Châtiment de Terentius

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png

Terentius était un seigneur de guerre impérial dont l’ambition était de se transformer en ennemi détesté. Vatale Gerron Terentius avait été élevé pour la guerre par les consanguinités mercenaires de l’Amas d’Étoiles Ordoni. Apprenti auprès des généraux mercenaires les plus compétents, il s’est vite révélé capable non seulement de surpasser ses tuteurs, mais aussi de les détruire dans une guerre ouverte. Dans les conflits vicieux au sein d’Ordoni, Terentius s’était forgé une réputation de perspicacité tactique inégalée et de capacité à triompher des conflits supposés impossibles à gagner. Son étoile s’est élevée jusqu’à ce qu’elle relève un défi qu’elle n’avait pas pu surmonter lorsque les forces de la Grande Croisade ont envahi l’Amas d’Ordoni, ripostant aux protestations des seigneurs du système par le feu et la mort. Les survivants se tournèrent vers leur plus grand général mercenaire et lui promirent tout ce qu’il désirait ; ils le supplièrent de leur offrir une victoire miraculeuse. En observant les forces qui se dressaient contre lui, Terentius fit ce que son entraînement de mercenaire et ses études de guerre lui disaient être la seule voie de survie : il se rendit.

Mais l’Imperium avait besoin d’hommes comme Terentius, et la Grande Croisade lui a donné des opportunités et des richesses telles qu’il n’en avait jamais rêvé. Comme beaucoup de chefs de guerre humains courants à cette époque, Terentius a forgé son propre destin. Avec une petite flotte de navires et une poignée de régiments de l’Armée Impériale, Terentius a développé ses forces par la conquête. Pendant cinq décennies, il s’est élevé en puissance et en réputation, en conquérant les mondes autour des Étoiles du Halo. On dit qu’au sommet de sa puissance, il avait l’oreille du Sigillite et approbation de plusieurs Primarques. Lorsqu’il s’est retourné contre l’Imperium, beaucoup ont été choqués. Compte tenu de son passé, cela n’aurait pas dû être surprenant.

Terentius avait commencé à conquérir, mais ses forces attaquaient alors des planètes déjà en Conformité. Au début de la contre-crise de Terentius, les planètes, les systèmes et les amas qu’il avait conquis en cinq décennies lui ont apporté un soutien accru. Il a rapidement eu des flottes de navires, des dizaines de millions de soldats et la loyauté d’une centaine de mondes. Entouré de Mondes-Forteresses, cet empire rebelle commença à dévorer les mondes impériaux autour des Étoiles du Halo.

L’Imperium répondit avec toute sa colère. L’Empereur confia la tâche de briser le renégat à Horus, qui devait savoir qu’il ne pouvait pas simplement vaincre Terentius, mais de démontrer à tous les autres l’inévitabilité de la défaite d’un traître. Horus décida de ne pas utiliser uniquement sa Légion pour mener à bien la tâche qui lui était confiée et les demandes personnelles adressées à ses frères virent une force substantielle des Night Lords, d’Iron Hands et de l’Alpha Legion se joindre à la puissance des Luna Wolves. Ses forces étant déjà en mouvement, Horus planifia à l’avance, superposant les objectifs, les cibles et les méthodes de guerre alors même que les forces de représailles impériales se rapprochaient de Terentius.

Les premiers coups du châtiment tombèrent sur Terentius à l’intérieur des frontières de l’Imperium naissant. Les navires qui se ravitaillaient en combustible dans les systèmes Hecuba et Hilicia subirent des pannes de réacteur. Les explosions consumèrent deux flottes de combat et ont bloqué des centaines de milliers de renforts. À Yeno Prime, le lieutenant en chef de Terentius a disparu avec son état-major. À Juba, les spires forges s’effondrèrent lorsque des charges tectoniques explosèrent dans leurs fondations. Sur des centaines de planètes, des catastrophes et des cataclysmes coupèrent les lignes de ravitaillement et de soutien de Terentius.

Terentius n’était pas dupe et, alors même que les principales lignes d’approvisionnement et bases s’effondraient, il s’est réorganisé et a réformé. Ce faisant, il reçut des nouvelles plus inquiétantes ; des navires commencèrent à arriver de mondes situés aux confins de son royaume. Les navires venaient d’Agri-Mondes, de régions reculées et la population qui résidaient des mondes proches des marges des Étoiles du Halo arrivèrent comme des réfugiés. Des dizaines de milliers de cadavres remplissaient les cales de chaque navire. L’équipage, enchaîné à son poste, apporta la nouvelle des planètes décimées, et un message des attaquants couleur de nuit : "Nous sommes venus pour vous". La panique a commencé à se répandre à travers les mondes et les forces de Terentius. Peu importe le soin avec lequel les renégats essayèrent de contenir la nouvelle de ces événements, elle se répandirent et se propagèrent sans contrôle, et bientôt certaines sections des forces de Terentius s’échappèrent pendant le transit Warp ou cessèrent simplement de répondre aux ordres.

Des rapports arrivèrent, faisant état de mondes fortifiés attaqués par des forces importantes d’Iron Hands. Alors que Terentius poussait ses forces à contre-attaquer, elles furent interceptées et détruites par les forces de frappe des Luna Wolves, et la guerre s’est donc poursuivie - les forces rebelles se sont fragmentées sous l’impulsion des récits des mondes abattus. Les bases de ravitaillement des rebelles brûlèrent et les Iron Hands avancèrent à travers une douzaine de mondes de la ligne de front. On dit que c’est au moment où Terentius a réalisé qu’il ne pouvait pas gagner que les Luna Wolves sont venus le chercher. En tombant à portée de tir des navires de Terentius, ils ont anéanti la moitié de sa flotte de commandement. Horus lui-même se téléporta sur le pont du vaisseau amiral de Terentius avec cinquante Justaerin et massacra tout ce qu’il y trouva. Terentius mourut sans se repentir, dit-on, et selon certains récits, il ria alors qu’il était tué par Horus.

Avec la mort de Terentius, sa rébellion s’est effondrée, mais le châtiment a continué. Horus, dont l’orgueil avait été bafoué, aurait ordonné aux Night Lords de décimer tous les mondes de l’empire rebelle de Terentius. En plus de cela, la puissance des Iron Hands et des éléments de l’Ordo Reductor du Mechanicum ont été mis à contribution sur toutes les structures des mondes fortifiés de Terentius. Ainsi, son royaume fut massacré, ses villes réduites en poussière et l’air même de son monde fut pollué par des toxines. Le châtiment complet d'Horus prit fin lorsqu’il envoya le crâne en or de Terentius sur Terra. "Ainsi périssent tous les traîtres", furent les mots qu’aurait prononcé le messager venu l’apporter.[1]

Source[modifier]

  • The Horus Heresy, Book One - Betrayal
  1. The Horus Heresy, Book One - Betrayal, Chapter The Space Marine Legions - The Sons of Horus - Exemplary Battles - The Castigation of Terentius (traduit de l'anglais par Guilhem)