Chronologie des Thousand Sons

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Thousand Sons banner.jpg
Thousand sons banner left.jpg
Thousand sons banner right.jpg
CustodesBar.jpg
Shackles1.png
Shackles1.png




Thousand sons eye.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm-chaos-side-staff.pngShackles1.png
Sm chaos stone bar.jpg
Thousand sons corner.png
Thousand sons marge.png
Thousand sons corner.png
Thousand sons marge.png
Thousand sons angle.png
Thousand sons angle.png


Dix millénaires durant, les Thousand Sons ont combattu lors de la Longue Guerre contre l’Imperium, en manipulant les fils du destin à leurs propres fins. Des armées, des civilisations et d’innombrables mondes ont été incinérés au cours de leurs guerres blasphématoires, et des cendres de ces incendies, des horreurs plus innommables encore ont été engendrées.


Annales des Arcanes
M31 - Le Grand Changement
  • Le Bûcher de Prospero

Leman Russ et ses Space Wolves, appuyés de contingents de la Legio Custodes et des Sœurs du Silence, arrivent sur le monde des Thousand Sons afin d’exécuter la Légion de Magnus. La sauvagerie déchaînée laisse la planète en flammes et les Thousand Sons à l’agonie. Bien que Magnus soit vaincu par le Roi des Loups, il parvient à lancer un sort pour s’enfuir avec ses fils. Leur vie sauve, ils plongent cependant dans la damnation éternelle en prêtant allégeance à Tzeentch. Les noms des saccageurs de Prospero restent gravés à jamais dans la mémoire des Thousand Sons.

  • L’Hérésie d’Horus

Les Thousand Sons rejoignent Horus et les autres Légions du Chaos dans leur combat pour annihiler l’Imperium. S’ils échouent à réduire Terra en cendre, les Fils de Magnus s’enfoncent profondément dans le Palais de l’Empereur et apprennent maints des secrets qui y sont dissimulés avant de se replier dans l’Œil de la Terreur.

  • La Rubrication d’Ahriman

Ahriman et sa Cabale tissent un sortilège pour endiguer l’épidémie de mutations de la Légion. Cette Rubrication réduit alors en poussière la majorité des Thousand Sons, et scelle ce qui reste de leur esprit dans des armures infuses du Warp. Découvrant les méfaits de son fils le plus fidèle, Magnus est pris de rage, mais Tzeentch intervient. Ahriman est épargné et condamné à l’exil.

M32-M41 - L’Âge des Secrets
  • Le Siège du Croc

Le regard vengeur de Magnus se porte sur Fenris et, grâce à une série de fausses visions, attire les Grandes Compagnies des Space Wolves hors de leur tanière. L’assaut sur Fenris est dévastateur, mais il est finalement repoussé par les guerriers conduits par Bjorn Main Terrible.

  • L’Athenaeum de Kallimakus

Ahriman se rend sur Apollonia, où les travaux de Kallimakus le Commémorateur sont gardés par une secte fanatique de prêtres guerriers. Ces ouvrages sont détenus dans une grande citadelle appelée l’Athenaeum, et contiennent des archives concernant la Légion des Thousand Sons lors de la Grande Croisade. Après un siège d’un mois, les défenseurs sont brisés par les forces d’Ahriman. L’Archi-Sorcier pille les écrits avant de réduire la bibliothèque en cendres. Ainsi, lui seul possède à présent les secrets contenus dans ces pages.

  • Présages d’Omniscience

Hasophet, Magister de la servitude des Dévoreurs d’Esprits, reçoit la vision de l’avenir que lui réserve Tzeentch. Il voit un futur dans lequel il dévore les pensées et les souvenirs d’un monde entier, à la suite de quoi il accède à l’apothéose. Les Dévoreurs d’Esprits embarquent pour le premier des neuf cent quatre-vingt-dix-neuf rites qui réaliseront cette prophétie.

