Catégorie:Navis Nobilite

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png
« Dans la gueule des enfers, les gars, c’est là que nous allons. Le Warp aura à peine posé le regard sur vous qu’il vous aura cramé la cervelle. Soyons heureux d’avoir un Navigator pour nous guider, mais y’a intérêt à ce qu’il connaisse son boulot ! »
- Maître de pont Derkan Grym, du Sanguineous Saint.
DecoImperiumCarte.jpg
« Observez le Warp, longtemps, et le Warp finira par vous scruter à son tour. »
- Ancien proverbe de la Navis Nobilite.
Les membres des Grandes Maisons de la Navis Nobilite, les Navigators, sont les seuls membres de l’Humanité capables de déterminer un trajet de longue distance à travers le Warp, permettant à des vaisseaux de voguer sur les vastes étendues du vide. Sans les Navigators, aucun vaisseau ne pourrait espérer passer en sécurité à travers le Warp, et le grand Imperium humain se dessécherait et mourrait.

Venu d’anciennes familles faisant remonter leurs origines à l’aube de l’Imperium, les Navigators sont un genre stable de mutation humaine (dont certains disent qu’elle est le résultat d’une antique génosculpture). Ils forment des clans soudés reliés par un entrelacs de mariages, d’alliances héréditaires et de mécénats, qui emploient leur richesse et leur pouvoir pour conserver une isolation privilégiée du gros de l’Humanité. Tous les véritables Navigators ont un troisième Œil Warp qui leur permet de percevoir le flux du Warp. Bien que leur origine et la véritable nature de leurs dons soient voilés par les mythes, leur nature singulière et leur importance sans prix leur assurent privilèges et pouvoir en quantité astronomique. Aucun commerce ne peut être conduit, aucune guerre menée et aucune exploration lancée sans l’aide des Navigators.

Les Navigators sont organisés en familles (parfois appelés des clans) où sont transmises de génération en génération la mutation de l’Œil Warp comme les connaissances ésotériques de la navigation dans le Warp. À cause de leur monopole, de leurs lignées anciennes et de droits accordés, les familles de Navigators sont généralement immensément riches et influentes, leur pouvoir s’étendant dans tous les coins de l’Imperium. En particulier, leur influence en matière de commerce interstellaire dépasse celle de tout autre groupe.

Peut-être plus important encore, ils bénéficient d’un droit accordé par l’Empereur pour conduire leurs propres affaires comme ils l’entendent, et se trouvent de fait en dehors des lois et de la juridiction de l’Imperium. Cette liberté n’est annulée que dans certaines circonstances de traîtrise ou de rébellion ouverte. Même alors, les Adepta font preuve d’une grande prudence pour dénoncer et punir ces crimes. Un clan peut compter des milliers de gardes du corps et d’hommes de main privés. Les clans se chargent de maintenir l’ordre en leur sein, s’enfermant dans une culture partagée et des liens d’alliance, de vassalité et de mariage. Cependant, conscient de l’équilibre des pouvoirs, le grand maître de la Navis Nobilite, le Paternova, et ses agents sont souvent sans pitié quand un clan ou une famille pourrait, par sa trahison ou ses excès, mettre les autres en danger.

Une Nécessité Déplaisante[modifier]

« Ils cachent dans leur âme une ombre bien plus repoussante que toute déformation de la chair ou des membres. S’ils n’étaient pas si utiles, nous les aurions incinérés depuis longtemps. »
- Inquisiteur Saffena Sengir, Ordo Hereticus.

L’une des tensions fondamentales existant entre la Navis Nobilite et le reste de l’Imperium est le fait que les Navigators sont manifestement des Mutants dans une culture qui ne souffre pas que les Mutants vivent autrement que comme une sous-classe brutalement oppressée. Bien des fables et légendes entachées d’excès, de sorcellerie et de pouvoir meurtrier les entourent, pas toujours sans raison. En conséquence, les Navigators sont souvent rejetés et craints. L’appréhension populaire de croiser leurs trois yeux signifie que l’on préfère n’avoir affaire à eux qu’en cas d’absolue nécessité.

