Culte des Broyeurs de Cadavres

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
Necromunda-circle.png



Necromunda-terminal-angle-1.pngNecromunda-terminal-angle-2.pngNecromunda-terminal-angle-3.pngNecromunda-terminal-angle-4.pngNecromunda-terminal-top.jpgNecromunda-terminal-left.jpgNecromunda-terminal-right.jpgNecromunda-terminal-bottom.png
Img-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.png

>>>Objet : Entrée de journal : Jour 127 de l’année de l’Être de Terra 994.M41

>>> Canal Necro-vox HHK430.

>>> Pensée du Jour : Une mutation du corps cache une âme de mutant.

Sujets du Seigneur Helmawr, entendez la voix de Necromunda !

++ Les sous-niveaux de la Cité-Ruche s’effondrent La Maison Impériale pleure la perte du quartier d’habitation Mana-14, de ces manufactorums et des milliers de citoyens loyaux. Puissent les bénédictions de l’Empereur-Dieu leur apporter la paix

++ Les Zones Abandonnées Mana sont ouvertes à l’exploration ! La Maison Impériale se réjouit de l’ouverture de cette nouvelle zone dans le sous-monde et presse la Guilde des Marchands, toutes les Maisons Claniques le désirant, les prospecteurs ou tout autres groupe intéressé d’exploiter ces nouvelles richesses pour la gloire de la Ruche Primus et Necromunda !

++ Le Sector Gamma-Indigo enregistre une augmentation record de la population des rats, soit +544 8%.

++ Primes Réclamées +71.1 % - la Guilde des Marchands reconnaît le travail assidu des Venators dans l’arrestation des criminels les plus recherchés de Necromunda.

++ Quotient moyen de violence autorisée des gangs +6.3%. Conflits commerciaux autorisés par les Marchands (cf : les Guerres des Sentiers de Chutes de Poussière).

++ Quotient moyen de violence non-autorisée des gangs +17% (cf : Pillards des zones Abandonnées).

>>> [Complément] : le Sector Delta 12 a été déclaré Sanctus Verotus par les Gardiens des Péages de la Guilde des Marchands. Seuls les individus assermentés sont autorisés à traverser ce secteur jusqu’à nouvel ordre. Cet avertissement est pour votre propre sécurité et la Maison Impériale ne tolérera pas que ses citoyens s’exposent volontairement à des dangers, (cf : l’incident des Ruchiers Verts de la Rivière Toxique). Les citoyens reconnus avoir traversé le secteur sain et sauf seront exécutés.

>>> [Complément] : La Guilde des Marchands déclare la promulgation d’une Réquisition d’Eau sur le Sous-Dôme AK 19. Les citoyens du AK19 sont prévenus que les Récolteurs d’Eau les visiteront très prochainement pour réclamer les rations d’eau qui leur ont été données par erreur. La Guilde des Marchands s’excuse de cette banale erreur d’écriture et souhaitent le meilleur pour les survivants.


« Il vaut mieux que les masses ne connaissent pas la vérité derrière ce qu’elles consomment, car beaucoup perdraient leur santé mentale devant la nécessité de notre grand travail. C’est ce que sont les Broyeurs de Cadavres ; des faibles volontaires qui ont vu la vérité et qui cherchent maintenant du réconfort dans les bras des hérétiques. »
- Quirinos, Mercator Pallidus.
SymboleCulteBroyeursDeCadavres.jpg
Necromunda-angle-1.png
Necromunda-angle-2.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-cadre-bottom.png
Necromunda-cadre-top.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
{{{titre}}}
{{{sous_titre}}}
BroyeurDeCadavres.jpg
Necromunda-angle-1.png
Necromunda-angle-2.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-cadre-bottom.png
Necromunda-cadre-top.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
{{{titre}}}
Shrvovar, de la Loge du Tranchant, Culte des Broyeurs de Cadavres.

