Circonvolution des Apôtres d'Or

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Les Apôtres d’Or étaient un chapelet de systèmes stellaires situés entre le Système Sol et les confins du noyau galactique. Chaque système possédait des mondes habités par une ménagerie de civilisations aliens et humaines hybrides, et la plupart possédaient à la fois une technologie et des vaisseaux capables de traverser les gouffres de l’espace entre les planètes. La présence de ces civilisations chimériques aurait été suffisante pour mériter leur purge et leur réintégration par les forces de la Grande Croisade, mais elles sont devenues l’objet de bien plus qu’une simple destruction en raison de ce qui les reliait. Chacun des systèmes stellaires était relié par un canal Warp.

La Grande Croisade avait déjà rencontré des canaux stables à travers le Warp qui permettaient aux vaisseaux de passer de manière prévisible et rapide entre deux endroits fixes, même sans Navigator. Certaines de ces portes semblaient avoir été créées par des dispositifs conçus par des civilisations extraterrestres mortes et, bien que précieuses, elles étaient considérées comme dangereuses et vulnérables. Les Apôtres d’Or étaient différents en ce sens que les canaux Warp qui les reliaient n’étaient pas marqués par des objets physiques, mais simplement par des régions de l’espace. Un vaisseau entrait dans ces régions et ressortait dans le système suivant de l’Empyrée. De ce fait, les Apôtres d’Or ne représentaient pas simplement une région à conquérir pour l’Imperium, mais un canal à travers les étoiles, le long duquel les forces de la Grande Croisade pourraient pénétrer profondément dans le noyau galactique. Mais l’opportunité présentée par les systèmes des Apôtres d’Or était aussi le plus grand défi.

Les premières tentatives de l’Imperium pour s’emparer d’un de ces systèmes avaient échoué, car l’attaquer aurait invité tous les autres systèmes de la chaîne à déverser leurs forces pour défendre leur frère assiégé. Le prix de deux tentatives ratées de prise d’un système de la chaîne était déjà élevé lorsque Magnus a annoncé que lui et ses Thousand Sons livreraient les Apôtres d’Or à la Conformité. Cela pourrait sembler banal si ce n’était le contexte de cette déclaration. C’était une époque où les Thousand Sons surfaient simultanément sur une vague de succès et une nouvelle tempête de suspicion de la part de leurs Légions sœurs. Corax et Mortarion avaient tous deux demandé une nouvelle fois que Magnus soit censuré pour avoir outrepassé les limites de son mandat. D’autres avaient commencé à dire que Magnus et son engeance avaient perdu de vue leur objectif, qu’ils considéraient l’entreprise de conquête comme indigne d’eux, que malgré toute leur intelligence et leur savoir, ils avaient oublié qu’ils étaient des guerriers. Dans ce contexte, la proclamation de Magnus qu’il prendrait les Apôtres d’Or n’était pas seulement une déclaration d’intention, mais une réponse à ces rumeurs.

La campagne menée par les Thousand Sons est bien documentée, bien que certaines spécificités de la méthodologie soient notables par leur omission. Le premier fait à noter est que Magnus a commencé l’attaque des Apôtres d’Or tout en étant directement engagé dans la Vague de Survalen aux côtés des Sons of Horus, et que beaucoup des forces auxquelles il ferait appel plus tard étaient également engagées dans des actions dans d’autres volumes de l’espace. Alors que d’autres Légions auraient pu commencer une telle campagne par un grand rassemblement de troupes, Magnus n’a rien fait de tel. En fait, il n’y a eu aucun signe au début que les Thousand Sons faisaient un effort pour commencer l’assaut promis. Le premier acte noté dans les archives des Thousand Sons indique simplement que l’Ordre de la Cécité a été convoqué et qu’il lui a été demandé d’agir "sous sa domination ordonnée." Près d’une année s’écoula alors, au cours de laquelle d’autres personnes commencèrent à se demander si une autre force devrait être engagée pour gagner la chaîne de mondes qui résiste obstinément.