Le maintien du précieux Gène des Navigators implique également qu’au cours des millénaires la plupart des familles de Navigators ont acquis des malformations, des affections étranges ou des anomalies mentales. Dans certaines familles de Navigators, la corruption génétique de la lignée est devenue si grave que seuls quelques membres du clan peuvent se déplacer parmi le reste de l’Imperium. Les autres restent confinés dans les grands domaines de la famille ou dans des tabernacles scellés à bord des vaisseaux, dissimulant leurs difformités à la vue d’autrui. Car aussi sûrement que toute étoile finira par décliner avant de mourir, le Navigator ne pourra échapper éternellement aux affres de son héritage. Les péchés du sang, dit le vieux proverbe impérial, finissent toujours par ressortir. La mutation du Gène Navigator peut être stable, mais elle engendre tout de même d’innombrables autres anomalies du corps et de l’âme chez son porteur. Combinée à l’exposition prolongée au Warp, elle condamne presque toujours le Navigator à quelque aberration physique. Le simple fait d’être né au sein d’une famille de Navigator est une garantie de mutation.

Ces différences ont souvent mené à des conflits dans le passé. Des factions locales de l’Ecclésiarchie ont, un certain nombre de fois, brûlé des manoirs de Navigators et exécutés leurs propriétaires en tant qu’hérétiques. Ces incidents sont souvent violemment réprimés par l’Ecclésiarchie elle-même, avant que la colère des Hauts Seigneurs de Terra ne s’abatte sur les coupables et sur leurs supérieurs qui auraient laissé faire. Après tout, personne ne peut se permettre d’offenser ceux qui détiennent la clef du voyage entre les étoiles. L’Inquisition est l’un des rares corps qui peut réellement agir en dehors de l’immunité de la charte des navigateurs, et ils gardent toujours un œil sur les clans de Navigators. Même l’Inquisition doit être modérée et certaine dans cette tâche. Cependant, dans des cas extrêmement rares, les Saints Ordos ont détruit des clans entiers et emportés leurs Patriarches et Matriarches dans les Vaisseaux Noirs vers leur jugement final.

NobiliteLogo.jpg

Les Grandes Maisons[modifier]

Commun à tous les Navigators, l’Œil du Warp ou le "troisième œil" se manifeste presque toujours littéralement par une mutation sur le front.
Les organisations de l’Imperium qui détiennent un pouvoir comparable à celui des Grandes Maisons de Navigators de la Navis Nobilite ne sont pas légion. Leur mainmise sur pratiquement tous les sites de transport impériaux leur confère une puissance rare, au point de pratiquement les soustraire à la portée de l’Administratum, voire de l’Inquisition. C’est là un statut que les Grandes Maisons exploitent sans scrupule depuis des millénaires et qui leur a permis d’accumuler richesses et influence. Ce pouvoir a bien entendu varié en intensité au fil du temps, mais il a perduré plus longtemps que la plupart des autres institutions impériales. Le seul aspect des Grandes Maisons qui rivalise avec leur endurance politique est leur lutte intestine constante. Elles ne reculent devant aucun moyen pour surpasser leurs rivales dans la course au pouvoir et aux faveurs, allant parfois jusqu’à se déclarer la guerre. Il faut compter sur le contrôle très strict des Novators et sur les codes soigneusement perpétués des Navigators pour éviter de voir ces conflits s’envenimer de manière irréversible.

Novator, Paternova et Héritiers Apparents[modifier]

Le Novator est le Patriarche ou la Matriarche qui dirige une Maison de Navigators, le père ou la mère spirituel (et souvent également biologique) de la famille. Son rôle est d’assurer la cohésion de la famille et de gérer l’avenir de ses membres, d’encourager les contacts et les contrats de la maison et de garder jalousement ceux dont elle dispose déjà. Au-dessus des dizaines de Novators existants, se dresse le Paternova, maître de toutes les Maisons de Navigators de l’Imperium. Depuis son trône de l’antique Terra, il guide la destinée de toutes les Maisons et assure leur grande puissance à travers la galaxie.