Une maladie cannibale se cache au cœur de Necromunda, comme une plaie qui ne guérira jamais. C’est le grand cycle de l’existence qui règne sur tous ceux qui servent la Maison Impériale, les habitants des Ruches se nourrissant de leurs prédécesseurs, ou nourrissent les vivants avec leur propre chair morte. Les cultes des Broyeurs de Cadavres sont le sous-produit de cette nécessité brutale, chargés de la sinistre tâche de recycler leurs semblables en cadavres-fécule. Les Grandes Maisons de Necromunda connaissent bien les Cultes des Broyeurs de Cadavres, car il s’agit d’un fléau qui se propage régulièrement à partir des combinats mortuaires et des Guildes de Cadavres. Même dans l’horreur implacable de la Ruche, ceux qui sont obligés de recycler les cadavres se rebellent parfois contre la réalité. Ils perdent la raison dans le ronflement de la scie à viande et le craquement humide des broyeurs d’os. Là où se tenait autrefois une créature de raison et de tempérance, il reste aujourd’hui qu’une coquille creuse consumée par la faim - le récipient parfait pour que le touché corrompue du Chaos puisse l’infecter.

Les Cultes des Broyeurs de Cadavres commencent souvent dans les rangs sacrés des Guildes de Cadavres. Parmi les travailleurs qui besognent dur, un chef surgit. On ne sait pas si ces individus dérangés attirent le regard du Dieu du Sang avec leur folie cannibale ou si c’est l’influence du Dieu Sombre qui transforme les honnêtes hommes en démembreurs assoiffés. Le résultat, cependant, est le même. Avec le temps, un chef de secte deviendra plus fort et plus vorace, la voix grondante de Khorne les poussant au meurtre pour qu’ils puissent se régaler de chair chaude et sanglante. Autour de ces chefs avilis, des cultes déviants se forment. Des adeptes potentiels peuvent être recrutés dans les manufactures mortuaires ou dans la population des Ruches. Au début, des membres de confiance sont intronisés et on leur offre un goût de la prime sanglante qui sort des chaînes de production. Des familles et des communautés entières sont ainsi corrompues, la plupart ne sachant que la viande leur donne une force et une endurance qu’elles n’ont jamais connues, ignorant la sombre bénédiction qui entoure le chef de culte.

Sous le nez des surveillants de la Guilde, le culte grandit, sachant très bien que si il était découvert, il sera purgé sans pitié. Affamés du pouvoir qu’offre le culte, d’autres s’y joignent, se réunissant en réunion secrète et revêtant des masques de boucher, des robes et des bijoux fabriqués à partir des restes de leurs repas. Dans ces lieux cachés, les adeptes du culte adorent le Seigneur de la Viande, le boucher en chef nourrissant ses fidèles avec des morceaux de chair tirés de monticules de cadavres encore chauds. Tout comme le culte se nourrit de viande, le boucher en chef nourrit ses fidèles avec des promesses de liberté et de pouvoir, qui font écho à la voix chuchotée dans leur propre tête. Lentement, le culte commence à rassembler armes et nouvelles recrues - un seul mot sur les lèvres : soulèvement.

Lorsque les Broyeurs de Cadavres sont enfin prêts à se soulever, ils sortent de leur cachette par milliers. Leur corps est devenu dur et musclé grâce à un régime de chair interdite, ils ne sont plus des ruchiers. Leurs anciens ouvriers et leurs compagnons de clan tombent sous leurs lames, ajoutant de la viande aux tables de festin et faisant en sorte que le pouvoir du Dieu du Sang devienne de plus en plus fort. Alors que leur rébellion s’étend à la Ruche, la guerre ouverte s’installe et le fragile ordre de l’Imperium s’effondre. Tous les citoyens de la Ruche sont alors confrontés à un choix : se joindre au soulèvement des Broyeurs de Cadavres et partager leur générosité offerte, ou devenir leur prochain repas.