Sans prévenir, Magnus avait rassemblé une force composée de cinq Cercles de trois Confréries différentes. Renforcée par des forces liées au Mechanicum et de deux Libres-Marchands, elle a convergé et s’est lancée sur l’un des systèmes au milieu de la chaîne des Apôtres d’Or. Une attaque similaire avait échoué lors de la deuxième tentative de prise de la chaîne, les forces de l’Imperium ayant été incapables de sortir du système une fois qu’elles avaient établi une tête de pont. La taille de la force d’assaut de Magnus était également réduite, même avec le Primarque en commandement personnel, elle était assez puissante pour soumettre une planète ou peut-être prendre un système de résistance de niveau inférieur. Mais l’alliance humano-xenos qui gouvernait les Apôtres d’Or était à la fois sophistiquée et loin d’être faible. Bien qu’ils ne possédaient pas de vaisseaux spatiaux capables de naviguer dans le Warp, leurs navires de guerre, leurs troupes et leurs armes étaient plus que capables d’égaler ceux de l’Imperium dans un combat égal. Ces faits, combinés à la réponse immédiate des autres systèmes de la chaîne, semblaient devoir entraîner une répétition de l’échec initial. Les observateurs parmi le reste de la Grande Croisade attendaient des nouvelles de la défaite ou des appels à l’aide soudains. En fait, il n’y avait pas de nouvelles du tout.

Les enregistrements effectués par les Thousand Sons indiquent que le système qu’ils ont assailli a vu une grande partie de son matériel militaire et de ses forces se retirer dans un système adjacent juste avant l’arrivée de la Légion. De nombreux événements synchrones de ce type ont marqué les dernières campagnes de la Légion, bien que la manière dont ils ont été provoqués reste aussi peu claire aujourd’hui qu’à l’époque. Les vaisseaux de guerre de Magnus semblent avoir été capables de se déplacer rapidement et profondément dans le système, apparemment sans être détectés et sans rencontrer de résistance. Une fois sur place, les cinq Cercles ont lancé des assauts coordonnés qui ont éliminé toute résistance avant qu’elle ne commence. Une fois qu’ils ont contrôlé le système, ils ont commencé à le préparer pour la bataille.

Quatre-vingt-un jours précisément après la prise de ce premier système, une deuxième force des Thousand Sons émergea du Warp dans le système le plus éloigné de la chaîne des Apôtres d’Or. Contrairement à la première, elle était arrivée animée par le feu et la fureur. Les vaisseaux de guerre ont tiré à partir de leurs points de transition et ont lancé des vagues d’assauts contre les stations de défense extérieures du système. Le feu psychique scintilla dans le vide, le feu conjuré immolant les passerelles des stations ennemies, et les Thousand Sons avancèrent dans le vide spatial, les rayons d’énergie formant des arcs-en-ciel sur leurs boucliers "psychiques". Le système attaqué appela à l’aide et une fois de plus les autres systèmes de la chaîne répondirent.

Les vaisseaux de guerre se sont déversés dans la chaîne l’un après l’autre. Aucun n’est arrivé. Lorsqu’ils traversaient le système déjà détenu par Magnus, ils plongèrent directement dans l’étreinte des vaisseaux de guerre, des mines et des torpilles qui entouraient la sortie du canal Warp. Les épaves en feu étouffaient le vide autour de l’entrée du canal jusqu’à ce que le brasier de métal et de plasma dévore les vaisseaux sans que les Thousand Sons n’aient besoin de tirer un seul coup de feu. Aucun message ou avertissement n’a été transmis en aval de la chaîne des mondes, seulement des appels pour plus de vaisseaux. Il a même été suggéré que les forces ennemies ont avancé à une vitesse folle, comme si elles avaient été vaincues par les parties les plus entêtantes de leur nature. Magnus n’avait plus qu’à attendre et regarder les Apôtres d’Or se vider de leur sang.

Lorsque ce fut presque terminé, il déplaça ses forces le long de la chaîne, de système en système, et dans chacun d’eux, il affronta les défenseurs restants. On dit, mais les Thousand Sons n’en font pas état, qu’il s’est rendu personnellement sur le terrain à chaque fois et qu’il a laissé l’ennemi se masser devant lui, puis l’a forcé à s’agenouiller d’une simple pensée. Lorsque tous les systèmes furent mis en Conformité, il aurait personnellement envoyé un message astropathique au Conseil de Guerre : "Par de tels actes, nous voyons que nous ne sommes liés par aucune autre loi que celle que nous nous imposons à nous-mêmes."[1]

Source[modifier]

Pensée du Jour : « Fausse est la vérité arrachée à l’hérétique, véridique est le mensonge énoncé au nom de l’Empereur. »
  • The Horus Heresy, Book Seven - Inferno
  1. The Horus Heresy, Book Seven - Inferno, Chapter - The Thousand Sons - Exemplary Battles - The Turning of the Golden Apostles (traduit par Guilhem)