Le rôle le plus visible du Paternova, et par extension des Novators, est de gérer l’influence des Maisons et de protéger leurs intérêts contre la convoitise de l’Administratum et l’ignorance de l’Ecclésiarchie et de l’Inquisition, mais ils assurent également une mission bien plus importante : celle de cultiver et de protéger le Gène Navigator. La continuité des naissances et de la formation de Navigators compétents est essentielle à la survie des Maisons. Mais la concurrence entre les familles a également conduit à ce que chacune cherche à modifier le développement de certains de ses enfants, dans l’espoir de créer des Navigators encore plus puissants et talentueux, par lesquels elle pourra l’emporter sur ses rivales et obtenir des contrats plus importants. Au fil des nombreux siècles, ces altérations du Gène Navigator ont engendré de nombreuses lignées dont ont émergé des souches présentant certains pouvoirs, capacités et mutations dominants.

Les Navigators les plus puissants de chacune des grandes familles sont appelés "Héritiers Apparents" et sont généralement les Navigators les plus âgés. Cela signifie qu’ils peuvent un jour se disputer la position de Paternova. Les Héritiers sont souvent des rivaux qui vont même jusqu’à essayer de s’éliminer les uns les autres s’ils en ont l’occasion. Cela conduit parfois à des vendettas personnelles ou même à des conflits entre deux Maisons. L’Adeptus Terra tolère en général ces petites escarmouches, bien que les hostilités ouvertes entre Maisons soient découragées autant que possible. Malheureusement, ces rivalité entraîne parfois les Héritiers dans des pratiques hautement illégales et les rend vulnérables à toutes sortes d’influences dangereuses, de la collaboration avec des Xenos à pactiser avec les forces démoniaques. Cependant ces déviants sont minoritaires.

Lorsque le Paternova meurt, tous les Héritiers commencent à changer, ils deviennent encore plus grands, plus forts et surtout commencent à s’affronter les uns aux autres. Leurs corps développent de nouvelles capacités comme des branchies, ce qui leur permet de survivre aussi bien dans le vide, sous l’eau voir dans un environnement toxique. Alors que les Héritiers tombent les uns après les autres, ceux qui survivent voient leurs corps se transformer encore plus jusqu’à ce qu’il n’en reste finalement qu’un seul en vie. C’est cet individu profondément changé et extrêmement puissant qui devient le nouveau Paternova. Pendant la période de transition entre le règne d’un Paternova et celui d’un autre, tous les Navigators, sauf les Héritiers, voient leurs pouvoirs considérablement réduits. Leur capacité à naviguer dans le Warp est amoindrie et les voyages s’allongent, des navires sont perdus de manière inattendue et les Navigators les plus jeunes peuvent perdre complètement leurs capacités.

Dès que le destin aura décidé quel Héritier sera le nouveau Paternova, les pouvoirs des Navigators seront rétablis, cependant tous ne sont pas rétablis au même degré. Les Navigators appartenant à la même Maison que le nouveau Paternova voient leurs capacités renforcées, comme si leur lien de parenté permettait au Paternova de transmettre ses pouvoirs. En conséquence les Navigators appartenant à la maison de l’ancien Paternova perdent cet avantage et peuvent donc voir leurs capacités être diminuées.[1]

L’Imperium compte des milliers de Maisons de Navigators, avec chacune une histoire remontant sur des siècles voire des millénaires. Pourtant, les Navigators ne représentent qu’une goutte dans l’océan des masses de l’Humanité. Toutefois, toutes ces Maisons ne se ressemblent pas, aussi bien par leur force que par leur configuration. Au fil des millénaires, beaucoup ont divergé des premières grandes familles censées avoir manifesté le Gène Navigator. Certaines ont vacillé pour s’éteindre avec les années, d’autres sont passées hors-la-loi, et beaucoup ont prospéré selon leur approche différente en créant des branches et ramifications des Grandes Maisons à travers l’Imperium. Bien qu’il soit impossible de répertorier et de détailler chacune des familles de Navigators, on peut en regrouper un bon nombre en catégories représentant une souche unique du gène, ainsi qu’une aire d’influence et un mode de vie. Les quatre groupes qui dominent sont connus sous les noms suivants : les Maisons Nomades, les Maisons Magistrales, les Maisons Nébuleuses et les Maisons Renégates.

