Cosmomarin

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Imperium-banner left.jpg
Imperium-banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Aquila-imperium.png
Imperium gothic.jpg
Aquila-imperium.png
Imperium page corner.png
DeathwatchSymbol.png
Des Cosmomarins escortant la Libre-Marchande Elucia Vhane.

Les navires de guerre de la vaste Marine de l’Imperium sont aussi variés que les Capitaines qui les Commandent, mais à l’intérieur de leurs robustes coques, ils ont tous une chose en commun : une force militaire armée prête à répondre à toute menace. Connus officiellement sous le nom de Cosmomarins, ces membres du personnel naval vont du simple matelot au commodore en charge de vastes flancs et aux officiers supérieurs qui commandent des armées entières de guerriers.

Les Cosmomarins sont formés de manière intensive à l’utilisation du Fusil Laser - l’arme anti-personnel omniprésente qui sert également d’armement commun à la plus grande force militaire de l’Imperium, l’Astra Militarum. Les soldats de la Marine sont régulièrement entraînés, à la fois pour se maintenir en forme pendant les longs voyages et pour veiller à ce que la classe de travailleurs sous contrat qui répond aux nombreux besoins des vaisseaux soit respectée. Les Cosmomarins constituent la dernière ligne de protection en cas d’intrusion dans leur vaisseau, mais ils ne sont pas seulement de nature défensive. Les Cosmomarins sont formés pour effectuer des exercices de contre-embarquement et servir d’escorte aux officiers ou aux spécialistes s’ils décident de faire une chute planétaire.

Lorsqu’un Cosmomarin est affecté à son vaisseau hôte, il ne peut plus revenir en arrière. À partir de ce jour, ils font partie de ce vaisseau, et ce vaisseau fait partie d’eux. Ils prennent part aux fluides vitaux du vaisseau lors d’une cérémonie solennelle, en buvant de l’huile parfumée à l’encens afin que l’essence du vaisseau circule dans leur système sanguin, tout comme ils se déplacent dans les couloirs et les passages artériels de leur nouvelle maison. Lors de leur intronisation, ils prêtent un serment simple mais important : tuer, sans hésitation, toute force qui menace leur vaisseau, son équipage ou tout dignitaire impérial que le vaisseau pourrait transporter. Ce serment est considéré comme sacro-saint, même lorsque le Cosmomarin est en congé planétaire ou affecté à une expédition.

Il n’est pas rare que le service des Cosmomarins soit réquisitionné par des agents impériaux de premier plan, tels que des Inquisiteurs ou des Libres-Marchands. Leurs nouvelles fonctions peuvent les obliger à quitter leur vaisseau pendant des mois, voire des années, mais leur serment reste valable : ils doivent défendre leurs officiers et leurs camarades avec une détermination sans faille, quel qu’en soit le prix.

À bien des égards, la vie de Cosmomarin est simple, dépourvue d’ambiguïté morale et du doute qui hante les rangs supérieurs de l’Imperium. Leur impératif est clair : le vaisseau - ainsi que son équipage, sa cargaison et ses passagers - doit être protégé contre toutes sortes d’ennemis, qu’il s’agisse de forces traîtresses, de pirates xenos ou d’abominables Démons.

Au combat, un Cosmomarin se tourne d’abord vers son Fusil Laser. Lorsqu’ils sont regroupés en escouade, ils sont plus que capables d’envoyer des salves de tirs lasers capables de flétrir les rangs ennemis et de tenir l’ennemi à distance. Bien qu’ils soient entraînés au combat rapproché et protégés par une armure antiaérienne baroque, la tactique standard de la marine impériale consiste à maintenir les ennemis à distance et à les punir avec une puissance de feu massive. Cependant, les batailles ne se déroulent pas toujours comme prévu, et pour les combats rapprochés, comme ceux qui se déroulent lors d’abordages, chaque Cosmomarin porte également un Pistolet Laser.

Les couloirs encombrés des vaisseaux, avec leurs virages soudains et leurs espaces clos, sont également l’environnement parfait pour les grenades à concussion des Cosmomarins. Ces grenade portent une charge qui détonne avec une explosion retentissante, une explosion qui est encore plus dangereuse dans les espaces clos. L’utilisation judicieuse de quelques grenades bien placées a permis d’arrêter plus d’une intrusion.

Pour augmenter la puissance de feu d’une escouade, il est courant qu’un membre porte un armement plus lourd. Le choix standard est le canon à rotor. Avec ses canons multiples et sa cadence de tir élevée, cette arme a reçu de nombreux surnoms : le Whirgun, le Deck-Clearer et la Tronçonneuse de l’Empereur, pour n’en citer que quelques-uns.

Maîtres du Vide

- Gurnek, Maîtres du Vide de la 3e Escouade Cosmomarin du pont de la Vengeance.
Img-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.pngImg-noise-300x300.png
« Cette cloison ne peut pas tenir plus longtemps. Quoi qu’il arrive dans ce couloir, je veux que vous l’accueilliez avec un mur de tirs lasers. Prêt… visez… »


Les Cosmomarins sont généralement dirigés par des troopers expérimentés promus dans leurs rangs. Ces individus sont connus sous le nom de Maîtres du Vide, et sont parfois désignés par des termes plus archaïques, tels que quartier-maître ou adjudant. C’est le Maître du Vide qui aboie les ordres et veille à ce que la discipline soit maintenue, que l’escouade soit au combat ou qu’elle suive simplement un autre entraînement épuisant. Au lieu d’un Fusil Laser, ces officiers portent un Fusil à Pompe d’artificier - une arme qui peut être dévastatrice dans les combats rapprochés. Les Maîtres du Vide sont connus pour leur sens pratique et leur caractère bourru, caractérisés par leurs dispositions sévères et leur adhésion inébranlable aux codes de la Marine Impériale. Ils perpétuent de nombreux rituels et traditions en vigueur depuis l’époque de l’Hérésie d'Horus. Qu’il s’agisse de nettoyer les armes, de polir le pont ou de s’entraîner au tir de volée, malheur au soldat qui n’est pas à la hauteur des attentes exigeantes d’un Maître du Vide.

Source

Pensée du Jour : « Seuls, nous sommes de puissants bastions, mais lorsque nous nous battons côte à côte, nous sommes une forteresse de foi qu’aucun ennemi ne peut surpasser. »
  • Codex Elucidian Starstriders, V8 (traduit de l'anglais par Blacklisted Jack)