  • La Guerre Sauvage

Lors du minage du Monde Sauvage d’Aggaros, l’Adeptus Mechanicus s’engage dans ce qui semble être une bataille à sens unique peu glorieuse - jusqu’à ce que les indigènes envoient leurs chamanes cracheurs de feu. Les armées de l’Adeptus Mechanicus se retrouvent brûlées de l’intérieur ou broyées par des forces invisibles. Les Technoprêtres se replient et font appel à une dette de sang des Relictors pour lancer une nouvelle attaque. Quatre jours plus tard, la 3e Compagnie des Relictors lutte contre des forces pyromantiques indomptables afin d’atteindre la cité cachée des tribus barbares. Chaque route est jalonnée de statues de Thousand Sons en terre cuite faisant face à une effigie colossale d’Ahriman au sommet d’une pyramide d’obsidienne. Lorsqu’elle est renversée, les Thousand Sons s’éveillent à la vie sous les fragments de terre cuite et ouvrent le feu sur les Relictors. Nul parmi l’Adeptus Mechanicus ni les Relictors ne survit.

  • La Première Guerre de la Toile

Un convent de Sorciers de la servitude des Esprits Éveillés exécute un rituel dans la Toile, dans l’espoir d’accéder à la cité d’angoisse de Commorragh, le foyer des Drukharis. Avant d’achever leur rituel, des centaines de Drukharis, menés par des troupes d’Arlequins, jaillissent d’un portail invisible et se jettent sur les Rubricae qui protègent le convent. Leur sortilège est interrompu, mais les Esprits Éveillés contre-attaquent, et leurs déflagrations de flammes Warp brisent finalement la structure même de la Toile. Alors que les artères de la Toile s’enroulent et s’effondrent, le contrecoup piège les combattants dans une poche de réalité sans issue. Des rumeurs prétendent que la bataille continue depuis, et qu’au cours d’une boucle infinie, chaque mort revient à la vie pour combattre éternellement.

M41 - L’Âge des Révélations
  • Le Sac du Reclusiam d’Etiamnun

Mordant Hex, Seigneur Sorcier des Six-Fois-Maudits est envoyé par Ahriman sur le monde stérile d’Etiamnun III, dans la Bordure Orientale. L’arrivée des vaisseaux d’assaut Thousand Sons brise le calme qui enveloppait ce monde depuis des millénaires, bien que la communauté d’ermites rassemblée dans le monastère central accepte avec un flegme contemplatif cette invasion. Les forces de Hex arpentent implacablement les passes montagneuses en direction de l’ermitage avant de frapper neuf coups aux gigantesques portes d’adamantium. Tandis que les portes béent, de nombreux occupants sont aspirés par le vide de la surface, tandis que ceux qui se terrent dans des chambres scellées sont traqués et massacrés. Même face aux Six-Fois-Maudits, les habitants ne résistent que peu, sinon pas du tout. Une fois toute présence éliminée, Hex s’enfonce dans le cœur du complexe montagneux, jusqu’à une chambre oubliée depuis des éons et enterrées sous des strates d’antiques constructions impériales. Cette chambre abrite la récompense que convoite Hex - une des entrées de la Toile.

  • La Forteresse d’Infinités

La Force de Frappe Imperial Fists de l’Enclume de Dorn aborde un Space Hulk nimbé de flammes à l’ouest du Segmentum Solar. À l’intérieur, ils sont confrontés à Manat, Sorcier Exalté du Culte du Temps, et après une longue guerre d’attrition à travers des couloirs mutés, le Capitaine Dantarian abat le seigneur Thousand Sons en combat singulier. Au moment où le Sorcier Exalté décède, un craquement éthérique détonne et les Imperial Fists se trouvent à nouveau à bord de leur croiseur, prêts à aborder le Space Hulk comme pour la première fois. Seule une vague impression dans l’esprit de chaque Frère de Bataille suggère qu’ils ont déjà vécu cette scène, et nul ne peut dire pourquoi ils ont subi autant de pertes avant même d’engager l’ennemi. Ils affrontent à nouveau Manat, et la mort du Sorcier Exalté les transporte à nouveau à l’instant précédant le siège. Après huit itérations, l’Enclume de Dorn est presque annihilée, et la neuvième voit le Capitaine Dantarian arpenter seul le Space Hulk en direction de sa mort, au son du rire dément de Manat.

  • Remonter le Fil du Labyrinthe

Après des années de croisades terribles dans la Toile, Ahriman arrive à proximité de la Bibliothèque Interdite, le siège d’une vaste quantité du savoir Aeldari. L’Archi-Sorcier contourne les défenseurs Arlequins du sanctuaire et ses gardiens spectraux en se projetant à l’intérieur des halls de la bibliothèque, permettant à son corps physique de transcrire sur parchemin ce que sa projection astrale voyait. Ainsi, il est capable de créer une copie du fabuleux Tome Labyrinthus, la carte répertoriant les passages secrets de la Toile.