Maisons Nomades[modifier]

Certaines des Grandes Maisons ont délaissé les liens de secteur et de système, renonçant du coup à leurs propriétés ancestrales. Au fil des siècles, ces Maisons de Navigators s’en sont ainsi totalement remises aux étoiles pour devenir des familles de vagabonds et de bohémiens, en préservant leurs lignées au sein de grandes flottes en mouvement perpétuel. Faire partie d’une Maison Nomade, c’est être né entre les astres et rejeter l’existence de ceux qui vivent dans la crasse. C’est également cette longue exposition au vide et à l’Immaterium qui affûte les compétences des Navigators de ces Maisons et leur confère une compréhension hors pair de l’espace et du Warp.

Maisons Magistrales[modifier]

On trouve ensuite les Maisons Magistrales, les plus puissantes et vastes de toutes. Elles représentent les racines des familles originelles et occupent de grands palais sur Terra. Leur influence porte jusqu’en lisière de la lueur de l’Astronomican. Les Maisons Magistrales perpétuent des traditions et pratiques qui les ont servies durant des millénaires. Ce sont les maîtres des arts traditionnels du Navigator. Leurs rejetons ont d’ailleurs un plus grand contrôle sur les mutations malignes qui affectent les porteurs du gène. Être membre d’une Maison Magistrale, c’est être convaincu de la pureté de son sang ainsi que du pouvoir ancestral et de la noblesse de sa famille.

Maisons Nébuleuses[modifier]

Les Maisons Nébuleuses ont subi de grandes pertes ou une grave honte parmi les domaines plus établis de l’Imperium. Elles ont choisi de déplacer leur base de pouvoir à la lisière de l’espace connu, où elles s’accrochent aux derniers vestiges de leurs anciens statuts et influences. Elles sont souvent riches en savoir et en compétence, mais quelque chose a terni leur réputation, si bien que leur position autrefois exaltée n’est plus qu’un souvenir lointain. Leurs homologues plus prospères les présentent parfois cruellement sous le terme de '"maisons mendiantes". Être membre d’une Maison Nébuleuse, c’est appartenir à une lignée déchue qui émerge lentement à nouveau pour se dresser fièrement contre ceux qui l’ont autrefois fait tomber (du moins, est-ce le message transmis par les aînés). Leur statut diminué a souvent obligé ces Maisons à fuir en marge de l’Imperium et à développer une ruse et un esprit opportuniste, avec une compétence qui fait souvent défaut aux Maisons plus indolentes.

Maisons Renégates[modifier]

Dans leur quête de puissance, certaines des Grandes Maisons ont totalement renoncé aux traditions et pratiques ancestrales des familles de Navigators, à moins qu’elles n’aient été reniées par le reste de la Navis Nobilite, harcelées ou poussées à l’exil. Elles n’ont pas hésité à trafiquer les gènes de leurs enfants pour leur promettre une meilleure condition, mais cela a souvent engendré de terribles mutations et de véritables monstres, ce qui n’a pu susciter que le rejet du Paternova et une chasse organisée par l’Inquisition favorisant leur extinction. Dans certains cas, pourtant, cette sélection a donné naissance à de nouvelles souches du gène et permis à des familles d’émerger avec des pouvoirs uniques et très puissants. Appartenir à une Maison Renégate, c’est avoir renoncé aux traditions sacrées des Navigators, considérées comme étriquées et réductrices, pour embrasser la gloire et le potentiel illimité de son ascendance ; du moins est-ce ce que ces familles se répètent pour se rassurer.

