Cavalier Impérial

De Omnis Bibliotheca
Certaines cultures plus ou moins primitives ont conservé l’utilisation de troupes montées, et de nombreux pelotons d’infanterie ont plus d’une fois bénéficié d’u soutien de ces cavaliers. Ces derniers sont équipé de toutes sortes d’armes, la plus fameuse étant sans doute la lance de chasse à pointe explosive.
« J’ai vu la guerre sous toutes ses formes. J’ai vu des barbares fracasser le crâne de leurs ennemis avec des rochers. J’ai vu des planètes entières dévastées par des bombes virales. J’ai vu des Space Marines plonger vers la mort et ressortir triomphants. J’ai vu des Titans écraser des armées sous leurs pas.
Mais je n’ai jamais rien vu de plus exaltant qu’une charge de cavalerie. »
- Dravin Gratz, 14e Tharinga.

La Garde Impériale recrute ses cavaliers sur les mondes où les guerriers se battent à cheval. Sur de telles planètes, de féroces clans nomades ont perfectionné l’art du combat monté au fil d’années de guerres sanglantes. Les Cavaliers Impériaux conservent les traditions de leur monde d’origine, comme les scarifications rituelles et le tatouage. Leurs montures sont endurantes et souvent aussi dangereuses que leur cavalier (en plus d’être dotées du même mauvais caractère proverbial). Elles sont élevées pour leur force, et beaucoup reçoivent des traitements biochimiques qui améliorent leur potentiel au combat. Ces montures sont destinées avant tout à la guerre ; elles y sont habituées dès leur plus jeune âge, et ne paniquent pas aussi facilement que les chevaux ordinaires.

Bien que la plupart des Cavaliers Impériaux soient recrutés sur des Mondes Féodaux, ce n’est pas toujours le cas. Sur certaines planètes, chevaucher une monture est un honneur réservé à l’élite, une aristocratie qui jouit d’une expérience vieille de plusieurs générations.

Malgré les légions de chars de la Garde Impériale, les Cavaliers Impériaux occupent une niche bien spécifique. Leurs régiments sont parfois déployés au complet surtout si le terrain n’est pas propice aux véhicules chenillés. Un escadron de cavaliers peut remplir le rôle de troupes d’assaut et de tirailleurs en se déplaçant rapidement à travers le terrain difficile, qu’il s’agisse de pentes raides ou de ravins accidentés.

Cependant, il est plus commun de répartir les effectifs du régiment entre différentes compagnies d’infanterie. Les cavaliers font alors office d’éclaireurs, forment des patrouilles ou servent de réserves mobiles. Ils sont habitués à opérer seuls, coupés des lignes de communication et de ravitaillement, le plus souvent en territoire ennemi. Ils sont capables de survivre avec un minimum de matériel, en puisant dans les ressources locales. Comme ils se servent d’animaux plutôt que de machines, ils n’ont pas besoin de mécaniciens ou de carburant, et ne peuvent pas être facilement repérés à l’aide d’Auspex ou de radars. Ils sont donc parfaits pour harceler l’ennemi et tendre des embuscades.

La mobilité et la vitesse des cavaliers font d’eux une force d’intervention efficace sur le champ de bataille. Ils peuvent servir de fer de lance lors d’un assaut ou effectuer des prises de flanc. Ils portent un armement varié, mais leur équipement le plus meurtrier est sans conteste la lance explosive dérivée des armes qu’ils maniaient sur leur monde d’origine pour chasser et faire la guerre. Lorsqu’ils s’approchent de l’ennemi, ils lancent leurs montures au galop pour maximiser l’efficacité de ces lances, puis se saisissent de leurs Fusils et de leurs Pistolets Laser après le choc initial. Une charge de Cavaliers Impériaux ne laisse généralement dans son sillage que des corps démembrés, car ceux qui échappent aux charges explosives de leurs lances finissent piétinés sous les sabots de leurs puissantes montures.

Source[modifier]

Pensée du Jour : Sois juste et ne crains rien.
  • Codex Garde Impériale, V5