  • La Nuit Cristallisée

Un hurlement psychique ininterrompu attire Vasellisk le Voilé, Seigneur Sorcier des Night Lords, aux mines d’obsidienne de Xanthematos. Alors que sa bande commence à massacrer les ouvriers impériaux, la terreur des morts subsiste sous la forme de spectres du Warp. La vue de ces figures spectrales peuplant les mines en hurlant d’effroi empêche Vasellisk de déceler la sorcellerie à l’œuvre, car la planète a été liée à un enchantement par Hasophet et ses Dévoreurs d’Esprits. Comme Vasellisk se délecte de la terreur résonnante, les Dévoreurs d’Esprits scellent les mines avec les Night Lords à l’intérieur. En guise d’épilogue à la malédiction d’Hasophet, les esprits des morts explosent et remplissent les tunnels de flammes du Warp. Lorsque les mines sont rouvertes, tous les Night Lords ont été réduits en cendre - tous sauf Vasellisk le Voilé, dont le corps a fondu en un tas de verre noir. Ce Cristal Voilé est la récompense du sept cent soixante-cinquième rite d’Hasophet, et pulse de l’énergie psychique du Sorcier qu’il était autrefois.

  • Destinés Enchevêtrées

Afin d’exécuter un plan qui transformera pour toujours la galaxie, Magnus le Rouge convoque son fils exilé - Ahzek Ahriman - sur la Planète des Sorciers. Il enjoint alors l’Archi-Sorcier à travailler à nouveau à ses côtés en direction d’un objectif commun.

  • Le Retour d’une Malédiction

Peu après avoir été réunis avec leurs frères Wulfens longtemps disparus, les Space Wolves découvrent leur système englouti sous les tempêtes Warp et une invasion démoniaque. Les Chevaliers Gris et les Dark Angels aident les Fils de Russ à repousser la menace, mais les forces impériales commencent à se dresser les unes contre les autres sous l’influence du plus retors des Démons de Tzeentch - le Changelin. Les Chevaliers Gris sont les premiers à remarquer que les tempêtes Warp obéissent à un schéma, et celui-ci est consigné dans l’un de leurs plus vieux grimoires. Cette forme, qui n’a pas été vue dans la galaxie depuis dix mille ans, est le symbole de la vengeance utilisé sur Prospero par les Thousand Sons.

  • Un Monde pour un Monde

Alors que le système stellaire des Space Wolves est submergé de Démons, neuf Tours d’Argent apparaissent dans les cieux de Fenris. De leurs halls distordus émergent des rangs de Thousand Sons, prêts à se venger du Chapitre qui a détruit leur foyer. Des nuées de Tzaangors bêlant et de cultistes difformes chargent à travers les plaines verglacées, suivies de près par des Marines Rubricae et des Terminators du Scarabée Occulte. Jaillissant de portails cachés, d’autres Thousand Sons émergent des escarpements de Fenris comme autant d’exilés ramenés dans le rang par Ahriman. Suivant l’Archi-Sorcier à travers le labyrinthe de cristal de la Toile, ils prennent les Space Wolves et leurs alliés par surprise et incinèrent les guerriers de l’Adeptus Astartes.

Alors que les lignes impériales tiennent bon devant l’offensive, les Tours d’Argent s’alignent sur des nœuds de puissance géomantique et commencent à siphonner l’énergie interne de Fenris. Au troisième jour, l’air est empli de feu et partout sur la planète, les Sorciers dirigent leur énergie vers ces flammes. Dans chaque Tour d’Argent, un Space Wolf captif est bouilli vivant dans un chaudron de sang. La concentration de magie noire ébranle la réalité en un point, d’où émerge le Primarque Démon Magnus. Le Roi Pourpre rejoint Ahriman et ses plus puissants acolytes et, ensemble, ils entament leurs rituels au cœur des Tours d’Argent. Le flot d’énergie mutagène ravage la surface de Fenris, et le magma qui alimente les générateurs du Croc commence à déborder comme des Démons en émergent.

Ce n’est que lorsque la planète voisine de Midgardia est détruite que les Tours d’Argent disparaissent du système, mais le soulagement des impériaux est prématuré - à l’insu des Space Wolves, la moisson psychique subséquente à la disparition de Midgardia donne à Magnus les moyens d’exécuter un plan d’une portée inimaginable.

