastie, c’est pourquoi beaucoup de prétendants comptent sur l’appui de leurs Technomandrites.

Les Mephrit n’ont pas de Phaëron pour les gouverner, car leur monde primordial fut perdu au cours du Long Sommeil. Les Tétrarques de cette dynastie sont en compétition pour la suprématie, et beaucoup d’entre eux ont amélioré leur glyphe pour refléter le nouveau statut qu’ils se sont octroyé. Quelle que soit la grandeur dont chacun de ces seigneurs se pare, ils utilisent tous un armement similaire, aux émissions d’énergie uniques en leur genre.

Glyphes de Tétrarques.
Glyphes de Dynastes.
Glyphes de Phalanges.

Sources[modifier]

  • Codex Nécrons, V9
  • Codex Necrons, V8