Au cœur de chaque Culte des Broyeurs de Cadavres se trouve le Seigneur de la Moisson, un démagogue sanguinaire d’une puissance prodigieuse. Si le culte réussit à cannibaliser la Ruche, le Seigneur de la Moisson deviendra le réceptacle d’un des Démons du Dieu du Sang, une incarnation vivante du Seigneur de la Peau et du Tendon. Sous l’emprise de cet individu fou se trouvent des dizaines de bouchers, de meurtriers talentueux et de combattants sauvages. Touchés par le pouvoir des Dieux Sombres, chacun de ces chefs de gang a un lien avec le Seigneur de la Moisson par un rituel profane.

En-dessous de ces fous souillés par le Chaos, se trouvent les masses grouillantes du culte, certaines ignorant le véritable pouvoir de leur rébellion. Les Découpeurs sont les lieutenants des Bouchers. Vêtus d’une panoplie d’armes redoutables, ils portent les meilleures armes pillées ou les plus grosses lames. Et puis il y a les Écorcheurs, initiés et acolytes, qui ont participé à leur premier festin et sont devenus plus forts grâce à cela. Parmi les Écorcheurs, il y a parfois des sanguinaires et des non-sanglants, une distinction faite entre ceux qui, au sein du culte, ont mangé la chair vivante d’un ennemi vaincu et ceux qui n’ont pas encore gagné cet honneur. Cependant, quel que soit leur rang, tous les membres du Culte des Broyeurs de Cadavres sont liés par la folie et la dévotion envers le Seigneur de la Viande une fois qu’ils se sont nourris de la chair non transformée de leurs semblables.

Les Cultes des Broyeurs de Cadavres se battent comme une armée rebelle : leurs armes sont récupérées auprès des autorités impériales, des gangs de maisons ou forgées dans des ateliers secrets. Ces armes peuvent aller du simple pistolet à bout portant à des munitions lourdes, en fonction de ce que chaque culte peut obtenir. En complément de cet arsenal, le culte conserve de nombreux outils du commerce des cadavres - scies à viande, amputateurs et couteaux à cran d’arrêt, tous réutilisés comme armes mortelles. Ces lames dentelées et tournoyantes permettent également aux membres du culte de transformer rapidement un ennemi abattu en repas, en arrachant avec avidité des bandes de muscle et de peau ensanglantées avant de le mettre dans leur bouche.

Au cours des siècles, d’innombrables Cultes des Broyeurs de Cadavres ont affligé les Ruches de Necromunda. Le Seigneur Helmawr s’est efforcé de dissimuler leur présence au grand Imperium, les effaçant de l’histoire tout comme ses Exécuteurs les ont effacés de l’existence. Alors que les Ruches et les colonies peuvent être isolées et réduites au silence, les rumeurs semblent être portées par les vents des désolations de cendres sur Necromunda et sont beaucoup plus difficiles à réprimer.

SeigneurDeLaHuitièmeMoisson.jpg
Necromunda-angle-1.png
Necromunda-angle-2.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-angle-3.png
Necromunda-cadre-bottom.png
Necromunda-cadre-top.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
Necromunda-cadre-left.png
{{{titre}}}
Le Seigneur de la Huitième Moisson.

Le premier enregistrement de Cultes des Broyeurs de Cadavres, selon la légende, a eu lieu pendant la Grande Guerre de la Route, alors que de nombreuses Ruches devaient encore être placées sous le contrôle unifié de la Maison Impériale. Parmi les désolations, les pilleurs de tombes ramassaient les restes des batailles et les réutilisaient pour nourrir leurs clans cannibales. Leur chef était un cavaliers des désolations du nom de Waz Bonepicker, un sauvage béni par le Seigneur de la Viande. Même des siècles plus tard, des Cultes des Broyeurs de Cadavres sont créés au nom de Bonepicker. Leur icône est une roue à lames imitant les grandes machines des anciens clans des désolations - et les outils de leur sinistre métier.