  • Le Gosier Engorgé de Sang

Les défenses du Croc mises à bas, les Thousand Sons marchent vers la citadelle. Cependant, c’est dans le canyon du Gosier du Loup du Monde que les défenseurs de Fenris tiennent leur dernier carré. Magnus se dresse au-dessus du feu et de la fureur, mettant en pièces les chars, les aéronefs et les Space Marines de ses éclairs d’énergie Warp. Espérant tuer le Primarque Démon, Egil Loup de Fer vise cyclopéen de Magnus avec son Canon Laser, mais le Roi Pourpre fige le trait d’énergie avant de téléporter Egil devant son propre tir de sorte que le faisceau incinère son auteur. Cette distraction momentanée donne au Loup Suprême Logan Grimnar l’ouverture dont il a besoin pour abattre la Hache Morkai sur l’armure de Magnus, brisant les sceaux de protection gravés par les Scribes Bleus de Tzeentch. Comme Magnus hurle de douleur, des Chevaliers Gris Purificators entament les rites de bannissement. Les flammes blanches qui jaillissent de leurs lames enveloppent Magnus et, dans un éclat de lumière plus brillant que le soleil de Fenris, le Roi Pourpre, les Thousand Sons et leurs hordes démoniaques sont chassés dans le Warp. Les défenseurs de Fenris croient avoir mis un terme au plan de Magnus, quel qu’il soit, mais ailleurs à travers les étoiles, le vide gronde…

  • La Magie Rendue Manifeste

Alimentée par la mort de Midgardia et ses habitants, la Planète des Sorciers jaillit brutalement depuis le Warp dans la réalité, en vue de la carcasse calcinée de Prospero. Depuis son trône, le regard de Magnus se porte sur une galaxie irrémédiablement changée.

  • Sombre Confluence

Abaddon le Fléau unifie les Légions Renégates divisées en vue de sa Treizième Croisade Noire. Magnus le Rouge rejette l’appel à la guerre d’Abaddon, mais Ahriman voit la potentialité des plans du Fléau. L’Archi-Sorcier envoie plusieurs serviteurs sur la lune de glace de Klaisus dans le Système Cadia, prétendument en aide à la croisade du Fléau. Ces manœuvres sont cependant destinées à couvrir les motivations réelles d’Ahriman, car d’après ses visions, cette lune deviendra bientôt un nœud de destinée au profit des manigances de Tzeentch.

  • La Rançon du Changement

Après avoir saboté le plan millénaire de Korthuphos - un Sorcier Exalté du Culte de la Magie - Hasophet est défié en duel psychique. Tandis que les deux esprits s’engagent mentalement, il est clair que Korthuphos est le plus puissant, Hasophet dégaine cependant la Dague des Réflexions, acquise il y a des siècles lors de son quatre-vingt-septième rituel. Les flammes mentales de Korthuphos sont attirées par la dague scintillante avant d’être repoussées en une vague fulgurante qui pulvérise la matière grise du Sorcier Exalté. Korthuphos commence à s’effondrer comme un liquide poisseux coule de son heaume, mais avant d’atteindre le sol, Hasophet plonge sa dague dans la poitrine de son rival afin d’extraire ses cœurs encore battants. Il s’agit des trophées de son huit cent vingt-huitième rituel.

  • La Deuxième Guerre de la Toile

Des espions démoniaques semés dans la Toile attirent l’attention d’Ahriman au sujet des Exhumés Ynnari, et celui-ci voit en leur résurrection l’espoir pour sa propre Légion. À la suite de la Chute de Cadia lors de la Treizième Croisade Noire, l’Archi-Sorcier conduit un contingent de Thousand Sons dans la Toile, où ils tendent une embuscade aux forces Aeldaris sans méfiance qui se précipitaient alors sur Klaisus. Tandis que les Ynnari entrent dans le Psychedelta, Ahriman sacrifie à Tzeentch neuf cent quatre-vingt-dix-neuf prisonniers pour achever son rituel de translocation, déplaçant ses guerriers, ses esclaves Démons et lui-même face aux Ynnari. Le feu Warp, les éclairs ensorcelés et le scintillement des lames monomoléculaires emplissent les tunnels kaléidoscopiques comme les armées s’entrechoquent. Au cœur du carnage, Ahriman crée une poche de réalité vide à l’extérieur de la Toile et y déplace les champions ennemis, le Triumvirat d’Ynnead.

