Berzerk de Khorne

De Omnis Bibliotheca
« Du sang pour le Dieu du Sang ! Des crânes pour le Trône des Crânes ! »
Un Berzerk de Khorne.
Ce furent les horribles expérimentations d’Angron, le Primarque des World Eaters, qui conduisirent à la création des premiers Berzerks. La lobotomie rituelle qu’il imposa à ses guerriers les priva de tous sens du danger, tout en amplifiant leur exaltation au combat. Puis, lorsque la Légion entière se voua à Khorne, les Berzerks ne furent plus entravés par la doctrine impériale, et laissèrent libre cours à leurs abominables tueries. Ainsi sont-ils devenus les troupes de choc ultimes, des combattants experts au corps à corps, et totalement frénétique dans le feu de la bataille.

Ceux qui souhaitent se consacrer exclusivement à Khorne rejoignent généralement les World Eaters pour subir leur complexe psychochirurgie. Lorsque le processus arrive à son terme, ils ne font plus qu’un avec leur divinité enragée, et sont emplis du désir de tuer, mutiler et brûler. Lorsque la Légion fut dissoute sur Skalathrax, les Berzerks formèrent une myriade de bandes guerrières, et nombre d’entre eux répandirent les pratiques de lobotomie auprès des autres Space Marines du Chaos. Abaddon, en particulier, rallia plusieurs chirurgiens-berzerks expérimentés à sa cause, et seule la Black Legion se rapproche des World Eaters dans la perfection de cette pratique barbare.

Les Berzerks de Khorne sont des guerriers féroces qui s’épanouissent dans les plus sanglants corps à corps. Ils ne cherchent qu’à offrir du sang et des crânes à Khorne, leur quête perpétuelle, et manient pour cela les armes les plus terribles. Beaucoup brandissent des Haches Tronçonneuses aux dents d’adamantium, bien que les variantes sous forme d’Épées soient également très populaires. Les champions à la tête de chaque bande possèdent parfois des modèles diamantés, lourds et de conception baroque, capables d’éventrer la coque d’un véhicule pour en atteindre l’équipage. Des lames rituelles complètent souvent cette panoplie, mais ne servent qu’à décapiter les victimes.

Lorsque toutes les têtes ennemies à portée ont été saisies, les guerriers de Khorne vont jusqu’à trancher celles de leurs compagnons défunts afin d’offrir leurs crânes à leur dieu avant de poursuivre le carnage. En vérité, la provenance du sang importe peu pour les adorateurs de Khorne, et s’ils n’ont rien de mieux pour accomplir leur tâche, employer leurs poings nus ou même des rochers leur est tout à fait naturel.

Tous les Berzerks de Khorne sont des fanatiques qui exultent dans leur rôle de destructeurs sacrés du Dieu du Sang. La colère alimentée par le Warp de ces guerriers psychopathes les plonge dans une frénésie sans fin. Ceux qui les affrontent disparaissent sous une pluie de coups, chacun assez puissant pour trancher un membre et briser un bouclier. Leur engouement pour la douleur et la mort est tel qu’il n’est pas rare qu’ils s’entre-tuent dans leur rage aveugle, voire, s’il n’y a plus d’adversaires présents, qu’ils retournent leurs armes contre eux pour s’offrir en sacrifice à Khorne.

Les World Eaters

Les World Eaters furent créés durant la Première Fondation et à leurs yeux, ce sont les fondations suivantes qui se sont détournées de la véritable voie pour sombrer dans la décadence. Jadis renommés pour leur inébranlable loyauté, les World Eaters devinrent synonymes de terreur durant l’Hérésie. Ils combattaient toujours à l’avant-garde des Légions Renégates, et selon les archives, ce sont les premiers qui prirent pied sur les remparts du Palais Impérial. L’exil des World Eaters ne fit que renforcer leurs traditions sanguinaires, et les rapprocher toujours plus de Khorne et de ses Démons. Au combat, les World Eaters se ruent en mêlée, hurlant leur cri de guerre tandis qu’ils récoltent toujours plus de crânes pour le Dieu du Sang.

Sources[modifier]

  • Codex Heretic Astartes Chaos Space Marines, V8
  • Codex Space Marines du Chaos, V6