NobiliteLogo.jpg

Ressources de la Navis Nobilite[modifier]

Malgré la richesse stupéfiante dont jouissent les Maisons des Navigateurs, elles ne maintiennent généralement pas le genre de structures de pouvoir visibles sur lesquelles la plupart des autres institutions impériales comptent. Contrairement aux Libres-Marchands véreux et aux Capitaines Chartistes, elles n’exploitent pas non plus de flottes de vaisseaux portant leur livrée et, contrairement aux grands complexes marchands, elles n’ont pas de centres de négoce ou d’installations industrielles propres. Au lieu de cela, elles possèdent des intérêts partiels de toutes natures et parfois la main de la Navis Nobilite est très bien dissimulée. Elles n’ont généralement pas de grandes armées permanentes, bien que de nombreuses Maisons de Navigators emploient un cadre de troupes domestiques hautement entraînées, bien équipées et parfois génétiquement aguerries, totalement fidèles à leur lignée sanguine. Lorsque les circonstances l’exigent, les Maisons de Navigators puisent dans leur vaste patrimoine pour employer les meilleures forces mercenaires disponibles et, avec un préavis suffisant de guerre imminente, peuvent déployer des armées composites rivalisant avec une force de défense orbitale en taille et en ressources.

Ce que les Maisons de Navigators entretiennent, cependant, ce sont les palais les plus splendides, les domaines exquis et les magnifiques jardins d’agrément qu’il est possible d’imaginer. La plupart se situent loin des yeux de l’homme et de la femme moyens de l’Imperium, même s’ils maintiennent souvent des chancelleries plus utilitaires, bien qu’encore richement dotées, dans la plupart des grands ports et capitales. De l’extérieur, même le palais de la Navis Nobilite le plus modeste est susceptible d’être un édifice de beauté habillé de marbre et décoré par les sculpteurs les plus accomplis de l’époque. Au-delà des murs, de délicates tours percent le ciel tandis que des dômes scintillants laissent entrevoir les richesses incommensurables qui s’y trouvent. Ce que l’observateur occasionnel pourrait ne pas remarquer, ce sont les rangées de défenses invisibles, depuis les tourelles d’armes automatisées jusqu’aux plus impénétrables des Boucliers Voids. À l’intérieur, chaque surface visible est dorée à la feuille de métal précieux ou suspendue à de somptueux tissus. Les coupoles abritent de vastes bibliothèques de textes anciens, de somptueuses salles de bal, des jardins d’agrément sereins et de luxueux harems. Les lumières fabriquées à partir des plus rares bijoux taillés éclairent les salles à manger qui peuvent accueillir des milliers d’invités, tandis que des rangs serrés de valets aux livrées se tiennent au garde-à-vous à proximité. Des armées entières de serviteurs et de subalternes s’occupent de tous les caprices imaginables de leurs maîtres, tandis que les niveaux inférieurs sont des ruches d’activité où les cuisiniers les plus habiles préparent de délicieux festins importés de tout l’Imperium.

Sous le niveau des serviteurs se cache quelque chose de bien plus sombre. Dans des donjons blindés et gardés abritent les descendants de la Navis Nobilite destiné à ne jamais guider un vaisseau stellaire à travers la Mer des Âmes en ébullition. Il s’agit des rejets génétiques et des affreux effets secondaires des longs millénaires de mariages mixtes et de manipulations génétiques. Ce sont des monstruosités insensées et gerbantes qui ne ressemblent guère à ce qui naît d’un ventre humain. Beaucoup sont détruits peu après la naissance, tandis que d’autres sont autorisés à vivre pour que les Genetor de la Maison puissent les étudier dans l’espoir d’éviter de telles erreurs dans les générations futures. De même qu’il y a les niveaux les plus profond cachant les membres de la Navis Nobilite que les Maisons de Navigators souhaitent protéger des regards indiscrets, de même il y a des zones où seuls les plus haut placés peuvent accéder. Alors qu’un Navigator vieillit et que son corps est ravagé par la malédiction de sa lignée et son exposition au Warp, il se retire lentement de la compagnie de sa famille et évite tout contact avec le monde extérieur. Bien que son esprit et sa capacité à naviguer à bord d’un vaisseau Warp n’en soient pas affectés, il continue de jouir du luxe qu’offre son statut, quoique dans sa propre chambre privée, avec son propre personnel composé de domestiques, de gardes et de chirurgiens. Mais si son esprit est victime de la malédiction, alors son destin est de descendre dans les cachots les plus profond de son propre palais où il prend sa place parmi les autres monstruosités viles de sa Maison.[2]