Comme Ahriman s’apprête à arracher le savoir qu’il convoite de ses captifs agonisants, Yvraine - l’émissaire Ynnari du Dieu des Morts récemment éveillé - fait la démonstration des pouvoirs qu’elle peut offrir en ramenant à la vie une dizaine de Marines Rubricae. Les Thousand Sons ressuscités sont stupéfaits de leur éveil soudain, sans connaître leur identité ni celle de leurs adversaires. Ils identifient pourtant leur Frère de Bataille Ahzek Ahriman de leurs propres yeux pour la première fois depuis dix millénaires. Imprégné d’un mélange confus d’allégresse et de chagrin à la vue de ses guerriers à nouveau en vie, Ahriman renvoie les éminences d’Ynnead dans la Toile avant qu’elles ne périssent. À peine le Triumvirat est en sécurité qu’un Chevalier Fantôme tranche la superstructure du tunnel, ouvrant un gouffre entre les Aeldaris et les Thousand Sons. L’Yncarne - l’Avatar d’Ynnead - inspire puissamment tandis que les forces Aeldaris se replient, et attire les Thousand Sons dans le précipice. Ahriman hurle d’effroi comme ses guerriers de chair et de sang dégringolent. Mais malgré leur perte, il sait désormais qu’il existe un moyen d’inverser la Rubrication, et il connaît l’identité des détenteurs d’un tel pouvoir.

  • Le Réveil d’un Ancien Ennemi

Magnus entend parler de la résurrection de Roboute Guilliman. Sachant que le seigneur de guerre Loyaliste tentera de rejoindre l’Empereur sur Terra, Magnus dénoue les fils du destin pour deviner le parcours de son frère. Il mène son armada en bordure du Maelström, ce royaume empli de tempêtes Warp qui ne faiblissent jamais, et y attend la Croisade Terrane. Lorsque la flotte de Guilliman émerge du Warp, elle est accueillie par l’artillerie des vaisseaux hérétiques. Malgré le poids du nombre et l’élément de surprise, Guilliman parvient à tirer les navires impériaux du piège. Le Roi Pourpre appelle alors le Warp et invoque des vrilles de pouvoir qui s’enroulent autour des vaisseaux de la Croisade Terrane et les attire dans le Maelström. Magnus sait que l’heure de la mort du Primarque Loyaliste n’est pas encore venue, mais le destin de Guilliman est dirigé sur un chemin qui correspond alors bien mieux aux desseins du Roi Pourpre.

  • Dieux de Guerre

Magnus attend que Roboute Guilliman atteigne Terra, mais au lieu d’emprunter le portail sous le Palais de l’Empereur, la Croisade Terrane émerge sur Luna. Néanmoins, Magnus suit les forces impériales assiégées et jaillit de la Toile sur la surface de la lune, sous le regard de l’orbe de la Sainte Terra.

Comme Magnus et Guilliman s’observent mutuellement, le Roi Pourpre sourit en prévision du combat à venir. Ses Marines Rubricae et ses Terminators du Scarabée Oculte progressent face aux forces impériales en les noyant sous les flots de feu Warp et les grêles de Bolts Inferno. La puissance psychique de Magnus éclate en une nova destructrice et pulvérise les corps de ses adversaires tout en protégeant ses propres forces. Guilliman se jette alors sur Magnus, et la surface de la lune tremble sous l’impact de leurs coups. À travers les plaines, les cratères et les épaves d’anciennes frégates, les deux demi-dieux s’affrontent, Guilliman en titan d’expertise martiale contre Magnus en parangon de la sorcellerie débridée du Warp.

