Bouclier Void

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Deco banner 1.png
Mechanicus banner corner.png
Deco cable.png
Mechanicus page corner alt.png
Deco banner 2.png
Mechanicus banner corner.png
Deco cable.png
Deco banner 4.png




Mechanicus side.png
Mechanicus page corner.png
Mechanicus side.png
Des Boucliers Voids protégeant des Titans de Bataille.

La technologie du Bouclier Void est parmi les plus obscures et les plus secrètes des nombreux arts de l’Adeptus Mechanicus. On pense qu’il fonctionne en affaiblissant la barrière entre la réalité et le Warp à l’horizon du champ, ce qui entraîne la dissipation d’une grande partie de l’énergie des attaques ennemies pendant leur transfert à travers cette barrière.[1]

Boucliers Voids Titaniques

Sur les Titans Impériaux, de tels systèmes sont entretenus par des Technoprêtres hautement qualifiés et spécialisés, dont au moins un est stationné à bord de la machine de guerre pour assurer son fonctionnement continu selon la doctrine du Culte de l’Omnimessie.

Dans le cas des Titans du Chaos, ce devoir est accompli par un Magus Noir, un individu qui n’est nullement contraint par les principes du Dieu-Machine. Les Titans du Chaos utilisent donc toute une gamme de technologies et de rituels pour générer, projeter et modérer l’effet de Bouclier Void, ce qui est tout simplement odieux aux yeux de leurs contreparties loyalistes. Lorsqu’un Titan du Chaos active ses Boucliers Voids, l’air lui-même hurle d’agonie alors que des aberrations délirantes de l’au-delà tentent de traverser la blessure faite à la réalité et d’imposer au royaume mortel leur incontrôlable fureur. Des fantômes hurlants encerclent la machine de guerre dans une danse hypnotique de damnation éternelle et une tempête de force éthérée déchire l’atmosphère même. Les attaques ennemies, qu’elles prennent la forme d’une explosion d’énergie, d’un missile, d’un obus ou d’une flamme, sont dispersées sur cette barrière contre-nature, ou complètement absorbées dans les profondeurs de la Mer des Âmes.[2]

Boucliers Voids des Vaisseaux

Presque tous les vaisseaux sont protégés par de puissants générateurs de champs de force qui absorbent ou détournent les tirs. Afin d’endurer les rigueurs des affrontements, les navires sont protégés par de puissants boucliers qui forment comme une paroi de force autour d’eux, une bulle invisible pouvant absorber ou repousser les pires phénomènes de radiations stellaires, des pluies de météores ou une série de tirs directs. Les mauvais traitements que ces boucliers sont en mesure d’endurer sont hélas limités, une attaque soutenue provoquera leur effondrement temporaire le temps que leurs générateurs ventilent la chaleur excédentaire afin d’éviter la surcharge d’énergie. Les boucliers ne sont efficaces que contre les tirs de pièces d’artillerie navale, de batteries d’armes et de Canons Nova. Les éperonnages, les attaques de bombardiers et les torpilles pénètrent dans l’aire de protection, les boucliers ne sont alors d’aucun secours.[3]

Générateur de Bouclier Void

Les Boucliers Voids sont à l’origine des champs de forces localisés destinés aux Titans de l’Adeptus Mechanicus, mais il est possible de protéger des zones névralgiques à l’aide d’appareils statiques. Les plus importants Générateurs de Bouclier Void peuvent même projeter une bulle sur une zone du champ de bataille, profitant ainsi aux troupes comme aux installations stratégiques vitales en absorbant ou en déviant l’énergie cinétique des tirs adverses.

Une attaque particulièrement puissante peut temporairement saturer un bouclier, mais tant que la structure abritant le générateur reste intacte, il ne faut guère de temps avant que la barrière de force se dresse de nouveau. Les cibles les plus sensibles sont parfois abritées par plusieurs dispositifs de ce type, et dans ce cas, le spectre de chaque Bouclier Void est méticuleusement calibré pour que l’ensemble offre plusieurs couches protectrices.[4]

Réseau d'Approvisionnement Void

Les zones stratégiques vitales et les sites spirituels d’importance sont parfois protégés par plusieurs générateurs de boucliers. Ces machines enveloppent leurs environs immédiats de champs protecteurs qui se recoupent. Alimenter un tel complexe requiert des ressources colossales et chaque générateur doit donc être directement connecté à une source d’énergie externe. Ainsi, un tel réseau peut peser lourdement dans les réserves locales en siphonnant abondamment les ressources alimentant les zones densément habitées ou industrialisées de sa surface. Toutefois, les bénéfices militaires d’une telle entreprise sont dès souvent supérieurs à son coût, et l’Administratum comme l’Ecclésiarchie ne sont pas réputés pour leur inquiétude vis-à-vis des considérations économiques locales.[5]

Sources

Pensée du Jour : « Tuez, tuez, tuez ! »
  • Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - Chaos Titans ; p.137 (traduit de l’anglais par Christer)
  • Battlefleet Gothic - Livre de Règles
  • Warhammer 40 000 - Forteresses Assiégés, 2013
  1. Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - Chaos Titans ; p.137 (traduit de l’anglais par Christer)
  2. Imperial Armour Vol. 13 : War Machines of The Lost and The Damned - Chaos Titans ; p.137 (traduit de l’anglais par Christer)
  3. Informations issues de Battlefleet Gothic - Livre de Règles et résumées par Guilhem.
  4. Informations issues de Warhammer 40 000, Forteresses Assiégés, 2013 et résumées par Guilhem.
  5. Informations issues de Warhammer 40 000 - Forteresses Assiégés, 2013 et résumées par Guilhem.