NobiliteLogo.jpg

L'Astronomican[modifier]

Les Navigators constituent une souche ancienne de l’espèce humaine, et ont sans doute vécu parmi les autres hommes depuis les jours qui précédèrent l’Ère des Luttes, mais on ignore comment ils en vinrent à exister, si bien que certains suspectent encore une fois l’intervention de l’Empereur. Leur mutation en a fait une variation humaine particulière. L’obligation de préserver ce patrimoine les contraint à l’endogamie et chacun appartient à la famille d’une maisonnée étendue.

Le gène particulier des Navigators leur permet de "voir"au travers du Warp et ainsi de guider les vaisseaux au milieu de cette dimension parallèle, sans quoi ceux-ci se perdraient dans le maelström des courants pour en sortir. À elle seule, cette capacité naturelle ne permettrait néanmoins que des traversées relativement courtes du Warp en conservant la certitude de la destination.

Toutefois, les Navigators dispose du phare qu’est pour eux l’Astronomican, dont ils perçoivent le rayonnement sur de longues distances d’espace Warp. Ce point fixe leur permet de calculer leurs routes avec bien plus de précision et ainsi d’emmener des vaisseaux dans de bien plus longs périples que ceux auxquels ils seraient normalement limités.

  • Pour plus de détails, voir l’article dédié : l’Astronomican
NobiliteLogo.jpg

Les Guerres Commerciales de la Navis Nobilite[modifier]

Les conflits les plus courants impliquant la Navis Nobilite opposent les différentes Maisons de Navigators. Le pouvoir et la richesse de chaque Maison de Navigators sont fondés sur le commerce qu’elle contrôle, sur ses contrats et ses arrangements avec diverses organisations marchandes et sur les voyages qu’elle peut effectuer. Tout cela est l’enjeu d’une vive compétition entre les Maisons de Navigators ; motivant des campagnes d’espionnage, de violence et d’assassinat. Ces conflits peuvent provoquer d’importants dégâts à l’infrastructure de l’Imperium, souvent sans la connaissance directe de la noblesse et des autorités impériales jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Traditionnellement, ces dégâts sont contrôlés par la déclaration formelle d’une "guerre commerciale" répondant aux termes de l’ancienne convention des Navigators. Une fois déclarée, une guerre commerciale permet à toutes les Maisons de Navigators impliquées d’agir contre leurs rivaux à l’aide de moyens militaires et clandestins. Selon les termes d’une guerre commerciale, les personnes extérieures aux Maisons de Navigators impliqués ne doivent pas être affectées ou blessées par ses progrès. En réalité, les employés, les alliés et les associés des maisons de Navigators plongées dans une guerre commerciale sont souvent entraînés dans le conflit qu’ils le veillent ou non. Bien qu’une guerre commerciale soit censée contrôler et maintenir la compétition entre les Maisons de Navigators, de nombreuses maisons agissent en dehors du cadre d’une guerre commerciale déclarée. Ces actions illégales impliquent généralement des intermédiaires, des guildes d’assassin ou des armées de mercenaires.

NobiliteLogo.jpg

Sources[modifier]

Pensée du Jour : « Vous ne devez pas penser. Contentez-vous d'agir. »
  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : Livre de Règle
  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Disciples des Dieux Sombres
  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : The Navis Primer
  • White Dwarf N°140 (UK)
  • MERRET ALAN, Visions d'Hérésie - Guerre, ténèbres, traîtrise et mort, 2014
  1. White Dwarf N°140 (UK) - Navis Nobilite : Paternova & The Heir Apparent (traduit de l'anglais par StenKova)
  2. Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : The Navis Primer - Chapter I : Scions of the Immaterium - Resources of the Navis Nobilite (traduit de l'anglais par Guilhem)

Pages dans la catégorie « Navis Nobilite »

Cette catégorie comprend 4 pages, dont les 4 ci-dessous.