Alors que les Primarques combattent, les rangs des Thousand Sons poursuivent leurs tirs incessants sur les vestiges de la Croisade Terrane et de ses renforts impériaux. L’alliée de Guilliman - la Prophète des Ombres Sylandri Marchemonde - tente de défaire avec sa magie les sceaux runiques placés par les Sorciers des Thousand Sons sur le portail sur la Toile. Éructant de haine et de rage, Guilliman attaque tandis que Magnus projette des déflagrations de magie dévorante. L’onde de choc résultant envoie le Roi Pourpre à travers le portail et, à cet instant crucial, Marchemonde scelle le passage derrière lui. Dans la dimension labyrinthique, Magnus hurle sa fureur. Le jour qui le destinait à dévaster le Palais de l’Empereur lui est arraché. Mais son courroux est de courte durée, car en observant le futur, il voit de grandes ténèbres s’apprêtant à envelopper l’Imperium, ainsi que de nombreuses routes potentielles lui permettant de mener à bien la revanche qu’il convoite…

  • La Rupture de la Galaxie

L’énergie néfaste qui émane de la Planète des Sorciers se mêle avec celle des innombrables tempêtes Warp qui s’amoncellent, déchirant la galaxie. L’éruption massive de pouvoir mutagène détruit des systèmes entiers et souffle brièvement la lumière de l’Astronomican - le fanal de l’Empereur qui unit l’Imperium. Des rires et des grognements allègres résonnent au cœur de la dimension du Chaos.

M41 - L’Âge de l’Embrasement
  • Bouclier Brisé

Le Culte de la Manipulation forge un sortilège destiné à éteindre l’étoile Aspis dans le Segmentum Solar. Les tempêtes solaires croissantes alertent l’Adeptus Custodes, et une escouade de Custodiens Allarus, rejointe par une Force de Frappe de Chevaliers Gris et un vaste contingent de Skitarii, s’élance afin de localiser et d’éradiquer la cabale, mais une éruption solaire disperse les forces impériales à l’approche du Système Aspis. Alors que les Chevaliers Gris et les Skitarii dénichent et détruisent les sceaux maintenant le sort, l’Adeptus Custodes est projeté dans le Warp où l’attendent les griffes des Thousand Sons.

  • Le Royaume de Stygius

Magnus le Rouge lance un assaut sur le Secteur Stygius. Coupés de l’Astronomican, les défenseurs impériaux cèdent face aux soulèvements de Cultistes, aux invasions démoniaques et aux attaques de nombreuses servitudes. Seule l’opiniâtreté de la Garde de Fer de Mordian et l’intervention d’Aeldaris empêchent le système de sombrer. Mais ces événements ont été prédits par Magnus, et font partie d’un vaste plan pour transformer Stygius.

  • La Bête Intérieure

Sur le monde à forte gravité de Krachordia, une tribu d’Abhumains Ogryns traque une bête mutante qui rôde dans la jungle de stalagmite. Comme la créature est mise en pièces, les Ogryns trouvent dans ses entrailles une poche ondulante. Ils ressentent alors le besoin de ramener cet étrange organe et le présentent aux anciens de la tribu, qui le jugent "bon" et le placent au centre de leur village. Avec le temps, la poche commence à irradier d’une lumière colorée. Elle se déchire enfin pour laisser émerger une créature radieuse et sublime aux yeux des Ogryns. Elle a les traits d’un humain parfaitement formé, et les Abhumains pleurent devant sa magnificence. Comme ils s’agenouillent pour vénérer l’être, leur propre corps commence à changer pour lui ressembler. Des mois plus tard, l’Astra Militarum se présente pour prélever sa dîme de guerriers sur Krachordia. La flotte ne trouve aucune trace des tribus d’Ogryns, mais un monde infesté d’énormes Enfants du Chaos.

  • La Mer Infranchissable

Des Space Wolves de la Grande Compagnie d’Engir Tue-les-Krakens font route pour Prospero, dans l’espoir d’atteindre la Planète des Sorciers et de ravager une fois encore le foyer des Thousand Sons. Quel que soit le chemin emprunté, des remous conscients du Warp finissent par les égarer.

  • La Guerre Silencieuse

Un nuage de particules s’abat sur la spire-convent fortifiée des Sœurs du Silence sur Gassima. Il est rapidement suivi d’une tempête bien plus destructrice lorsque des armures de Rubricae aux couleurs des Lames de Magnus tombent du ciel comme des météores, passant à travers les plafonds voûtés et creusant des cratères dans les cours. Comme les Sœur du Silence sont sous le choc du bombardement, des éclairs parcourent le nuage de particules qui s’agglomèrent autour des armures dorées sans vie. La poussière - en réalité l’essence de guerriers Thousand Sons - pénètre dans les armures qui se relèvent une par une et dressent leurs armes. La spire-convent est oblitérée, et chaque Sœur du Silence est abattue, bien qu’aucune ne poussât un cri même dans la mort.

