Catégorie:Aeronautica Imperialis

De Omnis Bibliotheca
En Avant ! Pour la Victoire !
« Ces vaisseaux Xenos pourraient être qualifiés de redoutables, je suppose. Mais donnez-moi mille Valkyries pour remplir le ciel de feu, et nous verrons ce qu’il reste de ces saletés de Xenos qui valent la peine d’être redoutés. »
- Maréchal Aerien Zutrov, avant la bataille du Golfe de Borenza.

La puissance de la Marine Impériale est incroyablement vaste, l’incarnation de l’Aquila Impérial répandant son ombre inflexible sur tout le domaine de l’Empereur. Si les vaisseaux de guerre de la Marine Impériale sont ses ailes titanesques, les avions de combat de l’Aeronautica Imperialis sont ses serres, lesquelles s’enfoncent pour déchiqueter et déchirer les ennemis de l’Humanité.

Une série d’escadrons d’avions obscurcit le ciel alors que l’Aeronautica Imperialis entre en guerre. Des chasseurs blindés Thunderbolts, Lightnings et Avengers hurlent dans la haute atmosphère, se battant en duel avec leurs rivaux hérétiques ou Xenos, tandis que les différents types de Bombardiers Marauders s’élancent en trombe, produisant des tirs de traçage à travers la fumée, et remplissant l’air du hurlement des obus en chute libre. Pour les soldats du rang de l’Astra Militarum, ces aspects de la guerre sont des terreurs lointaines, qui se concrétisent soudainement lorsque les aéronefs fondent sur des bunkers pour les éventrer ou qu’ils mettent l’infanterie à feu et à sang par des rafales de mitrailleuses.

Les escadrons de Valkyries, de Vendettas et de Vultures, opèrent dans une cohésion beaucoup plus étroite avec l’Astra Militarum. Dotés d’un blindage robuste, d’une manœuvrabilité de poussée vectorielle et d’une puissance de feu équivalente à celle d’un char de combat, ces aéronefs d’attaque polyvalents sont très appréciés par les troupes sur le terrain. Les ailes des Valkyries transportent des pelotons entiers d’infanterie de l’Astra Militarum au combat, ou amènent rapidement des Tempestus Scions vers leurs objectifs cruciaux. Que la bataille se déroule sur les flancs déchiquetés d’une raffinerie de prométhéum en feu ou dans les méandres carnassiers de la jungle d’un Monde Mortel, les pilotes des Valkyries sont formés pour mettre leurs passagers en position, quels que soient les dangers qui les guettent. Une fois que leur cargaison humaine est déposée, les escadrons de Valkyries adoptent généralement des schémas défensifs et restent à basse altitude, assurant un tir de couverture sur l’Astra Militarum tout en repoussant les aéronefs ennemis qui veulent les abattre.

La capacité des escadrons Valkyrie à transporter les soldats impériaux dans les zones de guerre, ou de les récupérer pour les éloigner du danger, n’est pas la seule utilisation stratégique de ces impressionnantes embarcations. L’Aeronautica Imperialis peut déployer des aéronefs de tout types en grand nombre, remplissant le ciel d’avions blindés et de tirs d’artillerie à la hauteur des compétences surhumaines et des technologies obscures des innombrables ennemis de l’Empereur. Les pilotes qui réussissent à passer à travers de tels massacres aériens punitifs sont rapidement salués comme des as vétérans, promus à la tête d’escadrons où leur foi fervente et leur haine durement gagnée de l’ennemi peuvent aider au mieux leurs camarades à massacrer les ennemis de l’Imperium.

Bien que leurs vaisseaux portent des armements consacrés et trois fois bénis dans les Mondes-Forges de l’Imperium, le courage, la détermination et la foi inextinguible en l’Empereur sont les véritables armes des héroïques équipages de aéronefs d’attaque de la Marine Impériale. Formés pour défendre leurs ailiers, marmonnant des prières de dévotion entre ordres aboyés et échanges de vox, ces braves guerriers du ciel combattent les pires horreurs imaginables et en sortent quand même victorieux. Le taux de mortalité parmi les escadrons est effroyable, les vaisseaux étant pulvérisés en plein vol par des énergies Xenos fulgurantes ou écrasés entre les griffes monstrueuses de Démons ailés. C’est un témoignage de courage humain que leurs camarades continuent de se battre, en formation à travers les champs de tir les plus meurtriers et en se battant pour la victoire, quelles que soient les horreurs qui leur sont imposées.

Les Aigles Adamantins

Les 454e "Aigles Adamantins" sont devenus célèbres pour leurs exploits continus lors de la Troisième Guerre pour Armageddon. Volant sous le commandement serein du chef d’escadron Lietver Vance, ce vol de Valkyrie a apporté un soutien inestimable aux Catachan LXI "Firesnakes" au milieu des jungles équatoriales de la planète.

Les Aigles ont effectué d’innombrables missions d’insertion et d’extraction, lançant les Catachan en plein combat et les tirant de la gueule de la mort, tout en chassant les vagues de Chassa-Bomba Orks avec tous leurs canons.

Jusqu’à présent, l’heure de gloire des Aigles a été la chasse au vaste Krabouillator Ork, connu simplement sous le nom de Krusha. S’élançant à travers la jungle, Vance et ses ailiers ont bravé un maelström de foudre verte évoqué par les Bizarboys pour lancer une série d’attaques périlleuses sur le Krabouillator. Les artilleurs de Valkyrie ont pilonné la machine de guerre avec des tirs de lasers et de roquettes, l’éloignant des lignes de Catachan. Les Valkyries furent successivement pulvérisées par l’énergie crépitante de la Waaagh! ou abattues par les tir de DCA depuis les ponts du Krabouillator. Malgré leurs pertes, les Aigles ont pilonné leur cible jusqu’à ce que, finalement, le chef d’escadron Vance lui-même fasse exploser la tête du monstre avec un Missile Hellstrike qui a répandu des débris et des morceaux de l’équipage peau verte à une centaine de mètres à travers la jungle.

Source[modifier]

  • Death from the Skies, V7 - Aeronautica Imperialis (traduit de l’anglais par Christer)

Pages dans la catégorie « Aeronautica Imperialis »

Cette catégorie comprend 16 pages, dont les 16 ci-dessous.