Constantin Valdor

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher
Symbol mechanicus.png
L’Omnis Bibliotheca est vaste, peut-être vouliez-vous aller voir quelque chose qui porte le même nom : Valdor

Astartes banner.jpg
CustodiensContreThousandSons.jpg
AdeptusCustodes.jpg
CustodesBar.jpg
Custodes-Sign-1.png
Custodes-Sign-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Custodes-corner.png
Deco-dark-angel-01.png
Custodes-side-right.png
Deco-dark-angel-01.png
Custodes-side-right.png
Custodes gothic.jpg


Constantin Valdor, Premier Capitaine Général de la Legio Custodes.
«  Nul n’est spectateur de la guerre entre la vie et la mort, et nul n’est à l’abri de ce conflit ; alors combattez sans cesse et sans réserve, car la mort en fera très certainement de même. »
- Constantion Valdor.

Peu de guerriers dans l’histoire de l’Imperium sont parvenus ne serait-ce qu’à frôler la magnificence martiale, le dévouement et l’excellence stratégique de Constantin Valdor, premier Capitaine Général des Dix Mille. Son talent était tel qu’il pouvait, dit-on, tenir tête à un Primarque dans un duel d’escrime. Toutefois, Valdor était aux yeux de l’Empereur bien plus qu’un simple combattant. Depuis les premiers jours des Guerres d'Unification - peut-être même avant cela - Constantin Valdor était le compagnon indéfectible de l’Empereur, et sa loyauté envers le Maître de l’Humanité était absolue. Le Capitaine Général aurait préféré perdre sa propre vie plutôt que de risquer celle de l’Empereur ; la dévotion de Valdor était telle qu’il n’y avait rien qu’il ne fut prêt à accomplir, nul devoir dont il aurait refusé de s’acquitter afin de défendre l’existence de l’Empereur.

Constantin Valdor était considéré comme l’incarnation du concept même de l’Adeptus Custodes. Stoïque, vigilant, farouchement intelligent et - lorsque c’était nécessaire - chef charismatique, il était un véritable héros de l’Imperium qui jamais ne faillit à son devoir. Nul ne connaît le devenir de Valdor après l’incarcération de l’Empereur sur le Trône d'Or, mais d’aucuns prétendent qu’aujourd’hui encore, il sert son maître…

Source

Pensée du Jour : « Toutes vos œuvres ne seront que cendres et poussière si elles ne servent pas l’Empereur. »
  • Codex Adeptus Custodes, V8