  • Pouvoir Déchaîné

Dans leur guerre contre les Nécrons de la Dynastie Nephrekh, les Silver Sons lancent un quatuor de Métadracs sur une Crypte Tesseract. Les monstruosités ailées éventrent la prison et libèrent l’Écharde C'tan qui s’y trouvait. Plusieurs années de ravages déchaînés attendent l’empire Nephrek.

  • Le Psychophage de Mangel III

Hasophet et ses Dévoreurs d’Esprits fondent sur le Monde-Ruche de Mangel III en proie à une invasion T'au. Avant d’atterrir, le Sorcier disperse en orbite le Cristal Voilé, et sème ses éclats dans l’atmosphère afin d’envelopper la planète de ténèbres impénétrables. Coupées de renforts et de relais orbitaux, les armées T’au et les Forces de Défense Planétaire continue leur combat dans une confusion totale. Dans la Vallée du Sacrifice, derrière les lignes des armées engagées, les Dévoreurs d’Esprits disposent en un grand arc de cercle les trophées et les fétiches acquis lors des neuf cent quatre-vingt-dix-huit rituels précédents, et entre les deux extrémités de ce croissant, Hasophet érige un bûcher monumental. Du sommet, il contemple les forces T’au et impériales - elles sont siennes, et il dévorera leurs pensées et leurs esprits, comme prédit.

Brandissant les cœurs de Korthuphos, Hasophet embrase son bûcher avec leur sang, et scande un serment à Tzeentch tandis que les flammes lèchent son armure. L’afflux soudain d’énergie en direction d’Hasophet déchire les esprits des milliers de combattants de Mangel III et siphonne leur force vitale. Mais alors que les changements du Grand Conspirateur s’effectuent, Hasophet hurle de douleur. Les armées au loin sont physiquement attirées à lui comme des insectes pris dans une tornade. Des corps hurlants et d’énormes machines de guerre s’écrasent sur Hasophet avant d’être rapidement absorbées par sa forme distordue. Son corps dévore le métal et la chair avec une voracité égale tandis qu’il continue à croître, ses gueules nouvellement formées hurlant de douleur. Sa masse se métamorphose pour adopter non pas la silhouette d’un Prince Démon, mais celle d’une Mutalithe à Vortex. Le vortex Warp qui émane de la créature hideuse se développe avec chaque nouveau sacrifice consumé jusqu’à encercler la planète, et dans un hurlement déchirant, Mangel III est arrachée à l’espace réel. Il ne reste à sa place qu’un voile sombre perpétuel qui résonne du cri ultime et piteux d’Hasophet.

  • La Subsumation des Exilés

Une douzaine de sectes exilées sont convoquées par le Rehati sur la Planète des Sorciers. À travers des communications psychiques et des runes flamboyantes gravées à travers les étoiles, le Rehati informe les chefs de chaque secte qu’ils disposent de deux options - joindre leurs forces au reste des Thousand Sons, ou subir la rage de leur Primarque pour avoir refusé sa clémence. Parmi les convoqués, onze se rendent sur la Planète des Sorciers. Leurs armées sont déployées sur les Champs de Tizca où le Rehati entame les rites de réunification. En guise d’acte ultime de soumission, chaque Sorcier vivant parmi les exilés est appelé à l’Autel des Destins, où neuf gouttes de son sang sont jetées dans les flammes perpétuelles. Alors, les rangs de Marines Rubricae et de Terminators du Scarabée Occulte des onze sectes se tournent vers le Rehati et ploient le genou face à leurs nouveaux commandants en un unisson parfait. En se redressant, ils s’orientent simultanément vers les Sorciers entassés sur l’Autel des Destins, lèvent leurs armes et vident leurs chargeurs sur leurs anciens maîtres.

  • La Route de la Résurrection

Ayant constaté le don d’Yvraine pour ressusciter les Thousand Sons frappés par la Rubrication, Ahriman rassemble ses forces. Après dix mille ans, il sait enfin où dénicher le savoir qu’il convoite, et tourne en conséquence son regard prescient en direction de la cité Drukhari de Commorragh.

Source

Pensée du Jour : « Admettre la défaite est un blasphème envers l’Empereur. »
  • Codex Heretic Astartes Thousand Sons, V8