Depuis l’époque de Bonepicker, d’innombrables cultes se sont succédés. Pendant la famine de la Ruche Mynerva, de nombreuses ruchiers se sont tournés vers le cannibalisme et les Cultes des Broyeurs de Cadavres ont pris pied au sein des murs de la Ruche. Certains disent que le refus de Dame Helmawr de soulager le tourment de la Ruche en permettant aux vaisseaux orbitaux d’acheminer les fournitures avait moins à voir avec le maintien de son monopole sur le commerce extérieur qu’avec la suppression des cultes dont elle connaissait secrètement l’existence. Certains murmurent que les Broyeurs de Cadavres ne sont pas simplement un autre culte subversif - qu’ils vénèrent une seule entité malveillante d’origine ancienne et terrible. Ils croient que le Seigneur de la Peau et du Tendon, apparu si récemment dans la Ruche Arcos, a déjà marché dans les désolations de Necromunda. Des icônes dispersées et des textes anciens parlent de cette vérité, laissant entendre que le véritable pouvoir derrière le culte est un puissant Démon, lié à Necromunda, cherchant peut-être à s’échapper éternellement, ou de transformer le monde en son propre royaume de sang et de faim.[1]

Combattants[modifier]

  • Boucher (Chef)
  • Trancheur (Champion)
  • Écorcheur (Ganger)
  • Initié (Recrue)[2]

Noms des Broyeurs de Cadavres[modifier]

Les noms des Broyeurs de Cadavres sont ritualisés, sans signification pour ceux qui sont à l’extérieur. Plus le statut à l’intérieur d’une loge est élevé, plus le nom est long, certains pouvant atteindre une douzaine de syllabes. Les célèbres Broyeurs de Cadavres adoptent souvent des surnoms poétiques dépravés en bas gothique.[3]

Le Seigneur de la Huitième Moisson, Chasseurs de Primes[modifier]

Même dans un monde aussi violent que celui de Necromunda, les crimes du Seigneur de la Huitième Moisson ont retourné l’estomac des Exécuteurs endurcis et des marchands les plus blasés. L’arrivée du Seigneur de la Moisson précède toujours la propagation de la famine, de la folie et du cannibalisme. Lors de la chute de la Ruche Arcos, c’est le Seigneur de la Moisson qui a semé la terreur dans la Cité-Ruche avant le soulèvement, en décorant les Huit Points avec les peaux de ses victimes. Même après l’effondrement de l’ordre public, il a continué à chasser les survivants dans l’ombre de la Ruche Arcos, disséquant ses victimes par centaines et laissant les restes suspendus comme des bannières sanglantes aux supports des dômes. Il est peu probable que le Seigneur de la Moisson soit humain, ou s’il était autrefois mortel, il s’est depuis longtemps transformé en autre chose.

Il se déplace avec une démarche hésitante au point d’en être surnaturelle, comme une désarticulée, sa grande forme élancée enveloppée dans des bandes de peau humaine. Alors qu’il avance sur sa proie, les doigts tranchants du Seigneur de la Moisson cliquettent et se tordent ; sa tête, son visage caché derrière un masque hideux et un sourire démoniaque trop large, se tordant d’un côté ou de l’autre. On dit que le Seigneur de la Moisson est attiré par les actes de meurtre les plus vicieux, désireux de répandre le sang des vivants, et sur Necromunda, on ne manque pas de sang à répandre. [4]

Source[modifier]

Pensée du Jour : « Mieux vaut être à jamais un martyr qu’être un lâche ne serait-ce qu’un instant. »
  • Necromunda - The Book of Ruin
  1. Necromunda - The Book of Ruin - Corpse Grinder Cults (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Necromunda - The Book of Ruin - Corpse Grinder Cults (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  3. Necromunda - Dark Uprising - Naming Your Own Corpse Grinder (traduit de l'anglais par Trazyn l'infini)
  4. Necromunda - The Book of Ruin - Eightfold Harvest Lord (traduit de l'anglais par Trazyn l’infini)